AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pirate, shire (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Pirate, shire (é)   Mar 12 Aoû - 22:30

Pirate de Pado




Pirate, étalon shire de 7 ans
∞ propriétaire : HDP

« Pirate est un beau cheval, tout en puissance, mais malheureusement pour lui son destin devait croiser celui d'une jeune fille exécrable. En effet, elle le menait à bout, faisait n'importe quoi avec lui, son dos étant plutôt fragile. Un jour, Pirate à tout simplement désarçonné sa cavalière, car sa douleur au dos, doublé d'une selle ne lui allant pas a rendu sa peine insupportable. Dans sa course pour fuir la souffrance, il a tout bonnement piétiné la main de sa cavalière. Jugé à partir de ce jour dangereux, sans que personne ne se demande pourquoi il a agit ainsi, il fut consigné au box, avec une ration moindre, à s'ennuyer, seul. Il perdit énormément de poids, muscle et force peu à peu, jour après jour. Le haras de Pado l'a acquit dans un état sinistre, les côtes apparentes les os saillants. Il est depuis lors victime d'une dépression. Il n'arrive pas à faire confiance aux humains, les fuyants dès qu'il les aperçoit. Si par chance vous arrivez à l'attraper, il se résignera et n'essaiera pas de se défendre, ne deviendra pas agressif. Même s'il avait réussi à reprendre un peu du poil de la bête depuis son arrivée, il se laisse maintenant mourir à petit feu. Il faut agir vite ! »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : 07
∞ soins : 00
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place




Dernière édition par Chocolat le Ven 24 Juil - 15:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Mer 13 Aoû - 23:05

mercredi 13 août 2014.


Mon essai dans cette nouvelle écurie a été entièrement concluant. Je n'ai jamais pris autant de plaisir à cheval que depuis ce jour-là ! Lavande était une excellente ponette de club, j'ai appris à trotter enlevé sur le bon diagonal car dans mon ancien centre équestre, ils ne nous l'avaient jamais enseigné. On trottait enlevé sur le pied qui nous chantait. Et la directrice, qui fait prof, m'a même prise à la longe pour me faire galoper correctement, à mon aise. J'ai donc pu galoper l'esprit en paix, sans avoir peur de tomber. Déjà que Lavande et la prof m'avaient bien mis en confiance. J'ai donc pu faire mon 5ième galop. Quel plaisir ! Aujourd'hui, j'allais encore la monter logiquement. Ca allait être chouette, je le sens !

Ma mère est venue avec moi jusqu'à l'écurie, pour m'y déposer. Elle salua Gaëlle, la directrice/prof et me laissa entre ses mains. Elle m'expliqua brièvement qu'elle avait un truc important à faire et que je pouvais donc faire un tour dans le manège si je le voulais ou bien déjà aller chercher Lavande en prairie et la brosser mais sans savoir pour combien de temps elle serait occupée. Poisse ! J'avais pris le licol pour aller chercher Lavande en prairie quand, en chemin, je voyais un énorme cheval gris tout triste dans sa prairie. Je le trouvais drôlement impressionnant et le contemplais un moment au loin. Les chevaux aux alentours avaient l'air pas mal aussi mais c'est ce gros-là qui m'avait interpelé. Je tentais vainement de l'appeler par des petits bruitages. Il bougea une oreille, mais c'est tout. Dommage.

Je regardais autour de moi. Personne. Oserai-je ? Je passais ma jambe entre deux fils et le reste de mon corps suivait. Je faisais attention à ne pas le toucher, je ne tenais pas à me prendre une décharge électrique. Une fois dans la prairie, le cheval tourna la tête vers moi et ronfla des naseaux. Je le voyais alors partir plus loin et je commençais à le suivre, tentant de le rattraper. Dès lors, il partit au trot pour m'échapper. Je courais deux mètres mais la prairie était en pente et la monter était... fatigant. Aussi, j'oubliais vite de lui courir après. Je reprenais mon souffle et regardais le cheval au loin s'arrêter près de la barrière et me surveiller du coin de l'oeil. Bon, il était sans doute mieux que je retrouve d'abord Lavande alors, pour bien faire. Je retournais alors près de la barrière, faisant fuir le cheval une fois de plus sans le vouloir. Je sortais et allais chercher Lavande.

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Jeu 14 Aoû - 21:46

+ 1 point en confiance

+ 2  trèfle 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Mer 10 Sep - 22:19

Après être allez voir Lavande, je me décida à aller voir les rescue me et aperçue un bel étalon. Quand il entendit du bruit ses oreilles se redressèrent mais quand il me vit, il s'enfui au fond de son pré. Il était magnifique. Je ne chercha pas a entrer dans le pré pour ne pas l'effrayer d'avantage. Il était très nerveuse et moi j'avais mal au dos. Je m'adossa à la barrière et le regardait évoluer tout en m'observant dans son coin. Je m'agenouilla devant mon sac et en sorti une carotte. Il me regarda faire et redressa craintivement ses oreilles. Il se rapprocha de 5 mètres mais ne bougea plus de sa place, renâclant fortement un peu nerveux alors je la lança au plus loin pour qu'il la prenne.

"Bonjour mon tout beau, tu sais tu peux la prendre elle est à toi. Moi aussi j'ai mal aujourd'hui."

Je me toucha et frotta le bas de mon dos en grimaçant. En rentrant on m'avais donner un médicament et du gel anti-douleur. J'en pleurais un peu mais je me concentra sur Pirate.

"Tu sais, ici il ne faudra plus à t'en faire, on ne te fera plus souffrir et tu pourra toujours rester ici. Certes tu as mal mais nous on est là pour t'aider. Bon je te laisse et à la prochaine mon Grand."

Je reparti assez loin avant de me retourner pour le voir renifler la carotte avant de la manger et de galoper la queue au vent fier comme un paon une fois que j'étais parti.
Revenir en haut Aller en bas
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Dim 21 Sep - 18:38

+ 1 point en confiance

+ 1 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Request
Nouveau integré
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 20/06/2015

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Mar 21 Juil - 5:51

Tu te demandes jusqu'où est-ce que le Haras de Pado s'étend, s'est fou comme le domaine est immense.Depuis une heure que tu le parcours et tu viens de découvrir un nouvel endroit. Spécial. D'autres prés, un peu plus éloignés de tout, cachés par une rangé d'arbres. Ce n'est pas n'importe qui qui se retrouve ici par hasard mais, de toute manière, tu n'est pas n'importe qui Smile. Tu avais trouvé les prés des retraités, un cheval barbe infatigable (que tu t'apprêtais à amener au Haras) et tu avais découvert plein d'autres choses qui seraient trop longues à énumérer. Enfin.

Ici, les chevaux sont chacun dans leur prés, seuls. Il ne tente pas de venir te voir ; pour la plupart, ils semblent te fuir quand tu t'approche... ou te charger. Ça ne donne pas le goût d'aller les voir. Quoiqu'il en soit, ça te rends curieuse. Au hasard, tu choisi un cheval gris, un gros cheval de trait et tu décides de traverser la barrière. Déjà, c'est un plus, il ne tente pas de te foncer dessus. Il te regarde avec son air un peu supérieur et impressionnant alors que tu passes sur la planche de bois. Tu as beau tendre la main et l'appeler par un appel de langue, il ne semble pas vouloir s'approcher. Alors, tu fais un pas et deux dans sa direction. S'il te laisse t'approcher d'un mètre ou deux (tu dois être à 10 mètres de distance), quand tu fais quelques pas de plus vers lui, il se détourne. Et tranquillement, tu te retrouves à le suivre, à le pourchasser. Pas exactement ce que tu voulais faire.

Alors, petite tête brûlée que tu es, sans connaître le cheval, tu essayes de le coincer dans un coin du paddock mais lui, il semble connaître le truc... ou être plus brillant de la moyenne. Alors que tu crois avoir réussi à le coincer un peu (on s'entend, tu ne veux pas lui faire peur ou le rendre nerveux. Un gros cheval de presque deux mètres, ça se respecte!) il suit la cloture et fonce au trot. Tu as beau essayer de le devancer, il se fou de toi. Alors, tu te retrouves à marcher à sa suite, à essayer de le devancer pour le contrôler sans y parvenir.

Ça doit bien faire une grosse dizaine de minutes que tu effectues ce petit manège, ou même plus de temps. Ça commences à être lassant. Et depuis le début, tu restes encore à une bonne distance de lui. Pas une fois tu es passé proche de le toucher... à part quand il t'as filé entre les doigts et là, tu avais affaire à te pousser de son chemin. Un peu fatiguée de jouer à ce manège, tu décides tout d'un coup d'abandonner, de lâcher la serviette. Tu tournes de bord, fait demi-tour pour te diriger vers la clôture et lui, il s'arrête et te regarde bizarrement, la tête de côté avec un air de (C'est déjà fini le jeu?) ou plutôt de (qu'est-ce qu'elle fait). Tu t'éloigne et traverse la clôture pour laisser le cheval associable seul. Alors que tu croyais tout perdu, que tu t'attendais à le voir là où tu avais "abandonné la partie" tu vois qu'il s'est avancé un peu et t'as suivit. Qu'il te regarde d'un air très méfiant. Tu souris, contente et tu considère retraverser la clôture mais quand tu t'apprêtes à le faire, tu le vois hésiter et faire un pas de reculons. C'est peut-être pas une bonne idée. Alors tu restes là, accroupie, à le regarder avant de te relever de ton côté de la clôture. Ton cerveau fonctionne à toute vitesse et les pièces du puzzle semblent se mettre en place. Est-ce que ça se peut que le Haras de Pado recueille des chevaux battus ou des chevaux avec une situation particulière? Ça pourrait être logique et expliquer le comportement atypique des chevaux. Contente de cet éclair de génie, tu tapes dans tes mains, faisant sursauter et reculer de plusieurs pas l'imposant cheval gris et les autres chevaux dans leur prés te regardent avec un air parfois effrayé, parfois provocateur. Oui, tu es dans la section des chevaux maltraités, sauvés de l'abattoir et aujourd'hui, tu t'es trouvé un nouveau défi. Redresser le grand Shire... Mais avant tout, il te faudra découvrir son problème, auras-tu l'audace de le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Ven 24 Juil - 15:45

+ 1 point en confiance

+ 3 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Request
Nouveau integré
avatar

Messages : 927
Date d'inscription : 20/06/2015

Info'
Trèfles:
47/100  (47/100)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Mer 29 Juil - 16:25

Obara était enfin arrivé au Haras de Pado. Enfin, quel joie. Touefois, il était trop nerveux pour faire quoique ce soit aujourd'hui alors je décidai d'aller revoir le grand shire que j'avais croisé... au paddock de Rescue Me. Tu avais demandé un peu partout c'était quoi cet endroit et tu avais trouvé ta réponse. Ça expliquait pourquoi plusieurs chevaux étaient maigrichons et pas trop top shape. Pirate (car c'était son nom) en faisait partie. C'est pourquoi tu te rendais au paddock aujourd'hui avec une bonne ration supplémentaire de foin. En espérant qu'il en mange un peu car quand on voit trop les côtes à un cheval, et qu'on voit les os de fesse, c'est pas sympa.

Donc j'arrivai au paddock avec les bras chargés de foin. C'était drôle, on pouvait presque me suivre de l'écurie à ici à la trace grâce au foin qui était tombé de mon changement et qui faisait un beau petit chemin derrière moi. Enfin, je tire le foin de l'autre côté de la barrière et j'observe sa réaction. Il hennit pas en voyant le foin ni ne cherche à s'approcher. Je m'éloigne même un peu, des fois qu'il soit tout simplement trop timide pour manger avec moi dans les environs. Mais non, il ne fait pas mine de s'approcher. Il reste dans son coin de paturage, le regard perdu a attendre. Le coeur me sert à l'idée que, s'il continue ainsi, ce qu'il attend, c'est probablement la mort.

Alors je reviens après une petite dizaine et je m'approche de lui,la main tendu. "Doucement mon beau, laisse-moi t'approcher" Mais il ne le vois pas ainsi. Alors, comme la dernière fois, je me vois marcher dans le pré, à simplement tenter de m'approcher de lui, en respectant son espace vital, ralentissant quand il se montre nerveux ou inquiet et accélérant le pas quand il me feinte et s'éloigne d'un trot las et amorphe. Encore une fois, ça doit bien faire une quinzaine de minutes que je le suis sans vraiment réussir à réduire la distance. Est-ce que ce sera assez? Car maintenant que j'ai fait quelques recherches, j'ai découvert que la technique que j'ai fait la dernière fois, à mon insus, c'est celle du "join-up" de Monthy Robert. Pas à utiliser en toute situation mais avec un cheval difficile d'approche comme lui, ça me semblait une bonne idée de l'appliquer de nouveau.

Enfin, je fais demi-tour et je me met à marcher à l'aveuglette... tout en résistant à l'envie de jeter un coup d'oeil dans mon dos. Enfin, non, je n'arrive pas à résister. je fais un virage un peu plus rapide et je regarde l'endroit où Monsieur Pirate se trouvait quand j'ai renté de faire le yo-yo. Il est toujours là, il ne bouge pas ni ne me regarde. Et puis Zut! Pas fonctionné. J'essaye pareil d'établir le lien en m'approchant de lui à reculons, en m'arrêtant pour regarder le sol, en effectuant des grands demi-cercles autour de lui. S'il ne s'approche pas, je suis toutefois capable de réduire la distance. Victoire! Petit à petit, je m'approche de lui au point où je serais presque capable de le toucher. Je m'arrête à cette petite distance, mon coeur bat à tout rompre, je me sens presque trembler de l'intérieur. Et doucement, je lève la main dans un geste pacifique et la place sur le licol. Il a bien essayé de se détourner la tête mais je l'ai capturé! (Comme un pokémon! Attrapez-les tous!).

Je relâche mon souffle que je retenais depuis quelques secondes. Il tente de faire demi-tour et je m'attend presque à une épreuve de force, est-ce que je vais savoir le retenir. Mais non, quand il sens que j'ai le licol bien en main, il ne se débat pas, il reste la, les deux pieds dans le sol et me lance un regard indifférent. C'est pas cool pareil. Alors je tente quelque chose, de le faire avancer avec moi en le tenant par le licol. Il tarde à me suivre, comme si chaque mouvement est plus difficile que le précédent. Je claque une fois de la langue mais en voyant qu'il devient un peu nerveux, j'arrête. Je l'attend dans sa marche pour l'apporter au tas de foin. Saura-t-il manger cette fois?

Je m’accroupis pour prendre une poignée de nourriture et lui chatouille le bout du nez avec le foin. Il me regarde d'une manière terne en me demandant "Tu penses vraiment que j'ai envie de manger"... Pas cool. J'ai beau insister un peu, il ne cherche pas vraiment à faire quoique ce soit sauf, peut-être, se détourner la tête pour éviter le foin qui lui chatouille la mâchoire. Alors, j'abandonne, je laisse tomber la poignée de foin avec le reste et je lui passe la laisse. Et enfin, je commence à le brosser. On voit que ça fait un moment qu'il n'a pas reçu le moindre soin. Je décolle un peu la boue qui s'est incrustée dans sa robe et je décolle aussi les nombreux poils morts qui y sont collés tout en gardant un oeil sur ses oreilles. Je suis à la recherche d'un petit signe de bonheur ou de mauvaise humeur (histoire de faire gaffe s'il a envie de me mordre) mais rien; il regarde la clôture d'un air las et désintéressé. Je continue mon soin avec application jusqu'à retrouver le gris de sa robe avant de passer la brosse douce.

Contente de mon travail mais mécontente de son attitude amorphe, je laisse tomber le matériel de pansage pour fouiller dans les poches arrière de jeans à la recherche d'une ou deux friandises. J'y trouve quelques morceaux de carottes et un autre bonbon qui ressemble à de la moulée. Je les lui tends dans une main bien ouverte et à plat. Ses oreilles bougent quelques instants alors qu'il sent (à contre-coeur) ma main que j'ai mit directement sous son nez. J'ose croire qu'il va prendre une bouchée, qu'il va gouter à ce que je lui présente et je ne suis pas totalement déçue, il joue un peu avec les friandises et alors que je crois qu'il va manger, il laisse le geste en suspens et lève le nez sur les bonbons. Enfin, c'est quand même une victoire personnelle car depuis le début, il n'a démontré aucun signe d'intérêt. Alors je le grattouille sur l'encolure un peu avant de mettre les gâteries à même le sol non loin du foin et enfin, je détache la laisse. Je crois que j'en ai fait suffisamment avec lui aujourd'hui.

Même libre, il reste immobile alors que je retraverse la clôture et me décide de partir. Me lance-t-il un regard alors que je le quitte, je ne saurais pas dire mais j'ose espérer qu'il a apprécié le moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Mar 11 Aoû - 11:10

Mon petit chouchou ce pirate I love you

+ 4 en confiance

+ 3 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MairyAcadem
Nouveau integré
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 22
Localisation : Au paradis

Info'
Trèfles:
115/200  (115/200)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Sam 18 Nov - 23:56

Coup de cœur


Je me baladais d'habitude aux écuries de commerce après mes séances avec Aga. Cependant, aujourd'hui j'avais envie d'essayer autre chose, de prendre une autre direction. C'est ainsi que je m'étais retrouvée aux paddocks de Rescue Me. J'avais toujours appréhender de m'y rendre. Non pas que je ne voulais pas accorder d'attention aux chevaux qui s'y trouvaient mais tout simplement par crainte de ce que j'allais pouvoir voir ou trouver. Je savais très bien que certains chevaux ne seraient pas en très bon état, bien que retapés par le Haras de Pado. Je trouvais leur démarche absolument honorable. Je parcourais l'ensemble des paddocks, observant, patiemment, j'avais pu voir chaque cheval et lu de nombreuses fiches de présentations, accrochées à l'entrée de chaque paddock. Ils étaient très nombreux à être absolument splendide, et si je le pouvais je m'occuperai de chacun d'entres eux. J'étais impressionnée, je ne pensais pas voir autant de chevaux, et surtout en si bon état. Après avoir parcouru une bonne partie des paddocks et mon regard était tout particulièrement attiré vers un étalon Shire du nom de Pirate. Sa robe grise, sa tête blanche et son regard apeuré m'avaient intrigué. Je lisais attentivement sa fiche. Il avait reçu plusieurs visite depuis son arrivée et avait gagné un peu en confiance mais cela restait très précaire. Au travers de sa fiche je découvrais son terrible passé aux côtés d'une affreuse petite gamine pourrie gâtée. Je n'aimais pas être grossière mais là je n'avais pas d'autres mots... Une fille qui n'avait jamais prit en considération son état de santé. Je trouvais cela fou d'acquérir un cheval si cela n'était pas pour s'en occuper convenablement, et encore, convenable n'est pas le terme approprié. Quand on a un cheval on doit tout lui donner, il s'agit de notre compagnon de route et il passe avant tout.

Son licol était accroché devant la porte du paddock. Il était au fond de celui ci, je n'étais pas sûre de pouvoir l'approcher. Je passais entre les deux fils électriques et l'appelait en claquant ma langue contre mon palais. Il se réfugiait au point le plus éloigné de moi. Je n'avais rien amené avec moi pour l'attirer, en venant, je ne savais pas vraiment si j'allais faire quelque chose avec un cheval je n'avais donc rien prévu. J'avais juste mes bottes ma grosse doudoune et tout mon amour à lui offrir. Je m'approchais doucement. Le paddock était tout de même assez grand. Il ne bougeait pas.  J'avais pu lire dans sa fiche qu'il se laissait mourir à petit feu et qu'il ne mangeait pas beaucoup, effectivement l'herbe était assez haute et il ne semblait pas vorace... Dans son abri, il y avait une tonne de foin et une ration qui n'avait pas été terminé. Je continuais à m'approcher. Je n'avais pas pris son licol, j'avais préféré le laisser sur la porte du paddock. Je ne voulais pas l'accabler et lui faire peur avec un quelconque harnachement. Il avait le regard fuyant, et plus je m'approchais plus il semblait terrorisé. Je parlais, doucement avec la voix la plus sereine possible. Il était très effrayé cela ne faisait aucun doute, il était comme figé sur place, il cherchait un endroit par lequel s'échapper. Apercevant sa détresse je m'accroupissais. Il ne bougeait toujours pas mais baissais sa tête vers le sol, comme pour m'observer. Je finissais par m'asseoir dans le pré, le vent balayait mes cheveux. Il n'était toujours pas rassuré, mais je ne savais pas quoi faire de plus... Je me serai presque endormie dans le pré, j'étais super bien, assise là à le regarder. Bien qu'inquiète pour lui, je voulais le rassurer. Ma présence semblait l'angoisser terriblement. Etant donné qu'il ne bougeait pas, je me relevais avec la plus grande prudence et continuais à avancer. J'arrivais à sa hauteur, il soufflait, était tremblotant. C'était affreux, mais je voulais lui montrer que j'étais totalement inoffensive. Je lui tendais la main, il reniflait mais était stressé. Je pus lui faire une brève caresse, sans qu'il ne s'échappe. Il était toujours paniqué mais acceptait ma présence. Je pus lui faire quelques caresses avant de m'éloigner à nouveau, c'était un bon début. Il ne me suivait pas.

Je me dirigeais ensuite de nouveau vers son abri et retournais son foin pour ne pas qu'il soit trop poussiéreux, je le secouais un peu. Je voyais bien au loin qu'il semblait intrigué, je remuais également le reste de sa ration pour qu'il l'entende, puis je m'éloignais tranquillement, tout en ayant toujours un œil sur lui. Dès que je fus sortie du pré il se dirigea vers son abri et se mît à manger. J'étais ravie. Je le laissais tranquille. Ce n'était pas grand chose mais c'était déjà beaucoup. Une rencontre, un instant, un moment à deux. Je pensais revenir le voir régulièrement, plus il verrait d'humains plus il serait serein concernant notre présence et puis qui sait nous tisserions peut être des liens particuliers...?
lumos maxima


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MairyAcadem
Nouveau integré
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 22
Localisation : Au paradis

Info'
Trèfles:
115/200  (115/200)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Dim 19 Nov - 11:06

Créer un lien


J'étais de retour aux paddocks de Rescue me. Ma première visite, auprès de Pirate avait vraiment suscité ma curiosité. J'avais flashé sur ce beau Shire. J'avais aujourd'hui apporté avec moi des carottes je ne savais pas si il en avait déjà mangé mais pour établir un nouveau contact cela me semblait être une bonne idée de lui proposer ces petites douceurs. Il ne faisait pas particulièrement beau et il faisait même très froid, le thermomètre de ma voiture n'affichait que quelques degrés. Je m'étais couverte chaudement et j'avais mis deux paires de gants. Mes orteils étaient déjà gelés alors que cela ne faisait que quelques minutes que je me trouvais à l'extérieur. Il allait falloir que je me réchauffe rapidement, mais étant donné que j'allais devoir être la plus douce possible en minimisant mes mouvements j'allais surement continuer à avoir très froid. Tant pis, cela valait vraiment le coup.

Pirate était dans son abri lorsque je suis arrivée. Ce n'était pas étonnant étant donné le froid de canard qu'il faisait aujourd'hui. J'avais décidé d'essayer de lui passer le licol aujourd'hui. Je voulais y aller très progressivement, j'avais envie de lui redonner confiance tout en douceur. Il ne fallait pas l'effrayer et lui apporter le maximum de confort pour qu'il se sente en sécurité. À l'entrée du paddock se trouvait également un seau j'en profitais pour y mettre les carottes que j'avais ramené. Je m'étais le licol sur mon épaule et me munissiez du seau rempli de carottes. Je passais entre les deux fils électriques après avoir éteint le système d'alimentation de la clôture. Puis, je me dirigeais vers l'abri tout doucement. Je le prévenais de mon arrivée par de petits claquements de langue. Il hennissait effrayé par ma venue. Il faisait de petits cris stridents, j'étais impressionnée et bouleversée car je n'avais jamais entendu de tels bruits. C'était terriblement effrayant, toute sa souffrance était exprimée dans ces hennissements. J'étais quelque peu choquée. J'avançais donc tout doucement avec les plus grandes précautions. Il sortait de son abri pour se diriger vers le fond du paddock, comme hier. Il avait peut-être remarqué que j'avais le licol sur moi et que j'apportais quelque chose dans le seau, sans qu'il ne puisse voir de quoi il s'agissait. Ayant été si malmené il avait peut-être peur que je veuille le monter et le torturer comme par le passé. J'avançais désormais dans sa direction. Plus j'avançais plus il se dirigeait vers la direction opposée où je me trouvais. Il essayait de me fuir de toutes les manières possibles qu'il soit. J'étais quelque peu embêtée car le stress que je lui procurais ne me mettait terriblement mal à l'aise, mon but étant de le rassurer et non pas de l'effrayer. Tout en avançant vers lui je remarquaise qu'il devenait de plus en plus de turbulent, il tournait, remuait de droite à gauche, essayait de se mettre debout. Ma présence le perturbait terriblement. Je faisais donc quelques pas et déposais le seau ainsi que le licol, puis je reculais, en restant face à lui. De quelques mètres, il commençait à se calmer, plus je m'éloignais plus il s’apaisait, je continuais donc à reculer vers la sortie en marche arrière.

Une fois calmé il se dirigeait vers ce que j'avais déposé au milieu de son petit pré. J'observais, je n'étais pas sorti du paddock mais j'étais positionnée le plus loin possible de lui, cela semblait lui convenir. J'en prenais note et le laissais agir comme il le souhaitait. Il se dirigeait désormais vers le seau, apeuré mais intrigué également. Il finit par arrivé à la hauteur du seau, qu'il renifla de tous les côtés avant de plonger son museau dans les carottes et de commencer à manger. Il n'avait pas prêté attention au licol qui était posé à côté de celui-ci, tant mieux. Etant donné qu'il semblait bien concentré sur ces petites douceurs je me dirigeais de nouveau vers lui. Je sifflotais pour lui indiquer que je m'approchais. J'avais les mains dans le dos, et j'avançais d'un pas un peu sautillant, je ne le regardais pas mais avait toujours un œil sur lui. J'avais très probablement l'air d'une petite folle mais cela m'était égale. J'arrivais progressivement à sa hauteur, à quelques mètres je m'asseyais dans l'herbe et le regardais manger. Il ne semblait pas vraiment rassuré, il mangeait calmement mais soufflait réellement fort également. Je le laissais finir tranquillement, je chantonnais toujours, en le regardant, il ne semblait pas affecté par ma présence. Le sol était humide et froid, je n'étais pas très à l'aise. Il finissait tranquillement son présent et relevait sa large encolure, il détourna son regard vers le licol qu'il renifla et poussa, puis il fit quelques pas à mon opposé et commença à brouter. Je récupérais le seau et le licol, je faisais très attention et me penchait en ne faisant aucun geste brusque, puis je me dirigeais vers la sortie du paddock pour remettre le seau à l'extérieur.

Je me dirigeais ensuite vers Pirate le licol à la main, tout en chantonnant, il semblait beaucoup moins effrayé, presque apaisé, il broutait. J'arrivais à sa hauteur, il ne bougeait toujours pas, il avait peut être été rassuré par mon présent. Je pus le caresser après lui avoir présenté ma main, je lui montrais ensuite le licol, une fois qu'il avait relevé la tête. Je pus lui passer sans difficulté. Je le félicitais par la voix et par de belles caresses, j'étais la plus douce possible. Je lui attachais et ne le lui laissais que quelques secondes. Je ne voulais pas qu'il se sente contraint, bien au contraire je voulais qu'il se rende compte que je ne voulais pas l'embêter, juste lui montrer que le licol n'est pas un élément de torture mais juste une aide pour que l'on puisse s'occuper de lui. Je le lui enlevais et le caressais de nouveau. Je le saluais et repartais vers la sortie du paddock, il ne bougeait pas, n'essayait pas de me suivre mais semblait quelque peu rassuré. J'étais satisfaite de ce moment, ce n'était pas gagné car tout était à réapprendre mais le lien commençait à s'établir, il se montrait moins stressé et à l'écoute de ma bienveillance.
lumos maxima


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Dim 19 Nov - 17:24

+ 7 confiance

+ 8 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MairyAcadem
Nouveau integré
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 22
Localisation : Au paradis

Info'
Trèfles:
115/200  (115/200)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Ven 24 Nov - 11:22

De retour


Ayant un peu de temps aujourd'hui, je décidais de retourner voir le beau Pirate. Sa fiche attachée à la porte de son paddock évoluait au fur et à mesure de ma visite, les soigneurs indiquaient peu à peu son évolution. Il était marqué aujourd'hui que Pirate retrouvait peu à peu confiance en l'homme. Sa peur s'était transformée en manque de confiance, il lui faudrait beaucoup de temps. Ça j'en étais parfaitement consciente. Je ne voulais pas brûler les étapes avec lui, cela me semblait également être une évidence. J'avais aujourd'hui apporté du foin frais ainsi que quelques carottes afin d'essayer d'attirer son attention. Je n'avais pas pris son licol avec moi, je voulais tenter quelque chose de différent ce jour. Je voulais qu'il y ai un contact différent, et justement que je puisse aller à sa rencontre sans contrainte. Sans outil annexe qui pourrait l'effrayer, j'avais envie de pouvoir l'approcher et le caresser sans qu'il ne fuit, sans qu'il ne se soumette par crainte.
J'entrais dans le paddock du beau Shire, il ne prêtait pas attention à ma venue, je me dirigeais vers son abri, il broutait tranquillement. Je déposais le foin frais dans les râteliers qu'il y avait dans son abri. Le sol était un peu sale, je n'avais pas de quoi le nettoyer sur le moment mais j'y songerai pour la prochaine fois, pour qu'il se trouve dans un environnement confortable. Il ne bougeait toujours pas, il continuait à faire sa petite vie, tranquillement. Il ne semblait pas non plus complètement apeuré comme lors de mes précédentes visites. Je décidais alors de m'approcher de lui, tout doucement, et je sortais les carottes de mes poches. Je n'arrivais pas encore à sa hauteur mais Pirate se détournait de moi, il n'avait pas l'air d'avoir envie de me voir. Il me montrait sa croupe et ne cherchait pas rentrer en contact avec moi. Je ne voulais pas l'effrayer en arrivant par l'arrière, je marchais donc en cercle pour tenter de me retrouver face à lui, tout en gardant une distance importante, mais il était un peu coquin, il tournait au fur et à mesure que je le contournais. Je décidais de m'arrêter et de l'appeler, mais la également pas de réaction de sa part.
<< C'est bien dommage, j'ai des carottes pour toi, je sais que tu aimes ça, tu vas le regretter si tu ne viens pas les goûter, et puis j'aurai bien aimé te faire quelques caresses tu sais... Je ne veux pas t'embêter, juste te câliner un petit peu et m'en aller... Mais si tu n'es pas de cet avis aujourd'hui, je peux très bien poser les carottes et partir... Même si cela m'attristerait beaucoup... >>
Il relevait un instant la tête, voyant que j'insistais, puis détournais le regard et se remettait à brouter. J'étais un peu déçu mais la progression ne pouvait pas être fulgurante, il fallait du temps, je le savais. Je déposais les carottes à mes pieds, que je prenais soin de couper en petits morceaux, le bruit que cela faisait quand je les cassais l'intriguait. Il s'arrêtait un instant de brouter et me regardait. Je reculais tout en le regardant également. Il aperçut les carottes disposées sur le sol. Il commençait à s'avancer vers celles-ci. Une fois qu'il fut à hauteur des carottes et qu'il commença à fouiller avec son nez j'arrêtais de reculer et j'avançais vers lui. Il ne réagissait pas, bien trop occupé à déguster les dites carottes. Je m'accroupissais une fois arrivée à sa hauteur et passait ma main sur sa tête et dans ses crins. Il ne semblait pas apprécier particulièrement ce moment, mais il ne semblait pas non plus être terrorisé. Je continuais alors à lui accorder toute mon attention, quand il eut finit les carottes, il resta quelques instants à mes côtés avant de se détourner et de repartir brouter. La progression était assez mince mais elle était présente.
<< Je te dis donc à plus tard beau loulou, je ne t'embêtes pas plus aujourd'hui. La prochaine fois je prendrai peut être le licol, et une brosse ou deux, j'aimerai voir ce que tu en penses. >> Je voyais ses oreilles bouger en ma direction, il m'écoutait, mais partait faire ses activités... Ce n'était pas grave, il était à l'écoute et c'était déjà beaucoup. Je ressortais du paddock, tranquillement, un petit sourire aux coins des lèvres. J'avais pu le caresser quelques instants, et un petit contact s'établissait. Le chemin était encore long mais nous étions sur la bonne voie.
lumos maxima



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   Ven 1 Déc - 13:59

+ 3 en confiance

+ 4 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pirate, shire (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pirate, shire (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: