AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ren, lusitanien (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Ren, lusitanien (é)   Mer 18 Mar - 13:13

Ren de Pado




Ren, étalon lusitanien de 8 ans
∞ propriétaire : HDP

« Ren nous vient tout droit d'un convoi clandestin de chevaux destinés à l'abattoir. On pense qu'il vient d'un haras des environs et qu'ils ont voulu se débarrasser de lui pour une bouchée de pain. Si au premier regard, il vous semble normal physiquement, ne vous y trompez pas, il a des cicatrices sur la croupe et est complètement démusclé. Ce lusitanien n'a jamais eu confiance en l'être humain, il est agressif et même dangereux mais au fond il a peur. Monsieur s'est donc entouré d'une carapace presque impossible à percer.  Il a besoin d'être rassuré, qu'on lui prouve que personne ne lui veut aucun mal. Malheureusement le nombre de gens qui veulent s'occuper de lui s'élève à zéro. Vous avez tord d'ignorer Ren, qui sait, peut-être que sous cet étalon dit 'irrécupérable' se cache un futur champion et un cheval au grand coeur. »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  unknow


► points

∞ confiance : 15
∞ soins : 13
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 03
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 01
∞ TOTAL : 04

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place



_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪



Dernière édition par maioral le Sam 16 Jan - 14:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mer 18 Mar - 19:27

Une rencontre... Surprenante
18/03/2015

Mercredi, milieu de semaine et jour avec un peu de répit. J'en profitais pour venir au Haras. Je voulais m'occuper de mes chevaux mais ne sut pas pourquoi je décidais de me rendre d'abord à Rescue Me. J'avais plus ou moins entendu que de nouveaux rescapés étaient arrivés. Je m'avançais entre les paddocks et me stoppais devant celui du fond, qui m'avait semblé inoccupé durant mon avancé mais je remarquais maintenant un cheval qui sortait d'une pas nonchalant de l'abri.

Espagnol d'origine, j'aurais pu le jurer, par réflexe j'allais vérifier son identité sur sa plaquette accrochée à la porte du paddock. Lusitanien, je ne m'étais pas trop trompée. Ren. Un nom simple, court mais rempli de noblesse, il était précisé qu'il était agressif et violent. Je haussais un sourcil intriguée et pour attirer l'attention de l'étalon bai émit un léger sifflement.

L'animal tourna vivement la tête vers moi et lorsqu'il me repéra il plaqua les oreilles sur sa nuque, secouant la tête de manière menaçante. Je ne me démontais pas et restais immobile, à la clôture. Il continua son petit manège, grattant le sol d'un antérieur avant de me charger. Ses sabot martelaient le sol avec violence, emplit de toute la rage et la haine qui semblaient l'habiter.

J'effectuais un pas en arrière pour me mettre hors de portée de dent et de pied. Il s'arrêtant devant la clôture, le naseau frémissant, le souffle lourd, le regard empli d'éclairs. Je me contentais d'écarter légèrement les mains de mon corps, paumes bien ouvertes, le regardant par en dessous, a tête légèrement inclinée de coté.

Mon attitude sembla le décontenancer un instant, et un éclair de curiosité s'afficha une rapide seconde dans ses yeux avant qu'il ne secoue la tête fouettant l'air de sa queue avant de se cabrer, se tournant sur lui-même et s'éloignant au galop, ruant plusieurs fois. Je me rapprochais pour m'accouder à la clôture et le regardais encore un moment. Il m'avait touché, pas physiquement, mais je le sentais, je voulais et j'allais aider ce cheval. Je restais ainsi le regard braqué sur lui qui m'ignorais royalement pendant une quinzaine de minute avant de soupirer et de m'en aller, mes propres chevaux m'attendais mais je reviendrais vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mer 18 Mar - 20:12

yeeah il est temps de se remettre en route ici hein! Razz I love you

+ 2 en confiance
+ 2 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Jeu 19 Mar - 14:07

Tentative... d'approche
12/03/2015

Hier j'avais découvert un cheval intéressant dans les paddock de Rescue Me. Ren, étalon Lusitanien avec une histoire loin d'être rose à mon avis. Agressif et violent il était dit inapprochable mais je pouvais parier que ce n'était que des airs et je voulais parvenir à percer cette carapace de rancoeur et de haine. Je prenais donc le chemin de son paddock dès mon arrivée. Une fois sur place je sifflais comme a veille pour attirer son attention alors qu'il se trouvait au milieu du paddock broutant les quelques brins ayant repoussés depuis le retour de température correcte.

Toujours comme hier il releva vivement la tête sondant le paysage avec précision, jusqu'à se focaliser sur moi et sans perdre un instant, s'élança dans ma direction. Touchant pour qui ne le connaissait pas, car on aurait pu croire qu'il répondait à mon appel. Ce qui était bien loin de la réalité malheureusement, car si il venait par ici ce n'était pas pour mon plaisir mais pour essayer de me chasser...

Je me tenais à deux mètres derrière la clôture, bien loin de son périmètre d'action. Il aurait été regrettable que je reçoive un coup de dent ou de pied. La veille après m'avoir toisé il était reparti dans son coin. Pas aujourd'hui, il le jaugea longuement, comme cherchant à comprendre ce que je faisait là, à la limite de son territoire mais hors de portée de sa colère.

Il aurait presque pu faire peur malgré son aspect un peu famélique, le regard empli de haine, le peu de muscle qu'il avait roulant sous sa robe baie claire, sa longue crinière noire accentuant la rondeur de l'encolure. Mais malgré tout je restais immobile face à lui, les épaules basses le regard franc, ne donnant aucun signe d'agressivité.

Et lui m'observait, tendu à l'extrême, sur ses gardes comme s'attendant à une attaque sans savoir quand et comment elle allait arriver. Je restais patiente, me forçant à l'immobilité, mon regard chevillé au sien. Il hésita, dansant d'un pied sur l'autre, comme ne sachant que faire maintenant. Il finit par faire demi-tours et s'éloigner au petit trot reprenant son activité première alors que je m'avançais jusqu'à la clôture sans le quitter des yeux.

Il releva une fois la tête m'observant une poignée de seconde, comme essayant de lire en moi, de savoir ce que j'attendais de lui ou comment il pourrait m'évincer mais ne fit pas mine d'attaquer de nouveau. Je laissais un petit sourire orner ma bouche et fière de ce que je considérais comme un petit pas en avant je retournais aux écuries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Jeu 19 Mar - 19:50

+ 1 en confiance

+ 3 Trèfle

(à chaque fois dans tes résumés, je n'arrive pas à être "franche" pour te donner tes trèfles car un en bas et je trouve que ça fait trop peu pour ce que tu écrit et à l'inverse, un au-dessus et je trouve que c'est un peu "trop"... y a vraiment jsute pour toi que je me dis qu'on aurait dû mettre des "moitié" de trèfles Razz )

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Ven 20 Mar - 15:20

Encore... une fois
20/03/2015


Vendredi, dernier jour avant le week-end. Pour le troisième jour consécutif mes pas me conduisirent aux paddocks de Rescue Me dès que je quittais ma voiture. J'allais encore essayer d'amadouer ce sauvageon de Ren. Comme un rituel qui s'installe je sifflais quand j'arrivais devant sa portion de terrain. Observant avec soin sa réaction qui ne se fit pas attendre. Il releva la tête cherchant l'intrus. Je m'attendais à ce qu'il charge dès qu'il me remarquerais mais il marqua un temps d'arrêt, me jaugeant de loin avant de m'ignorer.

Je restais surprise un moment avant d'éclater de rire, ainsi donc il tentait de retourner ma technique contre moi. Je m'avançais jusqu'à la clôture de laquelle je l'appelais par son nom cette fois. Comme se reconnaissant il m'observa de nouveau de loin secouant l'encolure, comme pour m'impressionner. Je sifflais encore et cette fois il chargea, comblant la distance à une vitesse étonnante alors que je m'empressais moi même de reculer pour être hors d'atteinte.

Il se stoppa dans la clôture ronflant en me fusillant du regard. Je me tenais à une distance juste suffisante pour être insaisissable. Je tendais à peine la main qu'il me montra les dents, retroussant les lèvres. Je haussais les épaules et ouvrais ma main pour lui montrer son contenu, un simple morceau de carotte. L'odeur sembla l'interpeller puisqu'il inspira avec circonspection. Je souris et m'accroupissant je jetais la friandise devant ses pieds entre les rangs de la clôture. Sans me quitter des yeux plus de deux secondes il inclina la tête pour renifler et manger le tronçon de carotte.

-Tu vois... Je ne te ferais pas de mal tu sais...

Il pointa une oreille vers moi alors qu'il mâchait comme pour m'écouter. Je l'observais toujours et après avoir avaler il sembla attendre une quelconque réaction de ma part, ais je ne bougeais pas, toujours accroupie sur le chemin, de mon coté de la clôture. Il secoua encore la tête avant de s'éloigner. Je décidais d'en rester là pour aujourd'hui, j'étais contente, j'avais réussi à solliciter son intérêt ne serait-ce que pendant quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 21 Mar - 11:53

+ 3 en confiance

+ 2 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mar 14 Avr - 20:41

Revenir... après une absence
14/04/2015

Plus de 3 semaines ! 3 semaines que je n'avais pas eut l'occasion de mettre un pied à Rescue Me pour revenir voir Ren, le lusitanien à problème dont je m'étais prise d'affection. C'est donc d'un pas allant que je m'avançais entre les paddocks qui commençaient à reverdir. Dans le dernier, au fond se trouvait l'objet de mes attentions. Il ne m'avait pas encore remarqué et broutait tranquillement les pousses d'un vert éclatant. Je me stoppais devant le portail et l'appelais d'un petit sifflement.

Comme lors de mes précédentes visites je vis Ren relever vivement la tête scrutant les alentours et charger dès qu'il me localisa. Pour ne pas varier je restais immobile, juste hors de portée de son attaque. Il m'observa longuement, les dents découvertes, les oreilles plaquées sur sa nuque, tapant du pied.

Allons bonhomme, tu devrais commencer à t'y faire, je ne te laisserais plus seul. Je ne te ferais pas de mal et je te sortirais d'ici. Tu as le droit d'être heureux...

Il pointa timidement une oreille comme pour m'écouter, restant crispé mais semblant moins agressif. Lentement je sortais un quartier de pomme de ma poche et avec circonspection le lui tendais, prête à tout moment à retirer ma main pour éviter un coup de dent. Ren huma l'air secouant la tête comme indécis entre l'odeur de la friandise et son envie d'attaquer. Il finit par tendre le nez et saisir rapidement la pomme.

Un sourire éclatant barra mon visage, pendant un instant j'avais senti la douceur de ses naseaux sur mes doigts. C'était une victoire, un immense pas en avant. Je ne retentais pas l'expérience, ne voulant pas tenter la chance, j'avais plus à y perdre qu'à y gagner. Un pas à la fois, qui veut aller loin ménage sa monture. C'est donc après quelques mots doux, d'encouragement pour l'étalon bai clair que je retournais aux écuries de propriétaire voir mes autres loulous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mer 15 Avr - 12:30

+ 2 points en confiance

+ 2 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 11 Oct - 18:02

Je suis... Toujours là
10/10/2015

Plus de 6 mois depuis ma dernière visite dans les paddocks de Rescue Me, il y avait eut pas mal de changement depuis ce jour là, lors de ma dernière visite à Ren je n'avais que deux chevaux ma championne noir et mon rescapé de ces prés, Éole et Honey ma troupe s'était agrandie avec l'arrivée de Lyphento puis d'Olena, la naissance de Soledane et récemment l'achat de la jument dont je m'étais occupé l'hiver dernier : Siobhan. Soit maintenant un total de huit équidés.

J'avais eut peu de temps pour eux et encore moins pour venir ici. Pourtant c'est en cette fin d'après-midi de samedi que j'empruntais le chemin sinuant entre les divers paddocks, sachant parfaitement où je me rendais.

Je repérais le beau Ren de loin et le sifflais. Il releva la tête me fixant avec intensité. Je continuais mon avancée sans le quitter des yeux. Lui non plus ne détournais pas le regard, défiant et fier. Je m'arrêtais le long de la clôture et attendais. Je ne sais combien de temps s'écoula avant qu'il ne fasse un mouvement dans ma direction, il chargea la barrière et s'arrêta juste derrière me montrant les dents avec véhémence. Je ne flanchais pas et il finit par cesser sa posture agressive m'observant avec circonspection à présent.

Je m'accroupit et sortit une demi carotte de ma poche pour la lancer de son coté de la clôture, il fit un bond en arrière comme si je l'avais attaqué puis observa l'objet du délit abandonné dans l'herbe rase. Reconnaissant la friandise il se jeta dessus et ne mit guère de temps à la mastiquer puis l'avaler. Un regard dans ma direction, par en dessous comme si un instant il avait oublié sa haine et laissais sa gourmandise s'exprimer en espérant un autre morceau de carotte.

Mais ça ne dura pas, quelques secondes après il me jaugeai de nouveau avec hargne. Je restais accroupie et il finit par secouer la tête. Je souris et me relevais, sortant un nouveau bout de carotte de ma poche. Une oreille intéressée pivota dans ma direction et avec prudence je tendis la main dévoilant l'objet de son intérêt. Il marqua une hésitation puis vint chercher la carotte avant de s'éloigner en caracolant dans son paddock. Il me signifiait ainsi clairement la fin de notre rencontre d'aujourd'hui. Je n'allais le forcer à rien évidement et souriant doucement je quittais Rescue Me pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Whappa
Admin whappoux
avatar

Messages : 2423
Date d'inscription : 19/07/2014

Info'
Trèfles:
251/300  (251/300)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mer 14 Oct - 21:07


+ 1 de confiance

+ 2 trèfle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Ven 15 Jan - 22:05

De la patience... pour obtenir la confiance
15/01/2016

L'hiver avait été particulièrement doux... Jusqu'à aujourd'hui... Depuis ce matin la neige tombait en abondance. J'avais pris soins de mes chevaux, les mettant tout de même au paddock dans lequel ils s'étaient bien défoulés puis était rentrés à midi. Du coup les laissant à leur ration j'avais pris le chemin de Rescue Me, seau à la main. Direction un paddock bien spécifique, celui de Ren, le beau lusitanien bai clair. J'arrivais en vu de la clôture mais pas d'étalon en vue.

Je le cherchais des yeux sans le trouver et au final sifflais d'une manière brève. Il fallut plusieurs dizaine de seconde de patience avant qu'un hennissement ne se fasse entendre suivit d'une galopade, Ren déboulant de sa cachette dans son abri et chargeant comme à son habitude la barrière en direction de l'inconnu.

Il s'immobilisa à quelques pas en me reconnaissant, pointant une oreille intéressée, il était loin de m'avoir oublié malgré le temps passé. Je souris doucement et me rapprochais, tendant la main, celle-ci contenant une friandise sortie de ma poche. Il marqua un temps de doute puis tendit le nez et engloutit l'offrande.

Aujourd'hui j'allais tenter de passer à une grande étape l'entrée dans le paddock. Je me dirigeais donc vers la porte, attrapais la poignée du ruban électrique et entrais. Ren me toisa, secouant la tête, je répondis d'un appel de langue et ne m'avançant pas plus posais le seau amené volontairement à mes pieds.

L'étalon s'approcha avec méfiance puis reconnaissant la nourriture dans le seau, un mash additionné de miel et de produits frais plongea le nez dedans. Je souris et commençais à lui parler pour être sûre d'avoir au moins un peu de son attention avant de tendre la main et frôler son épaule.

Il se raidit mais ne recula point, je continuais mon geste et caressais sa robe en douceur, voyant que je ne semblait pas vouloir lui faire mal no tenter plus il me laissa faire, continuant son repas. Je le laissais terminer en le caressant toujours puis le laissais s'éloigner, pour la première fois sans hâte pour retourner dans son abri.

Il y avait un vrai progrès aujourd'hui et j'en était des plus réjouie. Je ramassais mon seau et quittais le paddock, refermant bien la porte. Je retournais ensuite à mon domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2284
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
23/100  (23/100)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 16 Jan - 14:01

+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 1 Mai - 19:26

Avancer d'un pas... après l'autre
01/05/2016

Le printemps était sensé avoir pointé le bout de son nez depuis plus d'une moi et demi maintenant pour en ce premier dimanche de mai on aurait pu se croire en plein milieu de février, un ciel gris et menaçant, un vent du nord glacial et même quelques averses gelée. Bref une météo immonde. Pour autant j'avais décidé que je viendrais voir Ren dans les paddock de Rescue Me et c'est ce que j'étais en train de faire. J'avais préparé une ration pour l'étalon bai, additionné de fruits, légumes et et autres qui le rendais très appétant.

C'est donc bien emballée dans ma veste que je remontais l'allée un peu boueuse passant entre les divers paddocks des rescapés. Celui de Ren se trouva bientôt sur ma gauche. Je m'arrêtais devant sa porte et sifflais. Contrairement à mes précédente visite, cette fois l'étalon ne se rua pas en direction de la clôture pour chassant l'importun. Non il se contenta de lever la tête pour me regarder puis finalement s'avancer d'un pas tranquille.

Je restais sidéré par la prestance qu'il dégageait à cet instant plein d'élégance et de nonchalance supérieur. Il était superbe malgré son état de maigreur et son manque de muscle, il allait en faire baver des gamines quand il se serait remplumé. Il se stoppa à un dizaine de mètres de moi, me toisant de toute sa hauteur. Je souris doucement et tout en me mettant à lui parler de tout et de rien comme je le faisais avec tout mes chevaux j'entrais sur son territoire avec mon seau.

Je me dirigeais vers son abri alors qu'il me suivait avec une distance respectable. Je déposais le seau dans un angle de l’appentis et me reculais de quelques pas pour lui en laisser l'accès. Comme la dernière fois j'attendis qu'il eut commencer son repas pour me rapprocher tendant lentement la main vers son épaule. Il me laissa la pauser avec juste un frémissement, je l'encourageais à la vois avant de la glisser vers son garrot que je grattouillais gentiment. Voyant qu'il ne semblait pas s'en perturber je poursuivais mon exploration de son corps du bout des doigts, la ligne du dos, le long de ses côtes que l'on voyait encore beaucoup trop à mon goût. Je revenais ensuite en avant pour remonter l'encolure, le long de sa longue crinière que je commençais machinalement à démêler le temps qu'il finisse son repas.

Ce qui ne fut pas bien long. La dernière fois il s'était éloigné de lui même, mais aujourd'hui il me regardait, comme attendant la suite de mes attentions. Je remontais le long de son encolure puis avec une douceur infinie passais ma main le long de sa joue jusqu'à ses naseaux donc je caressais le duvet si doux avant de remonter le long du chanfrein entre ses yeux qui ne me quittaient pas. Je m'étais tue profitant de l'instant. L'étalon ne bronchais pas et je continuais de le caresser, il me laissa remonter jusqu'au toupet, qu'il avait long et fourni je profitais encore un peu de la confiance que je le sentais acquérir à mon égard. C'était fabuleux, à la fois semblable et totalement différent du lien que j'avais créé avec Honey, mon premier rescapé.

Ne voulant pas abuser de sa patience je finis par arrêter mes caresses et restais stupéfaite quand il s'avança pour frotter le bout de son nez contre mon visage, soufflant doucement comme pour me montrer que oui, j'avais enfin réussi à entrer dans son monde, que j'étais digne de partager au moins un bout de sa vie. Je souriais de toutes mes dents en me penchant pour ramasser mon seau vide, je caressais une dernière fois son encolure avant de m'en aller, bientôt, très bientôt je serais de nouveau ici pour m'occuper de lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2499
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
356/400  (356/400)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 1 Mai - 19:38

+3 en confiance

+3 Trèfle
MàJ

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Lun 12 Sep - 19:43

Rien que nous deux
12/09/2016

J'avais fait monter plus tôt ma nièce sur Éole, maintenant je la laissais se débrouiller avec les autres chevaux, avec lesquels elle ne sauterait pas. J'allais de mon coté en direction de Rescue Me avec un seau contenant une ration "améliorée" de divers produits frais et sucrés et un sac de pansage. Le tout était destiné à Ren mon petit protégé des paddocks. Il commençait à me faire confiance et je voulais en profiter. J'arrivais bien vite devant le paddock,ou avant d'entrer je sifflais pour prévenir de ma présence, je ne voulais pas lui donner l'impression d'entrer en terrain conquis, c'était chez lui et je lui demandais une sorte de permission pour entrer.

Il répondit d'un hennissement, relevant la tête de l'herbe rase qu'il était en train de brouter et vint au petit trot à la clôture, les oreilles en avant. Je passais la porte et après m'être avancée vers l'intérieur du paddock posais le seau au sol. Ren ne se fit pas prier pour attaquer son repas. Je souris et caressais très doucement son épaule sans qu'il ne réagisse plus qu'un mouvement d'oreille dans ma direction.

Je sortais du sac que j'avais apporté un bouchon et tranquillement commençais par une zone ou je savais que sa réaction ne serais pas extrême : sa crinière, je devinais qu'elle devait en temps normal être noire et bien fournie mais là elle était composée de dreadlocks marronnasse, dégueulasse à souhait. Tranquillement je commençais à démêler ce capharnaüm de crin mort, de boue et de plante à divers stade de séchage ou de décomposition. Je mis une bonne quinzaine de minute avant d'en voir la fin, il semblait déjà bien plus soigné et moi je soupirais en voyant la dose de crin éparpillés au sol.

Je passais la brosse sur l'encolure puis le dos, d'abord délicatement pour un peu plus franchement pour vraiment décrasser, la poussière s'envolant, dévoilait le bai clair de la jolie robe estivale. Je progressais lentement vers l'arrière main, observant chaque réaction pou ne pas risquer une mauvaise surprise, mais Ren mangeais en suivant d'un oeil mon évolution, calme apparemment.

Je terminais donc le coté gauche et nettoyais de même le flanc droit. Précautionneusement je m'attaquais à la queue, me sachant en position vulnérable, parfaitement à la portée d'un postérieur je restais méfiante mais l'étalon terminant sa ration releva a tête et m'observa sans animosité, me laissant terminer sans s'agiter. Je le félicitais à la voix et d'une longue caresse sur l'encolure. Je reposais ma brosse et pour profiter encore un peu de notre nouveau lien entamais une sorte de massage composé de caresses et de pressions légères sur son corps pour le détendre et l'apaiser.

C'est une vingtaine de minute plus tard que je le laissais, ramassant mes diverses affaires avant de quitter le paddock, puis RM sachant que cette visite ne serait pas la dernière et que je reviendrais bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2499
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
356/400  (356/400)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Mer 14 Sep - 14:56

+2 en confiance
+4 en soins (il les mérite bien !)

+3 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 3 Déc - 17:24













           Avançons de nouveau, à ton rythme petit ange

     *La confiance se gagne, je te promet de la mériter*
         

         


Il gelait depuis quelques jours, mes chevaux avaient eut droit à leurs couvertures pour la plupart, régulièrement des mash chauds leurs étaient distribués. En ce froid matin de décembre, j'avançais vers les paddocks de Rescue Me. J'étais bien emmitouflée et mes mains gantées tenaient pour l'une un sac de pansage et un licol, pour l'autre un seau contenant un mash fumant dans l'air glacial.

J'arrive au paddock de Ren et siffle. Un hennissement me répond alors qu'il sort de son abri pour foncer vers la porte de la clôture. Il n'est pas menaçant. Il ressemble à un gros nounours avec son poil d'hiver très fourni. Un ours boueux...

Je me glisse à l'intérieur et prend la direction de l'abri, un râtelier contenant une botte entamée m'explique qu'il passe une grande partie de son temps là. Je pose le seau dans un coin, Ren le renifle puis entame son repas, apparemment l'odeur lui a plut.

De mon coté j'attrape mon étrille en métal et commence à retirer le plus gros de la boue sur son corps. l'étalon ne bronche pas, tout à son repas. Je passe ensuite au bouchon d'abord sur le corps puis sur les membres, m'acharnant un peu au niveau des paturons, il n'aurait pas été agréable pour lui qu'il attrape une gale de boue ou autre affection du genre.

Je terminais les soins de la robe par un passage de brosse douce. Voilà ! Là il ressemblait un peu plus à une vraie peluche, il me restait à démêler ses crins et il aurait fière allure. Je pris le temps de défaire les noeuds, pour arracher le moins de crins possible.

Il était superbe. Il a fini son repas et me regarde de ses grands yeux sombres. Je vais tenter aujourd'hui de lui curer les pieds. Armée de mon outil je me penche vers son antérieur gauche. Je glisse ma main tout le long avant de tapoter son boulet. Il ne réagit pas, légèrement je le pousse avec mon épaule et alors il lève le pied. Je l'attrape et le tiens en l'air, il ne se débat pas je peux donc curer tranquillement, le sabot est un peu long mais en bon état, il est sur qu'avec ses réaction lui faire voir un maréchal ne doit pas être une chose des plus aisées.

Partie délicate, les postérieurs maintenant, je réitère les gestes, il manque de me jeter son pied à la figure. Je reste calme, le grondant un peu à la voix puis recommence, lui parlant doucement, parfois des phrases sans queue ni tête, juste pour lui parler. Lentement je glissais la main le long de son canon. Il leva le pied, un peu maladroitement. Je pus le curer, ainsi que l'autre sans qu'il bronche. Je félicitais Ren oralement, et lui offrait une friandise sortie de ma poche.

Bien je voulais essayer le licol mais pour aujourd'hui le pansage sera suffisant je pense. Je profitais encore un peu de Ren le grattouillant et le massant tranquillement. L'étalon, qui avait été si agressif était maintenant de plus en plus gentil et patient, j'étais vraiment heureuse de ce changement. Je ramassais mes affaires et après une dernière friandise quittais le paddock du bel ibérique puis Rescue Me.


   

       
   
Codage by ClipClap© for Epicode | Tous droits réservés
     
   

         

         

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sherazade
Nouveau integré
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 28/12/2015

Info'
Trèfles:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 3 Déc - 17:34

+ 4 en soins
+ 4 en confiance

+ 4 Trèfle

J'ai adoré lire ce résumé I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 8 Juil - 20:37

Encore un pas ensemble



Déjà les vacances scolaires... Le haras en envahie dans sa partie club par des enfants venant en stage. Les installations sont saturées bref monter ou travailler les chevaux de mon domaine est devenu des plus compliqué. Il faut venir très tôt ou très tard pour avoir un semblant de calme.

C'est donc en milieu de matinée que j'ai décidé de laisser les chevaux de l'Orichalque en paix pour me diriger vers les paddocks des chevaux de Rescue Me. J'espère y trouver Ren, l'étalon lusitanien que je passe voir de temps en temps. J'aimerais lui accorder plus de temps, mais parfois c'est bien difficile.

J'ai pris avec moi du matériel de pansage et un licol, cet hiver j'avais utilisé sans mal le premier je comptais cette fois lui essayer également le second. Je remontais l'allée de paddock individuel puis sifflais en arrivant à destination.

Le hennissement aigu de Ren me répondit peu avant qu'il ne vienne du fond de son territoire au petit trot. Il vint à la clôture en m'observant curieusement, il n'était pas agressif, peut-être un peu nerveux mais ma longue absence pouvait l'expliquer. Je fouillais ma petite sacoche et en sortait un morceau de carotte que je lui tendais par dessus la clôture. Il la prit et la mangea avec gourmandise.

Il tendit le nez pour en réclamer encore, me faisant sourire. Bien il m'avait reconnu cette fois. Plus rassurée je me permis donc d'entrer dans le parc. Je posais le licol sur un des piquet et le sac au sol juste en dessous.

Je commençais par refaire connaissance avec l'étalon à grand renfort de caresses et de friandises. Il se laissais manipuler sans crainte visible, ce qui me rassura. Je souriais toujours en me penchant pour saisir mes brosses.

L'étrille d'abord, passée énergiquement sur le corps, lui tirant même des grimaces de plaisirs quand j'insistais près du garrot. Le bouchon pour gratter et décrasser, pour finir la brosse douce pour lisser et lustrer. Il était déjà bien plus propre. Je continuais par les crins, délicatement pour tenter de préserver au mieux l'épaisse masse que formait la crinière tout en la délestant de ce qui était mort ou d'origine végétale. Un coup de brosse pour la démêler et maintenant la queue.

Je lui parlais doucement, levant régulièrement les yeux pour observer ça tête, j'étais dans une zone un peu plus dangereuse pour moi du point de vu de mon placement mais Ren semblait calme et détendu. Parfait. Je terminais par les sabot, j'avais eut quelques léger soucis cet hiver mais il semblait avoir bien assimilé, je tirais à peine sur ses fanons que déjà il me donnait le pied voulut. Je l'en félicitais, lui offrant même quelques friandise pour lui montrer mon contentement.

Bien je rangeais ce que j'avais sortis et me saisissais maintenant du licol. Je ne savais pas si il en avait déjà vu dans sa vie alors je décidais de procéder comme avec un poulain. Je le lui montrais donc. Il hésita, comme si il ne comprenait pas ce que je voulais puis approcha le nez de l'objet, le reniflant avec intérêt.

Je le félicite à la voix puis viens passer mes deux bras autour de son encolure, il recule d'un pas puis se laisse faire lui offre une petite friandise avant de recommencer et de passer la têtière du licol autour de de son cou.

Avec des gestes calmes je viens délicatement glisser la muserolle autour de son nez et ferme le licol maintenant à sa place. Ren n'a pas bougé, il attend. Je le caresse et lui offre une nouveau morceau de carotte qu'il se dépêche de venir happer dans ma main ouverte.

Au final le léger harnachement ne semble guère le perturber. Je regrette à cet instant de ne pas avoir pris de longe avec le licol ais je m'attendais à plus de difficultés. Pour vérifier je retire le licol le lui montre et le lui remets plusieurs fois sans qu'il bronche me regardant avec étonnement et intérêt, l'air de se que je le prend pour un idiot sûrement.

Je souris et le caresse délicatement je passe mes doigts dans la muserolle et me plaçant près de son épaule attire doucement la tête à moi, demandant la flexion sur la gauche donc. La première seconde il résiste, piétine un peu puis se calme quand je me mets à lui parler doucement. Je recommence toujours avec délicatesse et progressivement il fléchis son encolure comme je le lui demande. Je relâche aussitôt et le félicite très fort.

Je change de coté et demande la flexion, à droite donc cette fois. Il vient se plier presque immédiatement et je lui offre une carotte en relâchant immédiatement la pression. Il est loin d'être idiot ce petit cheval.

Je lui demande encore quelques fois les flexion latérale puis essaie la cession de nuque, tirant doucement le licol vers le bas pour lui faire baisser la tête. Il tire et recule de quelques pas, cherchant un échappatoire à l'exercice, je continue en gardant une pression aussi constante que possible. Je relâche quand il cesse de tirer et cède même de quelques centimètres le félicitant fortement.

Je reviens aux flexions qui deviennent de plus en plus franche puis redemande la nuque. Cette fois il ne recule pas, résiste tout de même un peu puis cède. C'est déjà bien mieux, une paire de fois supplémentaire et je pense que c'est acquis. Pour une première rencontre avec le licol c'est plus qu'encourageant. Je l'en félicite avant de le lui enlever. Je lui donne quelques carottes puis ramasse mes affaires et quitte son paddock, pour cette fois c'est plus que bien. Je sais que nous avançons tout les deux sur la bonne voie et je pense que je serais peut-être bientôt apte à l'adopter complètement et non plus juste à lui rendre visite

© klyps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 9 Juil - 17:49

+ 3 points de confiance
+ 2 points de soins

+ 3 points de travail à pied

+ 4 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Sam 15 Juil - 13:04

Encore un pas ensemble



Ce samedi matin il faisait plutôt frais, il avait plût cette nuit si j'en jugeais par les flaque dans le chemin qui me menait aux paddocks de Rescue Me. Je m'y rendais pour une nouvelle visite à Ren, mon petit protégé. J'avais pris avec moi quelques affaires comprenant un lot de brosse, un licol et sa longe. Devant la porte du paddock je ne changeais rien à d'habitude et sifflais. Ren répondit d'un hennissement aigu avant de venir me rejoindre au petit trot. Quel changement tout de même par rapport à es première visite où sa venue était à ce moment là agressive pour me chasser de son domaine.

Je lui parlais doucement et caressais ses naseaux avant de rentrer dans le parc. Il m'observait curieusement. Je lui montrais les brosses mais il ne s'y intéressa pas bien longtemps, voilà quelques fois qu'il les voyait et il avait bien assimilé qu'elles n'étaient guère dangereuses mais plutôt agréable au contraire quand je m'en servais. Voilà une semaine que je n'étais pas venue et ce coquin avait bien profité de la boue et de la poussière si j'en jugeais par l'état déplorable de sa robe dorée. Je m'emparais de l'étrille et me glissais contre son flanc droit. J'y posais la brosse et commençais mon ouvrage, en petit rond énergique qui faisait tomber une sacré masse de terre et de crasse.

Je remontais le long de l'encolure puis reculais vers le rein et la croupe. Régulièrement je tapais l'étrille contre la semelle de ma chaussure pour la vider de ce qui s'y accumulais. Je réitérais l'opération sur le coté gauche avec la même énergie. Ren restais immobile profitant du massage. Je passais maintenant au bouchon. Je retirais la saleté amené en surface par l'étrille sur le corps puis me penchais sur chaque membre pour les nettoyer avec soin, observant la force des articulations, le dessin délicat des tendons. Il avait tout d'un bon cheval mais on ne lui avait pas laissé sa chance.

Je reposais le bouchon et m'emparais de la brosse douce que je passais avec une lenteur habituée sur sa robe qui s'éclairait de reflet d'or pur. Depuis le temps qu'il était au haras il avait repris du poids, ses côtes avaient disparu sous une légère couche de gras. Il ne restait plus qu'à le muscler et il serait superbe j'en était certain. Je m'occupais de ses sabots, il n'avait plus aucune réticence maintenant à me les donner et me laisser  le temps que j'en retire terre et gravillon qui pouvaient s'y être logé. Je voulais terminer par ses crins mais pour cela je voulais tester quelque chose.

J'allais donc d'abord cherche le licol et la longe. Je lui enfilais doucement le premier sans qu'il bronche, la séance précédente ne lui en ayant pas laissé de mauvais souvenir. Avec la longe cette fois je put gentiment mobiliser sa tête par la flexion et la cession de nuque. Ces mouvements venant bien plus aisément que lors de ma précédente visite. Bon alors je me penchais pour prendre dans le sac le pulvérisateur avec le démêlant à crinière. Je commençais par m'en servir sans le diriger vers lui ne m'attirant qu'un regard plutôt surpris mais pas vraiment effrayé. C'était plutôt bon signe.

Je me tournais donc vers lui et osais en asperger ses crins, il sursauta et fit un pas de coté, je recommençais donc jusqu'à ce qu'il s'arrête. Je le félicitais à se moment là. Il devait comprendre que ça ne le mangerais pas et qu'il y gagnerais plus à rester immobile qu'à s'y dérober. J'attrapais la brosse à crin et m'occupais de sa crinière, chose aisée grâce au produit appliqué. Je réitérais le processus sur la queue, qui ne lui occasionna aucune réaction. Vraiment il avait un bon mental, quel dommage de l'avoir traité ainsi.

Je décidais de l'emmener faire un petit tour, il était calme et si jamais je venais à pouvoir l'adopter je ne tenais pas à ce qu'il se sente trop dépaysé, et puis une sortie c'était agréable normalement. Le tenant par la longe je le guidais jusqu'à la porte du paddock, l'ouvrais et me dirigeais vers les chemins de balade forestier qui longeaient le haras. Ren observait autour de lui avec intérêt, tentant même de brouter quelques brins d'herbe ici et là mais sans s'y arrêter pour ne pas me voir m'éloigner, c'était trop mignon.

Je l'observais d'un oeil, il était calme, pas du tout perturbé d'être sortie de son espace de vie où il était resté enfermé depuis son arrivée, son sauvetage devrais-je dire. Tout ce passait bien jusque là. Le problème vint d'un simple joggeur qui remontais le chemin. L'étalon s'agita nerveusement, son regard allant du coureur à moi-même, ses oreilles s'agitant. Il semblait hésiter sur l'attitude à avoir, autant il me faisait confiance autant je comprenais qu'avec d'autres personnes ça n'allait pas être la même affaire...

Je le guidais entre les arbres laissant le sentier à l'autre personne et reprenais mon avancée tranquille. C'est après une petite heure de cette promenade que nous revenions à notre point de départ, son paddock. Je l'y rentrais et refermais la porte. Je lui retirais ensuite le licol et lui offrais quelques friandises sorties de ma poche, malgré sa réaction il était resté parfaitement maîtrisable ce qui me donnait confiance dans le fait que je pourrais avec de la patience lui faire accepter d'autres personnes, je n'étais pas seule au domaine et je ne voudrais pas qu'un accident survienne dans le futur. Pour aujourd'hui je décidais d'en rester là, ramassais mes affaires et après une dernière caresse le laissais vaquer à ses occupations.

© klyps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2499
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
356/400  (356/400)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 16 Juil - 12:20

+2 en confiance
+3 en soins
+1 en balade

+5 Trèfle

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2406
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
419/500  (419/500)

MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   Dim 16 Juil - 18:02

Encore un pas ensemble



Pour la seconde fois ce week-end mes pas me menèrent au sein de Rescue Me pour une visite à mon petit protégé. Ren, le lusitanien broutait pour une fois non loin de la clôture et je n'eus pas besoin de le siffler pour qu'il lève la tête et viennent de lui même à mon approche. Je flattais ses naseaux par dessus la lice et me glissais à l'intérieur licol à la main et sac de brosse sur l'épaule. Il m'observais curieusement, se demandant ce que je lui montrerais aujourd'hui, hier c'était promenade et la fois d'avant encore la découverte du licol. Aujourd'hui je voulais essayer de travailler un peu à pied, pour cela je voulais l'emmener dans le rond de longe.

Mais avant tout je commençais par le pansage. Je posais le sac au sol et après une caresse sur son encolure lui enfilais le licol. Je posais la longe sur son dos et m'emparais de la première brosse. J'utilisais l'étrille plus pour le principe et pour l'aspect massant que pour vraiment le décrasser, il n'avait pas l'air de s'être roulé depuis hier et était de fait relativement propre. Je passais rapidement au bouchon puis à la brosse douce. J'utilisais plus longuement celle-ci car elle était relativement confortable à utiliser et qu'il semblait lui aussi bien l'apprécier. Je curais les pieds et m'occupais de ses crins, pour ces derniers je ressortais le spray démêlant et cette fois il ne broncha pas à son utilisation ce dont je le félicitais d'un morceau de carotte.

Le pansage terminé je rangeais les brosses dans le sac puis tenant l'étalon par la longe le sortais du paddock. On était dimanche, assez tôt le matin j'espérais donc ne croiser personne dans le haras. Ce qui fut le cas pour mon plus grand bonheur. Je refermais la porte de l'installation de travail derrière nous et détachais la longe du licol. Ren m'observa sans bouger. Je flattais son chanfrein puis m'avançais vers le milieu de l'aire de sable, l'étalon bai clair sur mes talons. Il semblait ne pas vraiment comprendre ce que je pouvais attendre de lui.

Je souris doucement et décidais de commencer par le début. Lentement je me décalais sur son flanc droit et doucement venait pousser au niveau de sa cuisse. Docilement Ren décala ses hanches, abaissant le postérieur droit sous son ventre. Je le félicitais et recommençais une nouvelle fois sans plus de soucis. Parfait. Je me décalais vers son avant-main et cette fois posais une main sur sa tête et l'autre sur son épaule, la première indiquant le sens du mouvement voulu et la seconde en donnant l'impulsion. Ren résista un instant comme ne comprenant pas, puis lentement souleva son antérieur droit et le décala vers la gauche et avant de son autre antérieur. Immédiatement je stoppais mon action et le félicitais.

L'étalon mâchouillait signe de réflexion et d'apprentissage. Je redemandais et il me fallut bien moins d'insistance pour obtenir ce que je souhaitais avec une réaction bien plus franche du bel entier. Je réitérais le travail du coté gauche sans trop de soucis. Bien la mobilisation par pression n'était pas bien compliquée, passons à la mobilisation par suggestion, uniquement des postérieurs pour l'instant. Restant à gauche je vérifiais que j'avais toujours son attention et agitais la longe que j'avais gardé à la main vers sa croupe. Ren effectua un petit bond surpris et s'éloigna. Ok... moi qui me demandais comment j'allais l'éloigner de moi je crois que c'était chose faite.

Je me redressais, il avait voulu s'éloigner à moi maintenant lui montrer qu'il aurait mieux valu rester. Je le poussais en avant, il adopta un trot énergique mais très souple, l'encolure arquée, moutonnant parfois. Je coupais sa trajectoire pour le faire changer de main, l'objectif était de "prendre le contrôle" de ses pieds c'est à dire choisir la direction et l'allure pour prendre la place de leader comme dans un troupeau. Après deux ou trois changements de main, Ren me donna enfin un signe d'attention, il pointa une oreille vers moi. Immédiatement je cessais de le pousser et me relâchais, me penchant un peu vers l'avant pour paraître encore moins imposante. L'étalon se stoppa en pivotant ers moi, je l'encourageais à la voix et presque timidement il revint vers moi au centre.

Je le caressais quand il fut à portée de bras, il comprenait vite. Le plus confortable était de chercher la bonne réponse et de revenir au contact la plupart du temps. Tranquillement je revenais à l'exercice voulu soit la mobilisation des hanches par suggestion. Je me plaçais sur sa gauche et délicatement agitais ma main tenant la longe vers ses postérieurs. Il frémit et esquissa quelques pas précipité sur le coté sans s'éloigner de trop cette fois. Je le félicitais tout de même et réduisais encore mon geste, changeant la longe de main et agitant juste mes doigts dans la direction de son arrière-main. La réponse fut bien plus modérée, plus calme et je l'en félicitais. Il était très délicat, très fin. Le même exercice à droite ne posa pas plus de problème. Pour une première fois c'était déjà beaucoup surtout avec le passif de l'étalon.

Je décidais d'en rester là quand un bruit à l'extérieur de l'installation fit lever la tête à l'étalon. Je posais une main apaisante sur son encolure et observais à mon tour dehors. C'était Daniel, le palefrenier de mon domaine. Il s'arrêta à la barrière et observa l'étalon. Je lui avait un peu parlé de l'animal et il s'était montré curieux de le voir bien qu'un peu inquiet de ses possible réactions. D'ailleurs je me serais attendue à bien des chose mais ce que fit Ren à cet instant me stupéfia. Il s'élança vers la lice, oreille en arrière, regard mauvais et dents dévoilées. En homme de cheval habitué Dan' avait mis la distance suffisante pour être hors d'atteinte de l'animal. Mais son regard en disait long sur ce qu'il en pensait.

D'un sifflement j'attirais l'attention de Ren qui si il pointa une oreille vers moi, ne stoppa point ses tentatives d'intimidation sur le jeune homme. Pincez-moi, je rêve ou l'étalon me défend contre mon propre employé ? Je sifflais de nouveau puis me décidais à reprendre le contrôle. J'agitais la longe vers l'étalon pour le chasser sur le cercle. Le bai clair lança plusieurs ruade de mécontentement, l'oeil toujours farouche quand il passait devant Dan' mais se concentrant petit à petit sur moi uniquement. Je le stoppais à l'opposé et le rappelais à moi. Il soufflais fort alors que je flattais son encolure. Je rattachais la longe au licol et le menais jusqu'à la lice près de Daniel. L'étalon s'agita mais au moindre signe d'agressivité je mobilisais énergique ses postérieurs pour lui rappeler qu'il devait se focaliser d'abord sur moi.

Quand je pus l'avoir presque calme à la lice je me décidais à sortir de l'enceinte. J'avais auparavant fais signe à Daniel de retourner au domaine, que j'arriverais dès que je l'aurais ramené à son paddock. Je savais après la balade de la veille que la cohabitation avec d'autres humain allait être difficile et je n'avais pas pensé entamer le travail aujourd'hui mais finalement c'était chose faite et ça aurait pu être bien pire. Je le ramenais donc à son paddock, lui retirais le licol et après une dernière friandise je ramassais mes affaires et quittais Rescue Me.

© klyps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ren, lusitanien (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ren, lusitanien (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Contrada, lusitanien (j)
» Liste des croisements de chevaux
» Entre Kabardin et Lusitanien, deux êtres, deux pays [ PV Nikita A. Wolkoff]
» Akalino, lusitanien (é)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
nouveaux chevaux
 :: ∞ rescue me
-
Sauter vers: