AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Furioso, pure race espagnol (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2151
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
341/400  (341/400)

MessageSujet: Furioso, pure race espagnol (é)   Dim 1 Jan - 18:24

Furioso de Pado




Furioso, étalon Pure race espagnol de 7 ans
∞ propriétaire : Rhéa

« Furioso est un jeune cheval né d'une union imprévue entre une jument mise en retraite prématurée à cause de son caractère trop affirmé pour le monde de la haute école et de l'un des étalons les plus prometteurs de l'hacienda espagnole qui a vu naître le beau Furioso. Jurant avec le décor des chevaux noir, gris et blanc à cause de ses grands yeux bleus et de sa robe dorée, il a aussi réussi à se démarquer à cause de son caractère étrange tiré de sa mère. En effet, si Furioso a su s'adapter parfaitement aux figures de haute école, il a bien compris qu'avec sa force impressionnante il pouvait aisément s'en servir contre son cavalier. Il suffira d'un élément déclencheur ou d'une action mal placée pour que le système de défense plutôt violent du cheval s'enclenche. Cabré, ruade, courbette, cabriole tout peut y passer et il faudra donc un cavalier qui sera prêt à lui faire travailler à ce niveau de dressage où à empêcher le cheval de se servir d'une mauvaise façons de ses acquis. Jugé vicieux à pieds, il ne vaut mieux pas se frotter tout de suite au travail en liberté après avoir appris à connaître un peu mieux le cheval mais ce passage deviendra bien vite obligatoire pour montrer à cet imposant étalon qu'il ne commandera pas à la force de ses muscles. Furioso reste un magnifique spécimen issue d'une bonne lignée qui serai sans doute un très bon cheval de dressage et d'endurance si seulement il arrêtait de se croire supérieur à l'homme.  »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  Automne & Pride


► points

∞ confiance : 03
∞ soins : 02
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 01
• longe : 00
• longue-rênes :00
• attelage : 00
• balade : 00
TOTAL : 01

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)


_________________
Ma fierté, mon amour de jument
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa
Nouveau integré
avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 21
Localisation : Parmi les rêves ♥

Info'
Trèfles:
200/250  (200/250)

MessageSujet: Re: Furioso, pure race espagnol (é)   Lun 5 Juin - 18:54


Furioso & moi
« Le respect est le lien de l'amitié. »

Furioso... Ainsi se nommait ma nouvelle acquisition, un étalon Pure Race Espagnole de robe champagne, aux yeux bleus, âgé de 6 ans. Et, il fallait le dire, d'une sacrée dose de caractère aussi ! Un « accident » comme l'appelaient ses anciens propriétaires. Né d'une jument au caractère difficile et un as de la haute école. Un étalon plein de potentiel, si ce n'est son caractère, qu'il tenait de sa mère.

Flashback

En poussant la porte du club house, comme je le faisais régulièrement pour venir me désaltérer entre deux séances ou manger un morceau – un gâteau à cause d'une chute pratiquement toujours présent vu la taille du Haras – une annonce sur le tableau d'affichage attira mon œil. Un étalon PRE de 6 ans au caractère difficile malgré ses bonnes origines, étaient à vendre une misère. Tout ce que voulait le propriétaire, c'était qu'on l'en débarrasse parce qu'il n'en ferait rien et qu'il était hors de question qu'il paye la castration pour un cheval qui, de toute façon, vu ses antécédents, garderaient au moins une partie de son sale caractère. Je relus l'annonce plusieurs fois, puis je me décidai à téléphoner. Nous échangeâmes nos coordonnées, il me donna l'adresse et me demanda si, par hasard, j'étais disponible tout de suite. Ayant tout mon temps, je pris ma voiture et me rendit à l'adresse indiquée par le propriétaire. Celui-ci semblait pressé et m'attendait en faisant les 100 pas. A peine arrivée, il m'entraîna à travers une magnifique écurie – dans laquelle je vis de sublimes chevaux – jusqu'à un box du fond. Ainsi découvris-je Furioso, l'étalon de l'annonce. Sa robe champagne et ses yeux bleus le rendaient sublime.

« Sublime physiquement, peut être, mais c'est un monstre ! » commenta son propriétaire comme s'il lisait dans mes pensées.

J'observais un peu le cheval, qui me regardait en retour comme s'il allait me bouffer. Un regard un peu méprisant. Arrogant. Tiens tiens... Je demandais à ce qu'on le sorte pour que je puisse le voir complètement. Deux soigneurs ouvrirent alors la porte du box et, pendant que le premier passait un chifney à l'étalon, le second accrocha une longe pour le tenir de l'autre côté. Ainsi fûmes-nous escortés jusqu'au manège où ils lâchèrent Furioso. Comme s'il n'avait pas couru depuis longtemps, l'étalon s'élança dans un galop relevé, la queue en panache, les oreilles en avant et les naseaux grands ouverts. Il fit plusieurs tours de manège, s'arrêtant brutalement par moment, repartant à une allure digne des plus grands chevaux de dressage, puis recommençant son manège. Plusieurs minutes, je l'observais sans rien dire. Un sale caractère, peut être, mais, malgré ça, j'étais complètement conquise par cet étalon. Le propriétaire, par contre, avait l'air particulièrement décidé à s'en débarrasser pour un rien, ce qui me convenait. Ça ne serait pas facile tous les jours mais c'était à tenter.

En deux temps trois mouvements, l'affaire fut conclue et le propriétaire accepta même de transporter Furioso jusqu'à mon domaine, ce qui m'arrangeait bien.


Aujourd'hui...

Pour aujourd'hui, ce serait un travail basé sur le respect parce que, soyons honnête, Furioso en manquait sacrément. Et uniquement dans son esprit de dominance, pas par méchanceté pure. Je me rendis donc à l'écurie avec son matériel, longe, licol et matériel de pansage. Pour aujourd'hui, ce serait céder à la pression et marcher en main sans vouloir me dominer.

J'ouvris la porte de son box et Furioso coucha les oreilles en faisant mine de mordre. Pas étonnée pour deux sous, une tape sur le nez accompagnée d'un « non » ferme le fit rentrer dans son box. Je lui passai le licol sans autre forme de procès et l'étalon releva brusquement la tête après que j'eus attaché la longe au licol. Une manière d'assurer ma sécurité. Je brossais énergiquement l'encolure de l'étalon, pleine de boue séchée. La poussière vola dans le box. Furioso étendit l'encolure, il semblait apprécier les soins. Étalon dominant, certes, mais tout de même sensible à la douceur ! Son cas ne semblait pas désespéré. Je passai ensuite à son épaule mais il était près du mur, aussi lui demandai-je de s'écarter. Il força contre moi et manqua même de m'aplatir contre le mur. Mon réflexe fut de glisser pour retourner vers sa tête pour ne pas être bloquée mais je savais que ce n'était pas la bonne solution. Je le fis bouger dans le box à l'aide de la longe et du licol jusqu'à ce qu'il soit placé dans le « bon sens » pour moi. Celui qui ME convenait, et non pas à lui. Il secoua la tête nerveusement pendant que je continuais mon pansage. Le reste du brossage se déroula sans heurt. Il était tout de même habitué à être manipulé, dans son ancienne écurie. C'était simplement un vrai problème de respect. Je devais m'attendre à pas mal de tests de ce genre, et il valait mieux pour moi que je ne cède pas. Sinon, ça en serait fini de mon autorité. Je lui curais les pieds sans aucun problème, puis je lui démêlai la crinière et la queue, là aussi sans rencontrer la moindre incartade. Je regardais l'étalon d'un air suspicieux.

« Qu'est-ce que tu nous prépares, toi ? »

Hésitante, je le caressai puis je lui tendis une carotte. Il faillit m'engloutir la main mais, l'ayant vu venir, je fis attention à ce qu'il n'arrive pas à la prendre.

« Non. Si tu la veux, tu vas la prendre délicatement. » ordonnai-je.

Furioso coucha les oreilles de façon menaçante, mais ne tenta pas de la reprendre. Je mis la carotte à plat et je le laissai la prendre en le félicitant gentiment. Bon !

Une fois le pansage terminé, j'ouvris la porte du box et emmenait l'étalon dehors. Il me bouscula plusieurs fois. A chacune, je m'arrêtais et j'attendais qu'il se calme. Il trottinait sur place. Mais il était strictement hors de question qu'il cherche à me doubler ou à me dominer. A la énième fois où je fus obligée de m'arrêter, je secouai la longe, ce qui eut le mérite de le faire s'arrêter net. Nous n'étions même pas encore sortis de l'écurie ! J'attendis plusieurs minutes et Furioso gratta de l'antérieur. Je l'avais à une distance d'environ un bras de moi, de manière à ce qu'il ne soit pas dans mon espace vital et qu'il reste attentif à ma gestuelle. Il n'appréciait pas que je l'oblige à s'arrêter mais il savait qu'il n'avait pas le choix. Je le fis sortir de l'écurie puis je l'emmenai brouter un peu. Une fois en vision de l'herbe, il tenta de m'arracher la longe. Je l'en empêchai et, comme au début, je l'obligeai à patienter en regardant l'herbe. Il trottina autour de moi en rond mais, avec patience, je le laissai se calmer tout seul. Quand enfin il eut accepté qu'il n'aurait pas le dernier mot, plusieurs minutes après, il se calma. Je le félicitai et je le laissai brouter un moment, avant de le rentrer au box.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2471
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
347/400  (347/400)

MessageSujet: Re: Furioso, pure race espagnol (é)   Mar 6 Juin - 21:32

+3 en confiance
+2 en soins
+1 en TàP

+5 Trèfle

Je te mets le point de travail à pied pour le fait que tu aies travaillé sur le respect à la longe Wink

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Furioso, pure race espagnol (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Furioso, pure race espagnol (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pure Race Espagnol
» La Bataille à la Frontière
» Capacités et capacités de race
» autres gifs de chien de race
» Critique de la raison pure [essai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine des Valkyries
-
Sauter vers: