AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ariel, criollo (j)

Aller en bas 
AuteurMessage
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2316
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Ariel, criollo (j)   Ven 24 Avr - 13:30

Ariel de Pado





Ariel, jument criollo de 9 ans
∞ propriétaire : Mylise

« Cette criollo est tout ce qu'il y a de plus résistant au monde. Qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige, cette jument ne prend jamais froid et n'a jamais eu aucun soucis. De nature gentille mais parfois brusque à l'attache, il faut savoir la remettre en place en douceur si elle fait quelque chose de mal. Montée, Ariel se montre mollassone. Elle traîne des pieds, réagit peu aux jambes, reste raide... Et pourtant, vous devez une fois la voir en extérieur! Cette jument si lymphatique devient d'un coup une flèche et plus rien ne l'arrête. Que ce soit en TREC, en cross ou simplement en balade, vous allez être éblouis par son endurance, sa vitesse et ses capacités. Rien ne lui fait peur et elle passe absolument partout! Si vous désirez la menez en concours complet, il va vous falloir du travail car même si elle saute bien, il lui manque de la technique et pour cela, beaucoup de travail l'attend en piste... Mais si elle arrive à faire le lien, peut-être se motivera-t-elle beaucoup plus? »

► arbre généalogique





Parents :  unknow

Poulains :  unknow



► points

∞ confiance : 11
∞ soins : 08
∞ débourrage : 25/25

• dressage : 03
• saut : 00
• cross : 21
• trec : 05
• course : 00
• endurance : 21
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 02
• longe : 00
• longue-rênes :00
• attelage : 00
• balade : 17
TOTAL : 69

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪



Dernière édition par maioral le Mer 16 Sep - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Lun 18 Déc - 22:36

Evènement 12 // Ecurie de Noël
 Première impression
Anna et Arielle


Après m'être occupé de mon petit Sisco, je m'apprêter à partir du haras pour rentrer chez moi quand, j'ai remarque que de nouveaux chevaux étaient arrivés à écuries de nowel.

Je m'arrête en plein milieu du chemin entre la sortie et le parking pesant le pour et le contre. Je peste contre moi-même et effectue un demi-tour pour me diriger vers ces écuries spécial.

L'écurie est entièrement décorée. Des guirlandes lumineuses étaient accrochées aux gouttières et poutre de l'écurie. Tous les box avaient sur la porte, des couronnes de noël encadrant leur nom.

Je regarde les chevaux un à un, lisant chacune des fiches attentivement. J'arrive vers la fin des box et pour l'instant aucun ne me donnait envie de faire quoique ce soit avec eux.

Je m'arrête au troisième box en partant de la fin, un cheval type criollo blanc ou plutôt few spot s'y trouvait. Je prends sa fiche dans mes mains, il s'agissait d’Arielle. Une jeune jument de huit ans. D'après ce que je lisais elle était très bien en cross/treck/ballade.

Je regarde par dessus le box et claque ma langue pour attiré l'attention, cela marcha puisqu'elle ce tourna dans ma direction. Je tends ma main vers elle, la jument s'approcha doucement de moi et sentis la paume de ma main. Je lui caresse le chanfrein avant d'aller chercher des brosses et de quoi monté.

Je reviens quelques minutes plus tard avec tous le nécessaire que je pose sur le porte-selle, muni de la boîte de pansage, je rentre dans le box.

Je prend l'étrille et décrasse la robe blanche de la criollo, je prends de l'observer dans toute les coutures. Elle semblait avoir une bonne résistance physique.

Je prends le tapis gris du haras et l'amortisseur que je pose doucement sur le dos de la jument. Celle-ci ne bougea pas d'un poil. Je lui mets la selle en cuir noir et la sangle qu'au premier trou, je lui enfile son filet qui est lui aussi en cuir noir.

Je prends la bombe que j'avais prise au Haras car je ne comptais pas monté aujourd'hui. Je passe les rênes par dessus la tête de l'équidé et sors du box, avant de quitter l'écurie je note mon nom sur la feuille de présence.

Je dirige la jument vers le montoir qui ce trouvait dans la cour. Je pense que faire une ballade en forêt nous permettrais de mieux nous connaitre. Je replace correctement les rênes et sangle à fond. La criollo commençait à devenir impatiente, elle avait parfaitement compris que nous sortions.

J'avais lu sur sa fiche que la jument trainer des pieds une fois en monte mais qu'elle devenait une vraie flèche en extérieure! J'en profiterais donc de se changement de tempérament pour lui faire un peu de dressage.

Je règle mes étriers tandis que je demande à la jument de partir au pas. Elle s’exécuta heureuse de sortir, je l'engage vers un chemin de terre assez large pour tenir à plusieurs. Je profite du faite d'être sur une ligne droite pour faire des allongements de pas. Je presse donc mes jambes contres les flancs de la blanche.

Après essai elle fini par allongé le pas, je la félicite en lui flattant l'encolure. C'était très bien pour un début, j'écarte ma rêne gauche et dirige la jument vers le champ où j'avais l'habitude de galoper avec mes chevaux.

En rentrant dans l'espace clos je lance Arielle au trot sur un grand cercle. J'en profite pour lui faire une incurvation. J'eus beaucoup de mal à lui faire comprendre ce que je lui demandais me prouvant qu'elle n'était pas beaucoup travailler.  D'ailleurs celle-ci commençait a ralentir dangereusement.

Je lui donne un bon gros coup de talons pour la faire repartir, portant la jument avait les oreilles bien en avant. Mais on ne continuera la ballade qu'une fois quelle m'aura fait ne serait-ce qu'une incurvation!

Je relance Arielle dans un bon trot, l'obligeant un peu à tenir. Cette fois-ci je donne un petit coup de talons sur le flanc où je voulais qu'elle incurve. Elle finit par comprendre ce que je lui demandais.

J'arrête la jument et la caresse pour la félicité. Je relâche un peu les rênes et reprend la route tranquillement. Je passe devant de grandes allé, je me mets à regarder le paysage défilait devant mes yeux.

Le chemin était boueux, la neige avait fondu. Dommage le haras  était beau sous la neige. Un chemin à gauche de celui ou je me trouvais attira mon attention.  J’écarte la rêne gauche et engage la jument sur ce petit chemin, la jument regardait partout et avancer rapidement.

Je la ralentis, nous ne somme pas presser, ce petit chemin déboucha sur un petit pont en bois. Je le traverse un peu mal à l’aise. J’avais peur qu’il s’écroule !

Arielle ne semblait pas stresser plus que ça, je passe le chemin en serpentin au pas profitant des courbes pour incurver la flew spot. Elle commençait à comprendre ce que je lui demander.

J’arrive à l’entrée d’un immense champ, je suivis le petit chemin à droite, il menait vers d’autre champs. J’avais quitté la forêt sans vraiment m’en rendre compte. Je hausse les épaules et lance la criollo au trot.

Je li fait accélérer le trot pour l’allongé, je du me pencher vers la droite pour voir un petit allongement. C’est déjà ça de gagner. Je me rassoie dans la selle et ralentit doucement la jument pour repasser au pas.

Nous continuâmes notre route passant par des chemins plus ou moins droit,  je reconnue  la ligne droite un peu avant le Haras. J’ajuste mes rênes, me penche légèrement en arrières et lance la jument au galop avec une simple pression de la jambe.

Le bruit des sabots ce répercuta dans l’air, elle galopait plein cu. La jument me sembla plus qu’heureuse, malheureusement toute les bonnes choses ont un fin et je dus la faire repasser au trot avant de la ramener à son box où je la dessalai et m’occupa un peu d’elle.

Il fus l’heure de partir, Mélina et ainsi que mon brave Sirius m’attendaient à la maison.

[/font][/size][/color][/justify]
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Mylise le Ven 22 Déc - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouxine
Nouveau integré
avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 16/12/2015

Info'
Trèfles:
299/400  (299/400)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Ven 22 Déc - 22:09

Ton résumé est sympathique à lire mais fais attention au code qui rend la lecture un peu compliquée à cause des motifs Wink

+2 en dressage
+3 en balade

+4 Trèfle

Le Père Nowel décide de t'offrir 3 Trèfle pour t'être occupé d'Arielle !

_________________



BZIK I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Dim 24 Déc - 22:58

Évènement 12 // Ecurie de Noël  Joyeux noël !!!
 Un peu de cross
Anna et Arielle



Après m’être occupé de mon petit Sisco, je me dirige vers les écuries événementielles dans l’optique d’aller m’occuper d’Ariel, la belle criollo.

J’avais pris avec moi mon gilet de protection car j’avais bien l’intention de faire du cross pour tester la jument sur ce type de discipline.

Je dépose ou plutôt je laisse tomber mes affaires au sol dans un bruit sourd, devant le box décoré de la few spot.

Celle-ci m’ayant entendu arrivée, bon en même temps vu le bordel que je viens de faire impossible de ne pas m’entendre, sortit sa tête du box et me regarda curieusement.

Je lui caresse doucement le chanfrein dérivant vers jusque derrière les oreilles. Je la délaisse pour aller chercher de quoi la monté. Comme la veille, je trouve rapidement toutes les affaires nécessaires.

J’avais mis le filet sur mon épaule droite, la selle posé sur mon avant bras gauche. Le tapis et l’amortisseur coincé par la sangle. Et j’avais callé les quatre guêtres en équilibre entre mon ventre et la selle.

Par chance j’avais déjà les brosses et je n’eu pas besoin de faire un aller-retour. Je retourne au box et laisse glisser  le filet noir le long de mon bras, je l’attrape avant qu’il ne tombe par terre et l’accroche sur le côté du box.
J’ouvre le loquet du box et rentre dedans, refermant derrière moi, je me dirige vers le fond du box. Plus précisément vers la mangeoire. J’y dépose les guêtres. Ariel pensant que c’était des friandises, les renifla avant de me tourner le dos visiblement dessus. Je rigole doucement en déposant la selle sur la porte en bois.

J’entrouvris le box pour choper la boîte de pansage resté dehors. Je d’éclipse le couvercle pour sortir le peigne et le démêlant. Je commence par enlever les gros nœuds que la criollo avait réussis à ce faire.

On dirait Alias qui lui aussi avait la sale manie de ce rouler dans la paille et de s’en mettre partout. Je suis même obliger de tirer sur ses crins comme une malade pour défaire certain nœud.

Je soupir de soulagement quant j’eu fini de tout enlever. Vive le produit magique qui est le démêlant. Je peux enfin passer au reste des brosses. Je dépose le peigne pour attraper l’étrille.  Je la décrasse de haute en bas. Je prends ensuite la brosse dure et j’effectue le même chemin qu’avec l’étrille.

Je fais rapidement les sabots avant de poser délicatement le tapis et l’amortisseur sur le garrot de la jument crème.  Je pose tout aussi délicatement la selle, vérifiant bien que les quartiers ne ce sont pas plier. Je laisse tomber la sangle de l’autre côté avant de sangler au fond.

Je prends dans mes mains le filet, avec l’aide de ma main droite, que je passe entre les oreilles de la criollo, je viens attraper la têtière tandis que ma main gauche viens titiller la commissure des ses lèvres pour que je puisse lui mettre le mord plus facilement.

Une fois le filet bien placé, je lui attache la muserole et la sous-gorge. Je vérifie que je ne l’étrangle pas.  Je pars chercher les guêtres qui étaient toujours dans la mangeoire. Je commence par les antérieurs. J’attache la première protection au niveau du canon avant de la faire descendre sur le boulet. Je fais de même sur les trois autres pattes.

Je passe les rênes par-dessus la tête pour les tenir que d’une seule main. J’ouvre en grand le box, je place la jument perpendiculaire à son box pour me laisser le temps d’attraper ma bombe et mon gilet. J’enfile vite fait mes affaires et je conduis la jument jusqu’au montoir.

Je passe ma main entre la sangle et le passage de sangle pour regardais qu’elle n’ait pas dégonflé entre temps. Heureusement je n’eus pas besoin de la resangler. Je fais descendre les étiers et grimpe sur le dos de la jument.

Je presse mes talons dans ses flancs pour intimer a la jument d’avancer. C’est ce qu’elle fit de suite. Je l’amène en direction du terrain de cross tandis que je régler la longueur de mes étriers.


Terrain de cross


La jument qui avait la tête basse la releva quand elle aperçut l’endroit ou nous allions. Je raccourcis mes rênes tandis que nous entrions dans l’immense terrain.

Je passe les barrières, je regarde les différents obstacles. Il y avait plusieurs cavaliers qui évoluer tranquillement. Ne ce souciant guère des autres.

Je m’avance vers un coin tranquille. Je me redresse, m’asseyant bien dans la selle. Je fais partir la jument sur un cercle a mains droite autours d’un tronc. Je la sentais chauffé sous moi.

Je continue de la détendre sur plusieurs cercles aussi bien à main droite qu’à gauche. J’en profite pour faire quelques incurvations comme la veille j’eu un peu de mal à lui faire comprendre.

Toujours au trot, je donne une légère pression dans les flancs crème de la jument. La réaction ne ce fit pas attendre, elle s’élança au galop me donnant un jolie coup de cu digne de ce nom.

J’écarte ma rêne gauche et effectue un huit de chiffre pour milieu le tronc. Je me mets en équilibre, appuyant bien sur mes talons. Regardant les cavaliers autours de moi je me dirige en même temps vers la pente.

Dans la monté je perdis mon iéquilibre fessant ralentir la jument, je la fais repasser au trot dans la descente essayant de garder la même vitesse, chose difficile quant on a une jument qui chauffe en permanence.

Je fais faire un demi-cercle à la jument main droite et demande de nouveau le galop,  Ariel avait la l’encolure basse. Cette fois-ci j’essaye du mieux pour garder la criollo sous une bonne trajectoire.

Dans les prochains je travaillerais surement sur l’endurance. Même si la jument semblait  en avoir beaucoup. Avec elle il est inutile de travailler l’impulsion puisqu’elle était bien en avant.

Je fais la descente en me penchant légèrement en arrière pour ne pas entrainer la few spot. Je reprends les rênes et me remet bien en équilibre pour venir sauter le petit tronc.

La jument passa par-dessus avec facilité. Un peu trop rapidement à mon goût. Je la ralentis en me redressant dans ma selle. J’écarte ma rêne droite pour conduire la criollo vers un petit contre-haut. Je garde le contact de mes jambes tout en relevant légèrement la tête d’Ariel.

A l’abord du contre-haut j’avance mes mains pour laisser à la jument de bien monté ses épaules. La jument pris une grande impulsion et passa le saut avec un peu de difficulté.

Dès la fin du saut je relance la jument pour revenir à un galop de cross, je continue tout droit, deux foulée plus tard, je fais sauter le petit tronc qui ce situer en bas de la petite pente.

Elle le passe sans encombre, je me rassies dans la selle et fais ralentir. Ariel pour repasser au trot. Je la fais incurver sur un cercle autour d’un delta en bois vernis. Je refais la pente avant de lancer la jument sur le contrebas.

Je me mets en équilibre et bien en arrière et en regardant bien haut pour ne pas gêner la jument à la réception.  Je laisse glisser un peu les rênes. Je les repris une fois la jument repartie. Je nous dirige vers les marches.
M’étant rassise pour me reposer un peu, je me mets en équilibre les jambes fléchies. Je les fais dans les deux sens. Un coup en bas un coup en haut. Je la félicite en lui tapotant l’encolure. Je la ralentis doucement repassant au pas.

La jument baissa la tête dès que je lui rendis les rênes. Je la bouge un peu pour ne pas la perdre. J’observe les environs me demandant bien ce que j’allais maintenant. Le delta me plaît bien. Aller ces parties ! Je me reprends les rênes, me situe bien et presse mes talons dans ses flancs crème.

Elle réagit au car de tours, s’élançant au galop. Je la reprends bien en main la faisant ralentir bien comme il faut. Je me dirige vers le delta, je la place bien en face pour le prendre correctement. Au moment de sauter, j’avance bien mes mains vers le haut de son encolure.

Elle prit une bonne impulsion et sauta correctement. Je la relance la jument et continue mon lancer pour aller sauter la haie de steeple. La jument ne chercha pas à regarder qu’elle me le passa sans encombre. Je repasse au trot et fais un beau demi-cercle en l’incurvant comme je peux.

En sautant le delta, j’avais vu un obstacle en forme de portail. Je la relance au galop et la reprends juste avant de faire le saut. Malgré le faite qu’Ariel soit endurante, je pouvais déjà voir des traces de sueurs parcourir sa belle robe few spot. Je la dirige, toujours au galop vers le guet.

Me préparent à la voir s’arrêter, je fus surprise de voir qu’elle passa dedans sans ce soucier de l’eau glaciale. Je la fait repasser au pas quelque mètre après le passage. Je me mets dans un coin pour ne pas déranger les autres cavaliers. Je la félicite. Elle avait très bien travaillé, j’étais fière de cette séance qui c’était très bien dérouler. Je rentre à l’écurie rêne longue.

Je descends de la jument une fois devant son box, je la rentre à l’intérieure. Je referme le box et lui retire d’abord le filet. Ariel ce dirigea directement vers son abreuvoir électrique. J’en profite pour lui retirer la selle. Pour laisser sécher le tapis je laisse bien ouvert au dessus de la selle.

Je lui enlève ensuite les guêtres. Je lui passe ensuite de la paille sur tous le corps pour enlever le maximum de sueur. Ensuite je sors de ma boîte de pansage quelques bonbons que je tendis à la jument. Elle les engloutit avec gourmandise me faisant sourire.

Je la caresse gentiment avec de déposer un petit bisou sur ses naseaux. Je lui dis au revoir avant de sortir toute mes affaires du box et de ramener ses affaires à la sellerie. Je quitte l’écurie événementielle.
 

FICHE PAR STILLNOTGINGER.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Jeu 28 Déc - 13:42

Evènement 12 // Ecurie de Noël
 Trec ou pas trec?
Anna et Arielle


J’arrive sur le parking du Haras en compagnie de Sirius, celui-ci ne sortait pas beaucoup et une petite balade en forêt histoire de faire un peu de trec. Ça nous permettrait de sortir un peu.
Je fais sortir le chien de la voiture et nous nous dirigions vers les écuries de nowel. En premier lieu je vais présenter le berger allemand à la petite criollo. Je pose ma boîte de pansage, j’ordonne à Sirius de s’assoir. Je claque ma langue pour attirer l’attention de la jument, j’ouvris en grand le box et mis la petite chainette pour éviter que la jument ne se sauve dans les écuries.
Le chien attira de suite son attention et le regarda curieusement. Elle tendit son encolure du mieux quel pus pour venir sentir le canidé. Celui-ci remuer la queue, tout content de ce faire un nouvel ami. Je m’accroupis à la hauteur du chien et passe mes bras autours de lui. Je lui embrase le haut du crâne et lui fait comprendre qu’il peut y aller.
Il n’y alla pas part quatre chemins avançant vite vers la jument. Ils ce reniflèrent longuement, Ariel semblait avoir accepté la présence de Sirius. Celui-ci s’installa à droite du box, tandis que la jument continuait de l’observer.
Je les caresses tous les deux et pars chercher dans la sellerie de quoi monté la jument. Je reviens au bout de quelque minute devant le box. Je pose le tout sur le porte-selle et attrape les brosses, je rentrer dans le box en passant par-dessus la chainette.
Je dépose la boîte sur la mangeoire et en sors l’étrille, je la passe correctement dans ma main et commence à brosser le côté gauche de la jument crème. J’effectue de long mouvement circulaire sur tout le corps passant bien partout. Elle avait beaucoup de morceaux de pailles sur le ventre.
Je passe de l’autre côté et refais le même schéma. Je passe ensuite à la brosse dure que je passe dans le sens du poil pour enlever la poussière. Une fois les deux côtés bien brosser et propre, je m’attaque aux sabots. La jument appuyait de tout son poids sur ses pieds. Je dus la pousser plusieurs fois pour qu’elle arrête de s’appuyer ainsi.
Je sors du box pour venir chercher le tapis et l’amortisseur que je place sur le dos de la few spot  je repars prendre la selle que je place bien comme il faut. Je vérifie que l’amortisseur ne ce soit pas décalé et fait de même pour les quartiers de la selle.
Je sangle de suite à fond et lui enfile son filet en cuir noir, je lui attache la sous-gorge et la muserole. Je m’apprêtais à sortir quant un déclique ce fit dans ma tête, j’ai oublié de lui mettre des guêtres. Je souffle dépité et me frappe la tête de ma paume.
Je me dépêche d’aller les chercher, je lui place correctement les guêtre bleu et noir sur les quatre membres. Je mets ma bombe et sortis la jument du box. Je marche en direction du montoir suivit du pas actif de la jument et de Sirius qui trottinait devant nous.
Je place la jument devant le montoir,  je vérifie la sangle et descend les étiers. Je grimpe sur le dos de la jument, je presse doucement mes talons dans ses flancs. La criollo bien réactive partis de suite dans un bon pas.
Je fini de régler mes étiers à la bonne longueur et écarte ma rêne droite pour diriger Ariel vers la forêt.


Ballade

Nous nous engageons sur le petit sentier menant au sous bois. La jument avait l’encolure bien haute et la queue en panache, je la sentais chauffer, heureuse de sortir sauter en extérieur. Car oui je pense que la criollo avait parfaitement compris ce que nous allions faire.
J’effectue une légère pression sur les flancs de la belle pour lui demander de partir au trot. La few spot s’élança, baissant un peu l’encolure. Devant nous, Sirius s’amuser dans les tas de neiges sur le bas côté. Je souris et donne un peu de rênes à la jument.
La fin du sentier arriva bien vite face à l’allure rapide de la jument. Je m’assoie un peu plus dans ma selle  et fais repasser au pas la jument à l’aide de mon assiette. Je rappelle le jeune berger qui c’était trop éloigner. Nous entrons doucement dans la forêt, je m’engage dans un grand chemin de terre, la neige avait un peu fondu, devenant de la bouillasse.
Et bien sûr Vous devinez bien qu’un chien dans la boue ça ne fait pas bon ménage. J’aurais du y penser deux fois avant d’emmener le chien en sortie. Ariel, elle, l’observer jouer et courir par tout sur le chemin. Ne voulant pas que la jument glisse, je reste au pas tranquille.
J’essaie de trouver un chemin sans boue mais je finis par abandonner rapidement. Tant pis pour faire du trec. Je voulais bien sauter en extérieur mais avec toute cette boue c’était suicide assuré.  J’avance le long du chemin, laissant les piétons passer sans encombre. Certain s’arrêtait pour venir caresser la jument sur mon accord.
Nous continuons notre jusqu’au champ on j’avais l’habitude de galoper. Je me place bien et raccourcis mes rênes. Plaçant mes jambes comme il faut, la jument compris ce que je lui demander et me fit un bon départ au galop. Si au début elle y aller a fond, je fus obligé de la ralentir pour ne pas finir les quatre fers en l’air.
Si je ne peux pas faire de saut et bien je ferrais un peu de dressage de temps à autre. Je profite d’être dans l’immense champ pour faire diverse transition. Galop-trot, trot-galop. Ainsi que du pas-arrêt et arrêt-pas. J’en profite aussi pour continuer à lui apprendre à incurver.
Je place mes aides come il faut mais il fallu du temps à la jument pour comprendre comment faire. Je quitte le champ partant vers le nord de la forêt. Fessant le grand circuit, j’écarte ma rêne gauche et dirige la jument vers un sentier plus petit que le principal.
Je passe par une rivière pas trop profonde pour que Sirius puisse nous suivre sans problème. Au début la jument avait regardé l’eau curieusement mais était passé sans difficulté. Je la félicite une fois de l’autre côté tandis que le chien ce secouer.
Je reprends la route tranquillement, évitant les branches basses. Je pus prendre le trot sur un petit sentier balisé. Le sentier n’était pas fait en terre mais en dalle. Une vielle maison ce trouvait sur ma droite. Il ne restait que les murs porteurs, la toiture ayant surement disparue depuis longtemps déjà.
Je la contourne reprenant le chemin principal pour reprendre la route vers le Haras. Je profite de certaine courbe pour incurver la jument. Je réussi à avoir un bon résultat.
La silhouette du haras arriva dans mon champ de vision quelques minutes après avoir quitter la forêt. La neige avait commencé à tomber recouvrant un peu la crinière d’Ariel.
Je descends une fois devant son box. Je la rentre dans le box, et la desselle  complètement, m’excusant après de la jument pour ne pas l’avoir fait sauté. Une autre fois peut être ! je lui retire les guêtres et ramène le tous à la sellerie.
Je pars doucher les membres boueux de la jument et j’en profite pour faire Sirius en passant. Le pauvre ne comprit rien quant il ce pris le jet d’eau en pleine poire. Je ramène la jument à son box et la quitte à contre cœur.

[/font][/size][/color][/justify]
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2658
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Dim 31 Déc - 16:39

+ 2 en soins
+ 2 en confiance

+ 2 en cross
+ 1 en balade
+ 1 en dressage

+ 6 Trèfle

Pour te remercier de tes visites le Père nowel offre 2 points concours à Okarina et Quality
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Mer 3 Jan - 11:39

Évènement 12 // Ecurie de Noël
Partons en trotting
Anna et Ariel




La semaine n’a pas était de tous repos aussi bien pour moi que mon petit Sirius, il avait passé deux jours en soin intensif pour avoir mangé une boite de chocolat entière.
A ce moment là je devais sortir Okarina en ballade, par chance une de mes amies ; Nihal avait eu la gentillesse de la faire à ma place. Durant l’attente chez le véto, j’avais reçu plusieurs photos de ma jument.
Mais je n’avais pas eu le cœur à lui répondre, j’avais passé la fin de la semaine à m’occuper de Sirius. Ce n’est que maintenant que j’ai pus revenir au Haras, je décide en premier lieu d’aller prendre soin d’Ariel.
Un petit trotting nous fera du bien à toute les deux, je dépose mes affaires maigres affaires devant son box, je m’accoude à la porte du box et l’observa dormir avant de l’appeler doucement par son prénom.
La jument releva mollement sa tête toute blanche et me regarda d’un air fatiguer. Je rentre dans son box  et la caresse longuement avant de la quitter pour aller prendre ses affaires. Je reviens vers elle portant le tous.
Je dépose tous ça sur le porte selle et prends mes brosses ainsi que le licol noir d’Ariel. J’ouvre le box en grand et la sors une fois le licol attaché. Je fais un nœud avec la longe autours de l’anneau et commence à la décrasser.
Après plusieurs longues minutes de brossage interminable, la criollo était parfaite, je me dépêche de la seller et met ma bombe. Je détache la jument pour l’amener au montoir, je vérifie la sangle et grimpe sur le dos de few spot.
D’une simple pression de mes jambes, je fis partir la jument au pas et me dirige vers la sortie du Haras,  je longe la route vers le sud, je passerais en premier lieu par les champs avant de continuer le trotting sur la plage.
Ça sera un bon entrainement pour elle et puis le cadre n’est désagréable, je lui demande d’allonger petit à petit pas. Je finis par obtenir un pas de travaille.  Ariel regardait un peu partout, je me mit a faire pareil observant les nuages et les environs.
Je lui caresse un peu l’encolure puis reprends les rênes, la détente avait déjà bien duré il est tant de commencer le trotting. Je presse mes talons, la jument partis dans un bon trot. Je me positionne bien en équilibre pour ne pas la gêner.
Je fis faire à la jument dix minutes de trot avant de la faire repasser au pas. J’eu au début un peux e mal à la ralentir, Ariel était à fond dans l’exercice. Nous étions arrivé dans champs, je le longe et laisse la criollo reprendre un peu de souffle.
Arrivé à la moitié du terrain, je la relance dans un trot de travail en rajustant mes rênes. Je ne m’arrête pas et continue le long de la route. Je passe derrière des habitations, Ariel baissa l’encolure et renifla le sol, elle s’ébroua puis releva la tête.
Le chemin de la plage n’est plus très loin, je me redresse et me rassoie dans la selle et fais ralentir la few spot. Je rentre sur la plage, je sentais la criollo s’impatientais. Je raccourcis mes rênes et la reprends en main.
Je la fais marcher le long de l’eau, je lui redemande le trot. La jument me prit quelque foulée de galop.  Je ne la laisse pas plus et la fais repasser le trot. Je longe la plage durant dix minutes avant de rentrer doucement au Haras.
Je la desselle et rentre dans son box. Je m’occupe  d’elle avant de partir. D’autre chevaux m’attendais.


FICHE PAR STILLNOTGINGER.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Sam 6 Jan - 18:48

nouveauté
Anna et Arielle



J’arrive au Haras après une semaine sans être venue, je me dirige en premier lieu vers les écuries événementielle. Je voulais m’occuper d’Ariel, je ne ferais que la longer aujourd’hui. Je m’appuie contre la porte de son box et lui attire son attention. Elle s’approche de moi et je pus déposer un petit bisou sur ses naseaux.

Je rentre dans son box avec mes brosses que j’avais mis dans mon sac avec un licol. Je sors d’abord le licol noir que je lui mais. Je sors en passant la longe et l’étrille, j’enroule la longe autour du coup de la jument pour ne pas la gêner.

Je commence par passer la brosse de façons circulaire sur son flanc gauche. Je passe de l’autre côté avant de faire les autres brosses et de ensuite enlever la paille coincé dans ses crins. Chose assidue, sa crinière et sa queue en sont remplis.

Je souffle une fois tous démêlés, je range mes brosses et pose mon sac en dessous de la mangeoire. J’attache mes cheveux et détache la longe du cou de la jument. Elle ce laissa guider en dehors de son box.
Rond de longe

Je sortis Areil de son box et quitte l’écurie événementielle pour me diriger vers le rond de longe, j’arrive devant l’installation. Une personne s’y trouvait.

Je lâche un peu la longe et m’assoie sur le sol froid, je laisse la jument reniflé à droite à gauche, je l’observe en jouant avec mes bottes. J’ai rien d’autre a faire de mieux, je passe le temps comme je peux.

La porte s’ouvrit et une jeune fille en sortis, elle nous salua et je pus rentrer dans l’installation. Je ferme la porte derrière moi et place la jument au milieu du rond. Je lui retire la longe et prends la chambrière dans la main droite. Je fais partir la jument sur la piste, je la fais marcher doucement essaye de garder une connexion entre elle et moi en marchant en même temps qu’elle.

Je me place avant elle et change la chambrière de main et fais tourner la jument sur elle-même pour changer de sens. Je lui fais faire plusieurs tours de piste en essayant de lui transmettre mon énergie pour qu’elle arrête de trainer des pieds.

Je commence à accélérer ma vitesse, la jument compris ce que je voulais lui dire et partis au trot, je la félicite par la voix et continue sur cinq tours avant de ralentir, je n’ai pas la même endurance qu’elle. La jument ralentit pour repasser au pas sa tête dans ma direction pour me regarder. Je me recule pour la faire venir vers moi.

La jument hésita, bougeant ses oreilles dans tous les sens, ce demandant que faire. Puis elle s’avança vers moi la tête basse. Elle s’arrêta à ma hauteur, je lui caresse le chanfrein, puis lui ordonne de me suivre.

Elle me suivit docilement je m’arrête de temps en temps pour la caresser et ainsi garder le contact avec elle pour ne pas la perdre. Je reviens vers le centre et grâce a mon corps je fais comprendre à la few spot de repartir sur un petit cercle.

C’est a ce moment que je perdis la connexion que j’avais jusqu’à la réussi à garder, je me recule pour faire avancer la jument vers moi, je pus reprendre la connexion sans trop de problème. Je la caresse et la pousse vers la piste à main gauche.

Je sens qu’elle devient plus fainéante, je me place donc devant elle pour lui faire changer de sens et après de l’arrêter. Elle tourna la tête dans ma direction, pile ce que je voulais attirer son attention. Je la fat partir au galop en fessant claqué la chambrière derrière.


Je la fais de nouveau changer de sens en la bloquant à l’aide de l’objet entre mes mains. Je la fait repasser au trot puis au pas avant de lui demander l’arrêt sur la piste. Je recule et la jument pointant son regard vers moi avant de s’avancer et de secoué la tête.

Je lui demande de me suivre sur la piste, la coupant parfois, je m’arrête au milieu et demande à la jument de s’arrêter. Je me place devant elle et m’éloigne tout en la regardant, comme je lui avais demandé la criollo ne bougea pas. Je me retourne et prends plusieurs plots. J’observe du coin de l’œil la few spot.

Celle-ci me regardait avec une petit curiosité, je souris et dispose un couple de plot a droite a gauche. Le but de cet exercice sera de la faire passer entre tandis qu’elle me suivrait.

Je retourne vers elle et lui caresse son chanfrein, d’un petit mouvement de chambrière, je lui fais quitter le centre du rond. Après deux tours de trot plus ou moins actif, je la fais revenir vers moi et lui ordonne de me suivre.

Je compte dans ma tête cinq pas et me retourne vers Ariel pour la caresser, puis je continue, je passe dans une première porte. Une fois la jument passer à son tour, je la félicité et je refais de même avec les trois autres porte.

Je continue cet exercice au trot, je verrais une autre fois pour le faire au galop, je ne perdis le contact que deux fois, je félicité Areil, qui avait bien travaillé. Elle c’était plutôt bien intéresser à ce genre de jeu si je peux appeler cela ainsi.

Je range les plots la où je les avais prit avant de prendre la direction de la sortie. Je ramène Ariel dans son box où je pris le temps de profiter d’elle.

[/font][/size][/color][/justify]
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Sam 6 Jan - 21:20

Une ballade pour ce changer les idées
Anna et Ariel



Après mettre occuper de mes petites affaires personnels, je suis retourné au haras dans l’optique de monté à cheval pour oublié le problème du quotidien. Une ballade à la plage me fera du bien, je pense prendre Ariel, je voulais profiter d’elle avant la fin de l’événement.

Mes pas me dirigèrent vers elle, je ne pense pas pouvoir la prendre avec moi enfin l’acheter, je regarde les autres chevaux et m’arrête devant son box. Je la regarde manger sa ration, beaucoup de personne la trouvé moche mais pas moi.

Je la quitte pour aller chercher son filet, je voulais la monté a cru, j’aime beaucoup cette sensation de sentir le cheval sous nous, je veux dire encore plus qu’avec une selle. J’avais tellement la tête ailleurs que j’ai oublié de prendre mes brosses.

Je soupir, je ne prends que l’étrille et le cure-pied. J’attrape aussi son licol et retourne au box, la criollo avait fini de manger et avait sortie la tête du box, regardant autours d’elle les autres chevaux.

Je m’approche doucement d’elle et la caresse. Je rentre dans son box et commence à la brosse de fond en comble. Une fois le pansage fini je prends entre mes doigts le filet en cuir noir, pour m’aider je passe mon bras droit entre les oreilles de la few spot et attrape la têtière, j’attache la sous-gorge et la muserole et la douce est fin prête pour partir en ballade.

Je la sors du box et mets ma bombe au passage, je dirige la jument qui marcher tête baisser vers le beau montoir. Je place la jument devant et me pose sur son dos avec délicatesse. Quelle merveilleuse sensation.

Je pouvais sentir les muscles puissants de la jument sous moi, un pur bonheur ! D’un simple mouvement du bassin je fais partir Ariel au pas. Je prends mieux mes rênes et la guide vers la sortie du Haras.
Chemin de Ballade

Mon corps bouger au rythme de la jument, me berçant presque. Je prends le bord de la route, je pense que je resterais au pas pour cette fois.

Je longe la route pendant plus d’une dizaine de minutes, râlant contre les automobilistes qui passer à nos côtés trop rapidement. J’avais de la chance de monté une jument qui n’avait peur de rien. Je m’engage de le sous bois par un petit chemin recouvert de neige.

Je m’enfonce toujours plus loin dans la forêt, baissant parfois la tête pour ne pas me prendre une branche dans la tête, la jument marcher doucement reniflant parfois ou s’arrêtant pour observer quelque chose au loin.

On sorties des chemins battue pour arriver sur un chemin large, surement le chemin principal, j’avance vers le nord menant la jument vers un chemin qui m’était encore jusqu’à la inconnue. Ce sentier, que je venais d’emprunté, monté et descendais.

Avec la forme des arbres j’avais l’impression de marcher dans un tunnel, quel coin superbe. Le vent fit frémir les feuilles restantes ainsi que les crins de ma jument. Je me penche sur son encolure et ferme doucement les yeux.

Les bruits des sabots de la criollo résonnait en moi comme une douce mélodie, je lui caresse avec douceur son encolure blanche. J’étais si bien allongé ainsi, laissant la jument me guider au travers de la forêt.

Mais mon petit nuage ce brisa au moment ou mon téléphone ce mit a vibrer dans la poche de mo manteau. Je me redresse à contre cœur et sors mon téléphone, il s’agissait de Tedrick qui me demandait en service de sortir et de m’occuper de sa jeune Pride et de faire sauter son étalon Milord. Je lui renvoie un message lui confirmant mon accord.

Mon téléphone vibra de nouveau, cette fois-ci c’était une certaine Lyli qui me demandait un pré-débourrage de son poulain Hooligan, j’accepte aussi.

Je presse mon talon gauche dans le flanc de la jument pour lui faire faire un beau demi-tour à la few spot. Je rentre au Haras doucement mais surement, du boulot mis attendais.

Une fois arriver je descends de la jument et la rentre dans son box, je lui offris plusieurs friandises à la pomme et la quitte pour ranger son filet dans la sellerie. Je repasse devant son box et pose un petit bisou sur la joue.

[/font][/size][/color][/justify]
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2658
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Sam 13 Jan - 20:16

Eh bien que de résumés alors

+ 6 en soins
+ 6 en confiance

+ 1 en endurance
+ 3 en balade
+ 2 en TAP

+ 8 Trèfle

Pour tout ce que tu as fait pour la jument le père nowel offre 10 points d'amazone et 10 points de course à Okarina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Ven 19 Jan - 13:47

Un peu de cross ne

fait pas de mal

Anna et Ariel




Je voulais aller sur le terrain de cross avec Ariel sauf qu’y aller toute seule c’était un peu ennuyant. J’avais donc proposé à Adrien de venir avec moi.

Nous avions donc convenue de l’heure et du lieu de rendez-vous. J’arrive une bonne demi-heure au haras. J’avais décidé de prendre Ariel pour cette séance de cross.

En arrivant directement aux écuries de propriétaire, je suis allé prendre dans la sellerie les affaires de cross d’Ariel.

Je dépose le tous sur le porte selle et ne prends que le licol et la longe. Je rentre dans le box de la criollo et la caresse longuement avant de lui mettre le licol et de la sortir de son box.

Je l’attache à l’anneau et commence à la brosser. N’ayant pas de couverture, la few spot était dans un état catastrophique. Je m’arme de l’étrille et commence à lui enlever les brins de paille collé un peu partout sur sa robe.

Je réussi à lui enlever le plus gros mais il rester encore pas mal de chose. Je repose l’étrille et prends à la place le bouchon.

Moi qui d’habitude passait correctement les brosses dans le bon sens, je me suis retrouver à frotter les tâches de saleté de ma jument.

Je ne réussi pas complètement mais la petite criollo était beaucoup plus propre qu’au départ. Je me félicite et passe maintenant au sabot. La jument me les donna assez facilement bien qu’elle s’appuyait sur moi.

Je lui cure rapidement les quatre avant de commencer à la seller. Je lui place son tapis noir et son amortisseur et ensuite la selle dont je rajoute un collier de chasse. Je la sangle avant de lui mettre son filet et les guêtres

Je prends mon gilet de protection et l’enfile ainsi que ma bombe. Je détache la jument qui dormait à moitié. Elle secoua un peu la tête avant de me suivre au montoir. Je vérifie le sanglage et descend les étriers.

Je grimpe sur son dos et règle les étriers avant de presser mes talons dans les flancs de la jument. Je me dirige doucement vers le terrain de cross.









FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Dernière édition par Mylise le Dim 21 Jan - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2658
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 25

Info'
Trèfles:
349/500  (349/500)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Sam 20 Jan - 21:25

+ 1 en confiance
+ 1 en soins

+ 2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mylise
Nouveau integré
avatar

Messages : 756
Date d'inscription : 06/11/2017
Age : 17
Localisation : Dans la salle sur demande

Info'
Trèfles:
99/250  (99/250)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Mar 27 Fév - 19:44

on quitte son foyer!



Une fois Sisco placer dans son nouveau box, me voici devant le box du dernier cheval à déplacer. Il s’agissait tous simplement d’Ariel, la belle criollo few spot, j’attrape son licol et la longe avant de lui mettre et de la sortir pour la dernière de ce box là.

Le chemin vers le domaine ce passa calmement et sans réelle encombre Hormis que la jeune criollo s’amusait à me tirer pour aller choper quelque brins d’herbe. Je la recadre donc tout au long du chemin jusqu’à enfin arriver à l’entré du domaine.
Je fus accueillit par les aboiements intempestif de Sirius qui m’avait vue faire plein d’aller et retour. Celui-ci s’habituer assez rapidement à sa nouvelle maison et semblait apprécier de pouvoir sortir a sa guise.

J’amène la belle dans son nouveau box et commence à la brosser pendant qu’elle s’occuper à manger sa ration du soir.
Je commence par faire ses sabots qui avaient bien besoin d’un bon décrassage, chose que je fis sans plus tarder. Prenant appuie sur moi je lui cure le premier sabot qui ce trouve être son antérieur gauche.

Je passe au trois autres en supportant tous le poids que la jument m’était dedans, pauvre de moi. Je souffle une fois ses pieds tout propres avant de prendre l’étrille, la jument avait quand même réussi a ce mettre du crottin sur le haut de son dos.

Je m’y attaque rapidement, lui enlevant les tâches qui parsemaient son corps. Je fini par obtenir une robe blanche comme neige. Je décris le contour de ses multiples tâches alezanes sur sa croupe avant de passer rapidement le bouchon pour retirer le reste de poussière.

Je souris devant la beauté de la jeune criollo. Sa robe était nickel rien à redire, Ariel avait fini sa ration depuis longtemps et ce contentais de renifler chaque coin et recoins de son box avant de passer la tête dehors côté pré. Demain nous les lâcherons pour qu’ils puissent ce dégourdirent et jouer tous ensemble.  
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 3109
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 17
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
305/400  (305/400)

MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   Mer 28 Fév - 10:54

+1 en confiance

2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ariel, criollo (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ariel, criollo (j)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ariel Farell [Pouffy]
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» Ariel Meery, la fille aux cheveux de feu [Terminé]
» THE WITCH IS HERE -> ARIEL DESIREE JOHNSON
» T'as cru que tu vivais ton pire cauchemar ? Euphémisme. (Ariel) ENDED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine du Lys
-
Sauter vers: