AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Khazam, selle français (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2078
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
213/250  (213/250)

MessageSujet: Khazam, selle français (é)   Jeu 13 Avr - 18:24

Khazam de l'Orichalque




Khazam, étalon selle français de 3 ans
∞ propriétaire : etoly

« Khazam est un étalon qui fera baver plus d'un cavalier. Tout en muscle et en rebond c'est le modèle type du cheval de concours. Sanguin il ne faut pas chercher à précipiter les chose au risque de l'énerver et de ne rien pouvoir en faire. Khazam nécessite un cavalier ayant des aides fine et légère pour faire les preuve de sa puissance. Cheval polyvalent il montre quelques jolies choses en dressage, ne tutoie que rarement les barres à l'obstacle et a une sacrée galopade sur le cross. C'est le cheval de concours complet par excellence. Mais il ne dit pas non à un bon trotting de temps en temps ou à une course contre le vent à l'hippodrome ou dans un champ.»

► arbre généalogique



Parents :  Honey
& Éole

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : 00
∞ soins : 02
∞ débourrage : 10/25
• dressage : 02
• saut : 02
• cross : 02
• trec : 10
• course : 10
• endurance : 10
• horse ball : 10
• pony-games : 10
• polo : 10
• pole bending : 10
• reining : 10
• barrel race : 10
• amazone : 10
• travail à pied : 12
• longe : 10
• longue-rênes : 10
• attelage : 10
• balade : 10
TOTAL : 158

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

Spoiler:
 

_________________
Ma fierté, mon amour de jument


Dernière édition par etoly le Sam 15 Juil - 15:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2294
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
257/300  (257/300)

MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   Mer 21 Juin - 12:50

Confiance et manipulation
De bon matin, je me dirigeais vers les paddocks du domaine de l'Orichalque, pour découvrir la tête du nouveau poulain que j'allais débourrer, Khazam. Sa propriétaire m'avait d'ores et déjà fait part de son intérêt pour les friandises, ainsi j'avais prévu tout un petit sac de rondelles de carottes et quartiers de pommes. Voilà qui devrait sûrement plaire au petit !

J'approchais donc de son parc, où il était accompagné d'autres poulains, qui semblaient être ses amis. Je reconnus immédiatement Khazam, car il était le seul bai. Les trois autres étaient alezans, dont un pie. Je rentrais en passant par-dessous des barrières, et appelais le poulain par des claquements de langue. Il semblait être le chef de ce petit groupe, car ne bougeant pas et se contenant de me regarder, les autres restèrent derrière lui également. J'approchais donc une main mise à plat a quelques mètres de Khazam, et celui s'avança vers moi, croyant que j'avais quelque chose à lui donner. Je souris, mais lui fis signe que non. Bien sûr, il ne comprit pas. Je retendais ma main, et il vint poser ses naseaux dedans. Alors, je faisais remonter mes doigts le long de son chanfrein, pour finalement arriver à ses oreilles. Il secoua la tête, n'aimant pas vraiment que je le touche à cet endroit. Ok, j'ai compris.

Je sors alors discrètement un morceau de carotte de ma sacoche, et présente mes deux mains à Khazam, poings fermés. Le but va être qu'il trouve dans laquelle se cache la friandise, et si il ne trouve pas, il ne l'aura pas. Enfin, pour le moment, je vais la lui donner à chaque fois, car il ne s'agirait pas de la dégoûter de ce petit jeu. Mais, il me mordilla la bonne main, et je pus donc lui donner la carotte qu'il goba littéralement. Je continuais alors ma manipulation, en continuant de faire courir mes doigts sur tout son corps. Il ne restait pas immobile, quand j'approchais d'une zone sensible, le bai faisait des écarts ou tapait des sabots pour montrer son mécontentement. Mais aux endroits qui lui plaisaient, j'insistais plus en lui faisant des gratouilles, ce qui parfois, le faisait ronfler de plaisir. Je passais donc mes mains sur tout son corps, entortillant ses crins autour de mes doigts, et appuyant plus à certains endroits. Étonnamment, il n'était ni chatouilleux ni sensible au niveau du ventre et du passage de sangle, et il eut donc droit à une friandise pour son bon comportement (qu'il engloutit comme une brute, au passage). Maintenant qu'il était totalement raccord au niveau des touchers du corps, j'allais travailler ses pieds. Cela serait bien plus simple pour le pansage, le moment venu de lui demander ses sabots pour les curer. Tout comme avec Lady, je m'avançais sur le travail.

Je commençais par faire courir ma main sur l'antérieur tout fin de Khazam, avant de saisir ses petits fanions et de les presser vers le haut. Instinctivement, il leva tout de suite son pied, mais le reposa immédiatement, ne comprenant pas le but de cet exercice. Je le félicitais donc par des caresses cette fois-ci et à l'aide ma voix, avant de recommencer et ce, jusqu'à ce qu'il conserve son pied en l'air, le sabot dans ma main. Je lui donnais alors un quartier de pomme, cette fois-ci, avant de passer à l'autre antérieur. Il avait compris le mécanisme, alors il me donna plus rapidement son pied. Très intelligent, le petit ! Je passais donc aux postérieurs, ce qui serait sûrement un peu plus compliqué. Je recommençais à longer le membre de Khazam avec ma main, avant de prendre le fanion et de le tirer tout doucement vers le haut. Cette fois-ci, le bai tendit son postérieur vers l'arrière, comme s'il s'étirait. J'attendais qu'il le remette en place avant de recommencer l'expérience.

Une fois qu'il m'eut correctement donné son pied, je le félicitais par des caresses sur la croupe et un bout de carotte. Je refaisais la même chose avec son deuxième sabot, ce qui était toujours suivi d'une récompense quand il le faisait correctement, pour lui montrer que c'était bien. Je terminais cette première séance de confiance et de manipulation par la pression sur le poulain. Je me plaçais de profil par rapport à son épaule, et me pressais contre elle, pour qu'il se décale. Il ne comprit pas, alors je recommençais, jusqu'à ce qu'il cède, alors je récompensais. Encore et toujours, je répétais l'action jusqu'à ce que cela vienne immédiatement et ce, avec ses épaules et ses cuisses. Les débourrages c'était ça, toujours tout refaire jusqu'à obtenir la quasi-perfection. En guise de fin, je repassais mes mains sur tout le corps du bai, et lui donnais deux rondelles de carotte, conservant le reste pour mes chevaux qui, je pense, apprécieraient eux aussi des petites gourmandises !

Je caressais une dernière fois l'encolure de Khazam, avant de quitter le parc et de me diriger vers mon domaine.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2282
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   Mer 21 Juin - 18:18

+ 3 en confiance & manipulation (3/5)

+ 3 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2294
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
257/300  (257/300)

MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   Sam 15 Juil - 12:58

Manipulation & Licol
De retour au domaine de l'Orichalque, je m'en allais rendre visite au petit Khazam, dernier poulain que je devais débourrer. Il était toujours dans son paddock avec ses copains. Tous un peu écrasés par la chaleur, ils se chassaient mutuellement les mouches, et je claquais de la langue pour avertir les petits de ma présence. Ils redressèrent tous leur petit tête, oreilles pointées vers l'avant, tandis que je rejoignais le petit gourmand. Aujourd'hui, j'allais lui mettre un licol sur la tête, et finir de l'habituer à la manipulation.

Une fois que je fus en compagnie du petit monstre, je lui présentais ma main posée à plat. Croyant visiblement qu'une friandise s'y cachait, il se jeta dessus, posant directement ses naseaux velus sur mes doigts. Je souriais, et les faisais remonter le long de son chanfrein. Khazam, resta immobile, et je fis ensuite passer mes mains sur tout son corps. Comme avant, les oreilles restaient une partie sensible chez lui, alors je ne m'y attardais pas. Il n'était pas compliqué avec moi, je ne le serai donc pas non plus avec lui. Au menu aujourd'hui, non pas des carottes, mais des pommes ! J'allais vite finir par trouver ce que préférait le poulain, vu sa gourmandise sur développée.
Maintenant que j'avais terminé de le manipuler complètement, et que j'avais de nouveau insisté sur le fait qu'il me donne ses pieds, je pouvais passer au licol. Je le sortais de mon sac à dos, ainsi qu'une courte longe, et les posais au pied de Khazam. Il posa son petit nez dessus, et s'en désintéressa bien vite, alors je lui donnais un cube de pomme pour le récompenser. Je les avais coupés de cette forme pour en faire plus, et pour qu'il ne les dévore pas directement.

M'emparant de la longe, je la posais sur le dos du bai. Il se tordit le cou pour regarder ce que je faisais sur lui, et je lui caressais la croupe en souriant. Il ne semblait pas en avoir peur. Pour lui mettre le licol, j'allais faire preuve d'une ruse. Sortant un morceau de pomme de mon petit sachet, j'ouvrais l'attache du licol pour le présenter en grand à Khazam. Il semblait hésitant, et ne comprenait pas ce que je voulais. Alors, je lui présentais la muserolle juste devant son nez, mettais le cube de pomme dans la main opposée à celle qui tenait le licol, et sans réfléchir, le poulain fourra sa tête dedans pour attraper la récompense. Tandis qu'il savourait son bonbon, je bouclais l'attache, et accrochait la longe au mousqueton. Maintenant, il allait devoir me suivre ! Ses copains restaient en retrait, leur chef ne s'inquiétait pas de ma présence, alors eux non plus.

Une fois que le bai eut terminé d'avaler sa salive pour récupérer les dernières miettes de pomme, je m'éloignais de lui en tenant la longe par son extrémité. Je l'encourageais ensuite à venir me rejoindre, effectuant des petits à coups sur le nylon pour lui montrer la marche à suivre. Il comprit rapidement, et vint se placer à côté de moi. Bien, il ne restait plus qu'à recommencer. Je le félicitais par des caresses et un carreau de pomme, et nous répétâmes cette étape, jusqu'à pouvoir faire le tour de son paddock en longe. J'étais très contente de lui, il progressait très vite ! La dernière étape de son pré-débourrage serait le pansage, mais je ne pense pas que cela lui pose un quelconque problème.
Je le ramenais ensuite à ses copains, qui l’accueillirent avec joie, et lui enlevais le licol. Je distribuais à chacun un morceau de fruit, caressait Khazam et sortais de son parc, mes affaires rangées dans mon sac.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2294
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
257/300  (257/300)

MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   Sam 15 Juil - 15:08

Brosses
Au programme pour Khazam aujourd'hui, le pansage ! J'avais hâte d'aborder cette étape avec le poulain, car je voulais connaître ses réactions face aux brosses. De nouveau devant son pré, j'allais à sa rencontre et lui caressais l'encolure en guise de bonjour. Pour toute réponse, il soupira bruyamment, me regardant de ses grands yeux noirs. Je sortis le petit licol de mon sac, celui utilisé la veille, et le montrais de nouveau au bai. Le lui enfiler ne fut pas un problème, car il avait visiblement compris que cela ne le mangerait pas. J'attrapais la longe après avoir bouclé les attaches, et ramenais Khazam jusqu'à la barre d'attache du domaine de l'Orichalque, où nous attendaient déjà ma mallette de pansage, avec tout le nécessaire dedans.

J'attachais le brun à la barre, et ouvrais ma boîte. Je sortis toutes les brosses adéquates, ainsi que du démêlant pour désensibiliser le poulain aux projections du liquide. Il était très curieux de tout cela, et ne faisait que venir essayer de chiper le cure-pied du bout des lèvres, ou renifler le sol à la quête d'un bonbon. Je m'emparais du bouchon et de l'étrille, et les présentais au bai. Il mordilla le plastique de l'étrille, et je l'en empêchais par un petit non qui se voulait autoritaire. Je commençais alors à passer un coup de brosse sur le corps de Khazam, par des mouvements circulaires pour dégager un peu de saleté de ses poils. J'appuyais bien sur les endroits qui lui plaisaient, lui prodiguant ainsi une sorte de massage, et lui semblait apprécier cela aussi. L'étrille, c'était ok, maintenant le bouchon. Il fallait bien sûr retirer les petits poils étalés sur le bas des flancs à cause de la brosse précédente. Là non plus, le poulain ne manifesta aucun signe de crainte ou de dérangement, alors j'enchaînais avec la brosse douce. Comme je le pensais, cela se passait à merveille, et je pouvais presque faire comme si c'était un cheval adulte qui avait l'habitude de se faire panser !
Etape suivante, le cure-pied. Khazam s'était déjà familiarisé avec tout à l'heure, alors je lui chatouillais le bout du nez avec la brossette, ce qui l'intrigua. Lui donnant un petit bonbon, je fis courir ma main le long de son membre, et il me donna son pied, comme je le lui avais appris. Ses sabots étaient propres, alors un coup de brosse suffit, mais je gratouillais quand même dessus avec la pointe en métal, pour l'habituer à ce contact. Je réitérais l'opération avec chaque pied, avant de le laisser tranquille avec ça, et de lui donner un second bonbon. Il semblait beaucoup les apprécier, et me donnais souvent des petits coups de naseaux pour en avoir d'autres.

Dernière étape, les crins. Je m'emparais du démêlant, l'ouvrais, et vaporisais un jet dans les airs, près de Khazam. Il eut pour réaction de redresser la tête, naseaux grands ouverts. Aaah, enfin quelque chose qui semblait l'intriguer ! Je recommençais à en envoyer dans les airs jusqu'à ce qu'il s'en fiche complètement. A vrai dire, nul besoin d'en mettre dans ses crins, tant ils étaient courts. Alors je le reposais dans ma boîte de pansage, et en sortais une brosse à crins, que je fis soigneusement examiner au petit bai. Passant un léger coup dans sa crinière et sa queue, je constatais que cela ne le gênait pas. Pour le récompenser de son comportement plus qu'exemplaire durant cette séance, je lui donnais deux friandises à la carotte, rangeais mes affaires et retournais le mettre dans son parc, où il retrouva ses amis avec joie.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2078
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
213/250  (213/250)

MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   Sam 15 Juil - 15:44

+ 7 en débourrage

+ 7 Trèfle

Poulain vieilli à 3 ans Wink

_________________
Ma fierté, mon amour de jument
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khazam, selle français (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khazam, selle français (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pamina de l'Amont • Phacochère, c'est mon surnom
» Génésis, selle français (é)
» Naughty Boy, selle français (é.p)
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Jean Raspail à l'Académie Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine de l'Orichalque
-
Sauter vers: