AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Prisme, westphalien (é)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pêche Melba
Modette sucrée melba
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 19
Localisation : France

Info'
Trèfles:
56/100  (56/100)

MessageSujet: Prisme, westphalien (é)   Mar 16 Fév - 12:13

Prisme de Pado




Prisme, étalon westphalien de 14 ans
∞ propriétaire : HDP

« Aux premiers abords, Prisme est un cheval très doux, qui va venir vers vous pour réclamer des caresses. Mais quelle bonne stratégie... Ce cheval est très intelligent, aussi vite il vous fera croire qu'il veut simplement des caresses, et quand vous serez assez proche de lui, il vous mordra. Cet étalon a une vraie haine envers les humains, et cela depuis tout petit, depuis qu'on l'a séparé de sa mère alors qu'il n'était qu'un jeune poulain. Il est constellé de plaies, dont la plupart sont infectées, sans compter qu'il a un antérieur blessé. Il ne peut presque plus s'en servir, il est toujours en train de boiter dans son parc. S'il n'est pas soigné et choyé rapidement, Prisme pourrait bien tomber dans une dépression encore plus noire que celle dans laquelle il est déjà... »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : 11
∞ soins : 00
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Jeu 7 Avr - 22:47

Ce soir, j'ai décidé de passer voir les chevaux qui ont eu des problèmes dans leur passé, certain ont été maltraité, d'autre trop exploité... Ces écuries existaient déjà avant aux haras, et j'avais eu un petit bout de chemin avec un sublime palomino, ça avait été formidable! Au fond de moi, j’espérais avoir un petit coup de cœur dans cette allée. Je m’arrêta net à la vue d'un somptueux étalon gris. Il est impressionnant, c'est une masse de muscle, avec une bouille à croquer. Je vas voir une des filles, pour lui demander qu'elle me renseigne un peu sur ce bel étalon. Elle me dit qu'il est blessé, mais qu'il est très dur de le soigner puisque il est très haineux envers les humains, et ce depuis qu'il a été enlevé à sa mère, encore jeune poulain.. J'imagine que la suite de sa vie n'a pas dut être rose non plus. Mais voilà, j'ai vraiment craquer sur lui pour le coup.. Et j'ai envie de lui apporter mon amour, de lui montrer que tout les humains ne sont pas des monstres. Il faut vraiment sogner ses blessures d'urgence en plus. Elle m'avertit qu'il mord, sans pitié. Je reviens vers lui, je prend deux carottes. Je lui jette une dans sa mangeoire, il s'empresse d'aller la manger. Je coupe la deuxième en plusieurs morceaux, je les jette dans la paille, de Prisme jusqu'à la porte du box. Il suit le chemin, et arrive bientôt devant moi. Il est très grand, et m'a l'air très puissant. Il me regarde, je reste à 1 mètre de la porte, et lui tend la paume de ma main. Je n'avance pas, je ne bouge pas. Il n'essaye pas de me mordre, mais se réfugie au fond de son box. J'ouvre la porte, et je m'assoie contre le mur. Il est préférable que ce soit lui qui s'approche en premier, il risquerait de croire que je suis une menace sinon. Il reste prostré au fond de son box.

-Je ne te veux aucun mal, je veux seulement te soigner, te redonner foie en l'humanité.

Je lui envoie un petit bout de pain. Je n'arrête pas de le regarder, il est vraiment magnifique. J'adorerais réussir à le rendre heureux. Je pense qu'il a bien besoin de quelqu'un qui lui apporte le soin, l'amour et l'affection qu'il n'a sans doute jamais eu. Je m'accroupis, et le regarde. Il semble s'être un peu apaisé. Je me rassoie, et passe une petite trentaine de minute assise dans son box, a observer chacun de ses mouvements. Il prend un peu de confiance, et va jusqu'à l'abreuvoir pour boire, ensuite il mange un peu de foin, puis retourne au fond de son box.

-Bon, je vais te laisser, je reviens te voir demain!

Je me lève tout doucement, pour ne pas l'effrayer. Je referme la porte du box, et recule d'un mètre. Prisme avance doucement vers la porte, il passe sa tête par dessus, en me regardant fixement. Je fais un petit pas vers lui, puis je m'accroupis, en lui tendant ma main. Cette fois-ci, il ne recule pas, mais il ne s'approche pas non plus de ma main.Je décide de me relever, et partir, je reviendrai demain, il faut d'abord qu'il s'habitue à moi.

-Au revoir mon beau!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Jeu 7 Avr - 22:55

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle
MàJ
Revenir en haut Aller en bas
Nighty
Nouveau integré


Messages : 153
Date d'inscription : 07/01/2017

Info'
Trèfles:
113/150  (113/150)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Ven 20 Jan - 20:51

Aujourd'hui, j'ai du temps. Avant d'aller au haras, je décide donc de faire un détour par le refuge. Le rescue me, je crois. J'ai hâte de voir ces chevaux qui ont eu une vie difficile. Il paraît que certains se laissent dépérir, que d'autres mordent ou tapent. Je sais que certains sont amochés par la vie. Je sais que je vais avoir envie de vomir devant la preuve de la cruauté dont certains hommes peuvent faire preuve. Mais je veux voir ça de mes propres yeux. Et, pourquoi pas, aider au sauvetage de ces équidés qui méritent une deuxième chance. Peut-être en parrainer un ? Je ne sais pas... Je n'aurais certainement pas le niveau... Toujours est-il que je vais au rescue me. Je remonte l'allée entourée de prés. Je ralentis pour observer chaque cheval. Il y a des poneys, des chevaux de trait, des chevaux de selle, et même quelques chevaux de sport qui pourraient être superbes s'ils n'étaient pas aussi marqués par la vie.

C'est dans cette catégorie qu'il se situe. En continuant d'avancer, je le suis des yeux. Puis je m'arrête. Je cligne des paupières. Non, je n'ai pas rêvé. Il marche en boitant vers la clôture. Son antérieur gauche est bandé, et il est constellé de cicatrices. Malgré ça, il est beau. Sauvage, puissant, il résiste aux épreuves de la vie. Un mâle (étalon, je pense) à la robe que je devine grise malgré son état de saleté, s'approche de moi. C'est certainement un cheval de race, à voir son port altier. Je viens me coller à la barrière, perdue dans la contemplation de l'étalon. Grossière erreur ! À peine suis-je arrivée à la clôture qu'il charge. Malgré ses blessures, il trotte, galope presque, vers moi. J'ai juste le temps de m'écarter pour éviter la morsure. Il hennit, rejette la tête en arrière. Puis il s'éloigne un peu, et se place face à moi. Ses yeux me jettent des éclairs, il me fait payer pour ce que les hommes lui ont fait. Je murmure :

- Tu n'as pas eu une vie facile, hein ? Ne t'inquiète pas, je ne viens pas pour te faire du mal. Je suis juste venue te voir.

Alors je m'assieds non loin du pré et je sors un livre de mon sac. Je me mets à lire. Le temps passe. Au bout d'une demi-heure, je lève les yeux. Mon guerrier s'est rapproché de quelques pas et me regarde avec intérêt. Mais dès que je me lève, il fait mine de me charger de nouveau. En rangeant mon livre, je soupire :

- Toi, tu ne vas pas te laisser apprivoiser si facilement... Je reviens dès que j'ai le temps. À plus !

Je m'en vais en direction du haras, décidée à gagner la confiance de ce cheval pour qui j'ai eu le véritable coup de foudre. Je prendrai le temps qu'il faudra, mais un jour il m'acceptera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nighty
Nouveau integré


Messages : 153
Date d'inscription : 07/01/2017

Info'
Trèfles:
113/150  (113/150)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Lun 23 Jan - 16:42

C'est le matin. Levée de bonne heure, comme d'habitude, je me glisse dehors sans bruit. Je sais déjà où je vais aller. L'image du grand étalon gris me trotte dans la tête. Désolée, Weldenvarden, je t'adore, mais j'y peux rien si ce cheval m'a tapé dans l'œil. De toute façon, j'irai te voir après. Mon petit exmoor (enfin, pas le mien, mais... vous m'avez compris), je l'aime trop ! Il est adorable et j'ai hâte de pouvoir m'essayer à toutes sortes de disciplines avec lui. Mais cet étalon au port altier, ce cheval de sport... C'est autre chose. Il ne sera sûrement jamais à moi, mais peu importe. Je veux qu'il me connaisse, qu'il m'accepte, et même, soyons fous, qu'il m'apprécie. J'arrive devant son parc. Il est là, fier, à me regarder depuis le milieu de son pré. J'ai pensé à mon livre. Je m'assois et je lis, comme la dernière fois. Et je lis même certains passages à voix haute. À un moment, je finis par oublier le temps qui passe quand j'entends un bruit de pas. Prenant garde de ne pas faire de geste brusque, j'arrête de lire et je lève la tête. L'étalon est un peu plus proche de moi que tout à l'heure. Et il regarde vers la gauche. Je suis son regard, et je découvre une jeune femme, vingt-cinq ans environ, aux cheveux châtains ramenés en une natte, qui m'observe. Lentement je me lève, rompant le charme qui retenait le superbe cheval près de moi. Il s'éloigne au grand galop, revient, fait mine de charger, s'éloigne de nouveau. Je le suis des yeux quelques instants, puis je rejoins la jeune femme. Sûrement une bénévole. À peine suis-je arrivée près d'elle qu'elle me lance :

- Ça fait longtemps que quelqu'un ne s'était pas intéressé à Prisme ! Les gens sont attirés par sa beauté, mais déchantent bien vite quand il se met à charger et à mordre. Ce qu'il lui faudrait, c'est quelqu'un qui lui donne du temps. Beaucoup de temps. Nous, les bénévoles, on n'a pas le temps de s'occuper de chaque cheval au cas par cas. Surtout lui, il fait peur à tout le monde. On tire au sort celui qui ira le nourrir et peu d'entre nous ont tenté de passer du temps avec lui.
- Moi, j'ai du temps. Il est sublime cet étalon. Prisme, c'est ça ? Il est de quelle race ? Et qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?
- C'est un Westphalien. Un cheval de sport, qui ferait des merveilles en concours complet si tu veux mon avis. Il a été séparé de sa mère très tôt et débourré dans la douleur. Il a eu quelques expériences de concours, mais il ne donnait rien. Alors il a été vendu à un entraîneur qui a tenté de le briser, mais qu'est-ce que tu veux briser un cheval pareil ? C'est impossible. L'étalon a gagné, il a envoyé l'homme aux urgences. Et c'est pour ça qu'il est ici.
- C'est horrible ! Tu m'étonnes qu'il soit si agressif envers les Hommes ! Je vais lui réapprendre à faire confiance, je vais lui donner une grande partie de mon temps, et dans quelques mois il pourra être monté. Tu me laisses lui mettre son foin ?
- Tu es complètement folle ! Mais peut-être que ça peut marcher. Tiens, c'est avec plaisir que je te donne cette botte de foin. Tu n'as qu'à la faire passer par-dessus la barrière, c'est ce qu'on fait tous. Rien que de s'approcher de l'enclos ça représente un exploit. Bon je te laisse, j'ai du boulot. Salut !


Je me saisis de la botte de foin et je m'approche de la clôture. Prisme me regarde, couche les oreilles quand je suis tout contre la barrière. Je fais glisser le foin de l'autre côté et je m'écarte de quelques pas. L'étalon mangera près de moi ou ne mangera pas. Il s'approche au trot, tente de me mordre, mais je suis trop loin. Il est en colère, et je n'aimerai pas être dans le parc avec lui. Mais finalement, il me regarde avec colère et, aussi, un peu de curiosité, et il baisse la tête vers son foin. Il mange, et je reste dix minutes. Puis, voyant qu'il s'est un peu détendu, je ramasse mes affaires et je m'en vais. Le Westphalien me suit des yeux un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
299/400  (299/400)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Sam 4 Fév - 18:21

+3 en confiance

+4 Trèfle

màj

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quicktime
Nouveau integré
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Sur la Lune

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Mer 6 Déc - 18:01

Un nouveau départCette après-midi je n'avais aucun rendez-vous, j'en avais profité pour aller au Haras, j'avais encore du temps avant qu'il ne fasse trop sombre. Je pris la décision de faire un tour au rescue me pour aider un de ses chevaux au passé lourd. Je pris le chemin du rescue me, avant de commencer à regarder les paddocks je vérifiais que j'avais de quoi récompenser après et surtout de quoi m'occuper. Je longeais les paddocks avant d'arriver devant celui d'un magnifique cheval gris, mais en s'approchant de son paddock je remarque une blessure à l'antérieur et de nombreuses blessures un peu partout sur lui. Il ne m'avait pas encore vue ce qui ne serait tarder, j'en profitais le regarder, il allait boire quand je vis qu'il boitait de l'antérieur où il y avait sa blessure. Prisme m'a vu cela se voit son changement d'attitude, il à maintenant arrêté de bouger et il ne fixe que mon regard. Je me détachais de son regard pour lire son nom et sa petite histoire. Je lisais qu'il se nommait Prisme et que depuis qu'on l'avait séparé de sa mère beaucoup trop tôt il en veut aux Hommes, à la vue de ses plaies je dirais qu'il a dû vivre autre chose que cette séparation prématurée pour être dans cet état-ci. Je recommençais à regarder le cheval, mais pas dans les yeux, je cherchais un endroit dans son paddocks où je pourrais m'installer sans être trop près de lui et de la barrière pour ne pas le brusquer. Je trouvais un endroit, mais avant de renter je me présentais d'une vois tranquille voir apaisante :

"Bonjour Prisme moi c'est Albane et je ne te veux rien de mal, je vais venir te voir régulièrement maintenant, je vais renter m'asseoir et ne pas te déranger."

J'entrais dans le paddock en observant les réactions de Prisme pas enchanté de cette intrusion, mais il ne me chargeait pas et c'était déjà très bien. Je longeais les barrières pour arriver au niveau d'un espèce de bout de bois coupé, je m'assise et regardais Prisme. Qui faisait mine de ne pas boiter pour essayer de m'impressionner, il était à environ 60 mètres de moi, mais visiblement j'étais encore trop près de lui, car il me fixait et il ne daignait pas bouger. Au bout de quelques minutes il fit quelques pas et s'arrêta pour manger une touffe d'herbe, vu qu'il s'était un peu habitué à ma présence, je me mis à lire un peu, je le regardais de temps en temps voir où il était ou simplement vérifier qu'il ne me charge pas, Il s'était un peu approché quand je décidais de lui faire rouler un bout de pomme, je lui jetais délicatement, Prisme s'avança pour renifler puis manger la friandise. Il me regarda pour en demander un autre, je lui lançais un autre bout en me méfiant, Prisme le goba et continua de s'avancer, il n'y avait qu'une trentaine de mètre entre nous, alors je décidais d'arrêter là en sachant que je risquais une morsure si je continuais encore plus. Je lançais un bout loin de moi pour pouvoir me lever sans rien risquer, Prisme alla chercher le bout de pomme, j'en profitais pour me lever doucement.

"Au revoir mon beau, lui disais-je en partant vers sa mangeoire."

Je déposais des friandises dans sa mangeoire avant de sortir du paddock. En revenant je croisais un palefrenier sûrement en route pour nourrir les chevaux.
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2665
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
366/500  (366/500)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Mer 6 Déc - 22:15

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quicktime
Nouveau integré
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Sur la Lune

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Mer 27 Déc - 14:37

Un nouveau départIl y a quelques jours, j'avais fais la rencontre d'un cheval du RM, bien décidée à m'occuper de lui je revins le voir, il faisait relativement soleil mais il faisait froid, cela s'annonçait un peu plus sportif que la dernière fois. En allant au paddocks je croisai le palefrenier de la dernière fois, cette fois ci je lui proposa mon aide. Il me chargea de distribuer le foin à quatre chevaux dont Prisme.

"- Salut toi tu vas bien, je lui disait en lui posant son foin."

Je finissais de déposer le foin des autres chevaux et tout était déjà terminé, je partis donc devant le paddock de Prisme là ou il pourrait me voir après avoir fini son foin, je l'observait pendant qu'il mangeait, il savait que j'étais là, mais il ne disait rien. Je restait à l'observer manger pendant longtemps, quand il eut fini Prisme me regardait, je le prévenais que j'allais enter dans son paddock et je rentrai. Je me dirigeai vers le morceau de bois de la dernière fois. Prisme me regardait difficile de croire que l'on se trouve en face d'un cheval qui déteste les Hommes, quel bon comédien. Il s'approcha doucement étant sûr que sa ruse marcherait, je ne faisais guère attention aux déplacements de Prisme, je préférai prendre mon livre et je me mis à le lire à voix basse. J'entendais que monsieur n'était pas loin, je levai la tête et vis qu'il se trouvait à deux ou trois mètres de moi et regardait ma sacoche ou se trouvait des friandises. Je l'observais avec étonnement, je ne pensais pas qu'il se serait approché autant de moi, il avait des plaies certaines plus grave que d'autres constellées partout sur sa robe grise salit par le temps. Quand je voulus ranger mon livre pour mieux observer les plaies qui étaient sur ses membres, il donna un coup de dent dans l'air avant de partir comme une bombe dans son pré.  

Quel caractère, il détestait vraiment les Hommes, pensais-je. En regardant Prisme continuer son manège, je vis que sa boiterie n'était pas à prendre à la légère. Prisme avait de l'énergie à revendre mais il ne tarda pas à s’arrêter, sans doute car galoper comme un fou le faisait souffrir, c'était sur il lui fallait de l'aide. Il revenait vers son abris au pas en me regardant, sans doute pensait-il que je serait partie après sa menace, pourtant j'était encore dans son pré. Je me mit a lui parler de la vie du Haras du moins ce que j'en savais. Il avait l'air de se calmer, il partit marcher un peu plus loin que son abris, mais il restait toujours à une dizaines de mètres de moi comme si j'était une distraction dans sa vie un peu monotone. Quand j'eus fini mon récit Prisme me regardait bien plus calme que toute à l'heure.

"- Tu vois, je ne vais rien te faire de mal, lui disais-je d'une voix douce."

Je regardai ma montre, cela faisait bien deux heures et demi que j'était avec Prisme. Je me relevai doucement et repris ma sacoche.
Je me dirigeai vers la mangeoire de Prisme pour lui déposer quelques pommes et carottes. Je sortis ensuite du pré, je m'éloignai avant de me retourner et de voir que Prisme partit en direction de sa mangeoire.
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2665
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
366/500  (366/500)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Sam 20 Jan - 20:36

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quicktime
Nouveau integré
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Sur la Lune

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Dim 25 Fév - 19:40

Un nouveau départJ'avais pris il y a quelque temps la décision de venir en aide à un de ces chevaux du RM, le soleil n'était pas au rendez-vous se joue si, mais cela ne m’empêcha pas d'aller voir la terreur -c'est comme cela que les soigneurs avaient l'air de l'appeler- moi je préférais Prisme. Ce cheval au passé lourd ne m'avait pas laissée indifférente, il était vrai qu'il avait un certain charme, pensais-je en marchant vers les prés de RM.

Aux abords du pré du gris, je l'appelai par son nom, pas dans l'espoir qu'ils viennent mais pour qu'il sache que j'arrivais et qu'au long terme il reconnaisse le timbre de ma voix. Prisme, non loin de là, il leva sa tête de son foin, me regarda quelques instants sans réaction, avant de replonger ses lèvres dedans. Peu étonné de sa préférence pour le foin, je rentrai dans son pré et allai m’asseoir au même endroit qu'habituellement. Je sortis de mon sac une bricole de ma création -j'avais fait des trous dans des morceaux de pommes avant de les passer une à une dans une ficelle à ballot telles des perles pour en faire une petite guirlande de friandises- pour aller l'accrocher dans son abri pendant que monsieur avait la tête dans son râtelier. Je me dirigeais en donnant l'impression d'ignorer le gris qui m'observait du coin de l’œil, j'accrochai la guirlande dans l'abri avant de revenir là où était mon sac.

Je voulus prendre mon livre, mais je trouvai un licol, par pour l'instant pensais-je en regardant le licol, il n'est pas encore prêt à franchir le pas, je le rangeai dans mon sac avant de parler à Prisme pour lui signifier que j'étais là. Il leva la tête et fit demi-tour en m'accordant son attention, je lui fis rouler une friandise pour le remercier de commencer à accepter ma présence sans rien faire pour le moment. En voyant la friandise arriver, il fit quelques pas et après l'avoir reniflé la mangea. Il fit quelques pas vers moi sa boiterie m'inquiétait, car si c'était une plaie la boue autour ne ferait qu'empirer son état. En continuant de marcher je commençais à me méfier, car la dernière fois cela ne ce n'est pas bien finie. Au final je lui refis rouler une friandise et il la prit, mais quand il vit que j’avançais ma main il donna un coup de dent dans le vide et s'éloigna de moi avant de faire une ruade dans ma direction sans vraiment me viser. Cette fois-ci et ne partit pas, mais resta à proximité, il en avait envie ou bien il ne voulait pas trop souffrir. Il avait la tête relevée et les naseaux dilatés.

"- Doucement mon grand, calme toi, je ne te ferai rien il faut me croire, lui disais-je on ton apaisant, d'accord mon grand."

La respiration de Prisme ralentissait et il baissait la tête doucement, alors je pris le parti d'ignorer Prisme, car on m'a toujours dit que c'est quand on ignore un cheval qu'on est le plus intéressant pour lui, et jusqu’à présent c'était vrai alors pourquoi pas pour lui. Je sortis donc mon livre et je lus un bon moment avant de voir Prisme me regarder l'ignorer alors que je venais ici pour lui. Je sortis donc un morceau de pomme et lui tendit ma main.

"- Tu vas devoir venir le prendre toi-même celui-ci, lui chuchotais-je en lui montrant que le morceau de pomme était dans ma main."

Il me regarda longuement avec un drôle d'air avant de tendre l'encolure pour l'attraper, une fois entre ses lèvres il plaqua les oreilles en arrière, cependant il ne m'attaqua pas, mais il partit au trot. Je souris et décidai qu'il était le moment de partir, je laissai quelques bouts de pommes à l'endroit où j'étais cette fois-ci.
© CRIMSON DAY


Dernière édition par Quicktime le Dim 1 Avr - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 3311
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
129/400  (129/400)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Lun 26 Fév - 8:20

+2 en confiance

2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Quicktime
Nouveau integré
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 11/01/2017
Localisation : Sur la Lune

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   Mar 1 Mai - 21:43

En cours


Un nouveau départLe RM m'avais manqué, mais surtout un petit cheval en particulier, Prisme, mon petit protégé avais décidé la dernière fois que ma main était sympa en fin surtout son contenu. J'était de retour d'un bon pas dans ces paddocks, une fois à proximité de celui du westphalien, je l'appelai par son nom. Prisme leva la tête et pointa ses deux oreille vers moi sans pour autant bouger de sa place, je me dirigeai vers ma place habituelle le gris avait déjà replongé sa tête dans l'herbe, mais son oreille ne me quittait pas, je souris. Il était beau tout de même ce petit cheval, je partis voir ce qu'était devenu ma guirlande de fruit de la fois dernière. Les fruits avaient disparus comme prévus, je décrochai la ficelle et reparti avec, je remarquai que la toiture de son abris était abîmée.

Prisme m'écoutait et suivait mes mouvements de son oreille, je me rassis, je l’appelai par son nom, le gris releva sa tête, j'en profitai pour lui faire rouler une carotte, Prisme coucha ses oreilles en arrière en allant chercher le légume. Je mit un morceau de fruits dans ma main et la lui tendit. Le gris toujours de mauvaise mine vint après dix bonnes minutes chercher sa friandise, il continua de lécher ma main avec sa langue bien rose pour vérifier qu'il ne restais rien à l'intérieur. Il ne demeura pas  aussi sympathique quand j'eut essayer de lui caresser le chanfrein, il plaqua encore plus ses oreilles en arrière avant de repartir là où l'herbe était meilleure.

"- Tu dois avoir un caillou à la place du cerveau, l'herbe est la même partout, disais-je en souriant."

Je sortis une occupation de mon sac, cette fois-ci se serai un livre, je me mis à lire en surveillant d'une oreille le westphalien. Deux heures durant Prisme n'avait que très peu bougé, mais il semblai ne pas en avoir trop envie, je me replongeai dans ma lecture. Quand je fus interrompue par des bruits de gouttes, il pleuvait, je me mis à ranger mes affaires. Je regardait l'abri du gris, il était déjà dedans, je m'approchai et lui demandai l'autorisation de m'abriter, cela paraît peu être bête pour certains, mais ces chevaux n'ont pas forcément envie que l'on soit avec eux. Le gris ne m'agressa pas, je pris donc ça pour un oui et partis m'installer le plus loin de lui dans la limite du possible. Prisme m'écoutait d'une oreille, je sortit un morceau de pomme et mon sac et la lui présenta. Il tendit une oreille vers moi avant de se mouvoir pour arriver à moi. Comme tout à l'heure, il me lécha le creux de la main pour continuer d'avoir le gout du fruit en bouche, je lui présenta mon autre main pour la lui faire sentir. Il posa ses lèvres sur ma paume et resta comme cela un moment avant de décider que cela avait trop duré, il plaqua ses oreilles en arrières et retourna à sa place initiale.

L'averse continua de tomber, je sortis donc une toute petite brosse et quelques friandises, j'en présenta une au gris qui vint la chercher après un moment de réflexion. Je lui présenta ensuite la brosse, il plaqua ses oreilles en arrières, fit claquer ses dents dans le vide et repartit à l'autre bout de l'abri.

"- Il va bien falloir que tu la touche si tu veux que tes plaies te fassent moins mal un jour."

Je présenta de nouveau une friandise dans une main et la brosse dans l'autre je tendit un peu plus la main avec la rosse que celle avec la friandise. Je l'appelai doucement par son nom, quand il fit quelques pas vers moi je mis la brosse vers moi et lui tendit sa récompense qu'il vint chercher dans ma main. Je recommençai l’opération encore une fois, je lui tendis la brosse et une friandise dans mes mains. Cinq bonnes minutes plus tard, Prisme vint effleurer du bout de ses lèvres la brosse. Je ramena la brosse à moi et lui offrit le bout de pomme.
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prisme, westphalien (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prisme, westphalien (é)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gn 1000 par le Collectif Prisme - 10-14 Août 2016
» -50% sur les SpaceMuffin UESH [ Kéane O. l'Étang ]
» Articles Décoratifs
» GN Prisme / Aout 2016
» Azrael, westphalien (j)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: