AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pimprenelle, pottok (j)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maioral
Admin à la mayo
avatar

Messages : 2282
Date d'inscription : 10/07/2014

Info'
Trèfles:
22/100  (22/100)

MessageSujet: Pimprenelle, pottok (j)   Lun 31 Aoû - 12:29

Pimprenelle de Pado




Pimprenelle, jument pottok de 22 ans
∞ propriétaire : HDP

« Pimprenelle, c'est la petite ponette qui a fait du club toute sa vie. Toute sa vie à devoir supporter des enfants qui l'ont trituré les crins, laissez à l'attache pendant des heures, mal bridée ou mal sellée. Un peu ensellée, elle mérite aujourd'hui enfin une bonne retraite en prairie, bien méritée. Depuis, Pimprenelle semble vivre une deuxième jeunesse comme elle n'en a jamais eu. Elle se laisse encore papouillée et éventuellement monter pour une petite balade mais pour cela... Encore faut-il réussir à l'attraper. A la moindre vue d'un humain, elle file galoper au fond de sa prairie la chipie ! »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains :  Perception


► points

∞ confiance : 05
∞ soins : 03
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 00
• saut : 00
• cross : 00
• trec : 00
• course : 00
• endurance : 00
• horse ball : 00
• pony-games : 00
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 00
• barrel race : 00
• amazone : 00
• travail à pied : 00
• longe : 00
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 00
∞ TOTAL : 00

► palmarès

points concours : 00
∞ Classements :
00 en première place
00 en deuxième place
00 en troisième place

Place avec membre au ...(nom concours)

_________________
The problem with depression is
-You know you’ll be ok, but you still feel awful.
-You know people love you, but it doesn’t feel like they do.
-You know doing something will make you feel better, but you just don’t know how to.
-You want to be well, but you just can’t seem to get there.

Under ~ Grenadine ~ Teddy

Résumés ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pêche Melba
Modette sucrée melba
avatar

Messages : 926
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 18
Localisation : France

Info'
Trèfles:
59/100  (59/100)

MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   Dim 2 Juil - 21:06

Rencontre avec Pimprenelle
→ point de vue de Pêche

Dimanche 2 juillet 2017. Mes chevaux sont au repos aujourd'hui selon le programme établi avec Julien, le palefrenier de mon domaine. Allongée dans le canapé chez moi, je cherche une activité pour m'occuper. Je ne trouve rien d'intéressant à faire et le temps dehors m'incite à sortir. Je décide alors de me rendre au Haras de Pado pour aller rendre visite à mes chevaux. Je me prépare et monte en voiture direction le haras. J'y arrive seulement dix minutes plus tard car il n'est pas très loin de chez moi.

Alors que je marche à travers les allées bétonnées, une idée me vient en tête : consacrer mon temps libre du dimanche à un cheval retraité. Je ne perds pas une minute et me rends aux paddocks des retraités. Quand j'arrive, je découvre que 3 retraités les occupent : un Exmoor, un Percheron et une petite jument Pottok. Je regarde les écriteaux accrochés à l'entrée de chaque pré mais mon choix est vite fait. La jument n'a encore jamais reçu de visite contrairement aux deux autres équidés de l'espace retraite. Je décide alors de la prendre en charge. J'essaierai de venir au moins une fois par semaine, de préférence le dimanche quand mes chevaux sont au repos. J'entre, un licol à la main, dans la prairie de Pimprenelle qui broute l'herbe au fond du paddock. Ayant lu la description de son caractère, je sais que je vais avoir du mal à attraper la jument. Je m'en approche doucement et quand j'arrive à seulement quelques mètres d'elle, elle lève la tête et m'observe. J'arrête mon avancée et m'assois dans l'herbe. Au début, la Pottok ne me quitte pas du regard puis peu à peu détourne son attention et recommence à brouter. Je reste ainsi pendant quelques minutes avant de me lever pour essayer d'approcher un peu plus Pimprenelle. J'avance pas à pas mais alors que moins d'un mètre nous sépare, cette dernière fait un demi-tour sec et galope à l'autre bout de la pâture.

Je tente plusieurs fois d'approcher Pimprenelle mais rien n'y fait. Pourtant, je suis bien décidée à ne pas laisser tomber. Je continue d'essayer d'attraper la ponette et surtout de la voir s'échapper devant moi alors que je suis sur le point de la toucher. Une idée me traverse l'esprit. J'avais récemment lu une série de livres de 15 tomes et dans l'un d'entre eux une des héroïnes devait s'occuper d'une jument sauvage. Elle avait une méthode assez particulière pour l'approcher et lui passer le licol. Je mets donc à l'oeuvre cette méthode sans plus attendre et me retrouve à quatre pattes à arpenter le pré de la Pottok. Mon plan semble fonctionner quand attirée par mon comportement la ponette commence à m'approcher puis à me suivre. Je continue ma mascarade encore quelques minutes avant de m'arrêter, restant assise dans l'herbe. La jument s'approche doucement et vient me renifler, intriguée. J'arrive enfin à la toucher pour la première fois. Je me lève délicatement et continue à la caresser. Elle ne bouge pas, ne cherche pas à fuir alors je commence à sortir mon licol et le lui mets. Je lui tapote chaleureusement l'encolure pour la féliciter et l'emmène vers l'entrée de l'enclos.

Je sors la Pottok de son paddock et l'accroche à l'anneau de la barre d'attache qui se trouve à proximité. Je la laisse seule le temps d'aller chercher quelques brosses et m'attache au pansage. Je passe d'abord l'étrille américaine, enlevant d'énormes touffes de poils d'hiver à la ponette. Les boules de poils s'accumulent, preuve que celle-ci manque d'entretien. Je continue le pansage avec le bouchon que je passe dans le sens des poils pour enlever la poussière restante et l'échange contre une brosse à crins. Je démêle méticuleusement, en m'aidant avec le spray démêlant, le toupet puis la crinière et enfin la queue. Je termine le pansage avec le soin des sabots. Ces derniers paraissent secs et abîmés. C'est pourquoi j'avais prévu le tube d'onguent. Je prends un par un chaque pied, gratte la sole pour enlever la terre et les cailloux puis passe la petite brosse intégrée au cure-pied pour rendre nette la surface intérieure du pied. Je repose alors le cure-pied et le troque contre un pinceau et l'onguent. J'en étale un peu sur le pinceau et en passe sur le pied gauche à l'extérieur comme à l'intérieur. Je réalise la même chose avec les autres pieds et range ma mallette de pansage. Je caresse Pimprenelle et lui donne une friandise avant de l'emmener à nouveau dans son pré. Je lui enlève son licol et la regarde s'éloigner calmement de moi.
« A bientôt petite ponette ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2113
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
352/400  (352/400)

MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   Lun 3 Juil - 21:26

+ 3 points en confiance
+ 3 points en soins

+ 4 trèfle, j'allais t'en mettre 3, mais vu que c'est un retraité qui n'est jamais sorti, je te fais cadeau du dernier (:

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pêche Melba
Modette sucrée melba
avatar

Messages : 926
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 18
Localisation : France

Info'
Trèfles:
59/100  (59/100)

MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   Hier à 13:06

Nouvelle maison
Objectif : nettoyer et faire le box de son cheval

Jeudi 27 juillet 2017. J'avais reçu il y a quelques jours un texto de Rouxine, une des responsables du Haras de Pado, me prévenant du transfert de certains chevaux dans un haras près de la plage. Je me lève de bonne heure, déterminée à aller visiter ce centre équestre. Je regarde le temps, mi soleil mi nuages, et m'habille en conséquence. En moins de vingt minutes, je suis prête, les affaires chargées en voiture, et démarre le moteur. Je branche le GPS et programme le parcours pour aller jusqu'à l'adresse donnée par Rouxine dans son SMS : 17 avenue des Pins, 13117 Martigues. L'itinéraire se dessine et le GPS indique une durée du trajet d'une heure et demi. Je me mets en route et allume la radio pour passer le temps.

J'arrive enfin au haras indiqué par Rouxine. Je franchis un porche portant une affiche « Centre Équestre de la Côte Bleue ». Je gare ma voiture et en descends rapidement après avoir coupé le contact. J'observe autour de moi. On distingue déjà du parking de nombreuses installations. L'air frais de la mer souffle dans mes cheveux. J'aperçois un panneau provisoire indiquant le chemin à suivre pour rejoindre les écuries d'été. Je prends mes affaires dans le coffre de la voiture et suis les indications. J'arrive bientôt devant trois grandes allées de boxes : celle des poulains, celle des chevaux et celle des retraités. Je parcours les différentes rangées de stalles et arrive devant le box de Pimprenelle, la jument retraitée dont j'avais commencé à m'occuper au Haras de Pado. Sans continuer à regarder les autres chevaux, je m'arrête à ce box et pose mes affaires. J'ouvre la porte du box et m'avance vers la Pottok. Je la caresse pour qu'elle se rappelle de moi.
« Coucou ma belle ! Alors ta nouvelle maison te plaît ? »
La ponette ferme les yeux, appréciant chacune de mes gratouilles. Je continue à la caresser avant d'observer son box. Il paraît assez spacieux, est équipé d'un abreuvoir automatique et d'une auge encore remplie du foin distribué le matin. La Pottok ne l'a presque pas touché. Je remarque aussi l'épaisseur de la litière de paille de la jument. Le box n'a pas dû être fait depuis son arrivée au haras d'été.
« Personne n'est venu te rendre visite ma belle... C'est pour cela que tu t'ennuies ? Tu n'as même touché ton foin. »
Pimprenelle me regarde, apparemment heureuse d'avoir un peu d'affection. Je saisis une bonne dose de foin et le pose à l'extérieur du box, devant l'anneau d'attache. Je referme le box derrière moi et pars à la recherche du matériel pour nettoyer le box.

Après avoir cherché dans tout l'espace installé pour l'occasion des écuries d'été, je reviens au box de la retraitée avec une brouette, une fourche et un balai. Je pose la brouette à proximité de la stalle, le temps de sortir la jument. J'attrape le licol accroché juste à côté de la porte et le passe à la Pottok, qui contrairement à ses habitudes ne peut pas me faire courir, étant donné qu'elle est dans un espace réduit. Je l'attache juste à côté assez long pour qu'elle puisse manger le foin si elle le souhaite. Je rapproche la brouette de la porte du box et commence à le nettoyer. J'enlève la paille sale avec la fourche et la jette dans la brouette. J'enchaîne, fourche après fourche, jusqu'à remplir la brouette. Je pose ma fourche, le temps d'aller vider le contenu de la brouette dans la grande benne des écuries d'été. Je reviens et continue à nettoyer le box. Une fois que j'ai enlevé toute la paille sale, je passe un coup de balai pour regrouper les dernières saletés et les jeter. Je fais un dernier aller-retour pour aller vider la brouette et retourne dans le box. Je saisis le spray rempli de désinfectant et le passe dans tout le box. Je range tout dans le brouette et m'absente pour aller le ranger dans le box "intendance". Je remets tout à sa place et attrape un ballot de paille que je ramène dans le box de Pimprenelle. Celle-ci a commencé à manger son foin pendant que je m'occupais de son box. Je lui donne une caresse au passage avant d'étaler la paille dans son box.
« Ton box est tout propre ma belle. Tu vas pouvoir y retourner. Promis je reviendrai dès que possible pour m'occuper de toi. »
Je détache la jument et la rentre dans son box. Je prends le reste de foin qu'elle n'a pas mangé lorsqu'elle était à l'extérieur et le remets dans son auge. Je la caresse pour lui dire au revoir et quitte le box, sans trop regarder la jument pour ne pas me laisser attendrir par son regard triste. Je dois partir mais je reviendrai, c'est sûr.


Dernière édition par Pêche Melba le Ven 28 Juil - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2113
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
352/400  (352/400)

MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   Hier à 13:12

Pas grand chose à noter donc je te mets un trèfle en plus (:

+ 2 points en confiance

+ 4 trèfle

Validation d'une mission "hamac"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pêche Melba
Modette sucrée melba
avatar

Messages : 926
Date d'inscription : 10/10/2014
Age : 18
Localisation : France

Info'
Trèfles:
59/100  (59/100)

MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   Aujourd'hui à 10:01

Salade de fruits, jolie, jolie, jolie
Objectif : distribuer un mélange fruité à son cheval (composé de fruits et granulés)

Vendredi 28 juillet 2017. J'avais d'abord prévu de faire des aller-retours tous les jours entre le Centre Équestre de la Côte Bleue et le Haras de Pado pour m'occuper à la fois de mes chevaux et de ceux de l'écurie d'été. Cependant, la route m'avait paru longue et j'avais repéré un espace mobil-homes. J'étais allée m'y renseigner et avais finalement réservé un mobil-home pour une semaine. J'avais appelé mes parents pour les prévenir ainsi que Julien, qui allait gérer les chevaux du domaine pendant mon absence. J'avais passé ma première nuit sur place avec un peu de difficultés pour dormir. Je me lève donc à une heure très matinale ce matin et profite de la fraîcheur pour me promener un peu dans le haras d'été. Je marche jusqu'aux écuries d'été pour retrouver Pimprenelle. J'arrive devant son box et claque ma langue sur mon palais pour la prévenir de ma présence. Elle tourne la tête et me fixe, une grosse touffe de foin dans la bouche. Elle détourne son attention de moi et retourne à son activité. Elle a repris le moral depuis hier. Afin de la laisser terminer sa ration, je décide de me rendre dans le box intendance pour lui préparer un extra.

J'entre dans le box intendance, saisis un seau et regarde ce qui est à disposition des cavaliers pour préparer une récompense à Pimprenelle. Je fouille parmi les différents sacs : granulés, avoine, orge, pommes, carottes et mash. Je prends une dosette et la remplis du mélange de granulés avant de le reverser dans le seau. Une seule dose devrait suffire. Je décide alors d'y ajouter fruits et légumes en plus grandes quantités. J'attrape le couteau posé sur le rebord du box juste au-dessus des pommes et commence à découper trois ou quatre de ces dernières. J'empoigne ensuite quelques carottes que je découpe en petits morceaux pour l'ajouter à ma préparation. Je repose le couteau et secoue le seau pour en regarder l'aspect du contenu. L'extra pour la Pottok est enrichi en fruits, ce qui devrait lui faire plaisir. Je saisis l'anse du seau, ferme le box et retourne dans le box avec la ponette. Elle a bien entamé son foin, facilitant la digestion des céréales. Je lui montre alors le seau et le pose dans l'auge à côté du foin. Elle abandonne rapidement celui-ci et montre une préférence pour l'extra que je viens de lui préparer. Je reste à côté de Pimp' pour l'observer manger. Elle commence d'abord par libérer la surface du lit de granulés en mangeant quelques pommes et carottes puis s'attaque aux céréales. Elle mastique doucement. Elle termine l'extra pour les quelques morceaux de pommes et de carottes qu'ils restent. Je retire le seau une fois qu'il est totalement vide. Je tapote chaleureusement l'encolure de la Pottok avant de partir.
« A plus tard ma belle ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pimprenelle, pottok (j)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pimprenelle, pottok (j)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont orphelins
» presentation de pimprenelle
» Nicolas & Pimprenelle... Ou Hainie et Juliet !
» Sous la poussière et les décombres || Privé: Pimprenelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ retraités
-
Sauter vers: