AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Naya, pur-sang arabe (j)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Naya, pur-sang arabe (j)   Sam 22 Nov - 20:35

Naya de Pado




Naya, jument pur-sang arabe de 6 ans
∞ propriétaire : HDP

« Naya est une jument assez sensible. En effet, quand vous la brossez, elle se révèle chatouilleuse. C'est pour cela qu'elle est arrivée au Haras de Pado. Alors que son ancienne propriétaire la pansait, celle-ci a été chatouillée et a envoyé un coup de pied à sa cavalière, la blessant légèrement. Le père de cette dernière a donc étiqueté Naya comme dangereuse et l'a revendu à un boucher pour une bouchée de pain. Heureusement, celui-ci a eu la gentillesse d'amener la jument au haras, voyant en elle du potentiel. S'il ne s'est pas trompé, vous pourriez transformer Naya en une excellente jument d'endurance ou juste une compagne de balade. Mais ne vous croyez pas trop tôt sur son dos car la belle refuse de se laisser approcher. Sûrement a-t-elle été frappée après avoir donné un coup à sa cavalière. Vous devrez regagner sa confiance avant de pouvoir mettre en lumière quelque compétence que ce soit. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  Gone Wild


► points

∞ confiance : 15
∞ soins : 03
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪



Dernière édition par maioral le Lun 8 Fév - 0:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Jeu 31 Déc - 15:36

Qui es-tu, jolie baie ?
La jeune cavalière blonde se prénommait Pauline. Elle était dans l'optique d'aller voir What Else, son cheval depuis peu mais, sur le chemin du box, elle changea d'avis et partit vers les paddocks du Rescue Me. C'était là qu'habitait les chevaux  anciennement maltraités en attendant une vie meilleure. C'est alors qu'elle tomba nez à nez avec une magnifique jument baie. Dès qu'elle la vit, la baie partit en galopant vers le fond de son pré, la queue levée au-dessus de sa croupe. Son poil est terne et cela se voit qu'elle n'a pas été brossée depuis longtemps. La cavalière aimerait bien se rapprocher d'elle et lui offrir la chance d'avoir une nouvelle vie, ce que beaucoup d'autres chevaux rêvent. Mais c'est sur elle que son œil s'est attardé. Elle va essayer de faire connaissance. Avec aisance, Pauline rentra dans le pré et tendit une friandise vers la petite princesse un peu plus loin. Cette dernière tendit l'encolure et s'approcha de quelques petits pas pour saisir le bonbon. Elle l'avala goulûment et repartit tranquillement, comme si rien ne s'était passé. Pour la blonde, c'était déjà une petite réussite. Elle s'approcha donc encore de la jument mais elle fut surprise quand la baie s'en alla en trottant, faisant tout pour l'éviter. Ou même, éviter tout contact. Pauline réessaya donc plusieurs fois mais, à chaque fois, cela donnait le même résultat. La belle jument repartait toujours en trottinant. La cavalière finit par abandonner. Ce n'était pas son genre alors elle alla s'asseoir dans un coin du paddock, juste à côté de là où elle était entrée. Elle sortit toute les friandises qu'elle avait dans son sac et les disposa en un petit cercle autour d'elle. La jument sembla très intéressée par toutes les gourmandises qu'elle voyait mais elle n'osait pas s'approcher de Pauline. Cédant alors à la tentation, elle s'approcha et mangea les morceaux de fruits un par un. La blonde en profita alors pour lui caresser l'encolure, la félicitant de s'être approchée. Une fois que tout fut mangée, la belle repartit vers son abri. Pauline jugea que c'était assez pour aujourd'hui. Elle irait au bureau et prendrait Naya en demi-pension, pour pouvoir plus s'occuper d'elle. Elle sortit du parc et se dirigea vers les écuries de propriétaire...
Codage par Libella sur Graphiorum



_________________



BZIK I love you


Dernière édition par Rouxine le Ven 16 Juin - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Ven 1 Jan - 19:29

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Sam 2 Jan - 23:41

Tout est basé sur la confiance.
Pauline revenait d'une séance au manège avec What Else quand elle décida de venir voir Naya, la jument qui lui avait tapé dans l'œil. Lors de leur dernière rencontre, la petite baie n'avait pas osé s'approcher mais, à l'aide de friandises, la jeune cavalière avait réussi à attirer la jument. Voyons voir comment cela va se passer aujourd'hui...

Pauline salua Naya en l'appelant mais la jument resta dans son coin, la tête basse, le poil terne et sale. La blonde rentra alors dans le paddock et appela la baie. Elle ne bougea toujours pas mais regarda la cavalière du coin de l'œil. Cette dernière continuait d'avancer vers la jument. À un certain moment, elle franchit la limite imaginaire et la petite baie s'enfuya au galop. Elle y avait cru... Mais ça ne pouvait être possible. Alors, l'exercice de la dernière fois fut recommencé. Un cercle de friandises, plus rapprochées de Pauline cette fois-ci. La jument observa encore avec méfiance les sucreries mais elle finit par venir les manger une par une. La jeune fille en profita pour lui flatter l'encolure en la félicitant. Si elle se mettait à faire ça tout les jours peut-être que la pur sang se comporterait mieux envers elle ? Peut-être... En attendant, il fallait se concentrer sur l'instant présent. Une fois que tout fut engloutit, la baie repartit d'un pas nonchalant vers son abri et s'y coucha, comme démotivée. Pauline pensa alors que c'était le bon moment pour aller la voir. Quand elle fut arrivée au bord de l'abri, Naya se redressa en sursaut et s'en alla en trottant, la queue basse. En l'espace de quelques jours, la jument était devenue macabre. Ce n'était plus la belle queue noire qui trônait au-dessus de la croupe bien dessinée. Maintenant, c'était comme un paquet de nœuds emmêlés et plein de boue. Car il avait plu et les chevaux du Rescue Me n'avaient pas de box pour s'y tenir au chaud. Mais, au moins, ils avaient des abris. Toute triste, Pauline sortit du pré et se promit d'améliorer l'état de la jument. Elle s'en alla, le cœur en morceaux.
Codage par Libella sur Graphiorum



_________________



BZIK I love you


Dernière édition par Rouxine le Ven 16 Juin - 17:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 3 Jan - 13:09

+ 1 en confiance

+ 1 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 24 Jan - 21:23

L'énergie n'est pas éternelle
C'est par cette superbe journée ensoleillée que j'ai décidé de revenir voir Naya, la jolie Pur-sang Arabe que j'ai délaissée pendant quelques semaines. J'espère qu'elle ne m'a pas oubliée...

J'arrive devant son paddock et la jument est en train de se morfondre tout au fond du parc, dans son abri. Elle est maigre à faire peur. En entrant dans son espace de vie, je jette un coup d'œil à sa mangeoire et me rend compte qu'elle est pleine. Pourquoi ne mange t-elle pas ? Elle n'a peut-être pas assez de forces pour venir mâchouiller sa ration quotidienne. Je soupire et sors de ma poche quelques friandises, que j'avais préparées au cas où je m'en servirais aujourd'hui. 

J'appelle la petite jument baie et elle me regarde approcher, les yeux tout tristes. Quand je suis assez proche d'elle, elle s'en va en trottant faiblement, comme si son corps était dépourvu d'énergie. Je vais m'asseoir dans son abri, à un endroit où je lui suit vulnérable. Elle me fixe de son beau regard noir, et je décèle une petite lueur de colère dans ses yeux. Elle ne cesse de piocher dans le sol, comme si elle allait me charger. Je l'ignore et elle semble comprendre que je ne m'intéresse plus à elle. Mon regard à moi s'est planté dans les brins de paille formant sa litière, et je fais exprès de ne pas lui prêter attention, alors que je ferais tout pour la contempler, encore et encore. 

Au bout d'une vingtaine de minutes, je commence à en avoir marre. Attendre ce n'est pas mon point fort et je ne peux rester des heures à triturer de la paille en attendant que la jument vienne me voir. Je sors alors du paddock et n'oublie pas de laisser mes friandises sur les lieux.
Codage par Libella sur Graphiorum



_________________



BZIK I love you


Dernière édition par Rouxine le Ven 16 Juin - 17:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Mar 26 Jan - 9:34

+ 2 en confiance

+ 1 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Jeu 18 Fév - 0:16

Laisse toi tenter
Aujourd'hui, ça a été plutôt calme. Je ne me suis occupé que de Carpe Diem, et j'ai repensé à Naya, cette jument du Rescue Me avec qui j'ai commencé un petit travail... Tiens, et si je retournais la voir aujourd'hui ? C'est donc comme ça que je me suis retrouvée à marcher entre les paddocks de divers chevaux, tous aussi différents les uns des autres. Certains essayaient de me mordre quand je passais non loin d'eux, d'autres se sont contentés de me regarder placidement. J'ai un petit pincement au cœur en passant devant Dandy, je m'étais occupé de lui a une époque... Mais voilà que j'arrive devant le pré de ma petite baie. Je l'appelle d'un claquement de langue, et elle tourne un regard apeuré vers moi. Je rentre alors progressivement dans son parc, et m'arrête derrière la barrière. Naya me regarde avec effraction, comme si je venais de commettre un crime. Je tâte mes poches et me rend compte que je n'ai pas de friandises à l'intérieur. Ma foi, nous allons faire avec ! Je commence donc à m'approcher tout doucement, et à petits pas, de la jument, lui tendant ma main, vide. Au moment même où elle est à portée de main, elle s'en va en galopant, apeurée de ce contact trop brutal. Je vais recommencer. Je répète cette opération avec Naya, et elle ne me laisse pas l'approcher autant qu'avant cette fois. Bon, tant pis.

Je recommence une ou deux fois l'exercice, avant de m'arrêter, perdant patience. Sentant des choses froides me tomber sur le crâne, je constate qu'il commence à pleuvoir. Je rabats ma capuche sur ma tête, et part vers l'abri de la jument. Elle sera bien obligée de me rejoindre, si elle veut se protéger de la bruine qui s'est mise à tomber. Mais elle ne semble pas disposée à venir se protéger. Elle reste sous la pluie, sa robe se ternissant au fur et à mesure qu'elle se fait mouiller. La pauvre, je ne peux pas la laisser comme ça. Je sors de sa petite maison, être me prépare à affronter le crachin qui tombe désormais au dehors. J'ajuste bien ma capuche, et fourre mes mains dans mes poches. Aussitôt partie, la jument marche rapidement vers son abri, et quand je suis assez loin pour qu'elle cesse de se méfier, elle se couche sur sa paille trempée. Je suis prise de pitié pour elle, et je lui souffle un bisou, lui souhaitant bonne chance. Je pars en marchant, évitant les flaques d'eau. Seuls quelques chevaux courageux ne vont pas se mettre dans leur abri, mais la plupart sont trop épuisés pour tenir. C'est pour ça que je ne vois que deux équidés toujours dans leurs parcs. Dire qu'ils y en a qui se la coulent douce dans des écuries chauffées ! Je repars donc rapidement vers chez moi.
Codage par Libella sur Graphiorum



_________________



BZIK I love you


Dernière édition par Rouxine le Ven 16 Juin - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2391
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
244/300  (244/300)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Jeu 18 Fév - 11:07

+ 1 de confiance

+ 2 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 4 Juin - 12:21

Naya, tu te souviens ?
Il y a longtemps, je me rappelle d'une petite jument brune rencontrée au Rescue Me,
du nom de Naya. Cela fait longtemps que je n'ai pas remis les pieds là-bas, et même si j'ai beaucoup à faire dans mon domaine, je me sens prise de nostalgie, et décide de retourner vers ces paddocks, dans l'espoir de retrouver Naya.

L'herbe est sèche dans les prés du Rescue Me, et pour éviter au maximum les coups de soleil,
j'ai mis un t-shirt manches courtes et non un débardeur, et me suis badigeonné de crème solaire le visage et les bras. Les chevaux sont soit en train de profiter du soleil, soit sous leurs abris pour un peu plus de fraîcheur. Je commence à perdre espoir en ne reconnaissant aucun cheval qui ressemble à ma petite protégée. Quand enfin je l'aperçois, un sourire m'illumine le visage. A mes souvenirs, elle était plutôt maigre, mais là, j'ai l'impression de voir une patate en face de moi ! Enfin, rien de choquant bien sûr, c'est juste que je la trouve plus ronde qu'il y a un an.

Je commence par m'accouder sur la barrière de son paddock, et elle me regarde, une lueur farouche dans le regard. Elle ne semble pas se rappeler de moi, ce qui ne m'étonne vraiment pas. Je l'appelle tout doucement, et finit par entrer dans le pré. Elle ronfle, visiblement contrariée que je pénètre dans sa "maison", faisant sembler de s'énerver en tapant du sabot par terre. Je l'ignorais, et m'asseyais par terre, sortant des friandises de mon sac. Je crains que pour le moment, ce ne soit la seule façon de travailler avec la jument jusqu'à ce qu'elle ait confiance en moi.
Me rappelant du petit rituel d'avant, je déposais les rondelles de carotte en cercle autour de moi, d'un diamètre assez large. Heureusement que j'en avais coupé beaucoup, car à la base, cela devait être attribué à mes chevaux !
Naya redressa les oreilles à la vue des morceaux de carotte, et s'intéressa tout de suite un peu plus à moi. Je ne bougeais pas, me contentant de la regarder sans trop insister, au cas où elle prendrait ça pour un défi.
Au bout d'une dizaine de minutes, je commençais à m'impatienter, et au moment où je m'apprêtais à me relever, la petite baie s'approcha tout doucement de moi, alors je restai tranquille, l'encourageant tout doucement de ma voix pour l'inciter à venir. Elle tendit son encolure pour attraper la première rondelle, et un sourire illuminait mon visage. Au fur et à mesure qu'elle mangeait le petit cercle, elle se rapprochait de moi inconsciemment. Je me levais alors tout doucement, et elle redressa la tête, les naseaux dilatés. Une petite lueur surgit dans ses yeux, et je compris qu'elle s'en souvenait. Elle s'était rappelées des fois où j'étais venue dans son parc, lui avait apporté des bonbons. J'en fus encore plus heureuse, et j'eus une furieuse envie de la caresser, me tenant la main pour l'empêcher de partir sur l'encolure de la baie. Elle était taillée toute en finesse cette jument, et avec du travail, pourrait être somptueuse en dressage.

Visiblement lassée, elle s'en alla pour retourner dans son petit coin de pré, dans le but de brouter. Les carottes avaient visiblement constitué un apéritif pour elle, et je me souvins alors que j'avais une pierre à sel dans mon sac. En réalité, j'étais allée en acheter trois pour les placer dans les boxs des nouveaux chevaux de mon domaine, ainsi que chez What Else car la sienne était presque terminée. Mais ce n'est pas grave, mon joli pie se sacrifiera pour Naya. Je me dirigeais donc vers son abri, sortant la "friandise" de mon sac. Ayant également tout prévu, j'ai un long rouleau de corde. Je ne me savais pas si prévoyante ! Ah... En fait je crois que c'est Quentin qui a tout rajouté avant que je parte, ce matin. Je ris à cette pensée, tout en continuant ma petite route. Fort heureusement, il y a déjà un clou planté dans le bois. Je m'atèle alors à ma tâche, et coupe environ cinquante centimètres de corde dont je rejoins les deux bouts par un nœud bien serré après avoir passé la ficelle dans la pierre à sel, histoire qu'il ne se défasse pas au moindre coup de vent. Je range ensuite tout mon matériel, et repars vers la sortie du paddock. Oh, il me reste des carottes... Il me semble que j'ai déjà plusieurs sacs de pommes, etc... Dans mon domaine. Et Naya les mérite bien, alors je les lui dépose dans sa mangeoire.

Je sors de son paddock en lui disant au revoir, et à peine eus-je le dos tourné qu'elle s'élança vers son abri pour examiner la pierre à sel. On verra bien si cela lui a plu, la prochaine fois que je lui rendrais visite !
Codage par Libella sur Graphiorum



_________________



BZIK I love you


Dernière édition par Rouxine le Ven 16 Juin - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 1858
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 4 Juin - 13:15

+ 3 points en confiance

+ 3 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Jeu 15 Juin - 21:51

La surprise est de mise.
Cette étincelle dans son regard lorsqu'elle m'avait reconnue la dernière fois m'avait redonné espoir. Oh oui, un fol espoir ! J'étais prête à dompter cette folle petite Naya. Je comptais sur toutes ces visites et ces friandises données, ces heures d'attente passées dans son paddock, a essayer de découvrir chez elle la moindre once de compassion, elles allaient payer.

Je me dirigeais d'un bon pas vers les paddocks du Rescue Me. Cette chaleur écrasante ne faisait rien pour aider ces pauvres équidés assaillis par les mouches. Certains avaient la chance d'avoir des bonnets spéciaux sur la tête. Sûrement des chevaux qui se laissaient approcher, et qui étaient parrainés par des cavaliers qui avaient déjà commencé une désensibilisation. Tandis que j'arrivais devant le paddock de la petite baie, je la découvris sous l'ombre de son abri, en train de lécher la pierre à sel que je lui avais apporté la fois précédente. De loin, je pouvais constater qu'elle était déjà bien entamée, mais tiendrait suffisamment jusqu'à ma prochaine visite. Je faisais quelques bruitages avec ma bouche pour avertir la jument de ma présence et aussitôt, elle redressa les oreilles pour me regarder entrer. J'avais tartiné mes bras de crème solaire, ainsi j'embaumais le produit, et l'odeur n'était plus très agréable, à la longue. Mais bon, cela ne faisait rien. J'allais m'asseoir à ma place habituelle qui, par chance, était placée à l'ombre d'un arbre. La fraîcheur me redonna de l'énergie, et je posais mon regard sur Naya, toujours sous son abri. Je l'appelais doucement, d'une voix assez grave pour l'apaiser, et elle redressa les oreilles au son de ma voix. Je l'encourageais a venir me voir, et au bout de quelques minutes d'immobilité, je baissais les bras et arrêtais de l'appeler. Aujourd'hui, je n'avais pas pris de quoi refaire mon cercle de friandises. Juste quelques quartiers de pomme. J'en avais marre de ce petit qui, à mon goût, avait duré trop longtemps. Je savais qu'avec ces chevaux la patience était de mise, mais là...

Je baissais les yeux et commençais a arracher des touffes d'herbe encore grasse, pour les assembler et les tresser. Au moins ça m'occupait. J'étais tellement concentrée dans ma tâche que je ne remarquais pas le petit naseau qui s'approchait prudemment de moi. Puis, j'entendis. Naya s'était déplacée en silence, ce qui était tout de même compliqué pour un cheval. Je ne comprenais rien à ce qui se passait. La seconde d'après, la brune était en train de brouter a environ trois mètres de moi, me surveillant tout de même du coin de l’œil. Au final, mes petites cessions de jeu avaient porté leurs fruits, et je ne regrettais en rien de les avoir faites. J'avais de nouveau tellement envie de toucher son encolure ! Je l'appelais doucement, et elle releva la tête brusquement. Alors, je m'avançais d'un pas. Elle fut tentée de reculer, mais j'avançais de nouveau, tout doucement. Naya se cambra, dans une allure typique d'Arabe. Enfin, si on oubliait sa robe terne et ses crins emmêlés. Elle recroquevilla son encolure, et dressa la queue, ronflant des naseaux. Je la rassurais, et sortais un quartier de pomme de ma sacoche. Ces derniers avaient pris un petit coup de chaux et s'étaient légèrement oxydés, mais ils restaient parfaitement comestibles. Je tendais ma main à plat, et dépliais mon bras pour permettre à la jument de le saisir. Elle hésita quelques instants, avant d'avancer ses membres fins à ma rencontre, et de tendre son encolure. Elle avança ses lèvres, et attrapa le morceau de pomme.

J'avançais alors de nouveau, et me trouvais maintenant en face de la jument. Plus qu'un pas à faire, et je pourrais peut être la toucher. Je sentais qu'elle n'était pas à l'aise, partagée entre l'idée de fuir, ou alors de confronter ses peurs. Je fis ce pas. Elle ronfla de nouveau, alors je la caressais et lui donnais un second quartier de pomme, qu'elle attrapa plus rapidement que la fois précédente.

▬ Là, ma belle. Tu vois bien que je ne vais rien te faire ?

Elle frémit en entendant le son de ma voix, et j'approchais une main timide de ses naseaux. Elle recula de quelques pas, et je conservais ma position, jusqu'à ce qu'elle revienne à moi. Après quelques minutes, elle déposa doucement son nez dans le creux de ma main, et un sourire illumina mon visage. Je la sentais toute tendue, elle devait sûrement avoir peur que je lui fasse du mal. C'était une jument qui a été maltraitée, alors je ne vois que cette option possible. Je faisais parcourir très lentement ma main jusqu'à son encolure, et Naya se détendit au fur et à mesure, comprenant que je ne cherchais pas à la frapper. J'arrivais au niveau de son garrot, et commençait quelques massages. Elle fut très surprise de ce contact, et fit un écart, relevant immédiatement tout ses membres. Je compris que j'étais allée trop loin pour cette fois. Après tout, nous avions déjà bien avancé aujourd'hui, et revenir vers la baie n'était pas une bonne option, je ne voulais pas qu'elle se lasse de moi ou qu'elle me trouve trop présente. Alors, je marchais jusqu'à son abri, et versait les quelques quartiers de pomme encore présents dans la mangeoire en pierre. J'examinais ensuite le reste de son "atelier", et constatais que le gros bac d'eau a l'intérieur duquel elle buvait commencer à verdoyer. Je le nettoierai la prochaine fois, je voulais tout faire pour qu'elle se sente mieux. Alors, je partais en lui disant chaleureusement au revoir, très contente de notre premier contact.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 1858
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Ven 16 Juin - 15:10

Raaah, j'étais partie pour te mettre 3 points de confiance, mais vu que c'est une RM , je me modère un peu, désolée !  silent

+ 2 points en confiance

+ 4 trèfle

EDIT: aller je t'en mets 3 quand même x)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Ven 16 Juin - 18:16

Repartir sur de bonnes bases
Hier avait été une journée ensoleillée, et aujourd'hui l'était encore plus. J'avais pu caresser Naya pour la première fois, et je décidais de continuer. Cette fois-ci, j'avais apporté une nouvelle pierre à sel, ainsi qu'un assortiment de brosses et une paire de ciseaux. J'allais essayer de la nettoyer et de démêler ses crins. Certains allaient passer aux ciseaux, car brosser des dreadlocks n'était pas une chose simple, et c'était même impossible. Je venais donc tôt aux paddocks des Rescue Me, profitant de la fraîcheur matinale avant que la chaleur ne devienne trop assommante. Le pansage s'effectuerait en liberté, car émotionnellement, Naya n'était pas prête à recevoir un licol et au moins, elle pourrait fuir si elle se sentait trop menacée.

J'arrivais donc devant son pré, et le cherchais du regard avant de la trouver. Elle était sous mon petit endroit d'ombre, juste en-dessous de l'ombre. Je l'appelais chaleureusement pour qu'elle se rende compte de ma présence et elle releva aussitôt la tête, interpellée par ma voix. Redressant les oreilles, elle me regardait tandis que je m'approchais tout doucement, paumes tendues. Elle choisirait de rester ou de partir. Une fois que je fus assez proche d'elle, elle s'éloigna doucement au pas, et je compris que j'y étais allé trop vite. Je sortis alors un quartier de pomme de mon sac, car j'avais remarqué que cela lui plaisait, et lui tendait, paume à plat. J'attendis qu'elle vienne à moi, et qu'elle saisisse le morceau de fruit entre ses dents, avant de lui parler d'une voix grave, et de m'avancer tout doucement. Elle ne bougea pas cette fois, et je commençais à faire courir mes doigts sur son encolure. Naya frémissait à chaque fois que j'appuyais un peu sur son cou, mais elle ne s'en allait pas. J'étais plutôt heureuse sur ce point là, à vrai dire tout c'était passé très vite.

C'est avec surprise que je constatais qu'elle se laissa masser au niveau du garrot, et ce même avec contentement. Pour la remercier, je lui donnais un autre quartier de pomme qu'elle avala plus goulûment. J'allais alors chercher mon sac, et le lui présentais. Elle ronfla pour se donner une contenance, et je lui caressais doucement l'encolure avant de sortir mes brosses. La baie baissa la tête pour les examiner une à une, mais s'en désintéressa rapidement. Je saisis alors l'étrille, que je commençais à passer sur tout son corps vraiment sale. Au fur et à mesure, je détachais des plaques de poils morts qui n'avaient pas été retirés depuis sa mue, ainsi que des tas et des tas de poussières. Peut-être qu'à la fin, je pourrais enfin découvrir la véritable Naya, celle propre et bien brossée...? Je continuais donc mon pansage jusqu'à à avoir retiré une très bonne partie des saletés de sa robe, rien qu'avec l'étrille. Je pris ensuite le bouchon pour retirer tout ce qui s'était accumulé vers le bas des flancs, et formais un petit tas marron-gris au sol. Naya se laissait faire avec plaisir, elle en était somnolente. Je pense qu'elle avait eu le déclic, ou quelque chose comme ça, sinon elle ne m'aurait jamais laissée l'approcher, et la panser. Je la caressais très souvent, et ce jusqu'à ce que ses muscles soient entièrement détendus. Nous étions bien là, toutes les deux, sous le couvert de ce grand arbre qui m'avait abritée tant de fois.

Je continuais mon gros pansage avec le passage de la brosse douce pour retirer toutes les petites poussières restées accrochées aux poils. Les poils bais reluisaient d'une couleur éclatante, et après trois quarts d'heure à avoir passé l'étrille et le bouchon, j'étais plutôt fière du résultat ! Maintenant, nous allions nous attaquer aux crins, à commencer par la crinière. Cette dernière était très longue, et même si c'était une particularité des Arabes, il ne fallait pas abuser. Dans un premier temps, je vaporisais quelques pshits de démêlant dans les airs, et Naya fit un écart, brusquement réveillée. Je la caressais tranquillement en lui parlant pour la rassurer, et refit cette opération jusqu'à ce qu'elle n'ait plus peur. J'aspergeais ensuite sa crinière avec une bonne dose de produit, car elle en avait bien besoin ! La crinière était toute irrégulière, et j'allais m'empresser de tailler cela ! Pas trop de dreads ici, car les crins étaient très fins. Je m'emparais donc de ma paire de ciseaux, et commençais à couper de sorte à ce que cela fasse la longueur de la moitié de mon avant-bras, environ. Bien sûr, tout à la même hauteur. La brune n'avait pas peur des ciseaux, mais elle sursautait parfois au bruit que ceux-ci produisaient lorsque je coupais des crins.

Je m'attaquais ensuite à la queue et déjà, je remarquais certaines mèches que je ne pourrais sauver. Autant les couper maintenant. Je prenais garde à ne pas me mettre derrière la jument, car elle pouvait me donner un coup de pied à tout moment, s'étant révélée chatouilleuse au pansage, surtout au niveau du ventre et du poitrail. L'intérieur des cuisses était aussi un point sensible chez elle, je l'avais découvert en voulant y passer la brosse douce. Bref, je coupais donc trois à quatre mèches définitivement perdues car trop emmêlées, et appliquais ensuite du démêlant de la base à la fin de la queue. Je me munis de ma brosse, et commença à la passer sur les crins en prenant des mèches et en les amenant à moi. Elle ne bougea pas, se détendant à nouveau. Une fois ce dur travail terminé, je n'allais pas l'embêter plus. Les sabots seraient pour une prochaine fois. Je reculais un peu pour admirer mon boulot et... Wow. Naya n'était plus la même. Ses crins étaient redevenus d'une couleur noire comme le jais, et sa robe d'un bai aux reflets de feu. Je préférais largement cette version de la petite jument ! Je lui donnais un quartier de pomme, et tandis que je rangeais tout mon matériel, elle s'en allait, toute contente elle aussi et se pavanant, la queue levée en panache, comme si elle avait été libérée d'une dizaine de kilos. J'eus même eu droit à un magnifique cabré, et une série de ruades tête en bas. Elle était magnifique, et avait vraiment un port de tête si caractéristique des chevaux Arabes... Tout simplement sublime. Je m'arrachais à ma contemplation, et me dirigeais vers son abri pour changer la pierre à sel. Elle était presque terminée, ainsi je la détachais, et plaçais la nouvelle en recoupant une ficelle. Je déposais le restant de mes quartiers de pomme dans la mangeoire et me promis que la prochaine fois, je nettoierai ce bac d'eau ! Je dis ensuite au revoir à ma jolie petite baie, et repartit vers mon domaine.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 1858
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 18 Juin - 12:16

Pour le coup, je trouve que tu vas un peu trop vite avec Naya ^^' Tu n'as réussi à la toucher qu'au résumé précédent, donc lui faire direct un pansage, qui plus est sur les zones plus sensibles et en plus les ciseaux, ça fait un peu beaucoup je trouve. M'enfin, je ne te pénalise pas, d'autant plus que tu es à ton 7ème résumé avec elle et que répéter toujours la même chose, c'est pas super intéressant (:

+ 3 points en confiance
+ 3 points en soins

+ 5 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 1970
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
130/200  (130/200)

MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   Dim 18 Juin - 12:30

J'ai aussi un peu eu cette impression en écrivant, mais le truc c'est que je fais rien avec elle, mais pour le prochain résumé je vais essayer de reprendre plus son caractère. Parce que comme tu l'as dit, ce n'est plus intéressant quand j'écris avec elle, et même moi je n'ai plus envie ^^'

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naya, pur-sang arabe (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naya, pur-sang arabe (j)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cendrillon - Pure Sang Arabe de 4 ans :) [VALIDEE]
» mon 2eme perso!
» Liberté!!
» Dark Passion[Etoile]
» Photos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: