AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aaron, croisé (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Aaron, croisé (é)   Ven 5 Fév - 20:04

Aaron de Pado




Aaron, étalon selle français croisé selle canadien de 5 ans
∞ propriétaire : PsychoShinigami

« Aaron est devenu un véritable modèle, un héro, une idole. Au premier coup d'oeil, on découvre un étalon bien bâti, d'une couleur de robe brillante et au regard profond. Fougueux, vif, il a toujours de l'énergie à revendre, même après un long entraînement ou une journée de concours, malgré qu'il n'a pas encore trop d'expérience dans ce domaine vu son jeune âge. Il s'attache très vite à son cavalier et aux personnes qui viennent le voir, ne serait-ce que le caresser quelques instants. Sa mémoire est infaillible, il se souvient de tout, des bons comme des mauvais moments, et ne pardonne pas. Quiconque lui a fait subir quelque chose de déplaisant le regrettera tôt ou tard. S'entendant bien autant avec les juments qu'avec les étalons et les poulains, il ne cherchera pas la bagarre et sera toujours d'humeur joviale avec vous si vous venez vers lui pour le sortir, le panser, le nourrir, en bref, pour s'occuper de lui. Parfait, me direz-vous? En tout cas, si il y a bien quelque chose qu'il craint et ce depuis tout petit déjà : le bruit. Les bruits sourds, les bruits inconnus, les bruits sifflants, les cris, tout ce qui pourrait nous perturber, nous aussi. Et tout ce qui vous inquiète l'inquiète, si vous stressez il stressera, sera nerveux et incontrôlable. Garder le contrôle de soi sera le meilleur moyen de contrôler ce petit alezan, qui prendra vite de la place dans votre cœur et dans votre vie... »

► arbre généalogique



Parents :  Step Hight & Djinjer

Poulains :  Young Man


► points

∞ confiance : 23
∞ soins : 09
∞ débourrage : 50/50
• dressage : 25
• saut : 09
• cross : 02
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 01
• horse ball : 06
• pony-games : 05
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 03
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 09
∞ TOTAL : 60

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)


poulain:
 

_________________


Dernière édition par Whappa le Sam 5 Nov - 22:24, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Sam 6 Fév - 20:22

Rencontre, Aaron

Hier j'ai sorti Gravité et Corona au paddock, c'était la première fois que je m'occupais d'un poulain. Aujourd'hui je vais m'occuper d'Aaron, un autre poulain. Manon m'a prévenue de sa phobie du bruit, c'est pour cette raison qu'il a été mis dans un box à l'écart. Elle m'a indiqué son emplacement hier et m'a dit de venir m'en occuper ce matin.

Je marche en direction du box d'Aaron, je rien apporté d'autre qu'un morceau de pain car mon objectif aujourd'hui est de faire sa connaissance. Une fois arrivée devant le box du poulain, je jette un coup d’œil par-dessus la porte du box. J'y vois Djinjer, la mère d'Aaron, ainsi qu'une petite boule de poils alezanne, qui est sûrement Aaron. Le poulain n'a pas encore été sevré, mais devrait l'être sous peu. Il vit encore avec sa mère pour l'instant. J'évite de claquer de la langue pour ne pas effrayer le poulain, je me contente d'appeler Djinjer par son nom, d'une voix douce. La jument lève la tête et vient vers moi, heureuse de recevoir de la visite. Le poulain, quand à lui, sursaute et se tourne vers moi. Je caresse Djinjer, puis la laisse m'examiner avant que je n'entre dans le box. Une fois que la jument a fini de me sentir, je me glisse dans son box. J'ai alors l'occasion d'observer Aaron de plus près. Je remarque qu'il a de magnifiques balzanes blanches hautes-chaussées. Je m'accroupis pour paraître moins imposante et lui murmure son nom.

Le poulain me scrute, me passe au scanner de ses petits yeux marrons. Puis il finit par s'approcher de moi maladroitement. Je lui souris et tends ma main vers lui. Aaron recule d'un pas, mais revient vite vers moi et se met à renifler ma main, intrigué. Puis il ronfle des naseaux et avance d'un pas vers moi, encore plus intrigué. Je laisse tomber ma main le long de mon corps et le laisse me fixer. Puis j'avance ma main vers son encolure et me mets à le caresser à cet endroit. Le poulain sursaute, surpris. Mais il se calme vite et me laisse le caresser. Une fois que j'ai fini de le caresser, je sors de ma poche le bout de pain et le lui présente dans ma main. Aaron effleure le bout de pain avec ses naseaux. Il remue les oreilles et me scrute, intrigué. Il finit par prendre le bout de pain dans sa bouche et par le croquer. Apparemment le bout de pain semble être à son goût car il se dépêche de le finir et me regarde avec des gros yeux, oreilles pointées vers moi, m'en réclamant d'autres. Je pouffe de rire, puis lui laisse une petite caresse sur l'encolure. Je me lève lentement et sans gestes brusques, pour finalement sortir du box. Je ferme la porte du box derrière moi, satisfaite de cette première séance. Je l'aime bien, ce petit Aaron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 7 Fév - 12:12

Confiance en l'homme, Aaron

Devinez quoi ? Hier soir Manon m'a demandé qui je voulais débourrer, et après avoir longuement hésité entre Gravité et Aaron, mon choix s'est finalement porté sur Aaron, ce petit poulain alezan selle canadien croisé selle français. Même si sa phobie du bruit risque de me poser quelques problèmes, je suis prête à relever le défi. C'est donc vers le box d'Aaron que je me dirige en cette froide matinée d'hiver.

Une fois arrivée devant le box, je préviens Aaron et sa mère de ma présence en les appelant par leurs noms. Djinjer lève la tête et vient à ma rencontre, enjouée. Aaron, lui, me fixe d'une façon étrange, comme si il cherchait qui j'étais. Je caresse Djinjer pour la saluer, quand soudain Aaron pointe les oreilles vers moi et s'avance d'un pas. Je crois qu'il s'est souvenu de ma visite d'hier. J'entre lentement dans le box et m'accroupis pour me mettre au même niveau que le poulain. Je l'appelle par son nom pour qu'il commence à le reconnaître. Bon, au moins la voix des humains, si ils ne crient pas, ne semble pas lui poser de problèmes. C'est déjà un bon point de départ. Je pose ma main sur son encolure et commence à lui parler calmement pour l'habituer à ma voix. Aaron m'écoute attentivement, les oreilles pointées vers moi. Je dis souvent son nom pour qu'il apprenne à le reconnaître. Au bout de quelques minutes Aaron commence à s'impatienter, et fouille ma poche avec son bout du nez. Je le repousse gentiment, puis sors moi-même la friandise de ma poche pour la lui donner. C'est moi qui donne, pas lui qui prend.

Aaron mange goulûment le morceau de pain que je lui ai présenté. Ah ça il adore, les bouts de pain ! Je lui caresse l'encolure et le félicite de ma voix, puis caresse l'épaule du poulain. Aaron tourne sa tête vers ma main, étonné. Mais il se désintéresse vite. Alors je le caresse sur le flanc gauche, sur la croupe, sur le flanc droit, sur le poitrail, l'encolure... Aaron, un peu étonné au début, se laisse maintenant faire bien gentiment. Je le félicite avec ma voix et en disant son nom. Je me remets ensuite à le caresser un peu partout sur le corps, mais cette fois je le caresse aussi sous le ventre et sur les membres. Quand je passe ma main sur ses membres, le poulain, ne sachant que faire, lève le membre. Je lui dis « Non » fermement mais calmement quand il le lève et l'incite à le reposer, tandis que quand il le garde posé je le félicite. Aaron comprend vite le principe, et quelques minutes plus tard il se laisse parfaitement faire. Je le félicite et dis son nom. Puis je caresse sa tête, sans que ça ne pose de problèmes à Aaron. Je le félicite alors une fois de plus et lui donne un bout de pain pour le récompenser. Je finis ma séance sur cette note positive, et laisse une petite caresse sur l'encolure du poulain avant de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 7 Fév - 14:32

Licol, Aaron

Ce matin je vais continuer le débourrage d'Aaron, mon petit protégé. Il a été sevré il y a peu, et il ne vit plus avec sa mère. Ceci dit il est resté dans le même box pour être isolé du bruit. Je vais commencer à l'habituer au licol et à la longe aujourd'hui, vu comment il apprend vite ça ne devrait pas trop me poser de problèmes. J'ai apporté avec moi un licol taille poulain ainsi qu'une longe.

En arrivant devant le box d'Aaron, je l'appelle par son nom. Le poulain, maintenant seul dans son box, lève la tête et me regarde. Je pose la longe à l'entrée du box et garde le licol dans ma main : je vais commencer par lui montrer le licol sans la longe. J'entre tranquillement dans son box puis me mets à genoux pour paraître moins imposante. Je tends ensuite le licol vers le poulain et le laisse examiner l'objet. Aaron pousse le licol du bout du nez, intrigué. Puis il le prend dans sa bouche et le laisse tout de suite tomber, surpris par le poids de l'objet. Je le ramasse et laisse Aaron jouer encore un peu avec pour qu'il s'assure que le licol soit inoffensif. Une fois qu'il semble s'en être assuré, je pose le licol sur son dos. Aaron frémit mais se laisse faire. Je passe le licol sur son dos, puis sur ses flancs, sous son ventre, sur sa croupe, sur ses membres... Si au début Aaron semble très intrigué par l'objet, à la fin il ne semble plus y prêter attention. Je le félicite avec la voix et lui donne un de mes morceaux de pain. On va pouvoir passer à la prochaine étape : mettre le licol.

Je défais la boucle du licol et commence à le mettre lentement sur la tête du poulain. Aaron, surpris, recule d'un pas. Mais il revient vite vers moi et je peux alors continuer. Tandis que je lui mets lentement et en douceur son licol, il reste immobile mais hésite à reculer. Une fois que je lui ai bouclé son licol je me recule et laisse Aaron s'adapter. L'alezan secoue d'abord énergiquement sa tête. Puis il frotte sa tête contre la porte du box, sans parvenir à enlever le licol. Quelques tentatives vaines plus tard, il semble enfin s'y être habitué. Il me regarde avec des yeux ronds. Je lui enlève alors le licol, et le lui remets. Aaron hésite mais se laisse faire. Je répète cette étape plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il n'hésite plus et trouve ça totalement normal. Alors je le caresse et le félicite avec ma voix, contente de lui. Je ne dispose malheureusement plus de beaucoup de temps, donc je vais me contenter de lui montrer la longe vite-fait, histoire qu'il l'ait vu au moins une fois. Mais avant ça je redonne encore un bout de pain au poulain pour le récompenser, puis je lui enlève le licol.
Je sors sur box et prends ma longe. Puis je rentre dans le box du poulain et la lui montre. Intrigué, Aaron la pousse avec un antérieur. Puis il la renifle et finit par s'en désintéresser. Je ramasse ma longe et commence à la passer sur le dos, sur les flancs, sur la croupe, sous le ventre, sur le poitrail, sur l'encolure, sur les membres d'Aaron. Le poulain se laisse faire gentiment, alors je lui caresse l'encolure et lui donne un dernier morceau de pain. On a déjà bien avancé aujourd'hui, alors je compte le laisser sur ça. Je sors lentement du box et ramasse mon licol, avant de m'en aller à contrecœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 7 Fév - 15:12

Longe et début de la marche en longe, Aaron

Ce matin je suis d'attaque pour continuer le débourrage d'Aaron, le poulain qui m'a été confié. Cette fois je compte attacher la longe au licol et lui apprendre à marcher en longe. J'ai donc avec moi le licol taille poulain et la longe que j'ai utilisé hier. J'arrive devant son box, et appelle le poulain par son nom.

L'alezan lève la tête et me regarde. Il semble me reconnaître, il avance vers moi joyeusement. Je pose la longe devant son box et entre dans celui-ci. Je vais d'abord m'assurer qu'il n'ait pas oublié ce que je lui ai appris la dernière fois à propos du licol. Je me place à côté de lui et lui montre le licol. Je n'obtiens pas de réactions de la part du poulain alors je lui mets délicatement son licol. Aaron se laisse faire bien gentiment. Je le félicite avec ma voix et lui caresse l'encolure puis je lui enlève son licol et le lui remets plusieurs fois, tout en le félicitant car il reste sage comme une image. Puis je lui laisse son licol sur la tête et pars chercher la longe. Une fois que j'ai pris la longe, je commence à la passer sur tout le corps du poulain, pour m'assurer qu'il n'ait rien oublié de la fois précédente. Mais visiblement il a tout bien assimilé. Même si il s'est quand même un peu tendu quand j'ai commencé à lui passer la longe sur le dos, il s'est vite décontracté et s'est laissé faire docilement. Je le caresse et le félicite avec la voix. Je peux donc passer à l'étape suivante : attacher la longe au licol.

J'attache rapidement la longe au licol du poulain et la tiens. Aaron, surpris, recule d'un pas. Puis il secoue la tête, faisant bouger la longe. Il joue ensuite avec elle pendant une minute avant de se lasser. Comme le box est grand, je vais pouvoir commencer à lui apprendre à marcher en longe dans le box. Je tire légèrement sur la longe pour inciter le poulain à avancer vers moi. Je ne tire pas tout le temps : je tire et je relâche, de plus en plus fort. Aaron finit par comprendre ce que j'attends de lui et il avance d'un petit pas. Je le félicite et l'encourage à continuer. Il refait quelques pas hésitants. Je le félicite, et continue mon exercice jusqu'à ce que j'arrive à faire marcher Aaron en rond dans son box, sans m'arrêter. Ça me prend pas mal de temps, mais c'est une étape nécessaire. Une fois que je lui ai appris à avancer, il faut lui apprendre à s'arrêter. Une fois que le poulain marche, je tire un peu vers l'arrière avec la longe pour qu'il s'arrête. Cette fois Aaron comprend du premier coup. Je le félicite puis m'entraîne à tourner, enfin, autant que le box me le permet. Encore une fois, Aaron comprend du premier coup. Je le caresse et le félicite, puis le récompense avec un bout de pain. Il ne me reste plus de temps alors j'enlève le licol du poulain et lui donne une dernière caresse, avant de partir, mettant fin à la séance. La prochaine fois je le ferais marcher en longe dans l'écurie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 7 Fév - 15:24

Marche en longe, Aaron

La dernière fois j'avais plus ou moins appris à Aaron à marcher en longe dans son box, alors cette fois je vais lui apprendre à faire de même dans l'écurie. J'ai rapporté mon licol et ma longe, ainsi que deux morceaux de pain. J'arrive devant le box du poulain, et l'appelle par son nom.

Aaron lève la tête et me regarde. Il pointe ses oreilles vers moi et s'approche, joyeux. J'entre dans le box avec le licol et la longe, puis le salue en le caressant et en disant son nom. Il commence à reconnaître son nom, on dirait ! Je lui mets le licol sans problèmes, puis le fais marcher dans son box, en rond. Au début l'alezan est très hésitant mais il prend de l'assurance au fur et à mesure. Je lui demande aussi de s'arrêter plusieurs fois, ce qui ne semble pas poser de problèmes. Alors je décide de sortir du box. J'ouvre la porte du box en grand et incite 'Ron à sortir. Le poulain hésite, mais me rejoint à l'extérieur du box. Je me remets alors à marcher le long de l'allée. Le croisé me suit, sautillant presque de joie. Je lui fais faire un aller-retour, pour commencer. Aaron reste bien sage, me suivant mais ne me dépassant pas. J'ai un peu de mal à lui faire faire des demi-tours, par contre. Je me mets alors à le faire marcher sur un cercle très petit au milieu de l'allée, pour lui apprendre à tourner. Je lui fais faire 2 tours dans chaque sens, avant de reprendre les allers-retours. Cette fois j'ai bien moins de mal pour les demi-tours. Je caresse Aaron et le félicite avec ma voix.

Comme il ne semble pas avoir trop de soucis à faire ça, je décide de l'emmener un peu en dehors des écuries. Tien, pourquoi ne pas faire un tour vers les paddocks et en profiter pour le faire brouter ? Je sors donc de l'écurie avec lui et me dirige vers les paddocks. Il y a un peu de bruit, dû aux conversations des cavalières, aux sabots des chevaux se posant sur le sol, au palefrenier ramenant une brouette vide à la grange... Aaron semble un peu angoissé par ce bruit ambiant, mais il me suit docilement et ne s'énerve pas pour l'instant. Pourvu que ça dure ! Je traverse le haras sans trop d'encombres, et me retrouve dans l'allée des paddocks. Je m'autorise à essayer de faire trotter le poulain dans l'allée. Je me mets à courir et incite Ron à faire de même avec de légers claquements de langue. L'alezan se met à trottiner, tout joyeux et un peu plus calme grâce au calme relatif de ce lieu. Je le fais trotter une vingtaine de mètres avant de le faire repasser au pas. Je le caresse, satisfaite de lui. Puis je m'arrête sur le côté, lui proposant de brouter l'herbe verte et grasse. Aaron plonge son nez dedans sans trop se faire prier et se met à tondre la pelouse à la vitesse de la lumière. Je laisse échapper un petit rire, puis le regarde brouter.

Soudain j'entends un cri aigu : deux fillettes de 8 ans jouent à chat non loin d'ici. Aaron se cabre, surpris et effrayé, et essaye de s'enfuir en lançant une ruade. J'arrive à le retenir tant bien que mal, ce n'est encore qu'un poulain, il n'a pas beaucoup de force, mais il me fait bien avancer de 3 mètres. Les fillettes, étonnées, regardent le spectacle. Une fois que j'ai plus ou moins repris le contrôle du poulain je demande aux fillettes de ne pas crier, d'une voix assez faible pour ne pas effrayer davantage Aaron, mais autoritaire. Elles haussent les épaules, puis reprennent leur jeu, mais sans crier cette fois. Je soupire, il faut vraiment que je désensibilise Aaron au bruit. En attendant il est totalement paniqué, je ne pense pas pouvoir faire quoi que ce soit de plus aujourd'hui. J'essaye de calmer l'alezan, mais sans grands résultats. Je retourne donc à l'écurie, tant bien que mal, et remets Aaron au box. Il a l'air un peu plus calme maintenant qu'il est rentré au box, même si il reste effrayé. Je sors de ma poche un morceau de pain et le lui donne, espérant l'aider à se calmer. Ron reste immobile quelques secondes, mais finit par manger la friandise. Je le caresse et sors du box. Manon m'a demandé de désensibiliser Aaron au parapluie, c'est donc ce que je ferais la prochaine fois. J'en profiterais aussi pour commencer à travailler sur sa phobie du bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 7 Fév - 21:59

+ 10 en débourrage (Confiance en l'homme et licol 10/10)
+ 2 en confiance

+ 8 Trèfle

Gains pour l'objectif réussi : 10pts de compétence (donnes-moi par MP)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Lun 8 Fév - 18:30

Désensibilisation au parapluie + travail sur le bruit, Aaron

Manon m'avait demandé de désensibiliser Aaron au parapluie, je vais m'en occuper ce matin. J'ai décidé d'aller au rond de longe pour le faire, j'aurais plus d'espace. J'ai apporté un parapluie que j'ai laissé au rond de longe en passant, un licol, une longe, ainsi que mon portable car je compte aussi commencer à travailler sur la phobie du bruit d'Aaron.

Une fois arrivée devant le box du poulain, je l'appelle par son nom et l'alezan lève la tête puis se retourne pour me regarder. Il semble totalement s'être remis de son choc de la dernière fois, tant mieux! Je me glisse dans le box du poulain, puis le salue avec une caresse amicale sur l'encolure. Je lui enfile ensuite le licol, et le sors de son box sans le moindre mal. Aaron me suit docilement. Je le félicite puis l'emmène vers le rond de longe. Nous traversons le haras sans encombres et arrivons enfin au lieu de travail. C'est la première fois que le croisé y met les pieds, il me semble. Nous y entrons et je ferme la porte derrière nous. Aaron regarde un peu autour de lui pour mieux savoir où il est, curieux. Je lui enlève alors sa longe en lui laissant le licol puis sors du rond de longe, laissant le poulain mieux faire connaissance avec ce lieu, où il travaillera souvent par la suite. L'alezan se met à trotter le long de la barrière, puis part au galop et effectue une série de cabrioles. Je remarque qu'il a quand même bien grandi depuis que je l'ai rencontré! Il a pris 10 centimètres en taille, si ce n'est plus, et a une carrure un peu plus développée. Une fois que le poulain semble bien s'être défoulé dans le lieu de travail, je rentre dans le rond de longe avec le parapluie et la longe.

Je rattache la longe au licol et présente le parapluie au poulain, le gardant appuyé au sol à une distance respectable du poulain. Aaron se demande quel est cet étrange objet, et hésite un peu avant de venir vers ledit objet. Il le renifle, le touche de l'antérieur, l'examine sous tous les angles, puis finalement s'en désintéresse. Je caresse l'alezan, puis prends le parapluie et l'ouvre. Aaron sursaute, et reste immobile un certain temps avant d'avancer vers le parapluie ouvert. De nouveau, il l'examine sous toutes les coutures et finit par s'en désintéresser. Alors je ferme le parapluie, et le rouvre. L'alezan semble un peu effrayé par ce mouvement alors je le répète jusqu'à ce qu'il s'y habitue et n'ait plus peur. Je le félicite puis ferme le parapluie et le pose sur le dos du cheval, prête à le retirer. Aaron fait un petit pas sur le côté, mais ne fait rien de plus. J'enlève alors le parapluie puis le repose, plusieurs fois de suite, jusqu'à ce que le poulain ne montre plus de signe de peur ni de surprise. Je passe alors le parapluie sur les flancs et la croupe du cheval, sans obtenir de réactions négatives. Le parapluie a l'air de plutôt bien être passé avec Aaron. Je range donc le parapluie, enlève la longe et félicite le poulain en le caressant et lui donnant un bout de pain. Maintenant, travaillons sur la phobie du bruit.

Je sors mon portable de ma poche, choisis la playlist composée exclusivement de chansons calmes que j'ai préparée à l'avance, puis monte le volume jusqu'à ce que le poulain semble un peu mal à l'aise. Je range mon portable dans ma poche et me mets à marcher dans le rond de longe. L'alezan reste figé quelques minutes, mal à l'aise mais pas excessivement. Je continue de marcher, et au bout d'un moment Aaron s'autorise à faire de même. Au bout d'une vingtaine de minutes de marche il ne semble plus gêné par les chansons et vient même marcher à côté de moi. Je le félicite et lui caresse l'encolure, avant de lui redonner un bout de pain. Je rattache la longe au licol et sors du rond de longe, mettant fin à cette séance de désensibilisation. Elle s'est plutôt bien passé, Aaron a réagit mieux que je ne le pensais. Je traverse le haras en faisant un petit détour pour éviter de passer par le manège car je sais qu'il y a un cours collectif organisé à cette heure et qu'il risque d'y avoir du bruit. Une fois arrivée je rentre le poulain dans son box et le félicite une fois de plus. Je le caresse sur l'encolure puis lui donne un dernier bout de pain. Je me lève, sors du box, et pars ranger mon matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Lun 8 Fév - 19:09

Immobilité à l'attache, Aaron

La première partie de mon débourrage étant finie, je vais pouvoir passer à la deuxième partie. Cette fois je vais travailler l'immobilité à l'attache. Je ne savais pas trop comment faire mais une amie m'a donné une idée assez amusante, que je vais mettre en œuvre tout à l'heure.

J'arrive devant le box du poulain et l'appelle par son nom. Aaron lève la tête et s'approche, content de me voir. J'entre à l'intérieur du box et salue le poulain d'une caresse sur l'encolure. Puis je lui mets son licol et sors du box. Je le fais marcher jusqu'à l'aire d'attache, et c'est là que commence la mise en place de mon idée. Je prends deux anneaux côtes à côtes espacés d'environ 1 mètre et demi, et arrête le poulain devant l'un d'entre eux. J'ai posé un sac à patates en-dessous du deuxième anneau. Je passe la longe dans le premier anneau puis dans le deuxième anneau, et attache la longe au sac à patates en faisant un nœud de 8, comme en escalade. Aaron veut tester mon dispositif et tire un bon coup sur la longe, juste pour voir ce que ça fait. Il soulève légèrement le sac à patates puis le laisse retomber lourdement, arrêtant de tirer car ça lui demandait trop d'efforts. Il tire encore une ou deux fois avant de comprendre. Il ne tire plus au renard. Je le caresse pour le féliciter. Aaron tourne ses oreilles vers moi, attendant la suite des évènements.

Je détache la longe du licol pour ne pas avoir à refaire le nœud de 8 et fais marcher Aaron en le tenant par le licol. Je lui fais faire un aller-retour puis rattache la longe au licol. Aaron tire une fois sur le sac à patates mais arrête de tirer juste après. Je répète alors l'opération et cette fois le cheval reste parfaitement immobile. Je le caresse pour le féliciter, il a bien compris. Cependant je le détache encore une fois et lui fais faire un aller-retour pour ensuite le rattacher, juste pour m'assurer qu'il ait bien assimilé. Mais ça semble être le cas, Aaron reste parfaitement immobile. Et bien, cette étape-là du débourrage n'a pas été difficile. Espérons que les autres soient tout aussi faciles! Je défais mon nœud de 8 et attache cette fois le cheval à l'anneau en faisant un nœud d'attache classique. L'alezan remue les oreilles, étonné, mais a compris le principe de l'attache donc il reste immobile. Je le caresse et le félicite avec ma voix. J'entame alors une petite séance de caresse en gardant le poulain attaché, pour l'habituer. Au bout d'une dizaine de minutes je décide de mettre fin à la séance, Aaron a bien progressé, cette fois encore. Je le détache et le remets au box. Je lui donne un bout de pain pour le récompenser puis m'en vais, n'oubliant pas de ranger le sac à patates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mar 9 Fév - 17:20

+ 5 en débourrage (Manipulation, brosse et immobilité 5/10)
+ 4 en confiance

+ 5 Trèfle

Gains pour l'objectif réussi : 3pts à miser

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mar 9 Fév - 18:35

Brosses et manipulation, Aaron

Ce matin j'ai prévu de continuer le débourrage d'Aaron. Je vais attaquer un gros morceau cette fois: les brosses et la manipulation. Pour la manipulation je ne pense pas avoir trop de mal, par contre pour les brosses je ne sais vraiment pas comment ça va se passer... J'ai rapporté un licol, une longe, et une mallette complète de brosses.

Une fois arrivée devant le box du poulain je pose la mallette par terre et appelle l'alezan. Aaron lève la tête et pointe ses oreilles vers moi pour me saluer. J'entre dans son box et lui donne sa caresse habituelle sur l'encolure. Puis je lui mets son licol, ouvre la porte du box en grand et sors du box, accompagnée du bel alezan. Nous partons vers l'aire de pansage, j'ai pris ma mallette à la volée. Une fois arrivés j'attache le cheval à un anneau. Aaron reste bien immobile, comme je le lui ai appris. Je le caresse puis commence le travail sur la manipulation. Je fais glisser ma main le long de son antérieur et l'encourage à soulever le sabot d'un petit claquement de langue. Le poulain ne semble pas comprendre alors j'attrape les fanons et les tire légèrement vers le haut avec une action discontinue. Aaron lève le pied, peu sûr de lui. Je le félicite puis le repose. Je lui demande alors la même chose avec l'autre antérieur. Aaron s'exécute, toujours hésitant, alors je le félicite et repose le sabot. Je répète l'exercice avec les membres postérieurs, puis le refais encore une dizaine de fois en changeant de membre à chaque fois. A la fin Aaron semble avoir compris et assimilé, alors je lui donne un bout de pain et le félicite.

Maintenant je vais lui apprendre à céder à la pression de la main. Je me mets de son côté gauche et essaye de pousser ses hanches en appliquant de la pression. Automatiquement le poulain se met à pousser de l'autre côté. J'intensifie alors la pression et finalement le poulain cède et se décale, alors je cède aussi. Je me place de l'autre côté et répète l'opération. Aaron cède un peu plus rapidement cette fois. Je refais encore l'exercice 5 fois de chaque côté avant de juger que le poulain a bien compris. Je le félicite et repasse de son côté gauche. Cette fois je vais lui faire déplacer ses hanches radicalement. J'applique de la pression sur la hanche du poulain et il cède, se déplaçant vers la droite. Alors je cède puis applique de nouveau de la pression puis cède, et rapplique de la pression... Au bout d'un moment Aaron se retrouve presque collé au mur, mais il me reste encore un peu de place pour me glisser entre le mur et le poulain. C'est donc ce que je fais, et j'applique de la pression de façon discontinue sur la hanche du poulain, jusqu'à ce que ses hanches soient presque collées au mur. Je félicite le poulain et lui donne un bout de pain. Puis, je lui replace les hanches de façon à ce qu'il soit bien droit.

Bon, la partie manipulation, c'est fait. Maintenant passons aux brosses! Je prends dans la mallette un bouchon, pour commencer. Je le présente à l'alezan, qui le renifle, intrigué. Mais il s'en lasse vite. Alors je le pose sur son dos, et l'alezan sursaute. J'attends un peu qu'il se calme avant de commencer à passer la brosse sur son dos, très légèrement. Aaron reste immobile mais est très tendu. Au fur et à mesure il se détend et je peux appliquer plus de pression avec la brosse. Je passe la brosse sur son épaule, son poitrail, ses membres, sa croupe... Jusqu'à ce que 'Ron n'y prête plus attention. Je le félicite et pose le bouchon. Je prends alors la brosse douce et la présente au poulain, qui l'examine mais n'y voit pas beaucoup d’intérêts. Je commence alors à brosser le poulain avec. Il tourne sa tête vers moi, surpris par la sensation moins marquée que celle du bouchon. Je passe la brosse douce sur tout le corps du poulain sans trop de difficultés. Alors je décide de passer à l'étrille. Je présente ladite brosse au poulain, qui l'examine un peu plus longtemps que la brosse douce. Je la pose alors sur le dos du poulain, qui frémit à son contact. Je passe l'étrille sur ses parties charnues sans trop appuyer au début, puis quand le poulain semble s'être habitué à la sensation je le brosse normalement. Je pose l'étrille et félicite le poulain.

Passons maintenant à la brosse à crins. Je prends ma brosse à crins et la présente au poulain, qui semble intrigué par cette brosse. Je le laisse la sentir, l'examiner sous tous les angles, avant de commencer à démêler sa crinière. J'y vais doucement pour commencer. Le poulain se tend mais se laisse tout de même faire. Je tente de le rassurer avec ma voix tout en continuant de démêler sa crinière, et il finit par se décontracter. Je passe donc à la queue. Curieusement la queue semble poser moins de problèmes que la crinière. Je commence à lui démêler la queue lentement, puis comme je vois que ça ne pose pas de problèmes je la lui démêle normalement. Une fois que j'ai fini, je prends mon cure-pied pour commencer la partie la plus délicate de cette séance: le curage de pied. Je demande un sabot au poulain, qui me le donne. J'essaye alors je le garder en main le plus longtemps possible, avant d'essayer de le curer. Aaron se dégage au bout de quelques secondes. Je le gronde d'une voix ferme et répète l'exercice plusieurs fois, jusqu'à ce que le poulain me laisse son sabot suffisamment longtemps à mon goût. Je prends alors mon cure-pied et prends un de ses sabots pour commencer à le curer, faisant attention à ne pas toucher la fourchette. Surpris, le poulain dégage son sabot. Alors je recommence l'exercice une dizaine de fois avant de réussir à curer son sabot. Je félicite Aaron et passe à un autre sabot. Je répète la même opération pour les autres sabots, mais au plus j'avance et au moins il faut répéter l'exercice pour pouvoir lui curer le sabot. Une fois que les 4 sabots sont curés, je m'autorise à appliquer une couche de graisse par-dessus. Cette étape ne me pose pas de problèmes après l'étape du curage de pieds.

Je félicite Aaron pour sa patience et le récompense d'un bout de pain. Puis je range toutes mes brosses et détache le poulain. Je prends ma mallette et rentre Aaron au box. Je lui dépose une dernière caresse sur l'encolure avant de me lever et de m'en aller, satisfaite de cette séance. Aaron a beaucoup progressé cette fois encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mer 10 Fév - 9:12

+ 5 en débourrage (Manipulation & pansage 10/10)

+ 4 Trèfle

Gains pour objectif réussi : 4pts concours (Mp pour me dire à qui)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Jeu 11 Fév - 13:44

Parcours de maniabilité, Aaron

Cette après-midi j'ai prévu d'aller faire un petit tour au haras pour m'occuper des chevaux. Je vais commencer par Aaron, le poulain que j'ai décidé de débourrer. Cette fois-ci je vais faire un parcours de maniabilité à pied, à la demande de Manon. J'ai déjà installé le matériel nécessaire au manège. Je me dirige donc vers le box du croisé, un licol et une longe à la main, ainsi que des brosses.

En arrivant devant le box du cheval, je l'appelle par son nom. Aaron lève la tête et me regarde en remuant les oreilles, content que je sois venue le voir. Il a décidément bien changé! Il a beaucoup grandi, il a presque atteint sa taille adulte et sa carrure est devenue encore plus imposante. J'ouvre la porte du box et lui donne une caresse sur l'encolure pour le saluer. Puis je lui mets son licol et le fais sortir de son box. Je me dirige d'abord vers l'aire de pansage et attache le croisé à un anneau. Je lui fais un long pansage complet sans rencontrer le moindre soucis, puis me recule pour voir le résultat: la robe alezanne d'Aaron brille de mille feux. Satisfaite, je range mes brosses et pars avec Aaron vers le manège.

Une fois arrivée au manège j'ouvre la porte et incite le cheval à entrer à l'intérieur. C'est la première fois qu'il va travailler dans ce lieu. Aaron hésite, puis me fait confiance et me suit à l'intérieur. Je le fais d'abord marcher quelques tours sur la piste, en changeant de main, pour qu'il observe le lieu, puis je le fais marcher un peu partout. Une fois que j'ai fini je montre un cône au cheval. L'alezan, sceptique, le renifle, l'observe sous toutes les coutures, avant de s'en lasser. Alors je le fais passer entre deux cônes. Aaron n'y fait pas attention et me suit calmement. Je le caresse sur l'encolure, fière de lui. Je m'entraine ensuite à faire des slaloms entre les cônes. Aaron a l'air un peu perdu mais au bout de deux slaloms il comprend le principe. Je le félicite et passe à l'exercice suivant: les barres au sol. Je vais d'abord essayer de faire passer Aaron par-dessus une barre au sol. Je le fais marcher vers celle-ci et passe par-dessus, montrant l'exemple au croisé. L'alezan hésite, puis franchit la barre au sol d'un petit bond vers l'avant. Je le caresse et réessaye de passer par-dessus une barre au sol, plusieurs fois. Au bout de 5 fois Aaron se contente d'enjamber sereinement la barre. Je félicite l'entier et essaye cette fois de passer entre deux barres au sol. Je m'élance sans hésitations entre les deux barres et encourage Aaron à faire de même. Il hésite mais me rejoint à l'intérieur. Je traverse alors sans soucis les barres, suivie de l'entier. Je refais la même chose plusieurs fois avant que le cheval n'hésite plus. Je le félicite, contente de lui. Puis je décide, pour finir la séance, de faire un petit parcours. Je commence par passer par-dessus une barre au sol, puis je passe entre deux barres et fais un slalom en faisant un aller-retour, ce qui me permet de faire demi-tour. Je repasse entre les deux même barre et par-dessus la première barre. Comme ça n'a pas posé de problèmes à Aaron, je le félicite et lui donne un bout de pain. Puis je retourne à l'écurie et remets le cheval au box, lui laissant une dernière caresse avant de partir. Je pars ranger le matériel présent au manège, et une fois que j'ai fini je me dirige vers le clubhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Jeu 11 Fév - 16:46

Longe au pas et au trot et début des transitions, Aaron

Il est temps pour moi d'apprendre la longe à Aaron! Il a suffisamment grandi pour que je le fasse, et il faut que je continue son débourrage. J'ai donc apporté avec moi un caveçon ainsi qu'une longe de travail, car j'ai entendu dire que le caveçon encadrait mieux la tête du cheval.
J'appelle le cheval par son nom, et il lève joyeusement la tête. J'entre dans le box, lui fais ma caresse habituelle à l'encolure puis lui mets le licol et le sors du box. Je l'attache à l'aire de pansage, puis lui fais un pansage complet. Je l'équipe ensuite du caveçon que j'ajuste bien, puis attache la longe de travail au caveçon. Nous voilà prêts à partir au rond de longe!

Une fois arrivés au rond de longe, je commence par prendre la chambrière sur le côté et je la mets vers le milieu du rond, pour qu'elle soit à porté de main quand j'en aurais besoin. Je fais ensuite marcher le cheval sur un cercle, en restant à côté de lui. Puis je commence à m'éloigner progressivement de lui. Bien entendu, Aaron veut me suivre. Je ramasse alors ma chambrière et refais le même exercice gardant le cheval sur le cercle avec la chambrière. A chaque fois qu'il essaye de couper le cercle, je dis un « Non » ferme pour le punir et le chasse à l'extérieur avec le bout de la chambrière, si bien qu'au bout d'un moment il finit par comprendre et reste sagement sur le cercle. Je repose alors la chambrière par terre et le fais marcher sur le cercle quelques tours au pas. Puis je le fais changer de main et fais la même chose, en utilisant la chambrière au début puis sans l'utiliser après. Je félicite régulièrement mon cheval quand il reste sagement sur le cercle. J'essaye d'encadrer au mieux le cheval. Puis je reprends ma chambrière et essaye de le faire trotter sur le cercle en le chassant avec la chambrière et en y ajoutant des claquements de langue ainsi qu'un ordre vocal. Aaron part au grand trot et essaye d'élargir le cercle en tirant, mais je secoue la longe et il revient sur le cercle. Il essaye plusieurs fois de couper ou d'élargir le cercle, mais à chaque fois je le punis, et au bout du compte il reste bien sagement sur le cercle au trot. Je le félicite puis le refais passer au pas en ajoutant un ordre vocal. Je le fais changer de main et recommence le même exercice à l'autre main. J'essaye cette fois de faire quelques transitions, à l'arrêt notamment, en y ajoutant des ordres vocaux pour que le cheval les assimile. J'arrête la séance quand je vois que le cheval commence à fatiguer. Je reviens vers lui et reprends la longe. Puis je pose la chambrière sur le côté et repars vers les box. Je refais un rapide pansage à Aaron, puis le remets au box en lui donnant un bout de pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Jeu 11 Fév - 16:59

Longe et transitions au trot, au pas et à l'arrêt, Aaron


De nouveau, je me dirige vers le box d'Aaron pour continuer son débourrage en longe. Cette fois je vais travailler les transitions. Je sors le cheval de son box et lui fais un pansage complet. Puis je l'équipe d'un caveçon, d'une longe de travail et nous voilà partis vers le rond de longe.

Je prends au passage la chambrière qui était posée à côté du rond de longe, puis nous entrons dans le rond. Je refais marcher le cheval quelques tours au pas à chaque main, avant de l'installer au trot. A chaque fois qu'il essaye de couper ou d'élargir le cercle, je le punis, même si ça ne se produit pas si souvent que ça. Je le félicite quand il reste bien sur le cercle. Après avoir laissé le cheval s'échauffer pendant environ 5 minutes, je commence vraiment le travail sur les transitions. D'abord je travaille les transitions pas - arrêt en y ajoutant des ordres vocaux. Je félicite le cheval à chaque fois qu'il fait bien. Au bout d'un moment, à force de répéter l'exercice, nous finissons par y arriver. Je demande alors des transitions trot - pas, toujours en ajoutant des ordres vocaux. J'ai beaucoup de mal à le faire repasser au pas au début, mais à force de travailler, il y arrive de mieux en mieux. Pour finir la séance je lui demande des transitions trot-pas-arrêt, puis arrêt-pas-trot. Je n'ai quasiment plus besoin d'utiliser la chambrière à ce stade-là, Aaron apprend vite et a déjà en partie assimilé les ordres vocaux. Il reste hésitant et met parfois un peu de temps pour réagir, certes, mais il progresse vite. J'arrête la séance au bout de 20 minutes car je vois que le cheval commence à fatiguer. Je range la chambrière, revient vers l'alezan puis sors du rond de longe. Nous repartons vers les box, où je lui refais comme d'habitude un rapide pansage, puis je le remets au box et lui donne un bout de pain, avant de m'en aller, satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Jeu 11 Fév - 17:19

Longe au galop et transitions aux trois allures, Aaron


J'avance vers le box d'Aaron, je compte continuer son débourrage. Au programme: transitions au trois allures en longe. La dernière fois j'avais réussi à lui apprendre les transitions à l'arrêt, au pas et au trot alors cette fois il ne me reste plus que le galop. Je sors le cheval de son box et lui fais un pansage complet. Puis je l'équipe d'un caveçon et d'une longe de travail, et nous partons vers le rond de longe.

En arrivant, je prends la chambrière restée sur le côté avant d'entrer dans le rond de longe avec l'entier. Je ferme la porte derrière moi et me place au centre du rond. J'installe Aaron sur un cercle au pas. Je le fais marcher, puis trotter aux deux mains pendant 5 minutes pour qu'il s'échauffe, avant de commencer le travail. Je remarque que Aaron reste bien sagement sur le cercle, sans que je n'aie besoin de le reprendre. Je le félicite, puis lui demande des transitions pas - arrêt et arrêt - pas avec les ordres vocaux. Il a visiblement un peu oublié ce que c'était, je le lui rappelle donc en utilisant la longe et la chambrière. Deux transitions plus tard il y arrive très bien avec juste les ordres vocaux, il lui fallait le temps de se rappeler, je suppose. J'enchaine avec les transitions pas - trot et trot - pas. De nouveau, il lui faut un peu de temps pour se rappeler les ordres vocaux mais cette étape est relativement courte et j'arrive sans problèmes à le faire partir au trot ou repasser au pas en utilisant juste les ordres vocaux. Je félicite le cheval dès qu'il réussit ses transitions. Je passe ensuite aux transitions arrêt-pas-trot et trot-pas-arrêt. Je n'ai même plus besoin de la chambrière ni de la longe, ma voix suffit. Je félicite le cheval.

Maintenant, je vais travailler le galop. Je commence par installer le cheval au galop sur un cercle, en ajoutant un ordre vocal. Aaron part à fond, sans se faire prier. Je le laisse cracher son feu quelques tours avant de reprendre le contrôle et de lui demander de repasser au trot. Aaron reconnait l'ordre vocal du trot et repasse à l'allure demandée en hésitant. Je le félicite et refais plusieurs fois les transitions galop-trot et trot-galop en ajoutant les ordres vocaux pour qu'il les assimile bien. Au bout d'une dizaine de transitions à chaque main je remarque que le cheval commence à fatiguer. La séance a déjà duré 20 minutes, et Aaron n'a pas encore beaucoup d'endurance. Je ne me fais pas de soucis pour lui, il gagnera de l'endurance au fur et à mesure. Nous quittons le lieu de travail, et je repose la chambrière sur le côté. Puis, comme à mon habitude, je fais un rapide pansage à l'entier et le remets au box. Je lui donne un bout de pain pour le récompenser, et retourne au clubhouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 14 Fév - 20:00

Longe aux trois allures, Aaron

Après cette longue balade avec Bagatelle, je me sens d'attaque pour continuer le débourrage d'Aaron, mon protégé des stabules des poulains. Je m'approche de son box et l'appelle par son nom. L'entier lève la tête et s'approche, tout content de me voir. J'entre dans le box et lui enfile son licol. Puis je le sors du box et lui fais un pansage complet. Je finis par l'équiper d'un caveçon et d'une longe de travail, et nous voilà partis au rond de longe.

J'ouvre la barrière et entre dans le rond de longe, suivie de l'alezan. Je ferme la porte derrière nous, puis me place au centre du lieu de travail et demande au croisé de se mettre en cercle au pas. Aaron obéit, sans la moindre hésitation. Je le fais marcher quelques tours à cette main, puis je le fais changer de main et le refais marcher quelques tours. Je lui demande ensuite de se mettre au trot. L'alezan obéit docilement à l'ordre vocal. Je le félicite et le fais trotter quelques minutes aux deux mains. Puis je lui demande des transitions à l'arrêt, au pas et au trot, qui ne posent pas de problème au bel alezan qui les exécute sans hésitations, juste à l'entente de l'ordre vocal. Je le félicite et lui demande le galop. Aaron hésite un peu, mais en entendant mes claquements de langue, qu'il a assimilé à l'ordre accélérer, il s'installe au petit galop. Il reste au petit galop, car il n'est pas sûr que c'est ce que je demandais. Je le félicite et l'encourage à continuer, et aussitôt le cheval s'installe dans un galop moyen. Je le félicite de nouveau et lui fais faire quelques transitions au trot et au galop. Puis je le laisse galoper quelques tours, avant de le faire changer de main. Je le fais galoper quelques tours à l'autre main, et je finis par mélanger toutes les transitions qu'on a vues. Ce qui ne pose pas de problèmes à Aaron: il les exécute parfaitement et sans la moindre hésitation. Je le félicite régulièrement, et mets fin à la séance quand je remarque que l'entier commence à fatiguer. Je le fais repasser au pas et me place à côté de lui pour le faire marcher à mes côtés sur quelques lignes droites. Une fois que l'alezan a repris son souffle je le félicite et nous rentrons au box. Je lui refais un pansage rapide avant de le remettre au box et de lui donner un bout de pain en guise de récompense. Le cheval a l'air de bien avoir assimilé la longe aux trois allures, alors je pourrais bientôt passer à la selle et au filet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Lun 15 Fév - 12:47

+ 1 en confiance
+ 1 en soins
+ 2 en travail à pied

+ 10 en débourrage (longe aux trois allures 10/10)

+ 5 Trèfle

Gains pour l'objectif réussi :
- 5 Trèfle (maj)
- 10 pts compétence (MP ou CB)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Lun 15 Fév - 18:50

Tapis, amortisseur et selle, Aaron

J'ai une petite heure de libre en cette fin d'après-midi alors j'ai décidé de poursuivre le débourrage d'Aaron. Je vais maintenant passer à la partie selle et bride du débourrage. Pour cela j'ai pris l'ancien tapis, l'ancienne selle et l'ancien amortisseur d'Ebrose car ils ne craignent rien. Je me doute cependant que la selle ne va pas être adaptée au dos de l'entier, mais pour l'instant c'est juste pour lui montrer. De plus, je pourrais emprunter au haras une selle adaptée quand j'essayerais de monter sur le dos du cheval.
C'est donc avec tout ce matériel dans mes bras que je me dirige vers les stabules des poulains. Je pose tout le matériel devant le box de l'alezan, et l'appelle. Je le sors de son box, lui fais un pansage complet, puis commence la désensibilisation.

Je montre le vieux tapis au cheval, qui l'examine mais s'en désintéresse vite. Je le passe alors sur le corps du cheval, sous les yeux intrigués mais attentifs de celui-ci. Je finis par poser le tapis correctement sur le dos de l'entier, qui se laisse faire, me faisant confiance. Je le flatte, puis enlève le tapis et le remets, plusieurs fois. Maintenant que je suis sûre que ça ne pose pas de problèmes, je passe à l'étape suivante: l'amortisseur. Je répète la même chose qu'avec le tapis, et je finis par laisser l'amortisseur posé sur le dos du cheval, sans que celui-ci ne s'alarme. Bon, ça c'était l'étape facile. Maintenant passons à la selle. Je montre la selle au cheval, qui l'examine avec plus d'intérêt. Une fois qu'il s'est assuré que l'objet était inoffensif, je le pose délicatement sur le dos du cheval, qui se tend tout à coup, surpris par son poids. Il reste figé quelques secondes, avant de tourner la tête. J'enlève la selle du dos du cheval, puis la remets. Le cheval se tend quand même, même si il est moins surpris par le poids de l'objet. Je répète l'opération plusieurs fois jusqu'à ce que l'entier n'ait plus de réactions. Je le félicite, puis dé-garrotte. Aaron ne réagit pas. Je le flatte, et sangle en douceur, au premier trou. Aaron tourne sa tête vers moi, surpris. Je le flatte, puis resserre la sangle d'un trou, en douceur. Le cheval lève la tête, pas encore habitué à cette sensation.

Je descends alors les étriers et détache le cheval pour le faire marcher. Je veux l'habituer aux étriers qui pendent. Aaron lève la tête et se met à marcher rapidement. Je le rassure avec ma voix, puis fais quelques allers-retours avant que le cheval ne se calme. Je le flatte et le rattache. Puis je resserre la sangle d'encore un trou. Le cheval fait un petit pas sur le côté. Encore un trou et il sera suffisamment sanglé pour que je lui montes dessus. Je détache le cheval et le fais marcher le long de l'allée. La présence des étriers ne semble plus le gêner. Plusieurs fois je m'arrête pour desserrer ou resserrer la sangle d'un trou. Même si au début le cheval a un peu de mal avec ça, il finit par s'y habituer. Je le félicite souvent. Mais l'heure tourne, et il ne me reste que 10 minutes avant de partir. Je rattache donc le cheval et lui enlève son équipement, que je pose sur le côté. Puis je remets l'entier au box, lui donne un bout de pain et une caresse, avant de partir ranger mon matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mer 17 Fév - 11:26

+ 3 en débourrage (Filet & selle 3/10)

+ 2 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Ven 19 Fév - 19:04

Filet, selle, protections, Aaron
(la selle et le filet sont sur 7 je crois, et pas sur 10)


Ce matin je ne me dirige pas vers mon domaine mais vers les écuries du club pour venir m'occuper d'Aaron, le poulain que j'ai décidé de débourrer. La dernière fois il s'était plus ou moins habitué à la selle, alors cette fois je vais vérifier si c'est bien acquis puis je vais lui mettre un filet. Cette fois, j'ai emprunté du matériel au club pour avoir une selle adaptée au dos du cheval ainsi qu'un filet à sa taille. En ce qui concerne les protections, j'ai pris d'anciennes paires de guêtres et protèges-boulets qui ne craignent rien. C'est donc avec tout ce matériel que je m'arrête devant le box d'Aaron. Je pose le matériel puis appelle le cheval.
Celui-ci lève la tête, content de me voir. Je prends son licol et le sors du box. Je lui fais un bon pansage complet, avant de ranger mes brosses pour commencer le travail.

Je prends le tapis et le mets sur le dos du cheval sans problèmes. Pareil pour l'amortisseur. En ce qui concerne la selle, je la lui fais d'abord examiner avant de la poser sur son dos. Aaron reste tranquille. Je le flatte, puis sangle en douceur, pas trop serré, juste pour que la selle ne bouge pas. De nouveau je n'obtiens pas de réactions de la part du cheval. Je le flatte, et prends ma paire de guêtres que je lui présente. Puis je m'accroupis et passe une guêtre contre le membre du cheval, qui lève le pied, ne sachant que faire. J'attends qu'il le repose pour lui mettre la guêtre. Le cheval lève lui repose le membre, plusieurs fois, avant de laisser la guêtre tranquille. Je mets ensuite l'autre guêtre, puis les deux protèges-boulets, sans vraiment rencontrer de problèmes. Je flatte le cheval, et passe au plus gros de la séance: le filet.

Je commence par réchauffer l'embouchure entre mes mains, puis je l'enduis de miel pour que le cheval associe le mors à quelque chose positif. Je ma place ensuite à sa gauche et lui présente le filet. L'alezan l'examine avant de s'en désintéresser. Je mets alors le licol en collier autour du cou puis je passe les rênes par-dessus la tête. Je présente le mors à Aaron, le mettant au niveau de sa bouche et l'encourageant à ouvrir la bouche en frottant sa lèvre avec mon doigt. Hésitant, Aaron finit par prendre le mors. Agréablement surpris par le goût de miel, il mâchouille joyeusement le mors. J'en profite pour passer la têtière derrière la tête. Je resserre les montants d'un trou car le filet n'était pas tout à fait à la taille du cheval. Aaron mâchouille un peu le mors avant de s'arrêter, puis il reprend un peu et s'arrête de nouveau. Je lui laisse un peu le temps de s'habituer au mors, avant d'enlever le filet. J'enduis de nouveau le mors de miel, et j'attends un peu avant de remettre le filet au cheval. Cette fois il prend le mors sans hésitations, et se remet à mâchonner le mors. Je le félicite et le laisse de nouveau s'habituer. Puis j'enlève le filet, attends un peu et remets le filet sans enduire le mors de miel. Aaron le prend docilement, et je le félicite. J'enlève puis remets le filet plusieurs fois, jusqu'à ce que je sois sûre que cette étape soit acquise, avant de passer à l'étape suivante.

Cette fois je laisse le filet et boucle la muserolle ainsi que la sous-gorge. Je détache ensuite le licol du cheval et repasse les rênes par-dessus la tête. Je prends les rênes, commence à marcher et encourage Aaron à me suivre. Le croisé reste arrêté quelques secondes mais se met vite à me suivre. Je veux commencer à l'habituer à avoir du contact avec la bouche. Je fais quelques allers-retours dans l'allée, avant de me mettre à m'arrêter puis à me remettre à marcher. Je profite des pauses à l'arrêt pour resserrer la sangle d'un trou ou de la desserrer d'un trou. Je pars ensuite en slalom, suivie par le cheval. Bon, ça ne semble pas vraiment poser de problèmes alors je rattache le cheval et lui enlève le filet, la selle, l'amortisseur, le tapis ainsi que les protections. Je remets le licol correctement, puis remets le cheval au box et lui donne un bout de pain. Je reste avec lui dans le box quelques minutes pour le caresser, il semble apprécier les gratouilles à la base de l'encolure apparemment. Je sors du box de l'alezan, prends l'équipement et le range à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Ven 19 Fév - 22:03

Effectivement c'est bien sur 7 Smile
+ 3 en débourrage (6/7 port du filet et de la selle)
Pour arriver à 7/7, équipe le pour ton prochain objectif (le sac à patates) et ça sera bon Very Happy
+ 1 de confiance

+ 3 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mar 1 Mar - 10:53

Rappels et sac à patates - Aaron

Ça fait un petit moment que je n'ai plus avancé le débourrage d'Aaron car je lui ai un peu laissé le temps de grandir avant de lui apprendre à être monté. Mais ce matin j'ai décidé de reprendre le débourrage, alors c'est avec tout l'équipement nécessaire que je m'arrête devant le box d'Aaron. Je le salue, et il lève la tête vers moi, content de me revoir.

Je le sors de son box et commence par lui faire un pansage complet. Ensuite, il faut que je l'équipe. Je ne sais pas si il a oublié des choses, on verra bien. Je pose d'abord le tapis sur son dos, puis l'amortisseur et enfin la selle. Je sangle en douceur au premier trou, et flatte Aaron qui s'est laissé faire gentiment. Je lui mets ensuite des protections pour les membres. Quand j'ai voulu lui mettre la première guêtre, il a levé l'antérieur. J'ai attendu qu'il le repose pour réessayer, et quand il le levait à nouveau je m'arrêtais. Il a fini par comprendre qu'il ne fallait pas lever l'antérieur. Les autres membres sont passés sans problèmes. Je resserre la sangle de deux trou progressivement, sans obtenir de réactions de la part du cheval. Je le flatte et passe au filet. Je mets le licol en collier autour du cou et lui mets son filet sans difficultés. Je flatte le cheval et attache une longe de travail au filet. Puis je me dirige vers le manège, où Manon m'attend pour m'aider avec cette partie du débourrage.

Nous arrivons au manège et entrons à l'intérieur. Je salue Manon puis longe le cheval 5 minutes aux deux mains en le laissant galoper, pour qu'il puisse se défouler. Quand j'ai fini je me place à côté du cheval et avance vers Manon. Je lui demande de tenir Aaron, ce qu'elle fait.
Je me place alors à la gauche du cheval et mets du poids sur l'étrier gauche déjà descendu. Aaron fait un petit pas de côté, surpris. Je répète l'opération plusieurs fois, en mettant de plus en plus de poids sur l'étrier, jusqu'à ce que le cheval n'ait plus de réaction. Je pars alors chercher un plot que je mets à côté d'Aaron et qui va me servir de montoir: et oui il a bien grandi le petit Aaron! Je mets mon pied à l'étrier et commence à mettre mon poids dessus, puis arrête. Aaron n'a pas eu de réaction. Je recommence en mettant un peu plus de poids. L'alezan fait un petit pas sur le côté, déséquilibré. J'arrête et recommence encore une fois. Le cheval n'a pas réagi, alors cette fois je mets tout mon poids dans l'étrier, perdant tout contact avec le sol ou le plot. Aaron lève brusquement la tête. J'enlève le poids de l'étrier en descendant sur le plot. Je parle au cheval pour le rassurer, et une fois qu'il s'est calmé je remets tout mon poids dans l'étrier. Le cheval s'était préparé et se contente de se crisper. Je le félicite de ne pas avoir bougé et je recommence plusieurs fois le même exercice, jusqu'à ce que le cheval soit totalement détendu.

Une fois que cette étape est acquise je mets tout mon poids dans l'étrier et m'installe sur son dos, en sac à patates, me cramponnant où je peux. Je sens qu'Aaron se crispe et fait un petit pas sur le côté. Je le rassure avec ma voix et reste sur son dos, en sac à patates. Finalement le cheval se détend un peu. Je le félicite, puis descends de son dos en me laissant glisser. Je recommence plusieurs fois cet exercice, qui consiste à lui monter dessus en sac à patate, puis descendre en se laissant glisser. Au bout d'une dizaine de fois, l'alezan ne fait même plus attention à ce que je fais. Je le félicite, puis m'installe sur son dos en sac à patates et demande à Manon de le faire marcher sur la piste. La monitrice s'exécute et encourage Aaron à se mettre au pas. Le cheval hésite, alors je l'encourage moi aussi et il finit par se mettre au pas, très doucement. Je le félicite et l'encourage à allonger son allure avec des claquements de langue. C'est ce qu'il finit par faire. Manon lui fait faire deux tours de manège, avant de l'arrêter. Je descends du dos d'Aaron et remercie Manon.

Je sors du manège avec Aaron et retourne à l'écurie. Je lui enlève tout son équipement, puis lui fais un pansage complet. Il a bien travaillé, aujourd'hui encore. Je le remets dans son box et y reste quelques minutes pour le caresser. Il a l'air de particulièrement apprécier les grattouilles derrière les oreilles! Je lui donne un morceau de pain et sors du box, satisfaite de ma séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mar 1 Mar - 20:55

+ 4 en débourrage (7/7 port de la selle/filet & 3/3 monte en sac à patates)
+ 1 en confiance

+ 3 trèfle

gains pour l'objectif : 5 points à miser & 5 Trèfle MàJ

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
158/250  (158/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mer 2 Mar - 18:54

Monter normalement, pas monté et en longe - Aaron

Hier je suis montée sur le dos d'Aaron en sac à patates, cette fois je vais passer à l'étape supérieure: lui monter dessus normalement. Une fois de plus, j'ai emprunté l'équipement du club. Je pose tout le matériel nécessaire devant le box du cheval, puis claque de la langue pour l'appeler.
Aaron lève la tête et s'approche de moi, joyeux. Je le salue en lui caressant l'encolure. Puis je prends son licol et le sors du box. Je l'attache en face de son box, puis je lui fais un pansage complet. Je le selle, le bride, et l'équipe d'une longe plate. Cette fois encore j'ai demandé à Manon de m'aider, elle m'attend dans le manège normalement. Je détache donc le cheval et me dirige vers notre point de rendez-vous.

Je salue Manon en arrivant au manège, puis j'installe le cheval sur un cercle et le fais marcher, trotter puis galoper quelques minutes à chaque main pour qu'il se défoule. Une fois que c'est fait je demande à Manon de tenir Aaron pendant que je monte dessus en sac à patates. Je pars chercher un plot et le pose à côté de l'alezan. Je monte dessus, puis mets le pied à l'étrier pour me retrouver en sac à patates sur le dos d'Aaron. Le cheval n'a pas de réactions. Je le félicite et Manon le caresse. Puis Manon fait marcher le cheval sur un petit cercle, toujours avec moi en sac à patates sur son dos. Là non plus, nous ne rencontrons pas de problèmes. Alors je descends du dos du croisé pour passer à l'étape suivante.

J'arrête Aaron à côté du plot et monte sur le plot, tandis que Manon tient le cheval. Je mets le pied à l'étrier et saute, passant ma jambe droite par-dessus la croupe du cheval pour me retrouver les fesses dans la selle. Le cheval a levé la tête brusquement et a fait un pas sur le côté, surpris. Je le caresse et le félicite pour le rassurer. Il finit par se détendre. Alors je descends du dos du croisé et répète le même exercice. Je le fais au moins cinq fois avant que le cheval n'ait plus de réactions. A chaque fois je le caresse. Une fois que cette étape est acquise, je demande à Manon de faire marcher Aaron. Je prends les rênes, les tendant mais n'effectuant aucune réelle action avec, tandis que Manon s'exécute, et Aaron la suit en hésitant. Elle continue de le faire marcher sur la piste du manège, jusqu'à ce qu'il prenne plus d'assurance. Je caresse et félicite souvent le cheval. Puis Manon commence à longer le cheval au pas sur un cercle.

Elle lui demande quelques transitions à l'arrêt, puis le fait repartir au pas. J'ajoute les ordres vocaux ainsi que les aides. Aaron est un peu perdu au début, hésitant, mais finit par mieux s'y retrouver. Puis Manon installe le cheval au trot sur le cercle. Je me mets au trot en levée et le cheval boitille un peu, peu habitué à trotter avec un poids sur le dos. Manon le fait trotter deux tours avant de le repasser au pas. Comme toujours j'y ajoute les aides. Elle laisse marcher le cheval un tour avant de le faire repartir au trot. De nouveau je me mets au trot en levée et de nouveau le cheval boitille un peu avant de trotter normalement. Nous répétons l'exercice plusieurs fois, jusqu'à avoir plus ou moins habitué le cheval. Aaron est déjà assez fatigué, alors nous mettons fin à la séance. C'est vrai qu'au début c'est dur pour les jeunes chevaux de porter un cavalier longtemps. Je mets pied à terre et flatte le cheval. Puis je remercie Manon et nous partons en direction des écuries.

Une fois arrivés aux écuries, j'enlève tout l'équipement du cheval et le range dans la sellerie du club. Puis je fais un pansage complet à l'alezan et le remets au box. Je lui donne un bout de pain pour le récompenser, me promettant de revenir bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron, croisé (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine du Valhalla
-
Sauter vers: