AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Evarinya, akhal-téké (j)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
299/400  (299/400)

MessageSujet: Evarinya, akhal-téké (j)   Mer 5 Juil - 22:09

Evarinya de Pado




Evarinya, jument Akhal Téké de 10 ans
∞ propriétaire : HDP

« Evarinya a toujours été une jument particulièrement sensible. Lors d'un concours de dressage de haut niveau, elle a eu très peur d'un avion et s'est emballée, sautant par dessus le carré de dressage et détruisant ainsi les espoirs de jeux olympiques de son cavalier. Et le prix, elle l'a payé. Quelques coups sur le terrain de la part de son cavalier pour lui faire payer la destruction de son rêve, le pire est advenu lorsqu'elle a essayé de sauter la barrière de la carrière pour se sauver. Contre le cavalier, elle a mal pris son élan et est retombée sur la barre, faisant ainsi une grosse chute. Le cavalier a perdu la vie et Evarinya s'est tant bien que mal relevée. De longues plaies parsèment son corps, un de ses antérieurs a une entorse qui sera difficile à soigner. D'autant que la jument, terrifiée par les humains, ne se laisse plus approcher.»

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : -04
∞ soins : 00
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Jeu 6 Juil - 10:43

Evarinya
Evarinya & Lison



Aujourd'hui alors que je devais aller voir Lexus le cheval que je parraine je vois une nouvelle jument dans un pré,toute seule.Je m'approche de son pré pour venir lui dire bonjour mais la jument partit loin,au fond du pré,j'entra alors dans son pré et alla près d'elle mais pas trop non plus pour pas qu'elle parte,mais malgré ça la jument partit encore à l'opposer de moi.Je me mis à l'ombre,en-dessous d'un arbre,et attendis.Je regarde la jument m'observer et après quelques minutes à me regarder elle commença à brouter.J'observe le moindre de ses mouvements et on dirait qu'elle aussi.Je bouge mon bras vers de l'herbe mais cette jument n'a pas l'air d'avoir apprécier parce qu'elle part encore plus loin.Je prends tout de même la poignez d'herbe et la tend vers elle même si elle est à ,au moins,50 mètres de moi.La jument voit la touffe d'herbes mais elle s'en fiche complètement,elle continue de brouter l'herbe sous elle.Je me lève,alors,doucement et m'approche à petits pas la touffe d'herbe tendue vers la jument grise.Celle-ci n'apprécia pas trop et recula mais en regardant d'avant elle,ce qui n'est pas une bonne idée vu qu'il y a des brabellés derrière elle.Je m'arrêta et elle fit de même.Je lança doucement ma poignez d'herbe vers elle et elle la prit avant de galoper vers le fond du pré,je remarque alors quelques cicatrice sur elle pas très belle et pas vieille non plus,on les voit encore bien.Elle à du perdre confiance en l'homme à cause d'un accident.Comme elle me regarde je lui fis un signe de main pour lui dire au revoir et quitta son pré.Je vis alors une pancarte à l'entrer de son pré et lu
"Evarinya,jument akhal téké de 9 ans,terrorisé par l'homme."
Je regarde une dernière fois la jument avant de quitter les lieux. Comprenant maintenant pourquoi elle part dans tout les sens.

© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Jeu 6 Juil - 12:06

Evarinya
Evarinya & Lison



Le lendemain matin,je viens voir,une nouvelle fois,la nouvelle jument,Evarinya. Que j'avais déjà vu et approché un peu.J'arrive au Rescue Me et me dirige directement vers le pré de la belle jument grise.J'entra dans son pré et alla vers mon petit coin d'ombre avec mon carnet de dessin.

Je me mis à l'aise contre l'arbre et regarde la jument avant de commencer à dessiner sa tête,tourner vers moi comme elle le fait maintenant.Elle me regarde faire avant de tourner la tête vers les autres chevaux qui gambade dans l'autre pré.Je prends un bonbon qui se trouve dans mon sac et le lui tend.Elle tourne la tête de mon côté et voit le bonbon,le ventre va t il être le plus fort??Je sais pas mais attends de voir.Elle fait un petit pas en avant avant de reculer aussitôt et de partir plus loin,je laissa le bonbon alors le plus loin possible et il atterris trois mètre plus loin.Le jument s'approche quand même un peu et tend le cou pour prendre le bonbon avant de partir plus loin.Je repris un autre bonbon et le tendis,cette fois la jument s'approche un peu et je me redresse,erreur,la jument part tout aussi vite qu'elle est venue.Je soupir et lui lance le bonbon pour la féliciter.Je continue de la dessiner perdu dans mes pensées pour savoir comment l'approcher.


C'est alors que je m'étais endormie que je sens un souffle sur moi et en ouvrant les yeux je découvre Evarinya entrain de sentir mes pieds,pas bonne odeur à mon avis.Je la regarde faire son bouger pour pas l'effrayer mais elle remarque que je suis reveiller et elle repart.je regarde mon montre.Midi passé !!Zut j'avais dit à ma maman que je rentrais à la maison pour midi.Je me lève doucement pour pas effrayer la jument prends mes affaires et quitte le pré après un au revoir rapide de la main.

© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2216
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 19

Info'
Trèfles:
365/400  (365/400)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Ven 7 Juil - 11:03

Tu vas trop vite, la jument est "terrifiée par les humains", aucune chance qu'elle vienne même pour un bonbon. Je ne te pénalise pas, mais maintenant tu le sais donc fait bien attention (:

+ 2 points confiance

+ 2 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Ven 7 Juil - 11:23

Evarinya
Evarinya & Lison



C'est un nouveau jour,je reviens voir pour la troisième fois ma petite jument adorée,Evarinya. J'ai décidé,la vieille,que je vais essayer de gagner sa confiance pour qu'elle n'est plus peur de nous mais ça va me donner du fil à retorde parce que j'arrive même pas à l'approcher moi.Donc on va faire le possible mais pas en un seul jour.Mais bon on essaie parce que si on essaye pas on arrive à rien.

J'arrive au Rescue Me et au lieu de me diriger directement vers le pré de Evarinya je me dirige vers la sellerie pour prendre quelques affaires.En arrivant dedans je prends un bac de brosse,que je vide,pour mettre mais affaires de dessin et puis un sachet de bonbon que je mets dans le bac sans abimé mes feuilles de papier et je laisse celui-ci sur un tabouret pour chercher dans la pharmacie une petite pommade pour ses blessures,on c'est jamais que j'arrive à approcher Evarinya,ce qui est pratiquement impossible.

Après tout ça je rejoins Everinya dans son pré et me mets dans l'herbe.J'attends un peu avant de me lever et de prendre la chaise pliable à côté de moi pour être mise un peu plus confortablement.Je prends mes affaires qui se trouve dans le bac et continue le dessin que j'avais commencer. Evarinya pendant se temps me regarde tranquillement à l'aise l'air de se dire que me veut tu?Tu ne pourras jamais m'approcher.Ce qui est un peu vrai mais peut-être qu'au fur et à mesure elle va bien vouloir.Je la regarde toujours en faisant des petits traits sur ma feuille pour dessiner
le contour de son corps.J'espère qu'avec ses heures passer dans son pré elle va finir par prendre confiance pour l'homme.Ce qui seras peut-être pas toujours facile avec de nouvelles personnes mais je garde espoir.Ma maman me répétait tout le temps "Il faut toujours garder espoir pour y parvenir".C'est ce que je vais faire avec la jument grise et voir si ma maman à raison ou pas. Ca va bientôt faire une demi-heure que je suis là et j'ai déjà fait deux beau dessins de la demoiselle.Mais c'est pas facile parce que par dans tout les sens sauf vers chez moi ce que je comprends.J'eue alors une petite idée peut-être bête mais bon comme ça j'ai pas trimbalé les bonbons pour rien.Je pris un bonbon et le lança du côté opposé de la jument mais loin de moi.La première réaction de Evarinya fut d'avoir peur à cause de mon geste,la deuxième de me regarder avec méfiance et la troisième de marcher avec méfiance vers l'endroit où cette chose bizarre est tombé.Quand elle voit enfin le bonbon après des minutes à chercher et va le sentir avant de reculer et de partir,de peur de quelque chose je ne sais pas.Je lui en lance encore un mais pas près d'elle pour l'effrayer non loin d'elle.La jument à vite comprit le truc mais n'accepte pas d'y aller de peur de tomber dans un piège et me faisant pas confiance.je la regarde tristement mais je repris espoir après me disant que de toute manière un jour ou l'autre elle devra reprendre confiance en nous.je rangea alors toute mes affaires sous son oeil attentif et je sortis du pré.Je lui dit au revoir et la regarde jouer dans son pré avant de quitter les lieux et de rentrer chez moi.

© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2216
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 19

Info'
Trèfles:
365/400  (365/400)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Ven 7 Juil - 11:51

Très bien celui-là Very Happy ! Continue comme ça, mais ne va pas trop vite (:

+ 2 points en confiance

+ 2 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Sam 8 Juil - 12:42

Evarinya ♥

E t c'est partit pour un nouveau jour auprès de Evarinya. Elle ne veut toujours rien savoir et elle me fuit enfin je la comprends,vu ce qui est marqué sur la pancarte devant son pré.Je me dirige vers celui-ci et vois une belle jument grise,entrain de brouter,avec une prairie pour elle toute seule mais maintenant que j'entre dans cette belle prairie elle n'est plus toute seule,Evarinya ne m'a toujours pas vu alors pour ne pas lui faire peur je claque de la langue et là elle me vit et ne bougea pas mais quand je m'approche trop d'elle elle recule et va vers le fond du pré.Je soupire triste de voir que tout ce que j'ai fait n'a servie à rien mais je garde  espoir et reste dans le pré à la regarder.Je me mets à l'aise près de l'arbre pour être à l'ombre et regarde la jument grise,elle se mit à trotter la queue en panache et alla voir les autres chevaux qui sont à côté de son pré.Elle me regarde de temps en temps pour être sur que j'ai pas bouger.Elle s'éloigne des autres chevaux et commence à brouter tranquillement en levant la tête de temps en temps vers moi ou vers ses copains ou vers le paysage.Je me lève et elle eue un peu peur et partie près des autres chevaux,je me remets comme avant triste.Après ça elle continue de faire comme si de rien n'était et moi pendant ce temps je m'amuse à arracher quelques herbes pour faire passer le temps qui est très long.Je la regarde bouger observe ses muscles et voie qu'ils sont tendus.Je regarde ma montre deux heure de l'après-midi ça va bientôt faire une heure et demi que je suis là et Evarinya ne m'a toujours pas accepter enfin je la comprends si elle déteste temps les humains.Je me lève doucement et la grise lève la tête pour m'observer partir vers l'entrer du pré.je sors et me retourne et voie Evarinya qui me regarde avant de recommencer à brouter et ne plus me regarder.Je pars vers l'écurie pour voir les autres chevaux.

by Flocon sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2665
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Mar 18 Juil - 12:17

+ 1 point en confiance

+ 1 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa
Nouveau integré
avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 22
Localisation : Parmi les étoiles ♥

Info'
Trèfles:
226/300  (226/300)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Mer 6 Déc - 11:42

Evarinya & Roxane (1)
Une dernière signature et hop ! Avec soulagement, je posai mon stylo. Toutes les factures étaient payées, la nourriture achetée, livrée et stockées, le nouveau matériel rangé… Nous étions prêts pour l’hiver. J’étais bien contente que ce soit terminé. En général, s’occuper de ça, c’était le boulot d’Alex, mais mon frère avait eu un problème qui l’avait retenu en famille un peu plus longtemps. Et ce n’était pas sur Cat’ qu’il faudrait compter pour tout ça.

Le soleil à l’extérieur m’attirait comme un aimant, j’avais envie de sortir. Je décidai donc d’aller faire un tour du côté de Rescue Me, je n’y étais pas retournée depuis que j’avais acheté Légende, ma belle pie palomino traumatisée par les humains. J’enfilai donc ma doudoune et m’en allai à la rencontre du soleil. Malgré l’air froid et le gel qui parsemait l’herbe, les rayons réchauffaient l’atmosphère. Cependant, je bénissais ma double paire de chaussettes enfilée ce matin…

Je passai sous l’arcade familière portant l’inscription « Rescue Me » et commençait à longer les différents paddocks. Je reconnus certains chevaux, déjà là avant, et certains étaient nouveaux. Par curiosité, je me dirigeai vers l’ancien paddock de Légende, afin de voir quel cheval avait pris sa place. Je repérais rapidement le cheval, un Akhal Téké à la couleur particulière. De ce que je pouvais voir, d’un superbe argenté parsemé de noir. Sur la barrière était cloué une plaque. Auparavant celle de Légende s’y trouvait. Là, on pouvait lire « Evarinya ». Une jument donc… En dessous, je saisis son dossier pour le lire. Agée de 9 ans, elle eut un grave accident dans lequel son cavalier laissa la vie. Cavalier qui, visiblement, ne méritait pas ce cheval. Apparemment, la jument avait un niveau exceptionnel et était auparavant destinée aux Jeux Olympiques. Waouh… Même Admiral, l’espagnol de Catriona, ne possédait pas un tel niveau. Pauvre jument…

Je rangeai le dossier et je pénétrai dans le paddock. La jument leva la tête et je la vis se tendre, prête à fuir. Comme je le faisais auparavant avec Légende, je me dirigeai vers mon endroit préféré du paddock. Je me serais assise sur la souche d’arbre, mais je refusais de tremper mon pantalon en m’asseyant sur du gel. Inutile de mourir de froid ! La jument m’observait, relativement loin. Je faisais de même. J’hésitais, puis je décidai de m’approcher un peu. Elle me regarda venir, prête à détaler. Je m’arrêtais à une vingtaine de mètres de la jument.

« Salut ma belle. Je m’appelle Roxane. Ne t’inquiète pas, je te promet que je ne vais pas te faire de mal. »

Je remarquais les nombreuses plaies qui parsemaient son corps. Certaines étaient recouvertes par une croûte, d’autres par un espèce de mélange entre boue et sang… Il faudrait nettoyer tout ça assez vite, si on voulait éviter une infection. Enfin, pour celles qui ne l’étaient pas déjà. En observant Evarinya, je remarquais également que son antérieur gauche était enflé, elle ne s’appuyait pas du tout dessus. Une entorse, selon le dossier. Impossible à soigner tellement la jument était terrorisée. Inconsciemment, par réflexe, je repoussais mes cheveux derrière mes oreilles.

Evarinya paniqua et voulut prendre le galop pour fuir. Sur trois pattes, ce fut compliqué et sa démarche particulière me montrait que ce n’était pas la première fois qu’elle fuyait ainsi. Je tentais de lui parler doucement pour la rassurer mais elle semblait inatteignable. Je me maudis pour ma stupidité. La jument argentée s’éloigna beaucoup et s’arrêta enfin, tête haute, oreilles en arrière. Je voyais le blanc des yeux. Je me rapprochais d’elle lentement, en lui parlant. Et comme la première fois, elle me regarda venir sans bouger. Je m’arrêtais à la même distance que la première fois et je continuais à lui parler de tout et de rien, d’une voix calme et posée. Evarinya pointa ses oreilles en avant, vers moi. Elle m’écoutait et je trouvais que c’était déjà énorme. Fuir devait probablement lui coûter énormément sur le plan physique. Il fallait que j’essaye de ne pas l’obliger à forcer sur son antérieur déjà catastrophique. Je m’accroupis dans l’herbe plusieurs minutes, espérant ainsi lui paraître moins agressive, moins dangereuse. Pas comme une ennemie, plutôt comme une « à déterminer ». Elle fit quelques pas dans la direction opposée tout en gardant ses oreilles pointées vers moi.

J’interprétai ça comme sa manière de me congédier. Aussi me dirigeai-je vers la souche d’arbre, sur laquelle je déposai deux bonbons pour chevaux, puis je quittai le paddock d’Evarinya.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa
Nouveau integré
avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 22
Localisation : Parmi les étoiles ♥

Info'
Trèfles:
226/300  (226/300)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Mer 6 Déc - 13:13

Evarinya & Roxane (2)
Lorsque je revins à Rescue Me, le lendemain, je repérai Evarinya qui mangeait son foin. Il avait du être distribué peu de temps avant, les tas de foin étaient encore gros dans les paddocks. Je m’accoudais à la barrière, relativement loin. Elle cessa de manger son foin et m’observa plusieurs minutes.

« Salut ma belle ! Comment ça va aujourd’hui ? »

Puis elle sembla décider que je n’allais pas bouger, puisqu’elle recommença à manger. Je souris et je restai là à l’observer. Simplement. Elle mangeai tranquillement, sans signe de peur. Tant que je ne bougeai pas et que je restai loin, je ne semblais pas lui faire peur. Lorsqu’elle eut terminé son foin, elle releva la tête pour m’observer. Elle fit deux pas dans ma direction, s’ébroua, puis se détourna et s’en alla en claudiquant vers le ruisseau. J’enjambai la barrière et je la suivis, à une très grande distance. Puis je bifurquai et m’en allai à la souche d’arbre. Aujourd’hui, j’avais prévu le coup. J’enlevai mon manteau imperméable et je l’étalai par terre, avant de m’assoir dessus. Je fermai les yeux, adossée à la souche, et je laissai les rayons du soleil me réchauffer.

Je n’entendis pas Evarinya qui s’était un peu approchée, arrêtée à une vingtaine de mètres de moi. C’est pourquoi lorsqu’elle souffla, je sursautai. Elle fit de même, s’apprêtant à fuir.

« Désolée, tu m’as surprise ! »

Cette fois-ci, je garderais les yeux ouverts. Avec douceur, je me redressai légèrement pour m’adosser un peu plus confortablement. Evarinya recula de plusieurs pas en me voyant bouger. Lorsqu’elle comprit que je ne me levai pas, elle s’immobilisa. Je fouillai dans ma poche et en sortis un bonbon pour chevaux, que je lançai assez loin, mais pas vers elle. Elle me regarda puis tourna la tête vers l’endroit où était tombé l’étrange chose lancée. Puis elle s’y dirigea en claudiquant, huma le bonbon et le mangea.

« Super, c’est bien ! Tu vois, ça ne va pas te manger. »

Elle devait commencer à s’habituer à ma présence. Je lançai un second bonbon puis je sortis mon téléphone. J’entamai un jeu, histoire de passer le temps. Je faisais commentaire sur commentaire au bénéfice de la jument. Elle ne devait pas comprendre mais les différentes intonations de ma voix permettaient de l’y habituer. De temps à autre, je lui lançai un petit bonbon qu’elle mangeait. Mais jamais je ne le lançai plus près de moi pour l’obliger à s’approcher. Je l’observai ainsi si déplacer. Elle avait un bon équilibre malgré son antérieur blessé, probablement du aux années de dressage. Elle se déplaçait souplement, on voyait les vestiges de sa légèreté. Le soleil se reflétait à certains endroits de sa robe, non recouverts par des plaies ou de la boue. Elle avait le dos noir et sa robe s’éclaircissait sur ses côtés. Elle gardait cependant un gris plus foncé au niveau de la croupe. Une petite marque blanche se trouvait sur son front, bien qu’une plaie m’empêchait d’en voir exactement la forme. Ses naseaux étaient noirs et cette couleur remontait sur son chanfrein. Je devinai plus que je ne voyais une balzane à son antérieur blessé. Pour le reste, je ne pouvais pas en déterminer plus. Elle gardait des vestiges de sa musculature mais par endroit, on voyait qu’elle en avait perdu. Fidèle à sa race, elle était assez mince, pour ne pas dire élancée. Si d’habitude, je n’étais pas trop fan de cette race, Evarinya, elle, avait un sacré charme. Elle était belle.

Hésitante mais curieuse, elle s’approcha de quelques pas, réduisant la distance à une quinzaine de mètres. Nous restâmes comme ça un moment, puis l’heure tournant, je me levai doucement et m’éloignai en faisant attention à ne pas me rapprocher d’elle. Je fis un certain arc de cercle puis je rejoignis l’entrée, non sans déposer deux bonbons pour chevaux à proximité du tas de foin disparu.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa
Nouveau integré
avatar

Messages : 1077
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 22
Localisation : Parmi les étoiles ♥

Info'
Trèfles:
226/300  (226/300)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Mer 6 Déc - 17:19

Evarinya & Roxane (3)
En arrivant aux paddocks de Rescue Me, je vis que le palefrenier était en train de nourrir tout ce petit monde. Je proposai mon aide et il me remercia. Il m’indiqua qu’il me laissait le soin de nourrir tous les voisins d’Evarinya ainsi que la petite jument dont je m’occupais. Il me connaissait bien, m’ayant souvent vu travailler avec Légende. Et il m’avait également vue rendre visite à Evarinya. Je m’exécutai, gardant la petite argentée pour la fin.

A l’aide de la fourche, je donnai le foin à la jument qui m’observait de l’autre côté de la barrière. Elle était plus près qu’elle ne l’avait jamais été, soit une quinzaine de mètres, mais nous étions séparées par la barrière.

« Coucou Evarinya, c’est moi. Comment ça va ? »

Je partis ensuite ranger et revins au paddock, avant de croiser plusieurs de mes amis respectivement avec « leur » protégé. Un sourire et un salut à chacun plus tard, je pénétrai dans le domaine d’Evarinya, oubliant tout autour de moi. J’avais pris mon bouquin, de manière à continuer à passer du temps avec la jument sans lui faire peur. J’allais à la souche, la jument curieuse me suivant de très loin. Je m’assis sur le sol, à ma place habituelle. Le soleil était toujours là et les températures, bien plus douces que ces derniers jours. Sans plus m’occuper de la jument, j’ouvris le livre et retirai le marque page avant de replonger dans l’univers fantastique.

Je lus un long moment en relevant parfois la tête pour observer la jument argentée. Cette dernière était immobile, les oreilles pointées en avant, vers moi. Régulièrement, je faisais des commentaires au sujet de mon bouquin. Aucun intérêt ni aucune importance. Pourtant, j’espérais que ça servait dans la relation que j’étais en train de bâtir avec Evarinya.

Si la jument semblait un peu moins effrayée par moi que par les autres, elle n’était cependant pas prête à m’approcher. Elle restait là, simplement à m’observer. Et moi, je me mis à fixer ma page, perdue dans mes pensées. Je n’arrivais pas à grand chose. En tout cas, c’était l’impression désagréable que j’avais. Je savais bien que je ne devais pas la brusquer mais elle ne s’approcherait jamais de moi sans une bonne raison de le faire. Avec elle, je ne pourrais pas partager les choses, comme je l’avais fait avec Légende. Peut être que ça marcherait mais je pressentais que ce n’était pas la bonne solution.

Une idée émergea soudain dans mes pensées. Peut être que si moi je ne pouvais pas la convaincre que je n’étais pas dangereuse, un de ses congénères le pourrait. Peut être que si elle ne voyait aucune crainte envers moi chez un autre cheval, ça pourrait l’aider à envisager que je n’étais pas méchante et que je ne lui voudrais pas de mal. Je devrais emmener un de mes chevaux. Il y avait Légende et Phénix que je pourrais éventuellement prêter au jeu. Mais Légende, je tiquai. Elle avait certes confiance en moi, mais je refusai d’aller trop vite avec elle. Phénix viendrait à moi si je l’appelais et on pourrait jouer un peu ensemble.

C’était décidé, j’emmènerais Phénix à ma prochaine visite. Il fallait essayer. Si ça ne marchait pas, je chercherais un autre moyen.

Je restai encore un moment à lire dans le pré d’Evarinya, avant de lancer quelques bonbons pour chevaux assez loin de la jument. Cette dernière alla les manger un par un puis son doux regard se fixa à nouveau sur moi. Je lui parlai gentiment pendant quelques minutes, puis je me levai - elle s’éloigna - et je quittai le paddock en direction de mon domaine.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2665
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   Mer 6 Déc - 22:12

+ 6 en confiance

+ 9 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evarinya, akhal-téké (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evarinya, akhal-téké (j)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pompéï de Kessedag [VALIDE - ENTIER]
» Piazor de Kessedag
» Pilgrim Night / Piremli de Kessedag / Hurricane de Kessedag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: