AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Aaron, croisé (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Mer 2 Mar - 19:21

+ 2 en débourrage (monte aux trois allures & direction 02/10)
+ 1 en soins

+ 3 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
203/250  (203/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Jeu 3 Mar - 19:40

Longe montée aux trois allures - Aaron


Cette fois je vais de nouveau avancer le débourrage d'Aaron. Et de nouveau j'ai demandé de l'aide à Manon, je risque d'avoir besoin de son aide jusqu'à la fin du débourrage de l'alezan. C'est avec tout le matériel nécessaire à la séance que je m'arrête devant le box du cheval.
J'appelle le cheval, et il lève la tête. Comme d'habitude, il s'approche de moi, joyeux, et je le flatte pour le saluer, alors lui me répond en remuant les oreilles. Je prends son licol, le sors du box et lui fais un pansage complet. Puis je l'équipe soigneusement et le détache, prenant le chemin du manège.

J'arrive dans le manège, mais Manon n'est pas encore là. Je regarde l'heure sur mon téléphone, il est pourtant 14 h 04 et nous avions rendez-vous à 14 heures... Je décide de détendre mon cheval en longe en attendant. J'installe le cheval au pas sur un cercle, n'ayant même pas besoin de chambrière car le cheval répond bien aux ordres vocaux. Je le fais marcher, trotter et galoper aux deux mains, puis le repasse au pas. Malheureusement Manon n'est toujours pas arrivée, et il est 14 heures 10. Pourtant ça ne lui ressemble pas, d'arriver en retard! Je commence à angoisser, me disant que ce n'est pas normal et qu'il a dû lui arriver quelque chose. Sentant mon angoisse, Aaron commence à s'agiter, angoissé lui aussi. Pour l'occuper je décide de le faire marcher dans le manège et me dis que je vais encore attendre quelques minutes. Mais je n'arrête pas de stresser pour autant, et l'alezan le sent bien. Il s'agite encore plus, me dépassant et marchant nerveusement, la tête haute. Alors je commence à angoisser de plus en plus, entrant dans un cercle vicieux: plus mon cheval devient nerveux et plus je stresse, plus je stresse et plus mon cheval devient nerveux. Aaron commence à faire des choses qui ne lui ressemblent pas, comme prendre peur de la moindre ombre, accélérer subitement pour me dépasser, faire demi-tour... Lui d'habitude si calme, gentil et studieux se transforme en jeune cheval peureux et nerveux.

Non, ça ne peut plus durer. Je prends une profonde inspiration et essaye de me calmer, caressant le cheval pour le calmer lui aussi. Manon n'est pas là? Ce n'est pas grave, je pourrais toujours demander à quelqu'un d'autre de m'aider. Ce n'est pas bien compliqué, de longer un cheval! Aaron commence à stresser? Je n'ai qu'à le rassurer. De plus son stress découle probablement du mien, donc il suffit que je reprennes le contrôle de moi-même pour reprendre le contrôle du cheval. Oui, c'est ça, me calmer et garder le contrôle de moi-même... Peu à peu la boule dans mon ventre disparait, et Aaron se calme. Je soupire. Il faudra vraiment que je fasses attention à ne pas me laisser emporter dans le futur. Je reçois un texto de la part de Manon, elle m'informe qu'elle a eu un imprévu et qu'elle ne pourra pas venir. Ce n'est pas étonnant. J'entends soudainement une voix derrière moi.

- Tu attends qui? Je peux t'aider?

Il s'agit d'une jeune fille d'à peu près mon âge, avec des cheveux de jais et des yeux de la même couleur. Elle me dira, plus tard, qu'elle s'appelle Charlène.

- J'attends Manon, elle doit m'aider pour le débourrage d'Aaron.

Je lui réponds en désignant Aaron de ma tête.

- Il s'agit de longer le cheval pendant que tu montes dessus? Je peux m'en occuper si tu veux.
- Tu as déjà longé un cheval?
- Oui, plusieurs fois. Je ne suis jamais montée dessus mais j'en ai déjà longé.
- Parfait! Ça me rendrait vraiment service.

Sur mes mots elle entre dans le manège. Premier point positif: elle a la bonne habitude de fermer les portes derrière elle. Charlène vient à côté du cheval et me demande ce qu'elle doit faire. Je lui demande de rester devant Aaron et de le rattraper si il bouge pendant que je monte. Elle hoche la tête, alors je pars chercher un plot me servant de montoir, que je pose à côté du cheval. Je prends les rênes et une poignée de crins dans la même main, puis mets mon pied dans l'étrier et monte sans difficultés, tandis que l'alezan reste immobile, bien sage. Je le félicite et le flatte.

- Et maintenant?
- Mets-le sur un cercle au pas.

Charlène prend la longe de travail et installe le cheval sur un cercle au pas. J'y ajoute les aides et l'ordre vocal. Puis je demande à la fille de faire faire à Aaron quelques transitions à l'arrêt. Elle s'exécute et j'y ajoute, comme toujours, les aides. Puis je demande à la fille d'installer le cheval au trot sur le cercle. Elle le fait et j'y ajoute les aides. Aaron boitille un peu avant de s'habituer au trot en levée. Je demande à Charlène de faire des transitions au pas. Elle le fait, j'y ajoute les aides, et nous répétons plusieurs fois l'exercice jusqu'à ce que l'alezan ne boitille plus. Alors nous faisons des transitions au pas, au trot et à l'arrêt, et ce aux deux mains. Puis nous décidons de passer au galop.

Je place mes aides pour un départ au galop à gauche. Charlène enclenche le galop et je serre mon mollet gauche en disant l'ordre vocal. Aaron s'installe au galop soutenu sur le cercle. Nous le laissons faire, jusqu'à ce qu'il se calme. Puis nous lui faisons faire quelques transitions au trot et au galop, et le faisons galoper 2 tours entre chaque et trotter 2 tours entre chaque également. Nous faisons cela aux deux mains, jusqu'à ce que le cheval soit vraiment fatigué, ce qui ne tarde pas à arriver. Nous le faisons alors repasser au pas.
Je demande ensuite à Charlène de détacher la longe pour commencer à le monter sans aide. Elle s'exécute et je rallonge les rênes. Aaron ne sait pas trop où aller, un peu perdu, mais il prend vite de l'assurance. Je le caresse souvent car il reste bien calme. Je laisse le cheval marcher partout où il veut dans le manège, en restant tranquille sur son dos et en discutant avec Charlène. Puis je l'arrête grâce à l'ordre vocal et mets pied à terre. Je remercie Charlène et nous repartons tous vers les écuries du club.

Moi et Charlène enlevons tout l'équipement d'Aaron, puis lui faisons un pansage complet, tout en discutant. Nous rangeons ensuite tout le matériel et remettons Aaron au box. Je lui donne deux morceaux de pain sec, avant de repartir vers le clubhouse avec ma nouvelle amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Ven 4 Mar - 22:22

Quel début de séance tourmenté! Razz

+ 3 en débourrage (monte aux trois allures & direction 05/10)
+ 1 en confiance

+ 4 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
203/250  (203/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Sam 12 Mar - 19:28

Trois allures en longe puis pas et trot sans longe - Aaron

Il est temps de reprendre le débourrage d'Aaron! Il est quasiment fini, je pense n'avoir besoin que de deux séances pour le finir entièrement. Manon étant absente pour le moment, j'ai demandé à Charlène de m'aider de nouveau avec le débourrage d'Aaron. Elle a accepté avec plaisir! C'est donc à ses côtés que je me dirige vers le box d'Aaron. Je l'ai mise au courant de sa phobie du bruit. Nous préparons le cheval rapidement mais soigneusement, puis nous partons en direction du manège.

Cette séance j'ai prévu de détendre le cheval en longe aux trois allures avec moi sur le dos, puis de commencer à le monter sans longe. J'arrête donc le cheval à côté d'un plot et monte sur son dos sans encombres, tandis que Charlène se tient prête au cas où le cheval commence à faire n'importe quoi. Mais l'alezan reste bien sage. Je le flatte et chausse mes étriers, avant que Charlène n'installe le cheval sur un cercle au pas. Je prends mes rênes courtes mais sans réaliser d'actions avec. Mon amie longe le cheval aux trois allures à chaque main tandis que je rajoute les aides à ses demandes. Je m'aide également de ma voix. Nous arrêtons au bout de 5 minutes pour ne pas trop fatiguer le cheval, et Charlène enlève la longe, me laissant seule sur le dos du croisé.

Je commence par faire partir Aaron au pas en serrant les mollets et en claquant de la langue. Le cheval fait des zigzag, peu sûr de lui. Je claque de la langue une fois encore pour lui faire accélérer le pas et essaye de bien l'encadrer avec mes mains et mes jambes pour le faire aller droit. Puis j'essaye de faire tourner le cheval à gauche avec mon couloir de rênes, me servant de mes deux mains. Aaron hésite, il commence à tourner mais perd beaucoup d'impulsion. Je claque de la langue et serre les mollets pour maintenir l'impulsion, tout en continuant de le faire tourner. Je le félicite à chaque fois qu'il fait bien, et m'entraine à tourner et marcher droit au pas. Une fois que c'est plus ou moins acquis je m'entraine à faire des arrêts. Je m'aide beaucoup avec la voix au début, mais le cheval commence à mémoriser les aides et j'ai de moins en moins besoin de la voix. Je félicite souvent le cheval, il est d'un calme et d'une bonne volonté exemplaires! Au bout d'un moment je décide d'essayer le trot pour finir la séance. Je serre les mollets et m'aide de ma voix pour faire partir le cheval au trot. Celui-ci part au petit trot. Je le félicite et lui demande un trot de travail, qu'il prend assez rapidement. Puis je m'entraine à le faire tourner. Bon, ce n'est vraiment pas ça, il prend beaucoup de place pour tourner et n'est pas très maniable mais au moins il tourne, c'est le principal. Et puis j'aurais l'occasion de retravailler ça plus tard. Je fais un peu de trot en levé à chaque main et fais quelques transitions au pas et à l'arrêt, ainsi que beaucoup de tournants. Je continue ces exercices jusqu'à ce que le cheval ne fatigue. Alors je l'arrête et mets pied à terre, mettant fin à la séance.

Moi, Aaron et Charlène retournons au box. Nous prenons bien soin du cheval, nous lui faisons un pansage complet, lui donnons à boire et le caressons. Nous restons une bonne heure à le chouchouter avant de repartir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Sam 12 Mar - 20:45

+ 3 en débourrage (monte aux trois allures & direction 08/10)

+ 2 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad
Nouveau integré
avatar

Messages : 886
Date d'inscription : 12/11/2015

Info'
Trèfles:
203/250  (203/250)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 13 Mar - 9:53

Fin du débourrage - Aaron

J'arrive de bonne heure au haras: je vais mettre un terme au débourrage d'Aaron. De nouveau j'ai demandé à Charlène de venir m'aider car Manon, qui est revenue aujourd'hui, est débordée! C'est ensemble que nous arrivons devant le box du cheval. Nous le brossons puis l'équipons, avant de partir vers le manège.

Je n'aurais pas besoin de Charlène pour longer Aaron, mais je me suis dit que c'est toujours bien d'avoir quelqu'un à proximité en cas de soucis. L'alezan reste un jeune cheval qui n'a même pas fini d'être débourré, après tout. Nous entrons dans le manège et fermons la porte. Puis j'arrête Aaron à côté d'un plot et vérifie que le matériel soit bien mis. Je resserre la sangle d'un trou, puis mets le pied à l'étrier pour me retrouver sur le dos de l'alezan. Celui-ci reste immobile. Je le flatte, et prends mes rênes courtes mais sans exercer d'action avec. Je serre les mollets pour installer le cheval au pas. Aaron se met à marcher lentement. Je serre de nouveau les mollets et il se met à marcher un peu plus vite. Il n'a pas beaucoup d'assurance et fait encore des zigzags, mais il s'est beaucoup amélioré. Je le fais marcher quelques tours aux deux mains, en lui faisant faire quelques tournants et arrêts. Le cheval semble avoir compris le principe.

Je serre de nouveau les mollets pour installer le cheval au trot. Aaron prend directement un trot de travail. Je le félicite et le fais trotter quelques tours à chaque main. Puis je lui fais faire plusieurs tournants. Le croisé a encore du mal à tourner au trot, mais au fur et à mesure j'arrive à le faire tourner de plus en plus serré. Je le félicite régulièrement. Je passe ensuite aux transitions. Là, Aaron a bien compris le principe et je n'ai aucune difficulté à le faire changer d'allure. Je le fais travailler sur des tournants et des transitions pendant quelques minutes, avant d'accorder une petite pause au pas à l'entier. Je vais essayer le galop.

Une fois que le croisé a repris son souffle je l'installe sur la piste à main gauche. Puis, en m'aidant de ma voix et en plaçant quand même les aides, j'installe Aaron au galop, en le faisant partir dans un tournant. Le cheval est parti à juste! Il a pris un tout petit galop, peu sûr de lui. Je l'encourage à accélérer en serrant les mollets et en claquant de la langue. Le cheval prend alors un galop de travail. Je le fais galoper deux tours comme ça avant de lui faire allonger le galop sur une longueur, me mettant en équilibre. Aaron prend alors un galop assez soutenu. Je me rassois dans ma selle et le fais repasser au trot sans trop de difficultés. Je le fais changer de main par une diagonale puis lui fais reprendre le galop à l'autre main, dans un tournant. Cette fois le croisé prend directement un galop de travail. Je le fais galoper ainsi deux tours avant de lui demander un allongement. Je flatte Aaron et le fais repasser au pas. Il est assez fatigué, donc je vais le laisser sur ça. Je le fais marcher quelques minutes avec les rênes longues pour qu'il reprenne son souffle, avant de l'arrêter et de mettre pied à terre.

Nous rentrons aux écuries, puis dessellons le cheval. Nous lui faisons ensuite un pansage rapide mais complet avant de le remettre au box. Je suis un peu triste: j'ai fini son débourrage, ce qui veut dire que je ne vais plus pouvoir le voir aussi souvent. Je demanderais quand même à Manon si je pourrais venir m'en occuper de temps en temps, qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 13 Mar - 15:38

+ 2 en débourrage (monte aux trois allures & direction 10/10)

+ 2 trèfle

Et voilà, tu es la première padonienne à avoir fini le débourrage d'un poulain, félicitations! Very Happy Comme convenu Aaron peut rejoindre ton domaine et devenir ton cheval, je le transfère! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1532
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
619/650  (619/650)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Dim 23 Juil - 20:57

Aaron & Harley
Un nouveau cheval
23/07/17

Cet après-midi, alors que je m'occupais de tresser les crins de mon adorable Firestone, je recevais un coup de fil de mes parents qui me demandaient de rejoindre à l'entrée de notre domaine aussi vite que possible, qu'ils comptaient m'offrir un cadeau. J'étais impatiente, surement étais-ce une nouvelle selle ou une nouvelle couverture comme je le leurs réclamais tant. Je rentrais alors Firestone, lui faisait un bisous sur le chanfrein et m'éloignais à grande enjambée. Là, je découvrais un van. J'étais étonnée, qu'es-ce qu'il faisait là? Même si au fond de moi j'espérais que ce van soit là pour moi. Surement des vacances avec Roméo! Mais mes doutes s'estompèrent quand j'entendis remuer à l'intérieur de ce même van. Amélie était présente elle aussi, elle m'encourageais gentiment : 

• Vas-y tu peux le faire descendre.

Je montais alors et détachais le cheval dont j'avais du mal à distinguer la robe à cause de l'ombre. Il était plutôt tendu, surement à cause du trajet et de son arrivée dans ce lieu inconnu qui grouillait de vie. Je l'encourageais à descendre, et d'un pas mal assuré, il reculait petit à petit jusqu'à avoir les postérieurs sur le macadam. Finalement, il sautilla pour mettre les quatre fer à terre et se retourna, me montrant son profil. C'était un beau cheval, un cheval de selle avec une belle liste et des balezanes hautes camouflées par des protections de transport bleus et rouges. Il avait l'air fier, il se tenait droit et tournait ses oreilles dans chaque bruit qui se faisait entendre. Je me rapprochais lentement de cet être fier et musclé qui se tenait devant moi et lui caressais le haut de l'épaule dans le but de l'aider à se détendre. Ce cheval qui me dépassait de bien bon vingt centimètre était donc à moi? Je n'avais jamais dépassé des chevaux de 1m50, et voilà un étalon qui dépassait le 70. Je le regardais, le caressais et lui parlais doucement, un peu gêné à l'idée que mes parents ou ma coach m'entendent parler à un cheval. Et lorsqu'une brouette passa, se cognant dans un petit trou qui n'avait été rebouché, je le vis sursauter en reculant, montrant le blanc de ses yeux. Je me rappelais alors qu'il avait longtemps voyagé, je le mettais alors au pas en le faisant marcher un peu autours du van, histoire de lui dégourdir les jambes. Malgré notre minuscule promenade au pas, il semblait avoir un peu de mal à se détendre. Je le comprenais, il avait fais une longue route et ne connaissait pas encore les lieux. Je rejoignais ensuite mes parents et Amélie qui discutaient à l'entrée du domaine du Valhalla, à la recherche de réponse à mes questions :

• Alors?
• Je sais que tu ne t'y attendais pas. Voilà, avec tes parents, nous avons pensé que tu étais largement capable de monter un cheval qui pourrais t'emmener plus loins que Roméo. Evidemment je suis donc partis à la recherche du cheval qui te conviendrais parfaitement, avec un mental qui te plairais surement, et qui aurais plus de capacités que Roméo. Alors je t'ai trouvé Aaron que tu viens de rencontrer, c'est un croisé, un selle français et un selle canadien. Il est jeune, il à seulement 4 ans mais il à déjà participer à des concours et est un cheval avec un coeur en or. Le seul défaut que j'ai pu lui trouver, c'est qu'il tient en grande peur ce qui fait beaucoup de bruit, quelqu'en soit la source. Alors, tu le trouves comment?
• Il est vraiment magnifique mais...Que deviendra Roméo? Je l'aime, je ne veux pas qu'il parte!
• Tu pourras le garder ne t'en fais pas, je pensais bien que l'idée qu'il parte ne te plairais pas, je comprend bien.

Je laissais échapper un soupir de soulagement, je n'avais absolument pas envie que mon poney s'en aille! Après avoir laissé voir de près Aaron à mes parents, accompagné d'Amélie, j'entrais dans l'écurie pour trouver le boxe qui avait été préparer mon nouveau partenaire. Celui-ci se trouvait à droite de celui de Roméo. Je le laissais rencontrer mon poney blanc. Il y avait une certaine différence de taille c'était vrai, mais ils semblaient bien s'entendre. Je guidais alors l'alezan dans son boxe tandis qu'Amélie fermait derrière nous. Je retirais le licol au cheval qui baissa la tête pour que je retire l'objet avec plus de facilité. Je le caressais et posais le licol sur la porte du boxe avant de m'occuper des protections de transport. Je les retirais délicatement et les posais près de la porte avant d'admirer de près le corps de ce jeune étalon. Il était magnifique, élancé, musclé et avait un petit air fier que j'appréciais, ainsi qu'un regard profond et intelligent. Physiquement, il avait tout pour plaire, mais je ne le connaissais pas, et je ne l'avais jamais essayé, comment être sûr que nous nous entendrions lui et moi? Je le caressais un peu, surtout sur le chanfrein et entre les oreilles. Ce grand garçon avait beau largement me dépasser, il baissait lui même la tête pour obtenir des caresses. Il avait l'air d'apprécier, et ça faisais plaisir. Au moins il était très gentil. Je lui tendais ensuite une friandise qu'il accepta après l'avoir un peu reniflé. Je décidais ensuite de le laisser afin qu'il puisse se reposer de son voyage. Je me tournais ensuite vers Amélie qui sembla lire dans mes pensées :

• Tu l'essayeras sur le plat et en obstacle demain. On se donne rendez-vous en carrière à 11 et 15 heures, je peux conter sur toi?

J'hochais simplement la tête et me tournais vers Aaron qui avait passé sa tête par l'ouverture de son boxe pour découvrir ses congénères et quémander aussi deux ou trois caresses. Après avoir un peu discuté, je devais partir. Une dernière caresse à Aaron et Roméo et je partais pour rejoindre mes parents.



Dernière édition par PsychoShinigami le Sam 29 Juil - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
341/400  (341/400)

MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   Lun 24 Juil - 19:55

+ 3 en confiance

+ 5 Trèfle

_________________
Ma fierté, mon amour de jument
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron, croisé (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron, croisé (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine du Valhalla
-
Sauter vers: