AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mettaton, pur sang arabe (j)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2138
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Mettaton, pur sang arabe (j)   Sam 8 Juil - 15:20

Mettaton de Pado




Mettaton, jument pur sang arabe de 10 ans
∞ propriétaire : HDP

« Mettaton est une petite jument qui est née et à grandit dans un élevage familial où elle était choyée et aimée par ses propriétaires et la petite famille qu'ils formaient. Débourrée avec des moyens douce à l'âge de 3 ans, c'était une jument adorable, autant à pied qu'en selle. Puis, elle fut vendue un an plus tard à une écurie de complet quoi que plus axée sur le dressage. Mais voilà, dans sa nouvelle demeure, les choses ne se passèrent pas comme on aurait pu s'y attendre. Les chevaux étaient montés avec des enrênements, pour la plupart injustifié, des mors et éperons durs et agressifs, des rollskûrs pour les forcer à courber l'encolure et certains étaient barrés lorsque leurs capacités à l'obstacle n'étaient pas suffisantes pour les propriétaires des lieux. Traumatisé, la belle grise avait fini par éprouver une certaine crainte des hommes et ne s'était plus laissée approcher, devenant même agressive au contact des hommes. Seulement voilà, un jour, lors d'une séance d'obstacle, épuisée, elle prépara mal son saut et se faucha les antérieurs, retombant au sol. Si son cavalier sortit indemne de la chute, elle s'en tira avec une boiterie que ses propriétaires ne prirent pas la peine de soigner et se contentèrent de la laisser dans son boxe sans soigner la blessure. Elle fut finalement récupérer par le haras de Pado, la belle boitait toujours et possédait de nombreuses blessures à la bouche et aux flancs. Seulement voilà, depuis son arrivée, Mettaton refuse d'être approchée, sous peine de devenir agressive, et ne se laisse pas non plus soigner. Peut être que si vous acceptez de l'approcher, vous pourrez lui faire les soins qu'elle mérite, et avec un peu de temps, faire ressortir le cheval doux et agréable qu'elle était autrefois. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : -05
∞ soins : 00
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)




_________________




Dernière édition par Chocolat le Dim 9 Juil - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Sam 8 Juil - 17:41





Bonjour à toi



Mettaton & Isaac




08/07/17

Une sorte de boule me tordait l'estomac, c'était la première fois que je tentais cette expérience et je craignais toujours que les choses ne se passent pas bien, étais-ce justifié? Je m'étais inscrit au haras de Pado il y a peu et je prenais des cours avec les chevaux du club, je montais toute sorte de chevaux, des plus simples aux compliqués, et c'était vraiment bien, seulement je souhaitais posséder mon propre cheval, enfin c'était une autre histoire.

J'avais entendu parler du Rescue Me, l'endroit où se trouvait les chevaux au passé douloureux, non loin de moi l'idée d'être leurs messi, seulement je souhaitais les aider, leurs apporter un peu de réconfort et d'amour. Je traversais les allées sans grandes convictions, j'ignorais sur quoi j'allais tomber, quels genres de chevaux je pourrais croiser. Aucun ne me plaisaient vraiment là-bas, jusqu'à ce que je croise une grise pommelée. Je m'approchais de sa fiche, Mettaton était le nom de cette jolie arabe. En revanche, son passé n'était pas marqué sur cette fiche, mais j'irais probablement me renseigner à son sujet. Je me hissais sur la clôture pour m'asseoir et l'observer de loin. Elle avait une petite tâche blanche sur le nez, une belle robe et un corps maigre. Ses jambes et son ventre étaient couverts de boues, et je pu remarquer qu'elle ne pouvait poser un de ses antérieurs à cause d'une douleur. J'avais pitié d'elle, elle semblait en très mauvais état et je ressentais l'envie, non, le besoin de lui venir en aide. Avec un élan de courage, je sautais à terre et m'approchais d'elle, ce que Mettatonavait vite fais de remarquer. En une seconde elle s'était redressée, muscles tendues, et plus je m'approchais plus elle se recroquevillait pour être prête à filer à toute allure. Une fois à une vingtaine de mètre d'elle, elle plaqua ses oreilles contre son crâne et montra les dents. 

• Tout doux ma belle.

Je décidais de m'arrêter là et de me contenter de l'admirer de loin. Elle ne se laisserait pas approcher, du moins pas si facilement. Je restais là, elle ne baissait pas son regard, me fixait pour être sûr que je ne tenterais rien. Après une dizaine de minutes où aucun de nous ne bougeait, je décidais de la laisser. Je posais au sol deux bouts de pommes qui me restait au fond de ma sacoche puis la laissait. 

• Je reviendrais demain, bye Mettaton!




Dernière édition par PsychoShinigami le Lun 19 Fév - 21:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Dim 9 Juil - 16:51





Comme on se retrouve



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





09/07/17

Cet après-midi était vraiment moche, même si la chaleur était légèrement tombée, il s'était mis à pleuvoir et un orage avait éclaté. N'aimant pas spécialement la pluie, je m'étais réfugiée dans mon abris. Couchée et à moitié endormi, tout allait bien, jusqu'à ce que j'entende du bruit à l'autre bout de mon paddock. Il s'agissait de l'humain qui était venu la veille. J'ignorais ce qu'il me voulait, mais s'était surement du mal, et il était hors de question qu'il s'approche de moi. Avec la boule au ventre, je fixais l'homme qui s'approchais tout doucement de moi. Yeux dans les yeux, nous nous regardions, jusqu'à ce qu'il soit à une bonne vingtaine de mètre de moi. C'était trop près, trop dangereux. Je me relevais le plus vite possible et montrait les dents. Il ne ferait pas un pas de plus! Pas en état de fuir, je n'avais pas le choix et devais affronter le danger qui s'approchait de moi. En me voyant un peu plus agressive, il recula.

Malgré la douleur me lançant à l'antérieur, je refusais de baisser les armes. Debout, les muscles tendus, les oreilles pointées vers l'intrus, j'attendais qu'il soit à bonne distance de moi avant d'arrêt tout signe d'agressivité. Par sécurité, je continuais de fixer l'homme qui me parlais d'une voix douce. Pas dupe, je restais à bonne distance, même lorsqu'il me présenta quelques friandises. Il resta ainsi, la main tendue vers moi un bon moment, avant d'abandonner avec un air déçu sur le visage et de s'éloigner, les morceaux de fruit au sol.  Il s'assis sur la clôture et resta à me regarder. D'un pas hésitant, j'acceptais finalement de venir renifler les quarts de pommes au sol, puis de les manger un à un, sans quitter du regard le jeune homme sur la clôture. Après un moment, il décida de finalement s'en aller. J'attendais qu'il soit à bonne distance avant de m'allonger le plus doucement possible au sol et de grignoter un peu l'herbe autours de moi.




Dernière édition par PsychoShinigami le Lun 19 Fév - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2138
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Dim 9 Juil - 17:44

Très bon début, même si je ne te mets pas bcp de points de confiance puisque ce n'est que le commencement (:

+ 2 points en confiance

+ 3 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Lun 10 Juil - 13:26





Encore toi?



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





10/07/17

Aujourd'hui encore le temps n'était pas vraiment au rendez-vous. Il pleuvait et j'avais à nouveau dû me réfugier dans mon abri pour éviter la pluie. Comme tous les jours, j'étais occupé à somnoler tranquillement dans mon paddock lorsque j'entendis du bruit à l'entrée de mon paddock. C'était encore le même jeune homme qui était passé me voir les deux jours précédents. Ce n'est pas qu'il m'embêtait, mais je n'arrivais pas à déchiffrer ce qu'il attendait de moi, et c'était surement ce qui m'inquiétait le plus, de ne pas comprendre. Cette fois-ci, il n'était pas entré mais c'était assis sur la barrière pour regarder son téléphone, ne me donnant que quelques furtifs coups d'oeil de temps à autre. Même s'il restait tranquille, je me sentais obliger de le surveiller du coin de l'oeil tout en broutant un peu la paille à mes sabots.

Pendant un long moment, lui et moi restions à une distance considérable, si bien que je commençais à me poser des questions sur le jeune homme assis là. Délicatement, je me relevais alors, évitant de poser l'antérieur qui me faisait souffrir sur le sol terreux puis m'approchais sur trois sabots de lui, m'arrêtant à une bonne trentaine de mètres. Après quelques minutes, en relevant la tête, l'homme m’aperçut et un mince sourire se dessina sur ses lèvres. Finalement, après s'être regardé pendant un court instant, il glissa à terre et s'approcha. Inquiète, je préférais faire un pas en arrière pour garder de la distance entre nous. Alors nous restions face à face, jusqu'à ce qu'il se mette à me parler.

• Hey toi, je suis Isaac, et tu es Mettaton c'est bien ça? Je suis ravi de te rencontrer ma belle.

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il me disait, mais j'avais entendu mon nom, et le sien, Isaac. L'homme s'était donc Isaac. Je remuais un peu les oreilles, intriguée. Comment connaissait-il mon nom? Tandis que je le regardais avec curiosité, il fouillait dans son petit sac pour en sortir quelques quarts de pommes qu'il me tendait. J'hésitais, devais-je les prendre? Allait-il me faire du mal? Il n'avait pas l'air très méchant mais je me méfiais tout de même. Délicatement, j'avançais mon nez vers la paume de sa main et reniflais un long moment en le surveillant d'un oeil avant de manger en vitesse les quelques morceaux puis de reculer par sécurité. Il semblait plutôt content de lui, vu le large sourire qu'il affichait. Après un long moment où nous restions à une certaine distance sans bouger, il me salua d'un "au revoir Metta" puis s'éloigna de mon paddock. Une fois à bonne distance, je put enfin reprendre mes activités c'est-à-dire me coucher dans l'herbe mouillée pour me reposer et brouter.




Dernière édition par PsychoShinigami le Mar 20 Fév - 10:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mar 11 Juil - 16:47





Peut-être pas si méchant



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





11/07/17

Aujourd'hui, alors que je pensais être tranquille dans mon paddock,le jeune homme de la veille, enfin Isaac, était à nouveau venu me rendre une petite visite. Je commençais à m'habituer à le voir venir dans mon paddock pour rester attendre là que quelque chose se fasse. Comme tout les jours, il s'asseyait sur le bords de la clôture et jouait sur son smartphone. Je n'arrivais toujours pas à comprendre ce qu'il voulait de moi, mais peut-être n'était-t'il pas si méchant? Il n'avait jamais eu un geste mauvais envers moi, mais je préférais me méfier, les humains peuvent être cruels. 

Toujours couchée dans l'herbe verte, j'attendais de voir ce que l'humain allait faire, si il comptait attendre là-bas ou s'approcher de moi. Tant qu'il ne s'approchait pas, je n'avais pas à me méfier, j'oubliais donc momentanément sa présence pour me remettre à brouter l'herbe autours de moi. 

Après de longues minutes sans changement, Isaac descendit de sa clôture et s'approcha doucement de moi. Par sécurité, je me hissa sur mes jambes avec difficulté à cause de la douleur puis banda mes muscles, prête à déguerpir. 

• Tout doux ma belle, je ne te veux pas de mal. 

Je me redressais, gardais les oreilles dans sa direction. Il continuait de parler, mais je ne comprenais pas tout ce qu'il disait. Tant qu'il restait à quelques foulées de moi ça me convenait. Finalement, comme tout les jours, il finissait par tendre ses friandises succulentes. Alléché par l'odeur des petites douceurs, je décidais de m'approcher doucement, avant de tendre le nez et de finalement les manger peu à peu puis de m'éloigner. Comme à chaque fois, Isaac avait l'air content de lui, ce que je ne comprenais pas spécialement. Mais cette fois c'était différent. Il continua de s'approcher et tendit la main vers ma tête. J'avais peur, il allait me frapper. Je baissais les oreilles et grondait un peu tout en relevant la tête. Il éloigna doucement sa main avant de me tendre à nouveau une friandise. Avec interrogation, je le regardais avant d'accepter, et tandis que je dégustais le morceau de poire dans sa main, il approcha la seconde de moi sans que je n'ai le temps de protester, il laissait glisser ses doigts le long de ma joue puis de mon encolure. C'était agréable, en effet, il n'était peut-être pas si méchant, ou du moins il tentait de me le faire croire. Une oreille dans sa direction et un oeil sur lui, je le laissais me caresser tout en retirant le nez de la paume de sa main à l'aspect différent du reste de son corps. 

Il avait l'air heureux, je ne comprenais pas vraiment pourquoi, mais peut importais. Il continuait de me caresser, et ça commençait à m'embêter, sans rien dire, je m'éloignais en reculant et mettais un peu de distance entre nous pour me mettre à brouter un peu l'herbe du paddock tout en surveillant l'homme étrange. Avec un air content, il me saluait alors en quittant l'enclos. 




Dernière édition par PsychoShinigami le Mar 20 Fév - 10:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mar 11 Juil - 17:57

+3 en confiance

+6 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 12 Juil - 16:17





Gentil garçon



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





12/07/17

Aujourd'hui tout allait bien pour moi, il avait un peu plu dans la matinée mais c'était rafraîchissant. Tout allait bien pour moi, j'étais en train de brouter l'herbe de mon paddock lorsque j'entendis du bruit à l'entrée. Il ne m'avait suffit que d'un coup d'oeil pour reconnaître Isaac qui s'avançait vers la clôture l'air heureux. Comme toujours, il s'asseyait sur la barrière et attendait que les choses se passe. Je commençais à perdre un peu ma méfiance envers lui, si il me voulait du mal, surement m'aurait-t'il approché de force et fais ce qu'il avait derrière la tête, mais au lieu de ça il attendait que je vienne et m'avais même caressé! 

Après un petit moment, il décida enfin de venir à moi. Je me redressais pour le regarder, j'acceptais qu'il m'approche pour cette fois. Comme les deux jours précédents, il sortit de son sac quelques morceaux de fruit et me les tendait. Après avoir reniflé un peu les petites douceurs qui se trouvaient sous mon nez, je les prenais délicatement pour les mâcher sans quitter du regard le jeune homme. Finalement, tendis que je mâchais, il tendit sa main vers mon encolure pour doucement laisser glisser ses doigts comme la veille. Je plissais les yeux de plaisir, je n'avais jamais été caressé, ou du moins c'était il y a très longtemps. 

Après quelques minutes à me faire caresser, j'en eu marre et m'éloigna doucement pour me remettre à brouter. Content, Isaac flatta mon épaule avant de s'éloigner tout sourire. Je le fixais alors jusqu'à ce qu'il parte pour me remettre à brouter. 




Dernière édition par PsychoShinigami le Mar 20 Fév - 10:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 12 Juil - 16:48

+1 en confiance

+2 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Ven 4 Aoû - 16:42





N'ai plus peur



Mettaton & Isaac




04/08/17

Aujourd'hui je m'étais décidé à passer voir Mettaton, la jolie pur-sang arabe que je visitais presque tout les jours et qui s'était retrouvée au Rescue Me pour des raisons tout à fait abominables. J'avais littéralement craquer pour la belle et je m'étais rapidement proposer à la parainer et prendre en demi-pension, après un moment afin d'examiner ma candidature ils avaient accepter, et me voilà responsable de la grise.

J'arrivais au haras alors qu'elle était occupée à brouter l'herbe, couchée paresseusement, les membres repliées sous elle, sauf un antérieur qu'elle gardait loin devant elle. Je décidais d'attendre un peu avant de m'approcher d'elle. Je commençais par m'asseoir sur la clôture en bois blanc repeinte récemment. Je l'admirais là, la jolie grise aux yeux sombres. Après un moment à l'observer, je décidais de m'approcher d'elle.

Je me laissais glisser de la barrière avant de ranger quelques friandises dans ma main que je tenais fermer puis m'approchais, tout doucement de Mettaton. La distance se rétrécissait, jusqu'à que cinq  mètres environs nous séparent. Lorsque j'arriva à environs cinq mètre d'elle, elle étendit son second antérieur devant elle, et avec un effort douloureux, se hissa d'abord sur ses antérieurs puis sur ses postérieurs, avant de lever la jambe blessée qui devait la faire souffrir pour limiter les dégâts. Elle se tenait droite, les oreilles pointées vers moi et attendait silencieusement que je fasse un geste. Doucement, je tendais ma main vers elle puis l'ouvrait pour lui laisser voir les friandises que je tenais. Je continuais à m'approcher jusqu'à ce qu'elle commence à se tendre.

Je me contentais alors de tendre ma main, et après un moment elle s'approcha lentement avant de tendre le nez vers la paume de ma main, de renifler lentement avec appréhension les délices sucrés puis de les manger. Elle resta quelques instants non loin de moi avant de s'éloigner pour aller brouter de l'herbe un peu plus loin, je décidais alors de la laisser tranquille, nous avions tout notre temps.




Dernière édition par PsychoShinigami le Lun 19 Fév - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Sam 5 Aoû - 16:23

+1 en confiance

+3 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Lun 21 Aoû - 11:02





La confiance s'acquière peu à peu



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





21/08/17

Depuis un moment maintenant Isaac venait me rendre visite, et même si je refusais de l'admettre, j'attendais chaque jours qu'il vienne me voir, et était toujours un peu déçu lorsqu'il ne m'avait pas rendu une petite visite. Il ne s'était jamais réellement approchée de moi, enfin seulement à quelques reprises, mais j'appréciais ces cours moments.

Ce matin, alors que j'étais en train de finir le foin que l'on m'avait distribué un peu plus tôt dans mon abris, mes oreilles frémirent sous un son qui leurs était désormais familier. Tout en terminant de mâcher et d'avaler le peu qui restait dans ma douche et dépassait par les commissures de lèvre, je relevais la tête. Je pouvais alors découvrir Isaac qui venait me rendre une petite visite, cachant quelque chose dans son dos que je n'arrivais à discerner. Les oreilles en avant, je me redressais et le laissait s'approcher de moi. Il se contenta de s'arrêter à une dizaine de mètre, et ce fut moi qui fit les derniers pas. Il parut heureux de voir que je n'étais plus inquiète par apport à lui.

Il me tendit une main contenant deux granulés à la banane dont je raffolais. Avec prudence j'approchais mon nez et chipais les friandises au goût exquis. Il descendit alors sa main et laissa glisser ses doigts le long de mon auge, puis remontait vers la ganache et finissait  son parcours sur la joue. Je le laissais faire tout en relevant un peu la tête, oreilles vers lui. Il affichait un petit sourire que je ne comprenais pas.

Après un court instant, il recula de quelques pas et me présenta un licol, en tissu violet. Je me redressais, fouettais l'air de la queue et tournais la tête. Non, je ne l'enfilerais pas. Il l'approcha tout de même de ma tête, un petit écart sur le côté et je lui tournais le dos. Non mais!  Comme si j'allais lui laisser me mettre ça! Alors que je me retournais pour voir ce qu'il faisait, je le voyais afficher une mine déconfite. Je m'approchais alors, tête basse, et m'arrêtais près de lui, donnant des petits coups de nez dans le licol qu'il tenait. Il me caressa le chanfrein puis me représenta le licol. Il insistait vraiment! Je claqua ma queue sur ma cuisse et donna un coup dans l'objet. "Non, comprend le, non". Il ne semblait pas comprendre, mais peu importais puisqu'il n'insista plus. Il m'offrit une grattouille sur le nez puis s'éloigna en me faisant un large signe de la main. Je m'installais alors confortablement dans l'herbe en broutant tranquillement.




Dernière édition par PsychoShinigami le Mar 20 Fév - 10:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2605
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
354/500  (354/500)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Lun 21 Aoû - 18:42

+ 1 en confiance

+ 3 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Dim 1 Oct - 17:14





Petite visite de routine



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





01/10/17

Je broutais paisiblement l'herbe de mon paddock, la douleur dans mon antérieur était toujours présente et j'évitais soigneusement de prendre appui dessus, alors lorsque je commençais à être engourdie je me couchais tranquillement. Depuis maintenant quelques mois je voyais régulièrement ce jeune homme qui disait s'appeler Isaac. Il venait me voir pour s'assurer que j'allais bien je crois.

Nous étions en début d'après-midi lorsque ses pas retentirent dans l'allé du paddock, s'approchant de moi. Je le laissais venir, le regardant attentivement, si les distances se rétrécissaient trop je me lèverais. Il s'arrêta à une dizaine de mètre, je l'observais patiemment avant de me relever comme je le pouvais et d'attendre.

La distance se rétrécissait encore mais quelques choses me laissais croire qu'il ne me ferait pas de mal, il l'aurait probablement fait avant si c'était son intention. Il tendit sa main vers moi, je relevais la tête, de peur qu'il me frappe, mais c'est une voix douce et rassurante qui m'appelait.

Je me radoucissait un peu, toujours sur mes gardes, il glissait alors ses doigts le long de mon chanfrein, j'appréciais ce contact que je n'avais plus ressentit depuis des son arrivée. Mais après quelques instants je me lassais, je lui faisais alors comprendre en tournant la tête et il se retira d'un pas avant de me tendre une friandise. Je tendais mon nez, sentait avec hésitation avant de prendre le bonbon à la pomme en mâchant sans le lâcher du regard. Une fois avalée je m'éloignais en clopinant, pour lui faire comprendre que je voulais être seule.

• A bientôt ma belle!  




Dernière édition par PsychoShinigami le Mar 20 Fév - 10:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2605
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
354/500  (354/500)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mar 14 Nov - 14:59

+ 1 en confiance

+ 2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 6 Déc - 10:02





Passé - Présent - Futur



Mettaton




06/12/17

Il m'arrivait de repenser à mon "parcours" jusqu'ici, couché dans mon abris qui m'abritais un temps soit peu du vent, ce qui m'avait fait perdre tout espoir en l'homme, ce qui m'avait donné un brin de confiance aussi.

Au plus loin que je me souvienne je n'étais qu'une minuscule pouliche, enfin minuscule par apport aux adultes qui m'entouraient. J'étais pleine de vie, toujours à courir partout, faire des courses endiablées avec les autres poulains ou avec ma mère lorsqu'elle se prêtait à jouer avec moi. C'est là que j'ai passé une grande partie de ma vie pour être exact, dans ce grand pré peuplé d'autres jeunes chevaux pas encore prêt à ce que les hommes appels "débourrage" et de poulinières avec leurs petits ou en gestation. J'avais la belle vie, jusqu'à ce que les hommes me jugent apte à être dressée.

Je me rappelais avoir fais de nombreux caprices dans mes débuts, mais je ne voulais pas faire le moindre mal à mes humains, je les aimais bien, ils jouaient avec moi, m'apportais à boire lorsque la rivière du pré était asséchée à cause de la chaleur trop forte et me donnait du foin par les temps froids, mais ce que je préférais c'était le "pansage", un bon massage qui avait lieu tout les jours ou presque et une fois avant et après chaque monte! Mais dès que je mon "débourrage" fut achevée ils durent me "vendre". C'est un principe affreux qui consiste à donner son cheval à une autre personne contre de l'argent. Je m'étais sentit trahis, lorsqu'ils m'ont fait monter dans ce camion étroit et instable, mais je n'avais pas le choix, une nouvelle vie commencerait pour moi et je devais profiter de cette chance, je ferais de nouvelles rencontre, je jouerais avec d'autres chevaux et me ferais de nouveaux humains!

Mon arrivée ne fut pas celle que j'attendais, jamais une caresse, ni un mot doux et encore moins de moments privilégiés avec mes cavaliers. Je n'étais qu'un simple cheval parmi tout ceux présents dans l'écurie, je n'avais droit qu'à quelques heures d'extérieurs par semaines, ils me lâchaient dans ce qu'ils appelaient "un rond de longe" et me ramenais dès le temps écoulé finir ma journée dans mon boxe. Je n'aimais pas cette vie, mais ce n'était rien par apport à tout ce que l'on me faisait subir lorsque l'on me montait.

Si j'avais aimé le dressage désormais je le haissais du plus profond de mon âme. Au début ils s'étaient contenté d'un mors un peu dur qui me blessais la bouche, le seul moyen que j'avais trouvé pour me soulager était d'ouvrir la bouche, alors au début ils me punissaient, mais quelques temps après, afin de corriger cette bouche ouverte, ils me mirent une autre muserolle qui me maintenait la bouche clouée, je n'aimais pas ça, je tentais de leurs faire comprendre "aidez-moi, j'ai mal", mais ils faisaient la sourde oreille, ou plutôt ils s'en fichaient. Tentant d'échapper à ça je levais la tête constamment en donnant des coups dans le vent, pour me faire baisser la tête ils me mirent un rollskûr, objet agressif qui m'obligeais à garder l'encolure en arc de cercle poussé à l’extrême "c'est plus beau" disaient-t'il. Cela s'en es suivit de coups d'éperons pour m'obliger à "marcher droit", parce que protestait à leurs ustensile de tortures. J'étais devenu une jument soumise, pliée à leurs moindres désirs, aussi douloureux soient-il. Rien ne semblait les satisfaire, jamais, ce qui me terrorisait le plus était l'obstacle, moins douloureux mais stressant comme jamais.

Les quelques premières années tout allait bien, pas d'équipement particulier, rien de méchant, juste du travail intensif. Mon niveau leurs suffisait, à 5 ans je sautais 1m, mais j'étais capable de plus, alors nous étions passé petit à petit à 1m05 puis 1m10, une première année en entraînement et dès mes 6 ans en concours. A 7 ans je réussissais à franchir 1m15, pas suffisamment bon pour eux, il leurs fallait plus, plus que je ne pouvais leurs donner, et les problèmes commencèrent pour moi.

Pour remédier à ce problème les hommes utilisèrent une méthode traumatisante qu'ils appelaient "barrer". Cela consistait à blesser le cheval pour le faire sauter plus haut, en levant la barre au dernier moment pour que le cheval se prenne les jambes dedans ou en mettant des choses plus ou moins inattendues dessus, mais le plus effrayant restait les bouts de verres pilés, des fils électriques ou autres, tout ce qui pouvait sortir de leurs imagination. Lorsque je refusais un obstacle, par épuisement ou par peur, ils plantaient leurs "éperons" dans mes flancs et me laissaient d'effroyable cicatrices qu'il prenait à peine le temps de soigner. J'en étais arrivé à redouter l'obstacle plus que tout au monde, il s'agissait d'une épreuve terrible pour moi, jusqu'à ce jour là.

Je me rappel qu'il faisait nuit, que nous étions dans un manège éclairé par des lumières artificielles, j'étais épuisée, à bout de force, mais il fallait que je continue, j'avais peur de cet obstacle, mais si je sautais bien au dessus tout ce passerait bien, je m'étais alors élancé de manière un peu précipité, j'avais mal préparé mon saut et soudain je sentit choquer mes membres contre les protections qui avaient heurté la barre, celle-ci tomba d'ailleurs, moi aussi je m'étais sentit tomber, quand à mon cavaliers simplement propulsé vers l'avant. Je m'étais retrouvé sur le flanc, j'avais mal, je ne voulais pas me relever, ou bien fuir. On m'avait hurlé dessus puis obligé à me relever. On m'avait rapidement ramené au boxe, désellé et regardais ma blessure, désinfecté et ils étaient partit.

Jamais ils ne prirent le temps de la soignée, je n'étais plus monté mais chaque foulée était une douleur terrible dans l'antérieur. J'étais devenue inapprochable, je les haïssais, je ne leurs faisaient pas confiance, si avant je fuyais désormais je m'affirmais, ils ne devaient PAS m'approcher. Des hommes sont finalement arrivé, des hommes que je ne connaissais pas. Ils ont saisit plusieurs chevaux, dont moi, et j'étais arrivé au haras de Pado, le début d'une nouvelle vie.

C'est là que j'ai fais la connaissance d'Isaac, ce garçon m'inspirait confiance et sécurité, mais je ne pouvais me permettre de croire que tout ce passerait bien, mon instinct me criait de me méfier, mais pouvais-je me laisser tenter?




Dernière édition par PsychoShinigami le Lun 19 Fév - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 6 Déc - 15:35





Pas trop vite



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





06/12/17

Le froid était devenu omniprésent, j'avais beau avoir des poils d'hivers chaud cela ne me suffisait pas à affronter le temps et je devais admettre que j'avais un peu froid. Je passais le plus clair de mon temps à esquiver le vent dans mon abris, mais cette technique ne marchait pas toujours, et une couverture n'aurait pas été de refus, enfin bon, je n'allais pas faire la fine bouche.

L'après midi n'avait pas été bien entamée lorsque quelqu'un rentrait dans mon paddock. Il ne me fallut que quelques secondes pour me rendre compte qu'il s'agissait du jeune garçon qui venait régulièrement me voir, et il tenait quelque chose dans sa main. J'ignorais totalement quoi, mais j'espérais que ça se mange si vous vouliez mon avis.

Après avoir fermé la porte du paddock il c'était approché de moi d'un pas tranquille, voir ma réaction. Si je partais il ne me suivrait probablement pas, mais la curiosité me poussait à rester. Je me levais un peu maladroitement, de manière à éviter de poser le sabot sur le sol, et avait attendu calmement.

Rapidement nous nous retrouvions face à face, un pas nous séparait, je m'étais tournée de sorte à ne pas être bloquée contre la paroi de l'abris mais de m'en aller dès que la situation l'exigerait, et j'attendais, oreilles pointées vers l'avant.

Comme à chacune de ses visites j'avais eu droit à quelques caresses et me retirais dès que j'en avais marre. Il m'offrait alors une friandise que je prenais prudemment du bout des lèvres, puis attendais.

Après quelques instants il sortit l'objet caché dans son dos, il s'agissait d'un "licol" qu'il approchait de ma tête. Plusieurs souvenirs négatifs firent leurs apparitions, oreilles en arrière je m'éloignais aussi rapidement que possible dans un trot bancal et douloureux. Je maintenais la distance entre nous sans la lâcher du regard. Je lui faisais comprendre que cette visite s'achevée.

Tranquillement il posait au sol une pomme entière et s'éloignais en me faisant un drôle de geste de la main. Sans baisser ma vigilance je m'approchais au pas et baissais la tête pour déguster le fruit tandis qu'Isaac s'éloignait en me criant :  

• Bye toi!




Dernière édition par PsychoShinigami le Lun 19 Fév - 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2605
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
354/500  (354/500)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 6 Déc - 21:50

+ 2 confiance

+ 6 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mar 20 Fév - 10:02





Le froid est là



Isaac & Mettaton
(PDV -> Mettaton)





20/02/18

Le temps ne cessait de se montrer plus agressif, si les deux derniers jours la neige c'était invitée aujourd'hui elle tombait en force, accompagnée du vent qui m'obligeait à me terrer dans l'abris de mon paddock. J'avais froid, c'était un fait, je n'avais pas de couverture, je regrettais. La matinée n'était même pas encore achevée lorsqu'une silhouette ronde apparaissait dans mon champs de vision, pas très distinctement à cause du brouillards qui cachait l'autre bout du paddock. Je me relevais, oreilles en avant, droite, lorsque j'entendais le loquet de la porte bouger, et attendais.

Rapidement je pu voir un peu plus nettement ce qu'était cette silhouette, il s'agissait d'Isaac qui, emmitouflé dans une épaisse veste noire à capuche, tenait un grand morceau de laine dans les bras et qui semblait fermer à demi les yeux pour éviter la neige qui fouettait ses joues.

Il s'arrêta dans la neige, quelques pas devant mon abris, je tendais mon nez vers lui, lui indiquant qu'il pouvait s'approcher, il ne se fit pas prier, il s'avança et prit une bouffée d'air qui laissa échapper un nuage de vapeur.

• Coucou ma belle, je suis venu t'apporter de quoi te réchauffer!

Je ne comprenais pas vraiment les mots qui sortaient de sa bouche mais je pouvais comprendre au ton de sa voix que c'était positif, rapidement et sans attendre il me présenta le large bout de laine plié, je le sentais alors, elle était pleine d'odeur d'autres chevaux qui avaient du l'utiliser avant moi, il ne me fallut pas bien longtemps pour comprendre qu'il s'agissait d'une couverture, et malgré le fait qu'elle soit "d'occasion", je n'allais pas faire la fine bouche, c'était peut-être le seul moyen de me réchauffer.

Il me caressa tranquillement à la base de l'encolure puis la déplia avant de me la montrer à nouveau, rapidement je fléchissais l'encolure pour lui montrer mon dos, il ne tarda pas à comprendre ce que je lui demandais et la posa sur mon dos avant de faire attention à bien la positionner et l'attacher. Promis, je ne l’enlèverais pas!

Malgré le froid qui rendait ses joues rouges il resta avec moi, ses mains gantés me caressais l'encolure et il me parlait en grelottant, cela me faisait plaisir d'avoir sa compagnie, je me sentais moins seule et en confiance, il était mon seul et premier ami depuis mon arrivée ici, et ça me faisais du bien de l'avoir.

Après une vingtaine de minutes le froid eu raison de lui, il me tendit quelques friandises que je prenais avec gourmandises puis s'éloignait en trottinant pour vite se mettre à l'abris. J'espérais qu'il reviendrait vite!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Mer 21 Fév - 18:42





Un pas avant l'autre



Mettaton & Isaac
(PDV > Mettaton)  





21/02/18

La neige c'était enfin arrêté et fondais doucement, le temps n'était plus si mauvais même si j'appréciais la présence de la couverture sur mon dos. La matinée et l'après-midi étaient bien entamé lorsqu'Isaac se décidait à me rendre visite, quelque chose caché derrière son dos. Je n'étais pas stupide, j'avais dors et déjà compris ce dont il s'agissait, je m'approchais alors d'un pas tranquille pour m'arrêter à quelques mètres.

Si je m'étais stoppé là Isaac continua son avancée vers moi et me présenta quelques friandises, celles là étaient à la pomme, je m'étais alors avancée encore un peu pour les manger tandis que je me laissais caresser par le jeune garçon.

Quelques minutes c'étaient écoulées lorsqu'il me présenta le licol en tissu noir qu'il avait cherché à me dissimuler jusque là. Ces intentions étaient claire, quand à moi j'hésitais. Jusque là il avait été gentil avec moi, rien ne prouvais qu'il changerais une fois le licol mis. Je le regardais alors, sans bouger, optait pour le pour ou le contre lorsqu'il l'approcha un peu plus et se plaça à mon côté pour le mettre. Je le regardais, levais la tête vers le haut, prenait de la hauteur, il soupira, me réconforta et me tendis une autre friandise que j'acceptais.

Après un cours instant il me représenta le licol, je faisais un pas lent vers l'arrière, finalement il retenta, prenant délicatement ma tête contre son torse et m'enfilant le licol. Je m'étais légèrement débattut mais avait vite cessé sous ses caresses et ses paroles réconfortantes.

L'objet mis je ne cessais de secouer la tête, plus vraiment habitué depuis les longs mois passés ici, puis je n'aimais pas ça, je ne voulais pas que les choses recommencent comme autrefois. Je baissais finalement la tête et il m'offrit à nouveau une douceur puis me le retira. C'était fini.

Les choses n'avaient pas été si terrible que ça, je m'étais probablement fait une montagne pour un rien. Après avoir passé un petit moment avec moi Isaac disparaissait de mon paddock, surement avait il des choses à faire ou le froid l'avais convaincu de rentrer ce mettre à l'abris, ainsi je reprenais mes activités.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 2182
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
153/300  (153/300)

MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   Hier à 14:01





Avancer ensemble



Mettaton & Isaac
(PDV -> Mettaton)





23/02/18

Le soleil était enfin revenu, j'étais plutôt contente de ce changement, la neige n'était pas vraiment mon truc, d'une nature assez frileuse je préférais largement les saisons chaudes et ensoleillées. Enfin bref, la matinée s'était déroulé plutôt tranquillement, rien d'inhabituel, les soigneurs étaient venu me donner ma ration et vérifier mon abreuvoir, puis l'un d'entre eux chercha à examiner mon antérieur blessé, je m'étais alors éloigné, hors de question qu'ils me touchent!

La matinée s'était alors lentement éloignée pour laissé place à un après-midi sans trop de vent et lumineux, au début de l'après-midi Isaac avait finalement fait son apparition, rayonnant, avec un petit sourire, content de me voir. Je devais admettre que moi aussi j'étais plutôt contente d'avoir sa compagnie, néanmoins je n'allais pas aller vers lui, je l'attendais tranquillement.

Arrivé à ma hauteur il tendit sa main pour me caresser le long de l'encolure et du dos, je me laissais faire en broutant, j'avais désormais pleinement confiance en lui , après tout nous nous connaissions depuis des mois! Il m'offrit finalement deux friandises puis me présenta le licol que j'acceptais après quelques protestations.

Une fois le licol mis il y ajouta la longe et m'invita à le suivre. De mauvais souvenir revinrent finalement, je tirais nerveusement, m'inquiétais un peu, il resta tout de même calme, me parlait d'une voix douce et se plaça à côté de moi pour me caresser tranquillement et me réconforter, et après quelques minutes à hésiter je m'engageais finalement à son côté, boitillant. Isaac avait d'ailleurs bien remarqué que j'étais blessé, il regardait souvent ma plaie.

Après quelques tours de paddocks au pas il s'approcha de la clôture où il m'attacha. Prise d'inquiétude je me cabrais, boxait des antérieurs, tiraient, quitte à arracher la planche de bois avec moi, on pouvait voir le blanc de mes yeux et j'hennissais à la mort, rapidement Isaac me détacha, mon ventre et mes muscles spasmais un peu, je respirais fort, revenait tranquillement au calme, je m'étais légèrement éloigné dès que l'emprise s'était rompu.

Après quelques minutes à me réconforter Isaac s'éloigna, sans bouger, la longe pendante du licol et traînant devant mes antérieurs je le regardais s'éloigner puis revenir avec ce que je reconnaissais comme une boîte de pansage. Il l'ouvrit, me présenta l'étrille en caoutchouc, objet que je connaissais bien, puis commença à étriller ma robe grise couverte de saleté accumulé depuis mon arrivée, on ne reconnaissait même pas mon gris qui était devenu marron sombre à cause de toute la poussière et les saletés, d'ailleurs la seule chose qui lui avait permis de découvrir ma robe était ma tête et probablement la description devant mon paddock.

Il passa un long moment à m'étriller, même s'il insistait beaucoup je devais admettre que j'appréciais que l'on me panse, chose qui n'était pas arrivé depuis bien bon une année, puis une fois la poussière et les saletés enlevé en grande partie il commença à me bouchonner afin d'enlever la poussière en passant bien partout sur mon corps, n'oubliant pas les membres et le ventre, pendant ce temps j'en profitais pour brouter un peu, il passa finalement la brosse douce afin d'élimer le reste de poussière et de lustrer ma robe qui retrouvais sa couleur. Il finit par le cure-pied. J'hésitais un peu, je le laissais prendre mes pieds après m'être battu un peu, refusant de décoller mes sabots du sol, il cura alors avec précaution, évitant ma fourchette et mon membre blessé dont il ne s'occupa pas, de peur de me faire mal.

Pansage terminé il rangea ses affaires et me délicola pour ensuite m'offrir deux friandises à la banane que j'acceptais avec joie, j'eu droit ensuite à plusieurs caresses puis il me laissa tranquille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mettaton, pur sang arabe (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mettaton, pur sang arabe (j)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cendrillon - Pure Sang Arabe de 4 ans :) [VALIDEE]
» mon 2eme perso!
» Liberté!!
» Dark Passion[Etoile]
» Photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: