AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Djouboy, appaloosa (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Djouboy, appaloosa (é)   Dim 17 Aoû - 19:05

Djouboy du Galoupet




Djouboy, étalon appaloosa de 13 ans
∞ propriétaire : Rhéa

« Djouboy, un nom qui en dit loin sur le charisme du bel étalon. Etant tout jeune, il a été incomparablement bien pris en charge, rapidement sevré et débourré, il était près à entreprendre le travail, qui selon plusieurs tests, devrait se présenter facile dans tout les cas vu les capacités innombrables du jeune appaloosa. Bien sûr, il n'y a pas un endroit où l'on ne pense pas argent. Vendu pour une bouchée de pain néanmoins, Djouboy fut tomber entre de mauvaises mains qui l'abandonnèrent dans un pré, sans eau fraîche ni pain, juste la rosée du matin et les quelques brins d'herbe séchée. Devenu solitaire, démusclé, mais surtout ayant une haine envers les humains. Ne croyais même pas pouvoir vous en approchez. Mais vous êtes fou ? Courir la mort à tout bout de champs, c'est ce qu'il vous attend avec ce petit cheval ! Après, il faut le comprendre, vu son passé ... Peut-être qu'avec une énorme patiente, du temps et beaucoup d'amour, vous parviendrez à tirer quelques choses de ce cheval, peut-être même à récupérer ses capacités polyvalentes d'antan. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains : Red Mark


► points

∞ confiance : 62
∞ soins : 43
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 10
• saut : 02
• cross : 14
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 05
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 08
• longe : 05
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 02
∞ TOTAL : 46

► palmarès

points concours : 39
∞ Classements :
04 en première place
02 en deuxième place
01 en troisième place
Points concours bonus : 11

3ème avec Aslann au Local 1 (trec)
2ème avec Aslann au Local 2 (dressage)
6ème avec Aslann au Local 11 de longues-rênes
1ère avec Aslann à l'Extra 01 - Travail à pied
7ème avec Aslann au Local 22 de Cross
disqualifié avec Aslann au National 06 Endurance
6ème avec Aslann au National 07 Dressage
disqualifié avec Aslann au National 08 Reining
5e avec Rhéa au National 39 d'amazone
1er avec Rhéa au National 40 de CSO
4e avec Rhéa au National 41 de dressage
1er avec Rhéa au Local 67 de longe
2e avec Rhéa au National 42 de TREC
Éliminé avec Rhéa au Local 68 de travail à pied
1er avec Rhéa au National 43 d'endurance




album:
 

_________________


Dernière édition par Whappa le Dim 13 Mar - 15:28, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa
Nouveau integré
avatar

Messages : 679
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 22
Localisation : Parmi les rêves ♥

Info'
Trèfles:
195/250  (195/250)

MessageSujet: Re: Djouboy, appaloosa (é)   Ven 28 Juil - 19:04

Djouboy & Rhéa
Je fus réveillée vers six heures et demi par mon téléphone. Un message y était affiché. Une fois que j'eus émergé, je me saisis de l'objet et lu le message. Depuis un moment, je faisais partie d'une association où, en tant que bénévole, je m'occupai et plaçai des chevaux au lourd passé. La plupart du temps, nous les travaillions et les manipulions avant de leur chercher une bonne famille. Certains avaient même droit au débourrage, lorsque nous avions le temps de le faire en entier. Et parfois, nous nous heurtions à des cas plus difficiles que d'autres.

Ça avait été le cas d'un étalon dans la fleur de l'âge que nous avions placé quelques mois plus tôt. A ce moment là, il était complètement associable, traumatisé par les hommes. Abandonné dans son pré avec juste de la rosée pour hydratation et trois brins d'herbe brûlée par le soleil pour seule nourriture. Il avait perdu énormément d'état. Nous l'avions récupéré, manipulé et travaillé, avant de le donner à une jeune femme et depuis, il allait plutôt bien. Il avait toujours des réactions imprévisibles, parfois il était inapprochable, mais la plupart du temps, il se laissait au moins soigner.

Le message que je venais de recevoir m'indiquait que Djouboy, l'étalon en question, venait d'être ramené à l'association. Suite à de gros problèmes de santé, sa propriétaire était obligée de s'en séparer. Et elle préférait nous le confier, sachant comment nous procéderions, plutôt que de le vendre et risquer de le faire à nouveau tomber dans un mauvais endroit. Démarche que j'approuvais. Je me levai, m'habillai, pris mon petit déjeuner et me rendis à l'écurie de l'association. Je trouvai rapidement Djouboy, sa robe appaloosa plutôt inhabituelle. La tête basse, il semblait triste.

Lorsqu'il me vit, il leva doucement sa tête et fixa son regard sur moi. Je m'appuyai à la porte de son box et je restai comme ça. Je ne sais pas combien de temps nous restâmes à nous observer. Une voix m'appela, me tirant alors de ma rêverie. La directrice de l'association, une amie à moi. Elle s'excusa de m'avoir réveillée aussi tôt mais elle ne savait pas quoi faire. De tous ceux – bénévoles et salariés – de l'association, c'était moi qui avait eu le meilleur contact avec ce cheval à sa première arrivée.

« Si tu peux l'amener jusqu'à mon domaine, je vais le prendre avec moi. »

Elle me regarda, bouche bée. C'était plutôt imprévu mais un sourire finit par se pointer sur son visage et elle me remercia, en me disant qu'il n'y avait aucun problème. Elle apporta peu après des protections de transport, un licol et une longe, qu'elle déposa à côté du box. Je les trouvai lorsque je revins, deux petites minutes plus tard, avec du matériel de pansage.

J'ouvris la porte du box de l'étalon et, afin de ne pas paraître menaçante, je m'accroupis. Ainsi, je serais à sa merci. C'était comme ça que j'avais fonctionné la première fois et ça avait été bien perçu par l'étalon. Aujourd'hui ne fut pas différent. Il s'approcha doucement. Je tendis la main et il me huma. Je le caressai doucement, avant de me relever. Il coucha les oreilles en arrière, menaçant.

« Tout va bien, mon beau, je ne vais pas te faire de mal. Tu me connais, tu te souviens ? »

Je lui parlai doucement, d'une voix rassurante. Il finit par se détendre et ses oreilles ne furent plus plaquées sur sa nuque. Je m'approchai et je lui grattouillai l'encolure. Au début, il se raidit, puis finit par se détendre et profiter, écoutant ma voix. Je restai un petit moment à juste le caresser, puis j'entrepris de lui faire un bon pansage avant qu'il ne rejoigne mon domaine.

Je lui passai l'étrille pour retirer le gros de la saleté, puis le bouchon afin d'enlever ce qui restait. Djouboy ne réagit pas trop à la brosse. Il tressaillit un peu par moments et garda les oreilles couchées mais pas plaquées. Je lui curai les pieds puis je démêlai sa crinière. Pour sa queue, nous verrions plus tard, lorsqu'il serait plus disposé à coopérer. Je n'avais pas vraiment envie de recevoir un coup de pied. Je présentai les protections à Djouboy, avant de les lui mettre. Il n'aimait pas vraiment le son des scratchs. Je notai mentalement. Je lui mis ensuite le licol et j'y attachai la longe, au moment même où mon amie vînt m'annoncer que le camion était prêt.

J'y emmenai l'étalon. Une fois face au camion, il releva brusquement la tête et tendit la longe. Je lui parlai doucement afin de le rassurer. Je savais qu'à force de cajoleries, il finirait par monter. Pas de bonne grâce, certes, mais au moins... Une bonne heure plus tard, nous fermâmes enfin le camion derrière un Djouboy qui tapait le sol du camion. Je précisai à la directrice que je repasserais dans la journée mais que pour l'instant, il valait mieux faire le chemin maintenant, avant qu'il y ait un problème, ce à quoi elle acquiesça directement.

Je baissai le pont du camion et entrai. Je m'approchai doucement du cheval avec une carotte à la main. Un peu inquiet, il huma l'air puis mangea la friandise d'un air distrait, occupé à regarder à l'extérieur. J'allai le mettre dans son box. Je le fis descendre du camion. En hâte, il sauta presque au sol. Je m'arrêtai. Hors de question qu'il me dépasse à la longe. Une fois qu'il fut calme, nous nous rendîmes dans l'écurie. Djouboy fut accueilli par un concert de hennissements. Je l'emmenai dans son box puis je lui retirai les protections et le licol. Il alla directement plonger la tête dans la mangeoire, n'ayant pas raté la ration. Je lui donnai quelques caresses mais il m'ignora, occupé.

Je sortis du box et refermai la porte derrière moi, avant de suspendre le licol au porte filet à côté du box.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2489
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
347/400  (347/400)

MessageSujet: Re: Djouboy, appaloosa (é)   Jeu 3 Aoû - 11:15

+3 en confiance
+1 en soins

+6 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Djouboy, appaloosa (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Djouboy, appaloosa (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film : Appaloosa. Une éthique : Emerson.
» Darky's Horse
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» La curiosité n'est pas qu'une qualité
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine des Valkyries
-
Sauter vers: