AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Milord, KWPN (é)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hanakosan
Admin fantôme
avatar

Messages : 1004
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 16
Localisation : Dans les toilettes...

Info'
Trèfles:
63/100  (63/100)

MessageSujet: Milord, KWPN (é)   Ven 13 Nov - 19:35

Milord de Pado




Milord, étalon kwpn de 13 ans
∞ propriétaire : PsychoShinigami

« Milord est un jeune étalon KWPN fougueux et très difficile, en selle il est intenable et vous ne parviendrez à rien dans un premier temps. Il est réellement nécessaire de re faire son éducation et un travail a pied conviendrait parfaitement pour revoir les bases avec ce jeunot. Cet étalon est plutôt vif mais pas méchant. Il vit essentiellement au boxe où il passera sans doute les 3/4 de sa vie. Il n'a pas été habitué au pré et ne semble pas être attiré par les grands espaces verts. Ce cheval se dirigera sans doute vers l'endurance mais pourquoi le cross et le saut d'obstacles. A vous de le dresser correctement.  »

► arbre généalogique



Parents :  unknow

Poulains : Blue, Mileka, By Icon,
Lucky,
Décaféiné,Sandstorm & Sans Arrêt


► points

∞ confiance : 76
∞ soins : 85
∞ débourrage : 25/25
• dressage : 20
• saut : 46
• cross : 00
• trec : 00
• course : 06
• endurance : 06
• horse ball : 00
• pony-games : 06
• polo : 00
• pole bending : 00
• reining : 05
• barrel race : 05
• amazone : 00
• travail à pied : 16
• longe : 02
• longue-rênes : 00
• attelage : 00
• balade : 44
∞ TOTAL : 155

► palmarès

points concours : 25
∞ Classements :
00 en première place
02 en deuxième place
03 en troisième place
Points concours bonus/évènements : 07

8e avec PsychoShinigami au Local 45 de TAP
3e avec PsychoShinigami au Local 48 de Dressage
2e avec PsychoShinigami au National 26 Dressage
4e avec PsychoShinigami au National 27 TREC
4e avec PsychoShinigami au National 29 Longe
2e avec PsychoShinigami au National 32 Dressage
3e avec PsychoShinigami au Local 55 Travail à pied
3e avec PsychoShinigami au National 41 de barrel race


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 20 Nov - 21:08

Milord & Tedrick
Un nouveau départ
18/11/16

J'ai toujours aimé les chevaux, la première fois que je suis monté sur un poney, j'avais trois ans, et depuis je n'ai jamais arrêté. Mais voilà, ça va faire bientôt un an maintenant que je n'ai pas mis les pieds dans une écurie. La raison est simple, j'avais depuis deux ans une demi-pension, un étalon capricieux, égocentrique, nerveux, jamais satisfait et j'en passe, qui avait pour passion de défoncer, volontairement bien sûr, les portes et les barrières, qui s'échappaient, mordait, bottait et cabrait pour un oui ou un non, violent, mauvais. il s'appelle This is Halloween, et je l'aimais moi, ce cheval. Et avant de l'avoir un DP, lorsqu'un cavalier devait le monter et frôlait la crise de panique, je me proposais toujours pour prendre sa place, alors certes, je volais, mais je m'éclatais. Et après presque trois ans de travail en main et en selle, il commençait tout juste à se montrer sympa avec moi, et on commençait à pouvoir s'entraîner ensemble sans que je vole. Bien sûr, les balades, ce n'était pas du tout ça pour le moment, mais j'étais fière de mon travail avec lui. Et l'écurie l'a vendu dès la fin de notre contrat de demi-pension. Et là, j'ai arrêté l'équitation. J'étais blasé, déprimé et surtout déçu. Sous prétexte "qu'il n'est pas un bon cheval", ils ont décidé de le vendre au premier acheteur venue. Et dès lors, je n'ai plus accepté de mettre un pied dans un centre équestre, hormis, de temps en temps, une petite balade, mais je n'ai rien fait d'autres. Et je dois l'avouer, le manque de la proximité des chevaux est nocif pour moi, insoutenable, étouffant.

Depuis presque une semaine, je cherche sur le bon coin, cheval annonce et j'en passe LE cheval qui me redonnera le goût de ma passion. J'ai déjà prévenu mes parents, ils ont tout de suite accepté "ça te fera du bien" m'ont-ils dit. Alors je fouille chaque site pour trouver la perle rare à mes yeux. Je l'admets, mes goûts équestres ont toujours étés très définis, il me faut un cheval qui correspond à mes attentes en question de monte. Inutile de chercher un cheval qui fait du dressage, je n'ai jamais aimé cette discipline, je n'en ai juste pas la patience, et la vitesse et les barres m'attirent terriblement plus. Et inutile de chercher également un adorable cheval docile, je préfère ceux qui vous improvisent des rodéos, difficiles, et qui mettent du temps à devenir cool. Des chevaux qui, pour travailler avec eux convenable, nécessitent du temps et du travail. Et c'est là que je l'ai trouvé. Un KWPN de 4 ans, Milord de Pado. Son caractère colle avec ce que je veux, ses domaines de prédilection aussi, et pour finir, il est un Hollandais à sang chaud, soit une de mes trois races équestres favorites. C'était à mes yeux le cheval parfait. J'ai envoyé un mail au propriétaire, c'était lui que je voulais, pas un autre. Mais avant de s'élancer dans l'aventure à ses côtés, il fallait que je le rencontre, passe un petit moment avec lui, vérifie que nous sommes sur la même longueur d'onde. Ainsi, j'avais rendez-vous avec Milord et son propriétaire pour faire leurs connaissances.

19/11/16

C'est aujourd'hui que j'ai rendez-vous avec le cheval que, je pense, être le cheval parfait pour moi. Je ne compte pas le monter, bien sûr, mais j'ai tout de même pris ma boîte de pansage, histoire de pouvoir lui offrir un petit pansage bien entendu, et pas un tour en jet privé. J'y vais la boule au ventre, anxieuse de voir ce cheval en vrai, et surtout son propriétaire. Et si je n'étais pas à la hauteur? Tant de questions trottes dans ma tête et me retournes l'estomac. Ma mère m'a accompagné pour voir celui que je surnommais "la perfection"  depuis environ une semaine. Mais avant, nous avons rendez-vous dans le bureau du directeur des lieux et propriétaire de l'étalon. J'entre dans son bureau avec une certenaine appréhension. Après s'être serré la main, nous avons rapidement discuté, de mes antécédents équestres, nous avons même un peu parlé d'Halloween. Je lui ai même montré une photo, mais j'ai coupé court à la conversation, les larmes me montes aux yeux en ravivant les souvenirs passés avec lui. Je me sent si...ridicule.

Après une petite demi-heure à faire la conversation, il m'a -enfin- conduit dans l'écurie, jusqu'au box de Milord. Il me laisse vite seule avec l'étalon, ce qui, au fond, me rassure beaucoup. Vite, je m'enfuis chercher ma boîte de pansage et reviens vers l'étalon qui ne faisait absolument pas attention à moi. Sur l'annonce, il parlait de son comportement en selle, mais pas en main. Alors, je me risque à aller à sa rencontre. Accoudé contre la porte du box, je prononce doucement son nom "Milord". Il me fais dos, il lève lentement sa tête et la tourne vers mois, puis rebaisse l'encolure, pour se remettre tête basse. Il a un air faussement snob, il se fiche complètement de ma présence. Je rentre dans son box et pose une main sur sa croupe, avant de longer son dos jusqu'au haut de son encolure et de le caresser entre les oreilles. Puis, de ma main libre, je fouill et trouve un bonbon, que je lui donne. Bizarrement, il est plus intéressé par ma présence et lève directement la tête en me regardant avec des yeux curieux. J'entreprend de le brosser, mais il tente de me mordre lorsque j'ai le dos tourné et il profite d'un moment d'inattention pour attraper et jeter ma boîte contre l'un des murs du box. Et au son, ce crétin a prend peur et fait un saut sur place. Au bout d'une éternité, j'ai enfin pu terminer son pansage. Ses crins sont démêlés et sa robe reluit. Fière de mon travail, je dégaine mon téléphone pour le prendre en photo.

Alors que je le caresse, une idée me vînt en tête. Et je file dans la sellerie chercher son licol et sa longe. Je ne connais pas du tout les installations, c'est vrai, mais pourquoi ne pas les visiter en sa compagnie? J'approche doucement le licol de sa tête mais il se dérobe et lève la tête en l'agitant. Il ne se laissera pas faire. Encore un défi à réaliser, cette journée sera épuisante, mais je ne sais refuser un défi, alors j'essaye. Une longue bataille plus tard, je le sors du box avec son joli licol bleu foncé et sa longe assorti.

Dès qu'il pose les sabots sur l'allée de l'écurie, il est comme ravivé d'une énergie nouvelle et lève haut la tête et les oreilles, attentif au moindre bruit, au moins mouvement. En marchant, il me bouscule, cherche à me dépasser, à me fausser compagnie de temps en temps, mais je l'empêche toujours de s'enfuir sans moi, bien que cela me demande un effort considérable. Alors que nous nous apprêtons à rentrer, je fais un détour par les carrières et le laisse brouter sur un carré d'herbe en regardant une reprise de dressage.

Et rapidement, nous sommes de retour à l'écurie et tout aussi vite, Milord est dans son box. Après une friandise, je rejoins le directeur pour lui annoncer ma décision. Je veux Milord. Nous signons les papiers, et, enfin, il est à moi. Seulement, il est l'heure de partir, je fonce lui dire au revoir et je rentre chez moi. Demain, je retourne le voir.

20/11/16

Aujourd'hui, je décide de retourner voir Milord, je veux passer plus de temps avec lui, mais avec le lycée, j'ai beaucoup de devoir, soit peu de temps. Je ne compte pas le monter aujourd'hui, j'ai négocié à passer tous les jours -ou presque- c'est déjà bien. Pour le début, j'attendrais la présence d'un professeur. Ma mère ne peut pas m'emmener, mais le haras n'est pas très loin, je décide d'y aller à pied.

Il fait un temps magnifique dehors, dommage que je ne puisse pas aller en balade à cheval, mais je ne connais même pas Milord, je ne l'ai vu qu'hier, et je ne l'ai pas monté. Ce serait dangereux. N'ayant pas la force mentale de marcher trente minutes avec une boîte de pansage, j'y vais les mains dans les poches.

Comme hier, Milord est dans son box, mais il semble de meilleure humeur qu'hier, il joue avec une peluche qu'il s'amuse à envoyer dans tous les sens. Attendri, je décide de le prendre en photo. On dirait un poulain, bon, après tout, il en est encore un peu un. Après avoir fouillé dans l'écurie, je trouve quelques brosses, et cette fois, je décide de le sortir, voir comment il se comporte. Je rentre dans son box et lui présente le licol. Encore une fois, monsieur n'en fait qu'à sa tête et lève la tête haut avant de secouer et déplacer sa tête de sorte à ce que je ne puisse lui passer le licol. Mais une astuce me vient à l'idée. Je l'utilisais avec This is Halloween, jusqu'à ce qu'il accepte tout seul, chose qui a mis environ six mois, ce n'était pas dû tout un cheval coopératif. Alors, je reproduis les mêmes gestes. Je présente de la même façon le licol, et à nouveau, Milord tourne la tête en soufflant par les naseaux. Après avoir fouillé dans ma poche et trouvé une friandise, je le place dans le trou de la muserolle du licol et, intrigué, Milord passe la tête dans le licol pour en gober le bonbon. Et là, j'en profite pour attacher le licol. Visiblement vexé de s'être fait avoir, l'étalon piétine et ronfle, ce qui m'amuse plus qu'autre chose. Je le pousse doucement au niveau du poitrail afin de le faire sortir de son box, puis l'attache à un anneau près de la porte de ce dernier.

Je suis surprise, Milord se tient tranquille. Est-ce un piège? Avec Halloween comme expérience, je me méfie cruellement des chevaux compliqués qui se tiennent droit. Je m'en veux de comparer Milord à Halloween constamment, mais ils agissent identiquement, alors, je m'attend à ce que Milord se mette à me faire la misère à tout instant. Non, il n'est pas méchant, alors que Halloween lui l'était, il était volontairement cruel, Milord à un bon fond, lui. J'attrape l'étrille et commence à panser doucement sa robe, il ne s'est pas beaucoup sali depuis la veille. Je passe ensuite à la brosse dure, puis la brosse douce. Et la brosse de tête. Je m'approche de son chanfrein mais à nouveau il lève la tête et recule en levant de quelques centimètres ses antérieurs. Il ne semble pas apprécier qu'on lui touche la tête. Mais après quelques coups de brosses furtives, il semble accepter la petite brosse et ferme les yeux. Il aime bien! Sa robe prête, j'attrape un peigne et lui démêle les crins de l'encolure, puis de la queue. Il brille comme un sous neuf! Plus que les sabots et il sera parfait! J'attrape le cure-pied, il possède une petite brosse, je les préfère avec les petites brosses. Il refuse de donner le pied, alors je le bouscule un peu et j'arrive -enfin- à avoir son sabot. Mais là, alors que je retirais la terre, le crottin et la paille coincé sous le sabot, j'évite de justesse une morsure. Après l'avoir réprimandé et lui avoir donné une tape sur le nez avec un "non!" sec, je reprends le curage de sabot. À plusieurs reprises, il arrache son sabot et le fait claquer sur le sol, mais je termine finalement ses quatre sabots. Il est parfait!

Ne pouvant pas le laisser seul, ne sachant pas quelle connerie il pourrait encore avoir l'idée de faire, je mets les brosses sur le côté et les réunit, puis je détache mon beau Milord et le guide à l'extérieur des écuries. À nouveau, il me pousse et me piétine, à tel point que par deux fois il me marche sur le pied. En me voyant passer avec le KWPN, deux filles chuchotent. Elles parlent de moi, j'ai entendu "Milord" dans la bribe de conversation que j'ai pu écouter, mais je m'en fiche.

Comme la veille, je l'emmène dans le carré d'herbe près des carrières. En fait, j'aime bien cet endroit. On a une vue sur les carrières l'entrée de l'écurie, puis les cavaliers ne semblent pas venir par là. Alors qu'une jeune femme et un grand alezan passent, Milord se redresse et tente de mordre l'étalon alezan. Je lui tape sur le nez avec un "non" sec et tire sèchement sur la longe. Il baisse les oreilles et continu de brouter. Au début, il semblait me bouder, mais finit par oublier ce qui s'était passé un peu plus tôt et se remet à se comporter normalement. Je profite du fait qu'il broute pour passer mes doigts dans ses crins sombres. J'ai tellement hâte de le monter! Mais voilà, il est temps de rentrer chez moi. Je le ramène à l'écurie, lui, toujours aussi précipité et impoli, me pousse, me dépasse, oublie ma présence. Je le remets au box, lui offre une friandise à la pomme et le caresse sur le bout du nez.

J'attrape les brosses que j'ai laissé traîner, le licol et la longe du gros et ramène le tout dans la sellerie. Une fois tout rangé, chaque chose à sa place, je rentre chez moi, encore une fois à pied. Il est déjà 18 h! Je devais être chez moi à 18 h, j'ai mis plus de temps que prévu à arriver chez moi, et je me suis faits sévèrement grondés. Mais je m'en fiche, j'ai passé du temps avec Milord, alors je suis de bonne humeur. À table, je fais part à ma mère de mon enthousiasme pour l'avenir avec ce beau Hollandais Sang-Chaud qui, je le sais, fera des merveilles.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 20:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 21 Nov - 13:34

Waoh ! superbe premier résumé !

+ 4 en soins
+ 4 en confiance

+ 5 Trèfle

Pour quel autre site ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 21 Nov - 18:12

[ Merci beaucoup :3

Un jeu d'élevage/forum du nom de la baraque à cheval Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 21 Nov - 19:39

Milord & Tedrick
21/11/16

Ah! Le lundi est une journée épuisante pour moi. Je dois me lever à six heures et demie pour prendre le bus à sept heures trente, puis j'ai cours jusqu'à dix-huit heures, avec une petite pause d'une heure pour manger et une seule récré, l'après-midi, de dix minutes. En autres termes, elle est relativement chargée et fatigante. Mais je n'ai cessé de penser à mon beau Milord qui m'attendrait au haras après le lycée, ce qui m'a permis de relativiser un peu. Un peu comme un enfant à qui on promettrait d'aller à Disneyland, je me jure de passer voir mon beau Milord dès les cours finis. J'ai déjà prévenu ma mère que je rentrerais un peu plus tard, d'autant que je n'ai pas de devoirs, ce qui m'offre l'autorisation d'avoir une petite demi-heure supplémentaire sur mon couvre-feu.

Dès que je rentre chez moi, je pose mon sac de cours, enfile rapidement mes boots et attrapent des biscuits pour grignoter sur le chemin. Je ne tiens pas sans mon goûter après-tout! Sans avoir oublié de prendre deux ou trois friandises pour l'étalon qui alimentait ma pêche extraordinaire du jour. Lui aussi avait droit à un petit "goûté".

Depuis l'heure d'hiver, dès que j'arrive chez moi, il fait nuit, alors c'est avec une faible lumière artificielle que j'arrive à me diriger sur le chemin jusqu'au haras. J'y suis enfin, après tout, il n'est qu'à une petite trentaine de minutes à pied de chez moi. Lorsque je pénètre dans l'écurie, l'ambiance est totalement différente de lorsque j'y vais dans l'après-midi. Les allées sont éclairées par des lampes, le silence n'est rompu que par les bruits des sabots sur le sol et les quelques hennissements et bruits de mangeoires et d'abreuvoirs qui fonctionne. Ce sentiment de zen est assez agréable. Ne reste dans l'écurie que quelques cavaliers, pas plus de trois ou quatre, qui, eux n'ont plus n'ayant pas le temps d'aller voir leurs chevaux à cause des cours, viennent leur rendre visite tard.

Cette fois, je ne me trompe pas. Je connais l'emplacement du box de Milord, je n'ai plus qu'à tracer vers lui. Lorsque j'arrive devant sa porte, il porte une couverture bleu sombre, qui lui va parfaitement bien, couverture qu'il porte à cause du froid de la nuit. Moi-même grelotte un peu, j'aurais dû prendre un gilet! Il ne fait même pas attention à moi, on vient tout juste de lui servir sa ration d'avoine, et est plus concentré à manger qu'à s'occuper de ma présence. Ne voulant le déranger, j'attends tranquillement qu'il ait fini son repas accoudé sur la porte de son box, depuis l'extérieur.

Il termine "enfin" sa ration et pousse un long bâillement. Je l'appelle alors doucement par son nom. Il dresse les oreilles puis les rabaisse, visiblement pas emballé par ma présence. Je ne lui en veux pas, nous ne nous connaissons que depuis à peine trois jours. Je pénètre dans le box et passe ma main le long de son dos, jusqu'entre ses oreilles. Il ferme les yeux sous les grattouilles. C'est étrange comme, lorsqu'il est dans son box, a un air si serein, paisible. Je fouille dans la poche de mon jean et en sors un bonbon à la banane que je lui tends. Il le renifle, et le mange sans rechigner. Il sent l'odeur des friandises dans ma poche, et donne des coups de nez dedans. Alors que je m'apprête à lui caresser le nez, il lève la tête et baisse les oreilles. Je n'insiste pas, je ne veux pas le déranger. Pendant qu'il grignote, je mange mes spéculos en lui parlant de ma journée. Même s'il garde une oreille orientée vers l'avant, il tourne l'oreille droite vers moi (qui suis également à sa droite). Il m'écoute sagement, comme un psychologue, ou un sage, qui se tait et écoute. Je lui raconte tout, mes angoisses, mes moments de colère, mais petites joies de la journée, même mes notes et les heures de colle que je me suis -encore- prise. Puis je lui parle de mercredi, que j'ai hâte de le monter, que nous prendrons des cours privés, juste lui et moi, pour qu'on s'habitue mieux l'un à l'autre. Que j'espère que l'on s'entendra bien et j'en passe.

Lorsque je regarde ma montre, il est déjà l'heure de rentrer chez moi. Je lui offre une friandise à la pomme et, après une caresse sur l'épaule, lui dit au revoir et sors du box. Après avoir refermé derrière moi, je sors de l'écurie puis me dirige vers ma maison, les mains dans les poches en grelottant. "Il fait froid", c'est la seule chose que je me dis. Au bout d'une petite demi-heure de marche, je suis de retour chez moi, pile à l'heure du dîner. Ma mère m'accueille chaleureusement. Je lui raconte tout, ma journée, Milord, je n'omets aucun détail. J'ai hâte de revoir mon petit étalon.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 20:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 21 Nov - 21:18

[je ne suis pas la seule admin, de prime abord je dirais oui]

Avec de pareil résumés j'ai hâte de te voir le mettre au travail !

+ 2 en soins
+ 2 en confiance

+2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 21 Nov - 21:19

[ Merci beaucoup, ça fait plaisir Smile . J'ai hâte aussi, mais chaque chose en son temps :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mar 22 Nov - 21:02

Milord & Tedrick
22/11/16

Ah, mardi! Plus qu'un jour à tenir et je pourrais enfin monter mon bel étalon! Mais quoi qu'il en soit, le mardi est également une journée très éprouvante pour moi. Faut comprendre, je commence les cours à huit heures et les finis à dix-huit heures. Surtout que de dix à douze, j'ai sport! Et pour le coup, j'ai eu piscine. Inutile de dire que c'était fatigant. Suite à ça, trois heures de perms, certes, elles sont déjà calées dans l'emploie du temps de base, mais honnêtement, on est blasé des de les avoir. On perd trois heures et on s'ennuie à mourir. Passons. Je n'ai quasiment rien mangé à midi, je n'avais pas faim. Mais une fois que les cours se sont terminé, que le bus m'est ramené chez moi et que je sois arrivé à destination, l'appétit réapparaît comme par magie.

Alors, dès que je rentre, je me jette sur le pain et le thé et je dévore tout sur mon passage, et, ce n'est qu'une fois mon estomac totalement calée que je pars enfiler mes boots, attrape du pain dur et ma boîte de pansage et me dirige en trottinant vers le haras dans la nuit froide, que je contre à l'aide de ma veste épaisse. 

J'arrive alors à l'écurie une vingtaine de minutes après, ayant gagné du temps en allant un peu plus vite qu'habituellement. Comme la veille, il n'y a plus que deux cavaliers présents, ils discutent ensemble. N'étant pas des plus sociales avec les autres humains, je préfère de loin tracer vers le box de Milord qui vient de terminer sa ration du soir. Alors que je m'accoude à la porte de son box et sifflote son nom, il lève la tête, les oreilles droites tournées vers moi. Je me permets alors de rentrer dans son box. Il pivote alors entièrement vers moi, il attend son bonbon. Malheureusement, je n'ai plus de friandise, seuls des bouts de pains durs, alors je lui en donne un. Il le renifle et croque dedans avec appétit. Et dire qu'il vient tout juste de manger! Je le caresse entre les deux oreilles et entre ouvre la porte du box pour prendre ma boîte de pansage resté à l'extérieur. Alors que je sors sans faire trop attention, je le surprends en train d'essayer de s'éclipser, mais je l'intercepte avant qu'il ait pu mettre un antérieur dehors, et referme la porte derrière nous.

Je pose alors la boîte dans un coin du box et l'ouvre pour en sortir mes brosses. J'attrape mon étrille, une étrille finlandaise plus précisément, j'en ai également une en caoutchouc que je préfère, mais les Américaines ne me plaisent pas vraiment. Alors que je décris des cercles sur les parties charnues de son corps, pendant qu'il mâchouille de l'herbe de sa litière. Une fois terminé, j'attrape la brosse dure et la passe sur son corps, avant de passer la brosse douce puis de démêler ses crins sombres. Après avoir donné un petit coup de brosse sur sa tête avec la brosse prévue à cet effet, je m’attelle à la tâche qui est : lui curer les sabots. C'est une tâche délicate, puisqu'il ne semble pas apprécier qu'on lui touche les sabots. Je plains d'ailleurs le maréchal-ferrant qui l'a ferré! Je glisse ma main le long de son antérieur et lui réclame le sabot, qu'il ne me donne pas sur le coup. Alors, sans lâcher ma prise, je le bouscule un peu avec mon épaule et, déséquilibré, il finit par me donner son sabot. Alors, je commence à faire tomber le mélange de boue et de paille. Je répète le mouvement avec les trois autres membres jusqu'à ce qu'il soit totalement prêt. Pansage terminé! Je lui offre un bout de pain, il le mérite après avoir été plutôt sage. En même temps, il avait été plus occupé à terminer de gratter les quelques granulés au fond de sa mangeoire plutôt qu'à s'amuser à bouger pour éviter que je termine le pansage.

Alors j'admire ma monture, je lui raconte mon épuisante journée, en passant mes doigts dans ses crins, qui soit dit en passant, sont terriblement doux! Puis, l'heure de rentrer chez moi arrive à grands pas. Après lui avoir dit au revoir, donné une caresse sur l'encolure et fermé la porte du box derrière moi, j'attrape ma boîte de pansage, enfile à nouveau ma veste et me dirige d'un pas actif vers ma maison. Il est déjà 19h et quelques, alors ma mère est rentrée depuis quelque temps. Elle me gronde un peu d'avoir dépassé mon couvre-feu d'un quart d'heure, puis je lui raconte ma journée et je vais me coucher. Demain, je monte mon magnifique Milord!



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 20:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mar 22 Nov - 21:08

Je suis fan de tes résumés !

+ 2 en soins
+ 2 en confiance

+ 2 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mar 22 Nov - 21:24

[ Pourquoi ça? xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mer 23 Nov - 17:48

Milord & Tedrick
23/11/16

Enfin! Aujourd'hui nous sommes mercredi! Le jour J! LE grand jour! Je pourrais enfin monter Milord après plusieurs jours d'attente. J'ai même réservé une carrière pour que nous soyons tranquilles. Dès que la fin des cours sonne, je sors du lycée et vais rejoindre mon bus qui me ramène à deux minutes à pied de chez moi. C'est une fois seulement dans ma maison que je me rends vraiment compte de ce qui va se passer, et, affamé, je dévore mon repas.

Il n'est que 14 heures mais ma mère doit retourner travailler. Dès que je me suis changé, un pantalon d'équitation noir, des boots et chaps noires et mes affaires prises, nous montons dans la voiture, direction le haras.

C'est avec un mélange de peur, d'excitation et d'angoisse que j'arrive à l'écurie. Je ne sais pas ce qui va se passer, mais ça va se passer. Je croise plusieurs cavaliers, un petit groupe s'apprête à partir en ballade, d'autres vont et partent d'X et Y endroits. Moi, avec mes affaires, je trace vers Milord.

C'est sans surprise que je vois mon petit étalon, couverts de pailles, qui s'amuse avec sa peluche en silence comme un poulain. Pendant que je pose mes affaires à côté de son box, je sifflote son nom. Il semble presque me reconnaître, il relève la tête et dresse les oreilles vers moi. Alors que je vais chercher ses affaires à la sellerie, il passe la tête par l'ouverture du box et suis mes mouvements d'un air captivé. Lorsque je reviens avec ses affaires, il s'agite un peu et piétine d'impatience. J'attrape donc le licol et rentre à l'intérieur du box pour le lui passer avec difficulté. C'est suite à ça que je le sors pour l'attacher face au box, à l'anneau prévu à cet effet. Lorsque j'attrape ma boîte, il baisse la tête pour la renifler en grattant le sol du sabot en mâchouillent les bords. Mince! Il a trouvé la cachette des friandises! Je le pousse doucement pour pouvoir ouvrir la boîte de pansage et, comme la veille, lui offrir un pansage complet. Il piétine nerveusement sur place et regarde la sortie de l'écurie avec insistance. Me rappelant alors que le propriétaire m'avait expliqué qu'il ne sortait pas au paddock, ce dernier ne l'intéressant pas plus que cela, il devait avoir envie de se défouler et de sortir ce trop-plein d'énergie qu'il accumulait depuis je ne sais combien de temps.

Le pansage étant terminé, je m'attelle à la tâche qui n'est autre que de le seller. Je commence par prendre son tapis bleu sombre, que je pose sur son dos. Suite à quoi j'y ajoute son amortisseur, de couleur noire, puis sa selle en cuir brune sombre. Après avoir mis en place le collier de chasse et dégarotté, je tente, en vain, de le sangler. Milord gonfle son ventre, mais après toutes ces années, j'ai le truc qui marche à tous les coups! Sans qu'il ne s'y attende, je lui donnais un coup de genou dans le ventre. Bien entendu, il n'était pas fort! Ce n'était pas pour le punir, seulement, l'effet de surprise l'avait fait relâcher tout l'air et sur le coup, je sanglais avant qu'il ne s'en rende compte. Suite ça, je lui mis le bonnet et je tente de lui donner le mors, il refuse, alors, je passe un doigt dans la commissure des lèvres et le chatouille afin qu'il ouvre la bouche, suite à quoi je lui passe rapidement le mors qu'il mâchouille en s'agitant un peu. Une fois la muserolle et la sous-gorge attaché, je passe les rênes par-dessus sa tête et les entortille pour ensuite passer dans l'anneau la grande longe, dont j'attache le mousqueton à l'autre anneau du mors. Je termine le tout en mettant les protections, de couleurs bleus sombres à l'intérieur moutonneux blanc.

Tout est prêt, on peut y aller. Et vas sur une petite séance de longe pour le détendre avant de monter. Le temps d'attraper mes affaires, de le détacher et nous sommes partis!

Carrière

De retour à l'écurie, je desselle Milord, lui offre un bon pansage et le remet au box avant de ramener ses affaires dans la sellerie. Après avoir offert un bonbon, je lui offre quelques caresses.

C'était une plutôt bonne journée! Vivement d'être au lendemain! Mais je dois rentrer chez moi, ma mère m'attend. J'abandonne alors mon beau Milord, récupère mes affaires et rentre chez moi en trottinant.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mer 23 Nov - 21:46

Milord & Tedrick
Un soir orageux
23/11/16

Ah! Oui je sais, résonnes-toi Kenny, il est vraiment tard, et tu es déjà allé voir Milord cet après-midi, mais ce soir... Bon, oui, je l'admets, j'ai terriblement peur du tonnerre. Et puis, il y a cet affreux orage qui résonne dehors jusqu'à mes tympans, et j'ai peur. Je veux simplement m'assurer que Milord va bien, qu'il ne manque de rien. Oui c'est ça!

J'attrape le parapluie de ma mère et la préviens que je compte sortir. Mais elle m'arrête avec une certaine inquiétude dans la voix :

• Où comptes-tu aller à cette heure-ci? Il est 19 heures!
• M'assurer que tout va bien pour Milord.
• Tu t'inquiètes beaucoup trop! Il doit se reposer à cette heure-ci!
• Je veux quand même aller vérifier!
• Le haras sera très certainement fermé tu sais.
• Je m'en contre-fiche, je veux vérifier de moi-même qu'il ne manque de rien.
• Si tu y tiens....mais je t'accompagne. Il est hors de question que tu marches une demi-heure sous l'orage et la pluie, surtout qu'il est plutôt fort. Je t'accompagne en voiture.

Pas besoin de me le dire deux fois, je vais directement dans le garage où est tranquillement garée la voiture. Après avoir ouvert la porte, être sortit et l'avoir refermé, nous nous dirigeons vers le haras. Et une fois arrivé...j'en étais sûr! Il est encore ouvert!

Je me précipite tel un kamikaze me mettre à l'abri dans l'écurie. Trop tard, je suis déjà trempée. La première chose que je fais est de me précipiter vers le box de Milord. Il fait affreusement froid dehors et lorsque j'arrive à sa hauteur, il ne porte pas sa couverture. Par souci de sa santé, je me dirige vers l'écurie pour récupérer sa couverture, de couleur bleue foncé. Je l'appelle doucement par son nom, et il lève la tête et les oreilles vers moi, puis la rabaisse. Il s'approche de moi tête basse. Il est tendu, il frémit et ronfle à chaque bruit de tonnerre qui résonne à ses oreilles. Il a autant peur que moi.

Je pénètre dans son box calmement et le caresse en lui parlant pour le rassurer, avant de lui enfiler à couverture, bien comme il faut. Je tente de le rassurer comme je peux, je lui parle, reste près de lui et le distrait. Afin d'atténuer le bruit de tonnerre, je lui mets son bonnet, ce qui semble marcher un peu.

Je passe bien une bonne demi-heure à lui raconter ma vie dans les moindres détails, pour lui faire passer le temps, et lui, comme un gentil cheval passif, ferme les yeux et se contente de m'écouter. Et finalement, je m'endors, debout, les bras autour de son encolure et la tête dans ses crins.

Ma mère, qui mettait la première fois les pieds dans l'écurie, m'appelle, mais je ne l'entends pas, je dors! Une fois trouvée, elle hésite à me réveiller. Elle regarde Milord, qui, ayant repéré sa présence, la regardait, yeux dans les yeux. Lui, avait progressivement levé l'encolure et baissé les oreilles, effrayé de cet individu inconnu qui le fixait, il fit un pas en arrière, ce qui me fit trébucher et me cogner contre son poitrail, me réveillant soudain. Je secouai la tête et baillai :

• Que...Quoi?

Ma mère avait détourné les yeux, gênée de cette baston de regard qu'elle venait de faire avec mon cheval. Moi, endormit, ne savait rien de ce qui venait de se passer, seulement que l'orage ne s'abat plus dehors. Je me frotte les yeux et baille à nouveau. Ma mère m'annonce qu'on rentre, j'obéis sans discuter. Après avoir offert une caresse à Milord, je rejoins la voiture et nous rentrons chez nous. Demain, je reverrais mon Milord et on travaillera un peu tous les deux, à pied cette fois.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Mer 23 Nov - 23:11

Milord & Tedrick
24/11/16

Aujourd'hui, j'ai terminé un peu plus tôt grâce à un prof absent, et par conséquent, c'est à 16 heures que je termine. Je suis excessivement fatigué et j'ai attrapé un rhume à cause de la piscine du mardi. Mais tout va bien, tant que je peux aller voir Milord, ce qui me fais d'ores et déjà aller mieux.

Après que mon bus m'est ramené chez moi, je prends un petit goûté, étant affamé. Suite à ça, j'attrape mes boots que j'enfile, ma boîte de pansage et sors de chez moi, direction le haras. Le sol est trempé, il faut faire très attention en marchant le long de la route pour ne pas glisser, mais je connais bien le chemin et j'arrive sans soucis à destination.

Une fois au haras, je me dirige tranquillement vers les écuries, puis vers le box de Milord. Il en m'a pas encore vu, il est occupé à jouer avec sa peluche. Je me dirige alors directement vers la sellerie où je récupère son licol et sa longe de dressage et revient vers lui avec ça. C'est là qu'il me remarque. Je prononce son nom et il dresse les oreilles. Je le salue d'une petite caresse entre les deux oreilles et attrape ma boîte de pansage pour rentrer dans le box.

Je cale ma boîte dans un coin et commence à retirer la couverture mise la veille pour éviter qu'il ne prenne froid ainsi que son bonnet qu'il a à moitié enlevé. Puis, j'ouvre la boîte et lui offre un bon pansage afin qu'il soit resplendissant de la tête aux pieds. Et encore une fois, il est rétisant à donner le sabot. Il faudra vraiment que je lui apprenne à donner le pied sans me résister ou l'arracher des mains. Une fois entièrement propre, je lui mets son licol, accroche la longe et nous nous dirigeons vers le rond de longe.

Rond de longe

De retour à l'écurie, Milord me pousse pour se précipiter vers son box, malheureusement pour lui, je tiens fermement la longe et il ne va pas plus loin qu'un pas devant moi, ce qui l'oblige à avancer calmement dans l'écurie. Tout content de retrouver son box, il attrape sa peluche et oublie totalement mon existence, ce qui me vexe légèrement, mais bon. Je lui retire le licol et la longe et lui offre un bon gros pansages, suivit d'un curage de pied.

Une fois Lord étincelant, je ramène tranquillement ses affaires dans la sellerie et retourne le voir pour l'admirer. Quelle chance j'ai d'avoir un si beau cheval!



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Ven 25 Nov - 12:05

Milord & Tedrick
25/11/16 (dans la matinée)

Aujourd'hui, je suis censé commencer à neuf heures vingt, mais après vérification sur l'ENT, mes deux premiers cours sont annulés, ce qui signifie que je commence à treize heures. Comme je me suis levé à huit heures, je suis déjà presque prête, alors, j'en profite pour passer voir Milord. Dès que j'ai enfilé mes affaires d'équitation et que j'ai avalé mon thé au lait sucré, j'attrape ma boîte de pansage et me dirige vers le haras.

Dès que j'arrive, je me précipite vers le box de Milord qui, comme d'habitude, est là. Je sifflote son nom, il oriente ses oreilles vers moi avec intérêt. Je le caresse sur le bout du nez et lui offre une petite friandise. J'ai tout mon temps, je vais le balader autour de l'écurie. Je me dirige vers l'écurie et vais chercher son licol et sa longe.

Lorsque je reviens, il s'impatiente dans son box, tourne sur lui même et souffle. Avec un petit "oh la", il se redresse et se plante là, en me regardant, attendant que je bouge. Je lui présente le licol, il recule la tête un peu mais se laisse faire plutôt facilement comparé à d'habitude. J'accroche le mousqueton de la longe à l'anneau du licol et je l'entraîne hors du box. Là, je l'accroche à un anneau et entame un bon pansage, néanmoins, les sabots reste un problème. Il plante son sabot dans le sol, il ne comprend pas trop le sens de ma demande, et quand je tiens son sabot, il me l’arrache violemment et le claque sur le sol pour l'enfoncer et ne plus le retirer. Sans compter que durant tout le pansage il à bougé, c'est secoué et j'en passe. J'ai mis bien du temps pour réussir à terminer le pansage complet et finir de lui démêler les crins, mais avec un peu de patience, il est devenu impeccable. Mais le plus problématique reste les sabots, aujourd'hui, je n'ai pu lui en faire que deux à cause de sa réticence à me donner le pied.

Cette réaction m'énerve au plus au point, mais s'énerver ne changera rien. Autant lui réapprendre. Je vais donc chercher une veille longe dans la sellerie. Je lui présente la longe, qu'il renifle avec curiosité. Il a totalement arrêté de bouger, mais il suit chacun de mes mouvements sans en perdre une miette. Je passe donc la longe sous son boulet et tiens les deux extrémités vers moi. Je tire légèrement en disant "pied" pour le déséquilibré et il lève son antérieur. Lorsqu'il effectue l'exercice demandé, je lui offre une friandise. Au bout de quatre ou cinq fois, il semble comprendre l'exercice. Je refais la même chose en appuyant une pression mais cette fois avec ma main. Rapidement, il comprend et donne plus aisément son pied, ceci accompagné d'une récompense bien sûr. Une fois qu'il a compris, je lui redemande le pied et là, miracle, il le donne. Certes avec un peu de mal, mais c'est déjà un bon début. 

Une fois terminé, je range ma boîte sur le côté et vais ranger la longe dans la sellerie avant de revenir voir Milord qui, toujours attaché devant son box, m'attend. Je siffle et il rému la tête en piétinant nerveusement. Je le détache finalement et nous partons nous balader à pied autour du haras. Il me pousse un peu mais globalement, il reste plutôt calme. De temps en temps, il bondit, mais rien de grave.

Comme à chaque fois, on s'arrête sur le carré d'herbe à côté de la carrière où je le laisse un peu brouter en observant les chevaux dans la carrière et ceux qui passent. De temps en temps, un cheval et son cavalier passent, alors il lève la tête avec intérêt, les suit du regard puis se rebaisse pour manger. Parfois, lorsqu'un cheval qu'il n'aime pas passe, montre quelques signes d'agressivité mais une petite tape sur le nez suffit à le calmer.

Après une petite vingtaine de minutes passées là, on retourne au box. Il me suit sans trop de complications, contrairement à l'allée. Bon, il lui arrive de me dépasser et de m'oublier, mais il reste plutôt docile en sois. Comme il ne s'st pas sali, je me contente de le rentrer au box et de lui ôter le licol que je ramène à l'écurie. Je lui offre un bonbon et plusieurs caresses avant de le quitter en le saluant

• Je te monte cet après-midi d'accord? Je serais ici vers...seize heures et quelques. On sautera ok?

Après une toute dernière caresse, je m'éclipse en le saluant, tandis qu'il passe sa tête par l'ouverture du box pour me regarder filer avec curiosité.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Ven 25 Nov - 17:05

Milord & Tedrick
25/11/16 (dans l'après-midi)

Aujourd'hui, c'est à seize heures que je termine au lieu de quinze, bon, la prof nous à laisser sortir à vingt au lieu de quarante. Je suis donc de retour chez moi un peu plus tôt que prévu. Je prends donc du thé, un bout de pain et je me dirige en trottinant vers le haras.

Dès que j'arrive, je pose mes affaires près du box de Milord et vais chercher ses affaires. Dès que je reviens vers lui, je l'appelle et, comme d'habitude, il se tourne vers moi en suivant mes moindres gestes attentivement. À la vue de la selle, il comprend que l'on va aller dans la carrière, il piétine d'impatience.

J'attrape son licol et rentre dans le box tranquillement en le caressant. Après lui avoir enfilé son licol, je le sors du box et l'attache à l'anneau. Il s'agite, piétine et se retourne au moindre bruit. Moi, je m'occupe de le panser soigneusement. Une fois la robe terminée, je tâche de démêler ses crins puis de lui curer les sabots. Pansage terminé, je commence à le seller. Je pose le tapis puis l'amortisseur sur son dos, puis je pose la selle, met en place le collier de chasse, dégarotte et sangle. Suite à ça, je lui retire son licol que j'attache autour de son encolure et lui met le filet, non pas sans peine.

Une fois terminé, j'enfile ma bombe, attrape ma cravache, le détache et nous nous dirigeons vers la carrière.

Carrière

Une fois de retour à l'écurie, Milord a bien transpiré, je le rattache devant son box, retire ma bombe que je pose sur ma boîte à côté de ma cravache et je commence à déseller l'étalon. Je commence par désangler et retirer la selle, puis l'amortisseur et le tapis, puis de lui enlever le filet.

Je ramène ses affaires dans la sellerie et commence à panser longuement ma demi-pension qui en as bien besoin. Une fois la robe pansé, les crins démêlés et les sabots curés, je le rentre dans son box et ramène son licol et sa longe. Suite à ça, je rentre avec lui dans le box et le flatte longuement en le félicitant et le caressant.

Rapidement, l'heure de rentrer chez moi arrive. Je lui offre une friandise et le laisse après une dernière caresse entre les oreilles. Demain, je retourne le voir!



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
etoly
Admin volante
avatar

Messages : 2262
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24

Info'
Trèfles:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Ven 25 Nov - 18:47

Acharnée du clavier va !

+ 9 en soins
+ 9 en confiance

+ 9 trèfles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Ven 25 Nov - 18:48

Merci madame :")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Sam 26 Nov - 19:31

Milord & Tedrick
26/11/16
Aujourd'hui on est Samedi, ENFIN le week-end. J'ai pu dormir jusqu'à...jusqu'à tard. Je me réveille en traînant les pieds, je prends mon déjeuner, m'habille avec ma tenue d'équitation et attrape mes affaires pour aller au haras.

Quand j'arrive, il y a beaucoup de monde qui s'active au haras, des cavaliers qui vont en balade, en carrière/manège ou dans les diverses installations. Moi, je trace vers Milord qui, en m'entendant arriver, passe la tête par l'ouverture du box. Je l'appelle, il dresse les oreilles et les rabaisse en arrière. Il n'est pas de bonne humeur, soit. Je vais chercher ses affaires à la sellerie après avoir posé les miennes au pied de son box.

Lorsque je reviens, Lord me suis du regard. J'attrape son licol et sa longe et pénètre dans le box. Je me bagarre avec lui pour le licol, alors que la veille, il s'était laissé faire sagement. Je passe sur ce détail et, une fois le licol mis, entreprend de le sortir. Une fois attaché, il ne perd pas une miette de mes moindres fait et gestes. J'ai un peu de mal à le panser, il bouge constamment et essaye de me mordre la main. À plusieurs reprises je suis obligé de le reprendre. Puis lorsque j'attrape son antérieur pour lui curer le sabot, monsieur me mort en bas du dos. Je lui tape sur le nez avec un "non" sec et finis de lui curer les pieds avec vigilance. En revanche, il prend facilement le mors et, même s'il gonfle le ventre, ne montre pas de signe de résistance et se laisse seller

Une fois prêt, j'enfile ma bombe, prend ma cravache et me dirige vers la carrière en compagnie de Milord.

Carrière

De retour à l'écurie, j'attache Milord devant son box. Il ne semble plus agité. Il baisse la tête pendant que je le déselle. Je lui retire d'abord le filet, puis le collier de chasse, suivit de la selle, de l'amortisseur et du tapis couvert de sueur. Puis, je retire les protections, pleines de sable mouillé et collant de la carrière. J'attrape ma boîte de pansage et progressivement, le défais de toute la crasse accumulée dans la carrière, notamment jambes et sabots, trempés et sales à cause du sable mouillé de la carrière qui a collé.

Après avoir curé les sabots, je le remets au box et le laisse tranquillement se reposer. Pendant ce temps, je range mes brosses dans ma boîte et vais nettoyer ses affaires dans la sellerie. Je lave les protections et le mors, puis m'occupe du cuir sur la bride, les rênes et la selle. Puis, je nettoie le collier de chasse et range son tapis et son amortisseur pour les passer à la machine à laver chez moi. Son licol et sa longe n'étant pas sale, je n'y touche pas. Dès que j'ai fini, je retourne voir Milord et lui offre une caresse entre les oreilles, avant de lui tendre une friandise et de, finalement, le laisser pour la journée.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Chocolat
Admin tout Choco' !
avatar

Messages : 2137
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 18

Info'
Trèfles:
387/400  (387/400)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 10:48

+ 3 points en soins
+ 2 points en confiance

+ 2 trèfle

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 13:58

Milord & Tedrick
27/11/16

Aujourd'hui, je me suis levé tôt. Je ne sais pas pourquoi, d'habitude je me lève vers midi, treize heures, mais non, à neuf heures je suis levée. De plus, je suis malade, je crache mes poumons et ma gorge me brûle. Rah, quelle veine! Rien à faire, malade ou pas, j'irais voir Milord aujourd'hui!

Sans traîner plus longtemps, je sors de mon lit et pars me préparer. J'enfile un vieux t-shirt, mon pantalon d'équitation noir et mes boots et chaps. Suite à ça, je monte à la salle de bain, puis redescends prendre mon petit déjeuner : un thé au lait sucré et un morceau de pain. Suite à ça, j'attrape mes affaires et celles de Lord' que j'ai lavé hier et direction le haras.

Après une petite demi-heure de marche, je suis arrivé à destination et trace vers le box de Milord. Il me reconnaît au son de mes pas et passe la tête par la porte du box pour me voir arriver. Je dépose mes affaires à côté de la porte du box, un peu brutalement, ce qui le fait sursauté, puis le caresse entre les deux oreilles. Il semble plus coopératif qu'hier, ça devrait le faire. Je me dirige à la sellerie cherchée ses affaires et les poses sur la porte de son box, avant de rentrer avec lui et de lui passer avec un peu de peine le licol. Suite à ça, nous sortons du box et je l'attache à l'anneau, avant de sortir mes brosses pour commencer à décrasser monsieur. Par chance, il ne s'st pas sali beaucoup, c'est l'avantage du box, surtout lorsque le temps est instable et qu'il pleut fréquemment. Une fois sa robe totalement propre et brillante, je m'attaque aux crins avec un peu de difficulté, comment il a réussi à se les emmêler autant en si peu de temps? En plus de ça, il a plein de foin dans les crins! Je commence à lui démêler la crinière, mais j'ai beaucoup de mal. Il faut vraiment que je rachète du démêlant pour chevaux! Je le laisse un instant, tandis qu'il me suit du regard, et rentre dans la sellerie dans le but de trouver du démêlant. Finalement, je trouve enfin mon bonheur. Ce n'est pas la marque que j'utilise mais bon. Je lui vaporise le produit sur les crins et reprends mon démêlage un peu plus facilement, bien que je galère encore un peu. Suite à ça, je passe à la queue, et répète les mêmes gestes jusqu'à ce qu'il soit impeccable. Ensuite, je m'attaque aux sabots. Il lève son pied gentiment et me laisse opérer. Une fois le curage terminé, m'attaque à le seller.

Comme d'habitude, je commence par lui passer le tapis puis l'amortisseur et la selle. Après avoir placé le collier de chasse, je dégarotte et sangle monsieur qui gonfle son ventre, chose auquel je remédie en donnant un petit coup de genou dans le bide pour le faire dégonfler. Suite à ça, je lui mets son bonnet, de couleur bleu foncé assortit au tapis, à l'amortisseur et aux protections, et lui met son filet avec un peu de difficulté, une fois le licol autour de son encolure. J'attache la sous-gorge et la muserolle, met les protections à Milord et nous sommes prêts. Je détache monsieur et nous sommes partis, en route pour une petite balade bien méritée.

Chemin de balade



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 17:51

Milord & Tedrick
27/11/16 (après la balade)

Après la balade, on est de retour au box assez rapidement. Comme j'ai laissé le licol accroché à l'anneau, je n'ai plus qu'à l'attacher autour de l'encolure de l'étalon. Je le déselle tranquillement et vais ramener ses affaires dans la sellerie où je range chaque affaire à leur place.

Suite à ça, je prends mon temps pour bien le panser, on est encore en milieu d'après-midi, j'ai tout mon temps. En m'occupant de sa robe, je pense au fait que j'aimerais vraiment l'acheter, un contrat de DP à une fin, et je ne veux pas quitter cet étalon, je me sens bien avec lui, il est le cheval que je cherchais depuis toutes ces années, il est le genre de cheval que j'aime. Nerveux mais pas dangereux. Halloween, lui, était beaucoup trop dangereux. Il avait cherché à tuer plusieurs cavaliers, Milord n'est pas ce genre de cheval.

Pendant que je réfléchis à tout ça, Milord me donne un petit coup de tête. Je m'excuse et le caresse amicalement entre les oreilles avant de finir son pansage et de lui offrir une friandise, avec ses poils d'hiver, il est si doux!

• Tu es un bon cheval.

Je le remets au box où il retrouve sa petite peluche, c'est un lapin à bleu pâle avec des parties rapiécées avec des tissus d'autres couleurs, ainsi, il a un carré rouge clair à poids rouge sombre, une oreille violette et une patte orange. Mais il en reste très mignon. Milord semble en être très attaché. Comme il ne sort jamais au paddock, n'ayant pas été habitué à être longuement en extérieur, il manque de compagnie et cette peluche sert à combler ce manque, c'est mignon je trouve. Je reste un peu avec Lord à le caresser, le regarder, puis je le laisse tranquille. En profitant pour me balader dans les locaux.



Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sherazade
Nouveau integré
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 28/12/2015

Info'
Trèfles:
52/100  (52/100)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 18:13

Pour les deux résumés :

+ 5 pts en soins
+ 5 pts en confiance

+ 6 Trèfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 18:14

Merci ^^

Edit Sherazade : De rien Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Dim 27 Nov - 21:40

Milord & Tedrick

27/11/16

Ce soir, quand je suis rentré chez moi, j'ai eu droit au plus beau cadeau que l'on ne m'est jamais fait. Il y avait une lettre sur la table du salon, et mes parents m'ont demandé finalement de l'ouvrir. J'étais inquiète, mais lorsque j'ai lu de quoi il retournait, j'ai sauté de joie et ai enlacé mes parents. Ils venaient de m'offrir Milord, mais je n'aurais pas de Noël, c'était mon cadeau en avance. Ils avaient déjà fait passer le vétérinaire, et malheureusement pour nous, Milord est naviculaire. Par chance, ce n'était pas très grave, il n'en souffre pas. Mais je suis un peu déçu, moi qui rêvais de concours de CSO à plus d'un mètre avec lui c'est loupé. Mais soit, j'aime ce cheval, et il peut faire beaucoup de choses encore, alors ce n'est rien!

Ce soir, j'ai rendez-vous avec la jeune femme avec qui j'ai faits une balade cet après-midi. Je suis arrivé vers dix-neuf heures au haras. Le cours est à vingt-heures, au manège, pour bénéficier de lumière. Je me dépêche de prendre les affaires de Milord et de venir à son box où je sifflote mon nom. Il dresse les oreilles en levant la tête et se retourne pour s'approcher de moi. Je lui passe la main dans les crins et lui enfile le licol avec un peu de peine pour ensuite le sortir à l'extérieur.

Il piaffe d'impatience, et moi aussi j'ai hâte de prendre un cours. C'est que, j'aime bien être encadré quand je monte à cheval, alors un petit cours de temps en temps ne me fera pas de mal. Une fois attaché à l'anneau, je commence à le panser longuement, puis lui démêle les crins et lui cure les sabots. Suite à ça, je commence à le seller dans le même ordre que d'habitude, commençant par lui mettre le tapis, l'amortisseur et la selle, suite à quoi je place le collier de chasse et sangle. Ensuite, je lui mets son bonnet et le filet auquel j'attache la muserolle et la sous-gorge. Je termine le tout en lui mettant ses protections et nous sommes partis pour la carrière.

Carrière

Après ce cours nocturne, je ramène le jeune étalon au box. Au début il était désagréable mais sur la fin ce n'était pas trop mal. Je lui offre une friandise avant d'attacher le licol autours de son encolure. Je le déselle en vitesse puis le panse comme il se doit.

Une fois les soins terminés, je remets l'Hollandais au box et lui offre moults caresses et une friandise en attendant ma mère. Dès qu'elle arrive, j'enlace l'encolure de mon grand bai et le salut chaleureusement avant de m'éclipser.

• A demain Lord!




Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PsychoShinigami
Nouveau integré
avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 16
Localisation : Sur mon nuage à Clousdale ;)

Info'
Trèfles:
775/800  (775/800)

MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   Lun 28 Nov - 10:28

Milord & Tedrick
28/11/16

Ce matin, je n'ai pas lycée. J'ai attrapé une vilaine bronchite donc je reste à la maison. Mais je n'arrive pas à résister et fonce voir Milord au haras. Cet après-midi, je le monterais peut-être s'il ne chauffe pas trop, pas du travail pur et dur, surement une petite balade. Quoi qu'il en soit, je ressens l'étrange besoin d'aller le voir. Il est peut-être un peu comme un meilleur ami, et jour après jour, on devient plus proche l'un de l'autre. C'est presque invisible, mais je le remarque. Il reconnaît mes pas, ne me snob plus quand je l'appelle et d'autres subtilités comme ça. Bon, certes en selle il y a tout à refaire mais il n'a que 4 ans.

Au pas de course, je me dirige vers le haras, il n'est pas trop tôt non plus, il est neuf heures et demie. Au haras, il n'y a pas beaucoup de monde, quelques palefreniers qui nettoie les boxs et qui sortes les chevaux au paddock. Dès que j'arrive au niveau du box de Milord, je constate qu'il a déjà été nettoyé. Milord m'a tout de suite reconnu et c'est retourné avant même que je puisse l'appeler. Je l'appelle doucement par son nom, juste pour le plaisir de le prononcer, et il dresse les oreilles vers moi en levant un peu la tête pour me regarder dans les yeux. Je le frotte doucement mon poing entre les deux yeux de l'Hollandais et l'admire un instant avant de récupérer mes brosses.

Dès que je reviens, je pénètre dans le box et raconte ma vie à mon petit étalon qui m'écoute sagement tandis que je lui retire toute la paille et la poussière accumulée. Une fois le pansage terminé, je lui offre une friandise et reste avec lui. Il me reste encore de la marge avant de rentrer, je vais chercher le licol de mon bel étalon et lorsque je reviens, lui passe sans trop de problèmes avant de le sortir du box.

Il semble tout content de sortir, il lève haut la tête et faite attention à ce qui l'entoure. On sors de l'écurie et il me bouscule un peu, mais sans plus. On fait tranquillement le tour du haras et je le laisse brouter sur le carré d'herbe où nous avons l'habitude d'aller. Je m'assois à côté de lui pendant qu'il mange tout en lui caressant au niveau de la nuque.

Après un petit moment, je ramène Lord dans son box et le laisse avec une friandise et une caresse :

• A demain Lord!

Après une dernière caresse, je file chez moi. Je reviendrais l'après-midi!


Dernière édition par PsychoShinigami le Dim 30 Juil - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Milord, KWPN (é)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Milord, KWPN (é)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» MILORD croisé canichou noir 5 ans (22) Tregrom
» Millenium d'Egrieux - 11 ans - Etalon - KWPN
» Blue, KWPN (é.p)
» Milord or Milady. Do you need some help ? [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Haras de Pado. :: 
les écuries
 :: ∞ domaines privés :: Domaine du Valhalla
-
Sauter vers: