AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 June, konik polski (j)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pêche Melba
Modette sucrée melba
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 19
Localisation : France

Info'
Trèfles:
72/100  (72/100)

MessageSujet: June, konik polski (j)   Mar 16 Fév - 12:29

June de Pado





June, jument konik polski de 12 ans
∞ propriétaire : HDP

« June, ou la ponette au regard vide, comme dirait certains. La petite Konik avait un avenir très prometteur, jusqu'à ce que ses propriétaires décident de s'en séparer. Mise aux enchères pour une bouchée de pain, elle est tombée entre les mains d'un homme très peu soigneux. Souvent battue à coups de fouet alors qu'elle  travaillait dans les champs, tirant la charrette. La petite était très souvent blessée, et elle était affaiblie par ce manque de nourriture et d'eau. Elle a perdu toute confiance en les humains, et il lui arrive même parfois d'être agressive envers eux. Elle ne se laisse pas approcher et nombreuses sont ses blessures. June a besoin de tout recommencer à zéro avec une personne qui saura l'aimer à sa juste valeur. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : 04
∞ soins : 00
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Ven 13 Mai - 16:42

« June - 1 »
Après ma balade avec Idylle, je le remet au pré et passe à nouveau devant ceux de l'association Rescue Me. J'avais presque oublié que j'y avais maintenant l'accès. J'aperçois de nombreux chevaux, un beau marwari et un beau shire attire particulièrement mon œil mais après consultation de leur fiche, je me rend compte que des jeunes filles s'occupe déjà de ces beaux animaux et je m'en voudrait de m’immiscer dans leur relation avec les animaux. Je continue à marcher pendant une dizaine de minutes et découvre une petite konik polski immobile. Elle est dans un triste état, la tête mi-basse, le regard dans le vague, le dos légèrement creux et un licol vert un peu trop grand pour elle, pend au bout de son nez. Je n'arrive pas à distinguer la couleur de sa robe sous l'épaisse couche de terre qui macule son poil. Elle semble amaigri alors que les palefreniers ont laissé en évidence un énorme tas de foin frais prés de l'abreuvoir rempli d'eau clair. J'entre dans le pré et m'approche pour mieux distinguer la ponette. Je découvre alors avec horreur une immense traînée de mouche pullulantes étalées sur tout son postérieur droit. Elle le relève avec mollesse, celles ci s'envole quelques secondes et me laisse apercevoir ce qui semble être une vieille blessure ouverte. Je ne peux pas la laisser comme ça. Je me dirige d'un pas assurée vers la ponette. Celle ci tourne violemment la tête vers moi et dans un soudain regain d'énergie s'enfuit dès que je fait un pas de plus en avant. Elle finit par coucher les oreilles en arrière en adoptant une attitude fuyante. Je me fige alors et ressors du pieds à contre cœur en laissant la ponette derrière moi après cette rencontre peu fructueuse. Celle ci comme pour me narguer se replace sous son arbre et se remet à somnoler.  Au moins je l'aurais débarasser de ses mouches pour quelques minutes. Je repasse sous la barrière  lorsqu'une voix m'interpelle, je me retourne et c'est une jolie petite rousse portant un blouson au logo de l'association qui me parle tout sourire :
Oh, une visiteuse pour June, ça fait chaud au cœur. Tout le monde passe devant le pré sans se préoccuper d'elle.
Bonjour, mais pourquoi donc, ignorer cette magnifique petite ponette ?
Oh, tu sais, la plupart des cavaliers recherche des chevaux avec un passé, ou bien craque pour les races les plus belles. Ce n'est pas un tort, il faut que tous nos chevaux trouvent un ange gardien, mais il est vrai que le physique peu avantageux de June et son caractère lunatique n'en attire pas beaucoup. Une cavalière intéressait à elle une fois, mais le fait que la ponette la repousse constamment l'a rendue folle de tristesse. Quelques temps plus tard elle a déménager et depuis plus personne n'a poser le regard sur elle.
Ces paroles m'attristent et je me fais soudain du soucis pour la pauvre ponette. Je m'attache vraiment trop vite.
Oh, la pauvre, je vais prendre la relève si cela vous convient. Mais avant, pourquoi est elle si amaigrie ? Et pendant que j'y pense, elle a une blessure infectée à la jambe je crois.
Oui, je sais, j'ai de nombreuse fois essayer de l'approcher pour la soigner mais elle se comporte de la même façon avec tout le monde, d'abord elle fuit puis si on ne la laisse pas tranquille, elle peut très bien charger. C'est une vieille blessure qu'elle à garder de son passé et qui c'est ouverte il y a quelques jours. Oh et, oui occupe toi d'elle autant que tu veux mais fais attention à toi tout de même, elle a un passé assez difficile. Merci pour elle et si tu passes ton fer 2, tu pourras même la prendre en demi pensions. Mais je m'emballe un peu. Allez à bientôt, j'ai encore plein de chevaux à nourrir.
  Elle repars tout sourire en poussant la brouette. Je suis maintenant remonté à bloc pour réussir à gagner la confiance de la ponette. Je marque la date d'aujourd'hui sur l'ardoise vierge de son pré et inscrit en italique : June – 13/05/2016 – Première rencontre – Non Fructueuse. Je jette un dernier coup d’œil à la ponette qui fouette de la queue pour faire fuir les nuisibles de son postérieur. Je murmure dans un souffle : Je reviens demain jolie jument. Elle incline les oreilles comme si elle avait entendue et je m'éloigne sur ce dernier mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2489
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
347/400  (347/400)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Ven 13 Mai - 17:57

+1 en confiance

+3 Trèfle
MàJ

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Dim 15 Mai - 9:33

« June - 2 »


Je me dirige vers les prés et découvre la jument à l'endroit exact où je l'ai laissée hier.  J’attends un temps appuyée contre la barrière, et je contemple ma nouvelle demi-pension. A y repenser, je crois que j'ai eu un coup de cœur pour cette ponette. Je veux être celle qui lui redonnera confiance en l'humain et qui arrivera à lui faire retrouver le goût de vivre. Les papiers sont signés, mais il faut maintenant que je scelle un pacte avec la ponette, quelle que soit le temps qu'il faudra. Je finis par  rentrer dans le pré, deux carottes dans les poches. Je veux voir à quelle distance je peux m'approcher. Je marche lentement en marquant de petites pauses. La ponette ne semble pas me remarquer puis elle tourne soudain la tête. Je suis à environ cinq mètres d'elle quand elle couche les oreilles et me regarde d'un air menaçant. Je m'arrête et m’assois sur une pierre du pré puis jette l'une des carottes dans sa direction. Elle relève la tête méfiante et m'observe avec un regard vide mais mauvais. Elle secoue sa longue crinière et au bout de quelques minutes finit par reprendre sa position initiale. Les yeux dans le vide, a contempler toujours le même paysage triste. Son tas de foin n'a pas bougé et seul le bourdonnement exécrable des mouches qui doivent la rendre folle, vient briser le silence. Elle semble plongée dans ses souvenirs, mais je n'ose pas l'approcher plus de peur de l'effrayer à nouveau. Il lui faut du temps c'est tout, comme à tous. Peu de cavaliers le comprennent, trop nombreux ceux qui foncent tête baissée pour soigner comme par miracle les chevaux blessés. En chuchotant à leur oreille peut être ? Je préfère que ce soit elle qui vienne à moi. J'ai beaucoup de mal à me retenir car sa blessure m'inquiète au plus haut point. Je ne peux rien faire tant que je n'ai pas gagner sa confiance et personne d'autre ne le peux. J'espère simplement que le destin forcera les choses pour que je puisse la guérir avant que cela ne deviennent trop grave. J'essaie, de là ou je suis, de détailler un peu mieux la jument, mais ce n'est pas évident. Ses côtes commencent à percer sous sa peau sale, son poil est recouvert d'une couche de poussière. Reste sa jolie tête qui fait presque tache dans ce triste tableaux. Mais le pire chez elle, n'est pas son étt physique, c'est son regard vide que l'on peut distinguer à des kilomètres. J'ai toujours apprécié les chevaux au regard expressifs dont la moindre action est trahie par une petite étincelle dans l'immensité noire ou brune de leurs grands yeux. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là, à  regarder alternativement la jument et le paysage. Je ne sais pas laquelle des deux craquera en premier, mais ces prochains jours seront un duel de patience et je pense malheureusement, que celle ci en a beaucoup plus en réserve que moi.
  Une heure passe encore et je finis pas quitter le pré, laissant sur la pierre la deuxième carotte. Je sors du pré et me retourne un instant en voyant la ponette me suivre du regard. Je marque un temps d'arrêt pour inscrire sur l'ardoise : 15/05/2016 – Deuxième approche – Patience. Alors que je franchit le portail pour aller voir Idylle, j'aperçois au loin, la petit tache brune dont j'ai quitté le pré, se mouvoir, sûrement pour aller croquer la carotte juteuse qui attend son triste sort au milieu de l'herbe jaunie.
Revenir en haut Aller en bas
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2489
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
347/400  (347/400)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Dim 15 Mai - 10:25

+2 en confiance

+2 Trèfle
MàJ

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Mar 17 Mai - 23:28

June - 3
Pdv de la jument

J'attend encore et encore sous mon arbre, que pourrais-je faire d'autre ? Le bourdonnement incessant des insectes va finir par me rendre folle, je soulève une nouvelle fois mon postérieur pour les chasser. La jeune fille ne devrait pas tarder, cela fait maintenant presque une semaine qu'elle vient me voir tous les soirs aux alentours de 17 h 30. Je ne suis pas encore décidée à la laisser m'approcher, je ne sais pas ce qu'elle me veut, du mal surement, enfin je ne sais plus. Je crois que je m'en fiche, je regarde à nouveau au loin. Je tourne le dos aux champs qui m'ont tant fait souffert et contemple la forêt qui me rapelle de bon souvenirs. Étrangement, ceux ci devraient m'attrister, mais ils sont devenus ma force, mon ambition infime. Pourtant je n'agis pas, je deviens insensible, je me renferme et je rêve. J'essaie de ne rien reflèter, je ne veux plus parraitre faible, ma confiance en les hommes est brisée. Je ne me souviens même plus comment je suis arrivée ici, mais je sais que les cicatrices de mon passé causés par l'homme, marqueront surement a jamais mon flanc. J'ai l'impression que mon postérieur ne guérira jamais, je perd un peu plus de sang chaques jours. Ça finira bien par cicatriser tout seul, les humains ne savent que blesser, pas guérir.
Je tourne la tête, tiens la revoilà. Elle va venir comme chaque jour et s'asseoir sur le rocher. Je ne comprend pas ce qu'elle fait là ou ce qu'elle chercher. Dès que je baisse les oreilles elle s'arrête, j'ai presque l'impression d'avoir le contrôle. Tiens, et si aujourd'hui je la lassais approcher un peu plus, juste pour voir. Je relève les oreilles et tourne la tête vers elle, la laissant faire quelques pas de plus avant d'adopter à nouveau une attitude défensive, il ne faudrait pas non plus qu'elle pense qu'elle peut faire ce qu'elle veut. Elle s'asseois par terre et attend comme chaques jours. J'en suis presque à me demander ce qu'elle attend. Sûrement que je m'approche... Je pourrais la charger comme les autres, mais il n'y aurait aucun motif à cela, elle est là, moins imposante que moi, vulnérable et ne semble pas vouloir me courir après comme tous les autres. Elle fais rouler la carotte au sol près de moi. Je ronfle un peu, je n'ai pas tellement le coeur à manger ces derniers temps, mes côtes pointant sous ma peau en sont la preuve, enfin tant que je survis, je n'en demande pas plus. Je me remet à fixer le vague et à repenser à ma gloire d'antan tout en surveillant tout de même l'étrange humaine immobile qui semble somnoler, la tête basse, assise dans la terre sabloneuse.
C'est quand le ciel commence a prendre une teinte foncée que la bipède me quitte, abandonnant a sa place une autre douceur que je croquerais peut être plus tard quand elle sera partie. Son comportement si calme commencerai presque à me faire réfléchir, mais qui peut me dire qu'un jour elle ne me rejettera pas comme ils l'ont fait.. ? Il m'est bien plus simple d'éviter de redonner ma confiance, sous mes apparences solides, une lourde souffrance me ronge et qui ne demande qu'a être dompter. Malheureusement, elle me semble encore trop douloureuse pour que je laisse quelqu'un s'atteler a cette tâche. Mais qui sait, les choses changeront peut être avec le temps, le précieux temps, seul remède aux blessures d'antan.

------
Un petit texte un peu spécial, écris sur le pouce (je m'en excuse), j'ai décidè de personnifier pour un texte seulement, le personnage de la ponette qui a je pense un rôle important à jouer dans ce genre de situation. J'espère que ça ne dérangera pas et que la lucidité peut être un peu exagéré de la konik ne vous gênera pas Wink Merki Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2489
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
347/400  (347/400)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Mer 18 Mai - 13:18

Pas de problèmes, j'adore les résumés du point de vue du cheval Smile !

+1 en confiance

+2 Trèfle
Maj

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Mer 1 Juin - 19:44

June (mise en page en cours)

Le ciel orageux et menacant planait au dessus de nos têtes. Aujourd'hui l'atmosphère semblait tendu entre nous. Je m'étais rapprochée encore un peu plus aujourd'hui. Voilà maintenant presque deux semaines que je venais voir chaque jour la douce après mes séances avec Idylle. Elle ne bougeait pas, elle était chaque fois sous son arbre. Parfois elle me laissait approcher un peu plus, d'autre fois je devais m'éloigner plus que d'habitude. Elle semblait presque ravie d'avoir autant de contrôle sur moi, c'était comme un jeu. Notre relation de confiance invisible se consolidait au fil du temps, mais il restait encore un grand pas à faire pour que je puisse soigner la blessure de son postérieur sur lequel elle s'appuyait de moins en moins; cela m'inquiétais d'ailleurs de plus en plus. Niveau poids, elle ne perdait plus, ses côtes apparentes reflétait tout de même sa maigreur évidente. Un grondement sourd retentit. Un éclair déchira le ciel une dizaine de secondes plus tard. La pluie qui tombait en fine bruine négligeable, descend à présent du ciel à une vitesse hallucinante. Assise par terre je me retrouve vite trempée. La terre asséchée par le soleil se transforme vite en un petit marécage bouillonant. L'eau glisse sur le sol et je suis obligée de me relever pour ne pas prendre un bain. Mes cheveux blonds prennent une teinte marron sous la pluie diluvienne. Un nouvel éclair illumine le ciel, intelligente, la ponette s'éloigne de l'arbre pour rejoindre son abris de bois. Une eau sale et boueuse s'écoule de son dos alors qu'elle marche. Il faut que je me mette à l'abri moi aussi. J'attend qu'elle entre dans son abri pour venir m'abriter sous la toiture de celui ci. Quand j'arrive, une odeur de renfermé et de crottin immonde me saute au nez. Je pense que la ponette doit avoir terriblement mal au ventre à cause de son alimentation entrecoupée par son humeur. Si j'arrive a gagner sa confiance, une vistite véterinaire ne serait pas de trop. Je reste là, gelée, attendant et contemplant la konik polski de si près. Dans le clair-obscur de son box, la premièrr chose qui attire mon regard n'est non pas son physique maigre et étrange mais les deux petits ronds brillants et sans vie qui lui servent d'yeux. J'ai l'impression qu'elle ne ressent absolument rien, elle regarde dans le vide c'est tout. Je découvre enfin le sens de son surnom : "la ponette au regard vide", s'en est presque effrayant, mais c'est souvent comme cela chez les chevaux rescapés. Trop de douleurs masquées et enfouies qui ressortent par crainte ou violence et qui leur bouffe la vie.
Le tonerre rugit et le vent en rafale balaye le haras brutalement, envoyant s'écraser chacune des goutelettes sur le bois, tambourinant sur le sol et les toits. C'est drôle mais c'est cet orage qui vient de nous rapprocher. Je n'ai jamais été aussi près d'elle et elle ne semble pas s'en soucier .. Enfin je crois ? Je ne sais même plus. Je la contemple à nouveau, des gouttes boueuses dégoulinent sous son ventre et une partie de son poil souillé laisse maintenant place à sa jolie robe brune foncée par la pluie. Malheureusement, je distingue aussi bien mieux dans le halo de lumière pale perçant par la fenêtre du box, son flanc et ses épaules couturées de dizaines de cicatrices profondes, dont seules l'immense balafre qui lui défigure le postérieur est encore ouverte. Je m'asseois à côté de la porte et attend. Je regarde dans le lointain, je regarde les éléments qui se déchaînent, l'eau et le vent retourne la terre et innonde le sol, ils malmènent les plus puissants des arbres en emportant leurs ramures vertes au loin. Les feuilles fragiles explosent sous la pression de ces deux géants qui dominent le monde. La foudre vient ajouter le feu qui heureusement ne semble pas sévir par ici. Les quatres éléments s'étalent devant moi dans un bruit tellement assourdissant qu'il en devient presque innaudible. Les éclairs continuent de zebrés le ciel et de le peindre selon leur envie. Je comprend presque l'interet que la ponette porte a regarder sans cesse le paysage. Et pourtant ce n'est pas le déchaînement et la puissance de cet orage bien trop brutal qui m'omnubile... Mais le souffle chaud de la ponette qui s'est rapproché. Je jette un coup d'oeil à ma montre, cela fait maintenant plus d'une demie heure que je suis là et voilà que June s'ouvre enfin à moi en s'approchant enfin. Son souffle soulève mes chevaux, je n'ose plus bouger. Nous restons là, immobile, les yeux plongés dans le vide et l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Sherazade
Nouveau integré
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 28/12/2015

Info'
Trèfles:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Mer 1 Juin - 20:36

+ 3 en confiance

+ 3 Trèfle
MàJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slytherin
Nouveau
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 25

Info'
Trèfles:
14/50  (14/50)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Ven 10 Mar - 21:36

Tu m'as l'air en mauvais état...
Mary-Alice s'était enfin acclimaté à ce nouveau centre équestre. Et si au début elle avait eu peur d'être la risée de son groupe, au final, tout le monde l'aidait à avancer. Et peu à peu, la gamine prenait confiance en elle.

Aujourd'hui, elle avait décidé de se rendre au centre équestre, non pas pour travailler avec Lavande, mais pour faire un tour et s'approprier les lieux. L'une de ses camarades de séance lui avait parlé du Rescue me et elle comptait bien aider le club à prendre soin des chevaux se trouvant là-bas. Parce que d'après ses camarades, ses chevaux étaient tous en mauvais état, physiquement ou moralement. Voire même les deux à la fois.

Après être passée rapidement voir si Lavande allait bien et lui avoir donné une pomme en guise de gourmandise, la gamine s'était donc rendue dans les locaux des chevaux en perdition. Et immédiatement, la tristesse l'avait envahit. Tous les chevaux de cet endroit n'avaient que la peau sur les os. Et le regard vide aussi. Et le pire, c'est qu'au contraire de sa ponette, ils ne s'avançaient pas pour venir la renifler et la câliner...

Alors qu'elle marchait à travers les allées de l'endroit sinistre, elle s'arrêta net devant un box, dans lequel se trouvait un poney gris, les crins emmêlés. La rouquine observa alors la monture aux yeux vides et immédiatement, elle se promit de lui redonner goût à la vie, quoiqu'il lui en coûte. Son regard se tourna donc vers l'ardoise de son box et elle murmura le nom de la petite ponette, le sourire aux lèvres :

- June... Alors June, je ferais tout pour t'aider, je te le promets, ma belle !

Avec discrétion, la rouquine poussa la porte du box de la petite ponette et la referma derrière elle. En voyant cela, June se recula et Mary-Alice savait que l'approcher, pour le moment était une guerre perdue d'avance. La gamine se mordit donc les lèvres, réfléchissant à une idée. Et finalement, la première idée qui lui vint à l'esprit fut celle de prendre la pomme qui lui restait dans l'une de ses poches et de la faire rouler, tout doucement sur le sol du box, vers la ponette. Ainsi, elle lui prouverait qu'elle ne lui voulait pas de mal.

- Allez, mange ma belle, elle est pour toi !

Mais au bout de cinq minutes, à rester ici sans bouger, la petite grise n'avait pas amorcé un seul pas vers la pomme. La rouquine poussa un soupir, avant de reculer de quelques pas, tout en murmurant, en espérant que ça l'aiderait un peu :

- Je vais te laisser déguster ta pomme toute seule. Je reviendrais te voir demain, promis !

Sur ces mots, elle sortit donc du box, prenant bien soin de refermer la porte et de laisser la ponette, après un dernier regard dans sa direction. Et qu'elle ne fut pas sa surprise de voir que la petite grise avait amorcé un petit pas vers la pomme. Peut-être qu'au final, gagner sa confiance allait être plus simple qu'escompté ?
ft. June
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherazade
Nouveau integré
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 28/12/2015

Info'
Trèfles:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   Ven 10 Mar - 22:01

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle

màj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: June, konik polski (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
June, konik polski (j)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glinka, konik polski (j)
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ♪♫ (Pv June ♥)
» June > la petite souris aux grandes lunettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: