AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Siobhan, clydesdales (j)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Siobhan, clydesdales (j)   Lun 29 Sep - 17:00

Siobhan de Pado




Siobhan, jument clydesdale de 8 ans
∞ propriétaire : etoly

« Siobhan est une jument d'une douceur sans fin. Même si elle est grande et imposante, on pourrait la confier les yeux fermés à un enfant. Éduquée sévèrement, elle fait attention où elle marche et ce ne sera jamais sur vos pieds. Jamais de geste brusque, ne bouge pas à l'attache quelque soit les intempéries, donne ses pieds sur demande... Une jument qu'on pourrait qualifier de parfaite mais tout se complique à cheval. Très peu montée, elle n'a pas l'habitude d'avoir un cavalier sur le dos, prends peur de la jambe de son cavalier qui bouge ou de la main qui essaie de passer les rênes au-dessus de ses crins. Et là, elle peut partir à tout bout de champ, au grand galop sans freins. En balade, elle est assez chouette si ce n'est qu'elle sursaute un peu pour tout. Mais cette jument vaut sans doute tout l'or du monde au vu de sa gentillesse, sa générosité et son envie de bien faire. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains : Eubée


► points

∞ confiance : 07
∞ soins : 11
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 03
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 02
• balade : 00
TOTAL : 05

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Dim 21 Déc - 15:12

Faisons... Connaissance
21/12/2014

Dimanche, jour de repos par excellence et jour où l'on a souvent le plus de temps pour les chevaux. J'arrivais au Haras en début de journée, le soleil taquinant encore l'horizon avec la ferme intention de ne pas en repartir avant qu'il ai accompli presque la totalité de sa course journalière et de nouveau commencé à disparaître à l'horizon.

Je quittais la chaleur de ma voiture, mon souffle formant à chaque expiration un nuage de vapeur blanc. Je m'avançais vers l'écurie de propriétaire quand une écurie habituellement vide, pour les passages exceptionnel attira mon attention, on y entendait parfaitement le bruit des chevaux au box.

Intriguée je me dirigeais donc vers le bâtiment. Une affichette sur la porte m'appris de quoi il retournait et avec un sourire je me glissais à l'intérieur, referment bien vite derrière moi. Je m'avançais dans l'allée et mon regard se posa sur une jolie trait grise, au regard doux.

Je m'approchais. Siobhan, jument Clydestale indiquait la plaque sur la porte. Je lui tendis ma paume ouverte et pointant les oreilles elle vint placer son nez à l'intérieur, la reniflant avec application avant d'y passer une langue chaude et humide qui me fit sourire avec attendrissement. Je flattais son encolure de l'autre main, mes doigts dénouant les crins emmêlés.

Je regardais autour de la porte et trouvait pendu à un crochet, le licol de la jument et un sac de brosses. Parfait pour un petit pansage. J'attrapais le licol pour commencer, et me glissais dans le box. Siobhan fit obligeamment un pas en arrière pour me laisser la place et je flattais doucement ses naseaux avec de lui enfiler l'assemblage de cuir. Je la guidais pour la mettre dans l'allée, l'y attachant, juste devant son box.

J'attrapais pour commencer, une étrille en caoutchouc et la posais sur l'épaule pour frotter vigoureusement, remontant le long de l'encolure avant de redescendre et de passer sur le dos puis les flancs et enfin la croupe, recommençant de même de l'autre coté de la jument. Le gris pommelé de la robe se révélant de plus en plus. Je tapotais la brosse en plastique contre le mur une dernière fois avant de la reposer dans le sac, y attrapant en remplacement un bouchon.

Celui-ci me servit à enlever toute la saleté précédemment décollée avec l'étrille, je frottais avec énergie pour effacer les trace de crottin et d'urine. Accroupie je brossais les membre au longs fanons soyeux d'un gris pâle, presque blanc. Je me redressais et tout en douceur pris tout mon temps pour démêler la longue crinière délavée, qui était pour l'heure bien embroussaillée avant de faire de même avec la queue. La belle avait déjà bien plus fière allure.

Je m'armais d'un cure pied et allait déloger le fumier coller sous les pieds, je remarquais un pot de goudron posé près du mur et l'état des fourchette me fit comprendre qu'il n'était pas là par hasard. Je badigeonnais sans retenue les fourchettes et la sole, la corne molle et légèrement malodorante ayant bien besoin de ce genre de soin.

Elle était vraiment belle cette jolie trait. Je souris et tranquillement caressais son corps, toujours dans le sens du poil, massage aérien et lent. Je fermais les yeux à moitié, me concentrant sur mes sensations. Siobhan ne tarda pas à baisser la tête en soupirant doucement, détendue et relâchée. Je continuais encore un peu, mes doigts courants sur sa robe, douce maintenant qu'elle était propre, brillant doucement sous les lampes qui éclairaient l'écuries.

Je m'arrêtais finalement, rangeais les affaires avant de rentrer la jument de son box, vérifiant l'abreuvoir rapidement et plaçant un petite poignée de morceaux de carottes que j'avais en poche dans la mangeoire avant de ressortir et de reposer le licol à sa place alors que j'entendais la jument mastiquer avec une apparente délectation les friandises. Souriante je la laissais, me promettant de repasser la voir, avant de reprendre ma route dans cette écuries pour voir quels autres chevaux l'occupait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padogène
Admin
avatar

Messages : 5590
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Dim 21 Déc - 20:42

Siobhan a vraiment apprécié cette attention que tu lui as offerte. Ton petit message lui a fait un bien fou et elle se sent maintenant prête pour affronter cette rude nuit de Noël dans quelques jours!

+ 3 pts concours pour Eole et tu peux dès maintenant passer ton fer 4 !

+ 3 en confiance
+ 3 en soins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasdepado.forumgratuit.be
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Lun 22 Déc - 19:31

Nouvelle... Visite
22/12/2014
*Soins et séance d'Attelage*

Je venais de quitter le box d'Aby, toute contente et maintenant j'allais m'occuper de Siobhan, la belle Clydestale grise. La grande jument me regarda approcher, ses grands yeux si doux braqués sur moi. Je caressais son nez du bout des doigts, la laissant souffler de dessus et les renifler tout à loisir. Je pris ensuite son licol, lui enfilais et l'attachais dans l'allée. Tout comme la veille j'effectuais sur elle un bon pansage.

Quand elle fut propre, ce qui me prit tout de même un peu de temps je partais fouiller dans la sellerie, voulant faire une séance de travail avec elle mais ne sachant quoi faire. Un harnais d'Attelage était sagement pendu au mur et un sourire étira mes lèvres. Voilà ce que nous allions faire. J'attrapais les différents éléments en cuir et retournais auprès de la grise.

J'installais tout d'abord la bricole autour de ses épaules, plaçait le surfaix sur son dos et ajustais le culeron sur sa croupe pour qu'il tombe juste au dessus des jarrets. Je terminais par lui enfiler son filet passant les guides dans les anneaux de la sellette. Je la guidais vers l'extérieur de l'écurie, jusqu'à la remise où était rangées les différentes voitures d'attelage. J'en choisi une qui me semblait adapter, fixait les traits et le timon avant de prendre m'asseoir à la place du conducteur.

Il faisait beau. Je voulais en profiter et guidais donc la jument vers les chemins de ballades. Je choisi un chemin qui serpentait entre les champ pour profiter de la luminosité et ne pas s'embourber dans les sols détrempés. Siobhan, observait avec intérêt autour d'elle sursautant régulièrement quand un bruit lui parvenait ou qu'une mouvement attirait son regard. Je restais calme, la rassurant à la voix, lui demandant de garder un pas le plus régulier possible.

Ma stabilité sembla petit à petit la calmer et elle commença à se détendre. Contente je la poussais à adopter un petit trot tranquille. Elle obéit immédiatement et s'élança en longues foulées souples et régulières, cadencées. Je la gardais à cette allure pendant la plus grand partie de notre promenade, ça travaillait son souffle sans pour autant être épuisant. Je la repassais au pas quand le haras fut de nouveau en vue. Rênes légèrement détendues je la laissais s'étirer avec une extension d'encolure bien méritée.

Un arrêt au hangar pour ranger l'attelage puis direction l'écurie où je la débarrassais du harnais que je rangeais avec soin là ou je l'avais pris avant de retourner m'occuper de la jument. Je la pansais longuement, traitant encore ses sabots avec le goudron après les avoir curés avec soin pour vérifier qu'aucun cailloux n'est pu s'y loger et blesser la jument de trait.

Je la rentrais dans son box et lui fit quelques papouilles. Elle semblait contente. Je lui donnait une friandise avant de sortir du box, de poser le licol sur son crochet, de pousser le loquet de la porte. Siobhan tendit son nez vers moi, réclamant encore une sucrerie. Je posais un petit baiser entre ses naseaux veloutés, lui donnais le bonbon réclamé et retournais m'occuper de mes propres chevaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Mar 23 Déc - 23:04

Encore... Moi
23/12/2014
*Soins et séance de travail à pied*

Nouvelle journée qui commençais, et nouvelle visite à l'écurie événementielle pour voir Siobhan tout d'abord. La grise ronfla doucement en me voyant venir. Je souris et grattouillais ses naseaux avant de lui passer son licol et l'attacher dans l'allée. Un bon pansage ensuite, qui était de plus en plus facile car réalisé tout les jours la crasse s'accumulait bien moins.

Je fouillais dans mes affaires, j'avais prévu de faire du travail à pied avec elle; je lui retirais donc son licol d'écurie pour lui en enfiler un en corde avec une longe adaptée. J'attrapais le sac contenant mes autres affaires et hop, au rond de longe. Une fois sur place je commençais par fermer la porte et lâcher la bête. Elle s'éloigna au petit trot pour faire le tour de l'air de travail, curieuse.

Je la laissais faire et déballais ce que j'avais apporté. J'avais entendu qu'elle pouvait être un peu sur l'oeil et je voulais commencer un travail de désensibilisation. Pour ce faire j'attachais un petit sac plastique au bout d'un stick. Je rattrapais la jument et lui montrait l'objet. Elle le renifla sous toute les coutures, ronflant parfois. J'attendis avec patience qu'elle finisse don examen avant de bouger un peu le stick. Elle fit un brusque écart. J'insistais jusqu'à ce qu'elle s'immobile, je m'arrêtais alors, la félicitant. Je recommençais plusieurs fois, jusqu'à ce qu'elle n'esquisse plus le moindre geste de réaction. Je lui donnais une friandise et secouais le sac près de son épaule droite.

Siobhan fit un pas vers la gauche avant de s'immobiliser et me regarder. Je l'encourageais et continuais ma séance secouant mon plastique près des flanc, des hanches ou des membres. Elle ne bronchait plus qu'occasionnellement, ce qui était déjà un progrès. Je félicitais et passais à la partie plus délicate venant d'abord agiter l'objet au dessus du dos et de la croupe sans qu'elle ne bronche, je me rapprochais des oreilles, qu'elle coucha en signe de protestation mais sans geste de fuite. Vraiment bien.

Maintenant qu'elle n'en avait plus peur je posais le sac sur son épaule, le faisant bruisser avec le frottement. Siobhan fit un bond. J'insistais gentiment jusqu'à ce qu'elle ne bronche plus. Mieux. Je félicitais et avec patience lui montrais que le plastique pouvait aller partout sur son corps sans qu'elle n'en souffre le moins du monde, qu'elle n'avait donc rien a craindre.

Je la félicitais et travaillais maintenant la souplesse et le contrôle. Je commençais par la cession de nuque et les flexions d'encolure qu'elle me donna sans rechigner. Très bien. Maintenant la mobilisation hanches/épaules. Je travaillais sur des quart ou des demi-cercles autour d'un membre pivot. Il lui fallut un instant de compréhension mais il était visible que la jolie grise voulais me faire plaisir et je ne l'en félicitais que plus encore. J'en restais là pour aujourd'hui et après une dernière friandise je rangeais mes affaires et hop retour à l'écurie.

Je la rattachais dans l'allée et attaquais un nouveau pansage. la rendant aussi propre que possible sa robe grise brillante de reflet des rayon du soleil passant à travers les les fenêtres et la tôle transparente du plafond. Je nettoyais ses pieds, les soignais et terminais par ses longs crins blancs et gris. Elle avait fière allure cette beauté maintenant. Je la rentrais au box et lui promettais de revenir demain encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padogène
Admin
avatar

Messages : 5590
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Mer 24 Déc - 10:49

Siobhan est heureuse de pouvoir sortir, ce soir, elle est prête pour rendre service au très célèbre Père Noël mais vient la voir encore demain et les jours suivant pour la remercier de ce service rendu, toi aussi, tu seras récompensé pour en faire autant

+ 5 en pole bending pour Honey
+ 3 pts concours pour Eole (Elle vieillit d'un an car elle a 10 pts concours de plus)
+ 4 Trèfle

Et pour Siobhan :
+ 3 en confiance
+ 4 en soins

+ 2 en attelage
+ 3 en travail à pied
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasdepado.forumgratuit.be
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Lun 29 Déc - 18:15

Le grand soir
24/12/2014
*Soins*

Ce soir serait le grand soir pour deux de mes petites protégées, on était le 24 décembre et cette nuit pendant que les enfant dormirons Siobhan et Aby tirerons le traîneau du Père Noël. En conséquence je n'allais pas les travailler aujourd'hui. Juste m'occuper d'elles et les faire belles car même si personnes ne les verrait, je voulais qu'elles soient resplendissantes.

J'arrivais en milieu d'après midi et d'un pas allègre me dirigeait vers l'écurie événementielle. J'allais commencer par la belle clydestale. Je l'appelais doucement pour attirer son attention, lui enfilais son licol et l'attachais dans l'allée.

Je commençais par un pansage, plutôt rapide. Je curais et graissais les pieds; démêlais les crins et l'emmenais ensuite dans le bâtiment contenant la douche et le solarium, indispensable si l'on voulais utiliser de l'eau en cette saison. Il faisait bon dans le bâtiment et c'est avec le sourire que je plaçais la jument sur la dalle de la douche. J'attrapais le tuyau, réglais la température de l'eau et imbibais entièrement la jument.

Je coupais l'arrivée d'eau et attrapais un flacon de shampoing pour chevaux gris, une éponge et hop ! c'est parti pour un bon nettoyage. Le corps, les membres, en insistant sur les longs fanons l'encolure puis les crins. Je rinçais ensuite longuement pour être sûre d'avoir enlever jusqu'à la moindre particule de savon. Je passais ensuite le couteau de chaleur pour essorer le plus gros de l'eau. Déjà son poil avait repris une certaine clarté, une certaine uniformité. Je détachais la belle et la plaçais sous le solarium que j'allais allumer.

Maintenant il fallait de la patience le temps qu'elle sèche. Je nettoyais la douche et rangeais ce que j'avais sortis avant de revenir près d'elle et passer une main le long de son encolure. Encore humide. J'attendais encore un quart d'heure et la ramenais dans l'écurie. Je l'attachais dans l'allée et passais la brosse dans ses crins. Ils étaient magnifique maintenant qu'ils étaient parfaitement propres. Je laissais la queue au naturel et m'attelais à la crinière que j'allais tresser à l'espagnole; donc avec une tresse plaquée le long de l'encolure. J'attrapais un tabouret, me hissais dessus et commençais mon ouvrage. La clé pour un tressage réussi était de bien serrer et d'être régulier. Je terminais par une tresse simple maintenue par un petit élastique transparent. Magnifique.

Je lui offrais une friandise, elle avait été très patiente et sage. Je la rentrais ensuite dans son box, lui retirais le licol et après une dernière caresse, la laissais pour aller maintenant prendre soin d'Aby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Lun 29 Déc - 19:22

Après l'effort... Le réconfort
25/12/2014
*Soins*

Cette nuit avait été le grand événement pour mes deux petites protégée que je revenais voir aujourd'hui. Elles avaient tirées le traîneau du Père Noël pendant la nuit. J'entrais dans l'écurie et sifflotant m'approchais du box de la grande jument. Siobhan dressa les oreilles en me voyant et avec le sourire je me glissais dans le box. La tresse de la veille avait laissé de jolies ondulations dans sa longue crinière. Je la caressais sur tout le corps sans qu'elle bouge.

Je lui enfilais donc le licol pour la mettre dans l'allée et la panser. Je m'occupais tranquillement d'elle caressant et massant plus que brossant réellement, mais ça ne semblait pas déplaire à la jument qui baissa la tête en soupirant avec bonheur. Je continuais donc encore un moment, la laissant se détendre, presque s'endormir.

Je m'arrêtais finalement et elle posa sur moi ses grand yeux noir, si doux. Je caressais ses naseaux avant d'y poser rapidement mes lèvres en un bisou affectueux. Pour aujourd'hui je ne ferais que ça, elle avait beaucoup donné pour ce grand événement et il aurait été injuste et idiot de lui demander maintenant un nouvel effort. Je la rentrais donc au box et après une dernière caresse allais m'occuper d'Aby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padogène
Admin
avatar

Messages : 5590
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   Jeu 1 Jan - 22:28

D'après les informations du Père Noël, Siobhan à été parfaite le soir du réveillon et la voir aussi belle à réjoui le Père Noël !

+ 10 points de confiance pour Honey

+ 1 point de confiance
+ 4 points de soins

+ 3 trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harasdepado.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Siobhan, clydesdales (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Siobhan, clydesdales (j)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de notes de Siobhan O'Reilly
» Siobhan, ou comment avoir la peau dure. ▬ Underco'.
» Quand une situation est au pire, il faut qu’elle cesse ou qu’elle se relève... ▬ Siobhan
» SIOBHAN Ϟ Only hate the road when you're missin' home.
» Siobhan « Hobbite tempêtueuse [uc]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine de l'Orichalque
-
Sauter vers: